Partagez

But at least I got a friend | Boris&Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité


Anonymous



But at least I got a friend | Boris&Luka Empty
MessageSujet: But at least I got a friend | Boris&Luka But at least I got a friend | Boris&Luka EmptyLun 3 Fév - 21:47


But at least I got a friend
Un réveil étrange. Tôt, alors que rien n'avait sonné nulle part, seul, surtout. Mais Luka ne s'en plaint pas une seconde, il préférait se plaindre de tout le reste à la place. Du lit trop froid, de la fenêtre qui s'ouvrait mal, de l'horloge retardée. Certes, il fallait bien qu'il passe ses nerfs mis en feu par une mauvaise nuit de sommeil sur quelque chose, mais cela ne faisait qu'augmenter son énervement. Quelques jours que cela durait, qu'il n'avait pas de nouvelles de Lia, qu'il n'avait pas cherché à en avoir d'ailleurs, ni d'elle ni de personne d'autre. Il avait bien le droit lui, de faire un break aussi. Luka avait gardé son esprit focalisé sur le travail, certes aussi sommaire qu'il était parfois, et seul son téléphone professionnel était toujours allumé. Ce matin là pourtant, avant de prendre une douche et d'enfiler des vêtements, il avait décidé de rallumer l'autre, ayant peur de ce qu'il pouvait y trouver, c'est à dire un message de rupture de Lia, même si cela lui paraissait inenvisageable et totalement impossible. Il n'y avait rien, juste Boris qui demandait à le voir, comme souvent, et même s'il lui pesait d'avoir peut-être à lui raconter ce qu'il s'était passé et qu'il ne comprenait toujours qu'à moitié lui-même, il répondit par l'affirmative et lui proposa de passer à en début de soirée. Puis, une fois en tenue correcte de travail et après avoir vaguement mangé quoi que ce soit qui trainât dans le frigo, il descendit jusqu'à sa voiture. Entre temps, il avait déjà reçu deux coordonnées de dépannages à faire dans la matinée, l'un en ville, l'un plus loin. Tant mieux pensa-t-il.  

Dans ces moments-là, il avait toujours l'impression que le sort s'acharnait sur lui, et qu'une journée qui avait commencé de façon désagréable, l'était forcément tout le long et jusque dans les moindres détails. Celle-ci ne dérogea pas à la règle. La première cliente fut une vieille dame qui, quand Luka arriva, ne se souvenait même plus pourquoi elle avait appelé un plombier, ainsi il dût faire le tour des canalisations de la maison jusqu'à retrouver une minuscule fuite sous l'évier, et à partir fatigué des discussions séniles de l'intéressée. Dans la deuxième maison, très grande et soignée, en périphérie éloignée de Pearl Trees, quasiment en pleine campagne, un amas immonde et gluant de vieille nourriture lui explosa à la figure lorsqu'il voulu déboucher un évier, ce à quoi les clients, un père et sa fille adolescente, rire à tue tête. Luka aussi voulu rire, sauf qu'il le prenait comme une insulte de plus après la matinée éprouvante qu'il venait de passer. Mais le reste du temps se déroula sans encombre, il ne fut pas vraiment occupé et passa pas mal de temps à attendre dans sa voiture en écoutant de la musique et en jouant sur son téléphone.

