Partagez| .

La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Sam 11 Jan - 22:36

Casey n’avait pas l’habitude d’aller au restaurant. Il faut dire qu’étant jeune ses parents n’avaient pas l’argent pour y aller régulièrement et qu’ensuite l’armée n’avait pas vraiment ce genre de service! Maintenant il touchait un peu plus d’argent, essentiellement en indemnité, indemnité du à sa jambe et tout le problème était bien là. Il n’osait plus trop se montrer en publique, de peur qu’on le regarde de travers, qu’on lui pose des questions ou tout et n’importe quoi. La peur de Casey était surement infondé, après tout qui aux Etats-unis viendrait se moquer d’un homme qui a donné une partie de son corps pour son pays? Personne ou alors qu’un obscur groupe de militant anti-armée et encore!
Il avait cependant réussi à se faire convaincre par une jeune femme du nom d’Erlina de sortir dîner avec elle. Elle travaillait à l’épicerie de Pearl Trees que la ferme de Casey fournissait de temps en temps. Bien entendu notre agriculteur de conduisait plus, toujours à cause d’une histoire de peur, peur de blesser quelqu’un en ne maitrisant plus le véhicule, de ne plus réussir à conduire même! Les médecins lui avaient pourtant dit, confiant, qu’avec une prothèse adaptée il n’y aurait pas de soucis. Casey ne voulait rien savoir, à la place c’était un jeune étudiant qui travaillait de temps en temps à la ferme qui l’accompagnait ou sa soeur quand elle était là. Pendant que son accompagnateur rangeait les fruits et légumes dans la réserve, il discutait avec Erlina tout en signant les papiers prouvant de la bonne livraison.

Tout en se préparant, il se demanda ce qui lui avait prit d’accepter. La jeune femme était pleine de bonne attention à son égard mais au fond il en était surtout gêné. Après tout elle était 12 ans plus jeune que lui! Et elle respirait largement plus la confiance en elle que lui. Il était vraiment mal à l’aise, d’autant plus que c’était une femme. Il n’a jamais eu de relation vraiment sérieuse avec une femme, après tout l’armée lui prenait tout son temps et il ne se voyait absolument pas s’engager auprès d’une femme qu’il ne verrait que tout les trois mois. Du coup il avait enchainé les conquêtes, chose facilité par son joli minois mais principalement par l’uniforme. A l’époque il n’aurait jamais été gêné et aurait probablement essayé de la draguer. Mais depuis il y a eu ce maudit accident et voilà pratiquement 3 ans qu’il n’avait pas fréquenté une femme. Autant dire que plus il attendait, moins il se sentait en confiance. Désormais la seule chose qu’il espérait c’était que son amie ne se sente pas ridicule à ses côtés.

Habillé de façon simple mais élégante, il monta dans le taxi qu’il avait commandé. Après tout sa soeur n’était pas un chauffeur. Arrivé devant le restaurant, il fut agréablement surpris. Un endroit très sympathique, moderne et élégant mais plutôt jeune et populaire. Casey respira un grand coup et entra dans l’établissement en essayant de ne pas trop trop boité. En vrai il ne boitait plus trop mais lui ne s’en rendait pas compte. La serveuse l’amena à la table que son amie avait réservé, elle n’était d’ailleurs pas encore arrivée. En l’attendant il commanda un whisky pour se donner une contenance et ne pas l’atteindre comme un abruti. La boisson à peine arrivé, la jeune femme fit son entrée. Casey se leva pour lui faire la bise avant de se rasseoir.

- Bonsoir Erlina, comment tu vas? Très bon choix de restaurant! C'est vraiment sympa ici. Tu étais en cours ou au boulot aujourd’hui?