Quand il revint chez lui, il avait décidément une haine profonde du karma. S'agissait-il même du karma ? Qu'avait-il fait au juste pour mériter ça ? Il aurait voulu que Lia le lui dise, mais justement, elle ne disait rien, elle partait, et puis c'est tout. Comme s'il n'était pas apte à recevoir des critiques de sa part, bien sûr qu'il l'était, ils étaient ensemble depuis tellement de temps. Mais bon, il ne voulait plus penser à cela. En tout cas ses amis ne disaient rien non plus, enfin si peut-être, mais dans ce cas il ne les écoutait pas. Ce n'était pas la même chose. Oh, et puis peu importe, il allait attendre tranquillement Boris en regardant peu importe ce qui passait à la télévision. Il était conscient que tout était en bordel, ce qui n'aurait sûrement pas plu à sa copine, mais cela lui était indifférent, et à son ami sûrement aussi, ou du moins il éviterait de le faire remarquer. Sans qu'il ne voit vraiment le temps passer, le petit cri un peu énervant de l'interphone le réveilla d'une sorte de transe immobile la tête sur un coussin du canapé. Il traversa vite le salon du petit appartement pour ouvrir à Boris, qui à peine deux minutes plus tard se trouvait sur le palier. « Salut ! » Luka tenta de prendre le sourire le plus sérieux qui soit et donna l'accolade à son ami avant de le faire entrer, ayant soudainement honte de l'état dans lequel était la pièce. Ce n'était pas horrible non plus, mais on voyait clairement que certains détails clochaient par rapport à d'habitude, et ce n'était pas du tout positif. C'est le plus normalement du monde qu'il lui demanda donc : « Tu bois quelque chose ? »

codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



But at least I got a friend | Boris&Luka Empty
MessageSujet: Re: But at least I got a friend | Boris&Luka But at least I got a friend | Boris&Luka EmptyDim 9 Fév - 10:05


Friends


-Monsieur Nemanjic ! Vous voulez qu’on vous raconte comment Madame Everetts s’est retrouvée collée à sa chaise de bureau ? Vous allez voir, c’est trop fort !

Le prof de math esquissa un sourire, retenant très mal son hilarité, ce qui fit rire toute la classe. Les adolescents étaient particulièrement enclins à faire des farces, pas toujours drôles, à leurs professeurs. Madame Everetts, une jeune femme guindée et hautaine, avait dû réagir de façon bien sévère à ce gag. Elle était de ceux qui prônent l’abstinence jusqu’au mariage, qui lutte pour la défense des bébés phoques en Antarctique et qui condamne violemment tout appareil électronique car ils détruisent les relations sociales directes. Autrement dit, c’était la proie idéale pour des jeunes en manque d’adrénaline. Depuis le début de l’année, cette pauvre professeur de géographie en avait enduré deux fois plus que tous les autres réunis ! Boris lança un regard de défi à Maxence, le boute-en-train, pour ne pas dire le merdeux, de la classe.

- Si tu vas au tableau résoudre la série d’équations que j’y ai laissée, je te laisse raconter ton histoire et si tu as tout bon, j’essaierais de te sauver la mise avec Madame Everetts !

Aussitôt, l’adolescent se leva et s’empara de la craie. Un long silence s’ensuivit dans la pièce, tous les camarades du garçon étant occupés à espérer qu’il se trompe ! Parce qu’ils étaient fourbes, les petits gars, et qu’ils espéraient que leur ami se retrouverait en retenue juste pour le fun. Boris s’avança dès que l’élève eut terminé et commença à corriger, les traits de craie s’enchaînèrent sur le tableau. Un soupir s’échappa de la bouche de l’enseignement et il se retourna en lançant sur un ton amusé :

- Désolé, pas un seul n’est correct ! Tu vas devoir affronter Madame Everetts sans mon aide !

Ils explosèrent tous de rire, laissant la cloche qui sonnait en arrière-fond sonore. Maxence s’écrasa sur sa chaise et croisa les bras sur le torse, haussant les épaules en maugréant entre ses dents. Boris s’affaira à nettoyer le tableau et son bureau tandis que les jeunes sortaient de la classe. Au bout d’un moment, tout le monde était dehors ... sauf Maxence. Il revint vers son prof et ne put résister à l’envie de lui raconter la mésaventure de sa collègue. Boris eut tout le mal du monde à ne pas éclater de rire en imaginant la jupe immaculée d’Estelle Everetts, attachée à la chaise par une quantité affolante de chewing-gum. Le prof de math sermonna son élève, gentiment, juste pour dire de faire son job d’enseignant puis le laissa filer, sourire aux lèvres. Dans la salle des professeurs, Estelle essuyait tant bien que mal les dégâts sous les sourires espiègles des autres.

Boris resta au lycée assez tard, dispensant des cours de rattrapage aux élèves en difficulté. Quand il quitta les lieux, le soleil commençait sa lente descente dans le ciel. Le moteur de la voiture grogna et il fila. Madie était probablement déjà à la maison ! Mais ce soir, le jeune homme devait rendre visite à son meilleur ami ! Luka et lui se voyaient presque tous les jours, même si c’était parfois en coup de vent puisque tous les deux, maintenant qu’ils étaient adultes et casés, n’avaient plus énormément de temps libre. Boris appuya sur l’interphone et rejoignit le blond sur le pas de sa porte. Celui-ci avait une sale tête, la tête de celui qui vint de se disputer avec sa copine ! D’ailleurs, dès l’accolade terminée, Boris put voir l’état de l’appartement. Luka fit comme si de rien n’était mais c’était sans compter sur le naturel franc de son ami !

- Bizarrement, ça se voit vite quand Lia et toi, vous vous prenez la tête !

Il administra une tape dans la nuque de Luka et éclata de rire. L’appartement n’était pas en ruines non plus mais disons que si Lia avait été là, il aurait été dans un tout autre état. Le blond lui avait demandé s’il voulait boire quelque chose et Boris acquiesça d’un hochement de tête. Un bref geste de la main désigna à Luka qu’il pouvait lui servir ce qu’il voulait, pas besoin de se prendre la tête. Boris alla s’échouer dans le canapé, dégageant un coussin qui le gênait et jetant un coup d’œil autour de lui. Lia et Luka étaient du genre à s’emporter facilement et se retrouver tout aussi aisément. C’est sans doute pour ça que Boris prenait leurs disputes à la légère et en riait plus qu’autre chose.

- Alors, qu’est-ce qui se passe ? T’as la tronche d’un zombie qui vient de se prendre un coup de club de golf dans le nez !

Boris aimait bien le charrier mais au final, il n’aimait pas voir Luka comme ça ! C’était son meilleur ami et ils se connaissaient depuis très longtemps. D’ailleurs, si l’entente avait été meilleure avec Madie, Boris n’aurait pas hésité à inviter le blond à venir dormi chez lui ! Ils joueraient à des jeux vidéo, commanderaient des plats rapides et finiraient par se raconter leur vie en matant un film à la con. Seulement, Luka et Madie ne pouvaient pas trop se voir en peinture et les réunir dans la même pièce relevait du danger de mal de tête.


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



But at least I got a friend | Boris&Luka Empty
MessageSujet: Re: But at least I got a friend | Boris&Luka But at least I got a friend | Boris&Luka EmptyDim 16 Fév - 21:44


But at least I got a friend
Malgré tout, Luka n'avait pas tellement à se plaindre. Il était loin d'être dans une mauvaise situation, simplement une mauvaise passe, une mauvaise journée, semaine ou mois. Cela arrivait régulièrement. Il était persuadé qu'il n'y avait rien qu'il puisse y faire à part s'en plaindre, et que tout reviendrait à la normale dès que possible. Mais il était content que Boris vienne, ainsi il avait l'impression que tout tournait aussi rond que d'habitude, et de toute façons ils ne s'étaient pas vus le jour précédent ce qui était déjà trop longtemps sans lui avoir parlé. Il faut dire que quelque part, il avait aussi peur que Lia ait déjà parlé à Boris. Il ne prenait jamais position, c'était une évidence primaire, et Luka n'avait pas peur que son ami le laisse tomber en se rangeant aux côtés de Lia, c'était impossible, il avait bien appris à ne jamais mélanger l'amitié et le reste. Non, ce qui l'embêtait c'était plutôt d'avoir à s'expliquer pour des trucs qu'elle aurait raconté à Boris. Mais encore une fois, si cela avait été le cas il aurait sûrement demandé plus tôt à le voir, donc tout devait bien aller. Bref, Luka se contentait de continuer sa masterisation en matière de rester sans bouger et sans pensées aucunes en fixant la télévision sans même la regarder ou comprendre ce qu'il s'y déroulait. Il fallait l'avouer, il était plutôt fatigué. Il n'avait plus de douleurs à cause de son travail, il y était habitué depuis un certain temps, mais ce n'était pas pour autant que cela ne lui prenait plus de forces.

Après avoir entendu l'interphone, il sortit de son demi-sommeil en pensant qu'il aurait plus faire des choses plus utiles, s'il en avait eu le courage. Mais quand son ami arriva, il se dit que ce n'était pas si grave que ça au final. Il était plus que content de le voir, et sa présence même était la preuve qu'il n'y avait aucun souci à se faire à propos de quoi que ce soit. A sa différence, lui avait l'air rayonnant. Ces derniers temps, il faut dire que sa future paternité l'illuminait de plus en plus, et autant les réserves que Luka avait toujours eu à ce sujet, il était au fond toujours très heureux de le voir dans un tel état. Boris par contre, remarqua dès un regard dans l'appart que ça clochait. Luka passa une main dans ses cheveux avec un sourire embarrassé, avant de bougonner : « Merde... Ça se voit tant que ça ? » Boris rit, depuis le temps, il avait bien l'habitude, Luka aussi avait cru être habitué à leurs disputes, jusqu'à ce que celle-ci soit différente et fasse plus mal, pourtant il ricana également de bon cœur. Il se dirigea chercher n'importe quoi à boire dans la cuisine tandis que Boris allait s'échouer plus loin dans la pièce. Des courses devaient être faites, mais il restait bien deux canettes de soda dans ce satané réfrigérateur. Il s'en empara tandis que Boris continuait à le taquiner sur sa mauvaise mine. C'était vraiment si évident que ça ? Posant les boissons sur la table basse, il retourna à ce sanctuaire qu'était aujourd'hui définitivement le canapé. Il prit une inspiration et mit un peu une main sur son visage pour vérifier qu'il n'avait vraiment pas été frappé par un club de golf. Ben quoi, on n'est jamais assez prudent. « Pas grand chose, une journée pourrie. » souffla-t-il avant d'ouvrir une canette en se penchant pour éviter qu'elle lui explose dessus. Il en but une gorgée avant d'ajouter. « Lia est partie depuis trois jours et je suis toujours sans nouvelles, je sais pas quoi en penser. » Il le disait pour le dire, mais il n'attendait pas vraiment quelque chose de Boris, d'ailleurs il ne voulait pas en parler. De toute manière elle serait revenue bien vite et il rirait de ce moment où il s'était inquiété pour rien, ce serait une blague entre eux. Il préféra donc prendre une autre dose de soda avant de tourner son regard vers Boris. « Mais toi au contraire, tu as plutôt l'air de cracher des papillons multicolores et des poneys roses. Tout roule je suppose ? Ou es-tu meilleur acteur que moi ? » rit-il.

codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



But at least I got a friend | Boris&Luka Empty
MessageSujet: Re: But at least I got a friend | Boris&Luka But at least I got a friend | Boris&Luka EmptyDim 23 Fév - 14:47


Friends


Luka et Lia, c’était le couple phare de la bande. Le genre de duo assez imprévisible, flamboyant et explosif pour faire rire et pleurer en un instant. Boris avait du mal à se rappeler depuis quand ils les savaient ensemble ! Ils étaient jeunes quand Luka et Lia s’étaient rapprochés et d’aussi loin qu’il s’en souvienne, le prof de math les avait toujours plus ou moins connus en tant que couple. Lui, il avait rencontré Madie bien plus tard ! Durant les dernières années lycée, et même si aujourd’hui ils étaient stabilisés et heureux, ils restaient moins emblématiques que leurs amis. Emile, quant à lui, devait parfois se dire que ses potes ne lui laissaient aucun répit ! Entre le couple de toujours et le couple futurs parents ... le célibat devait lui peser. Mais en tous cas, ils avaient leurs habitudes et leurs fonctionnements.

Très vite, Boris remarqua que ses amis s’étaient encore disputés. Ils avaient des tempéraments forts tous les deux et ce genre de dispute arrivait souvent. Aussi, le prof de math ne s’inquiétait pas pour eux ! Tout finirait par s’arranger et rentrer dans l’ordre assez vite. Une prise de bec passagère, ça arrive à tout le monde ! Cependant, voir Luka dans cet état ne lui plaisait pas du tout. Son ami de toujours paraissait mal en point et Boris détestait le savoir seul chez lui, à réfléchir à ses erreurs et à déprimer un peu. Fut un temps où, armé d’un pistolet à eau et d’un cri de combattant médiéval, Boris aurait surgi dans le jardin de Luka pour l’inonder et exploser de rire. Aujourd’hui, c’était toujours le cas ! Le pistolet à eau en moins !

- Heureusement, la journée est presque finie !

Boris s’était échoué dans le canapé de Luka, la place sous lui était encore chaude, ce qui lui fit comprendre que son ami y était resté un certain temps. Le prof s’installa, posant les mains derrière la tête et écoutant le blond lui raconter son souci. Lia était donc partie depuis quelques jours, chose qui surprenait tout de même Boris ! Il s’imagina un instant que Madie soit partie de chez eux, il en serait devenu malade. Les habitudes s’installent trop vite, un corps à côté du sien le soir pour dormir, un sourire au dîner, une tête sur son épaule dans le canapé le soir devant la télé. C’était facile de se laisser happer là-dedans et quand tout s’arrête subitement, on se ramasse le changement comme une gifle en pleine face.

- Pas besoin d’y penser ce soir ! Je te connais, tu t’es déjà bien assez pris la tête avec ça ...

Il esquissa un sourire, faisant référence à la tronche de zombie de Luka et à son attitude de coupable ultime. Boris ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie en demandant à son pote de lui expliquer le souci ! Surtout qu’il n’aurait de toute façon pas de solution immédiate ! Il préférait l’aider à penser à autre chose pour le moment, s’occuper un peu l’esprit et pouvoir prendre du recul. En attendant, Boris se redressa et commença à boire le soda que Luka lui avait posé sur la table basse. Le prof ne se départit pas de son sourire en entendant le dernier commentaire du blond. C’est vrai qu’en ce moment, il était heureux ! Entre la première échographie de Madie qui approchait à grands pas, le boulot qui se passait bien, sa famille qui s’extasiait de la venue du bébé, ses potes qui s’affairaient à trouver des idées de cadeaux de naissance. Il n’avait pas du tout à se plaindre de sa situation !

- Je suis venu partager ma bonne humeur avec toi ! D’ailleurs, je te propose qu’on s’y mette ! J’ai les crocs, y a moyen que je me fasse un truc à grignoter ?

Boris était habitué à envahir l’espace de Luka et Lia un peu comme chez lui ! Il aidait souvent ses amis à faire la cuisine lorsqu’ils se réunissaient tous ensemble, faisait la vaisselle ou rangeait le désordre le lendemain matin, lors de ces mêmes réunions. Boris s’était donc levé du canapé, allumant au passage la radio pour mettre un peu de musique en fond sonore, un truc jazz pas trop entraînant mais plutôt cool. Il disparut ensuite dans la cuisine et attendit que Luka le rejoigne pour se poster au milieu de la pièce, l’air songeur.

- J'ai envie de crêpes !

Le morfale était entré dans les lieux ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






But at least I got a friend | Boris&Luka Empty
MessageSujet: Re: But at least I got a friend | Boris&Luka But at least I got a friend | Boris&Luka Empty

Revenir en haut Aller en bas

But at least I got a friend | Boris&Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Joe ✘ i need a new friend, the last one escaped
» Les Artistes [8/9]
» Who needs a friend when we can have each other? ◊ Rhîm
» - PARTNERS - BECOME A FRIEND OF US?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les RPs archivés-