Erlina lui avait dit qu’elle faisait des études d’histoire de l’art, autant dire que n’étant jamais allé à l’université il n’était pas très calé. Attention il n’était pas inculte et stupide pour autant! Quand on est en mission, il n’y a pas toujours de l’action. Quand il n’y avait rien à faire il lisait, genre beaucoup sur n’importe quoi pour ne pas se sentir d’un idiot quand il retournait en ville. C’est dans ces moments là qu’il était heureux d’avoir des amis militaires qui savent ce que ça fait de redevenir un civile et de se sentir en décalage avec le monde.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Dim 12 Jan - 10:51


La table est l'entremetteuse de l'amitié




Une journée qui s'annonçait peu enthousiasmante passe bien mieux dès lors que quelque chose est prévu dans la soirée. Cela donne un but à la journée, et cela ne peut en être que plus agréable. Pour une journée remplie de cours pas formidables au gout de la demoiselle, c'était presque salvateur. Elle tenait en se rappelant que ce soir, elle allait au restaurant avec Casey. Elle l'avait rencontré parce qu'avec sa ferme il fournissait l'épicerie. Il venait avec un étudiant qui aidait la jeune femme à décharger, et pendant qu'ils signaient les papiers officiels de la livraison, ils discutaient ensemble de choses et d'autres. Elle avait appris qu'il avait perdu sa jambe dans un accident à l'armée, et qu'il portait désormais une prothèse. Elle ne l'aurait pas deviné en le voyant. Mais elle le sentait très peu confiant en lui suite à cela. Elle avait une bonne sensibilité aux émotions des autres, et là c'était assez évident. Elle essayait de lui redonner cette confiance, en lui soulignant à quel point peu de gens le voyaient. Et puis au pire, cette prothèse il l'avait eu en se battant pour son pays, si les gens le savaient, ils en seraient impressionnés... Pour elle il n'y avait pas de raison de se cacher pour cela, même si elle pouvait comprendre la gêne. Pour tenter de remédier à cela, elle l'avait invité au restaurant ce soir. Il fallait qu'il voit que les gens ne le remarqueraient pas. Alors cette soirée avait pas mal occupé sa journée mentalement. Comment s'habiller? En soi, ce n'était pas un rendez-vous amoureux non? Enfin cela ne l'aurait pas dérangée, mais elle comprenait bien qu'avec Casey il ne fallait rien brusquer. Et puis, il y avait bien la différence d'âge... Il avait une dizaine d'années de plus qu'elle. Cela ne la dérangeait pas car elle lui trouvait beaucoup de qualités. Mais ils n'en étaient pas là encore, et il était hors de question pour elle de jouer avec cet homme qui était encore brisé à l'intérieur.

Mais avoir une réponse mitigée à cette question posait un énorme problème pour sa tenue. Elle ne savait absolument pas quoi mettre. Elle s'en rendit compte en rentrant chez elle deux heures avant l'heure de rendez-vous prévue. Il n'y avait pas de temps à perdre, alors elle prit sa douche, se lava les cheveux, se les sécha un peu, puis alla vers sa penderie. Elle parcourut plusieurs cintres, allant d'une robe bustier à paillettes à une robe longue à manches longues. Une jupe? Elle ne saurait pas quoi mettre avec. Après de multiples recherches, elle trouva une robe débardeur noire, avec des dessins de fleurs en dessous de la taille, marquée par une ceinture. Elle ferait bien l'affaire, avec une veste par dessus. Rien de bien extravagant, mais elle voulait quand même avoir l'air élégante, pour Casey. Elle voulait lui donner un peu l'impression de sortir avec une jeune femme classe, pour lui redonner encore confiance en lui. Quand elle eut enfilé sa robe et se regarda dans le miroir, elle se trouva bien prétentieuse de penser cela... elle aussi avait ses problèmes de confiance en elle, à une autre échelle. Elle passa à l'étape coiffure - détachés, attachés, détachés, attachés... elle détacha ses cheveux, qui faisaient de jolies petites boucles - et à l'étape maquillage, quelque chose de léger mais qui soulignait ses jolis yeux. Il était déjà plus que l'heure de partir, elle espérait ne pas arriver en retard...

Elle enfila sans tarder ses escarpins et son manteau, enfourna son porte monnaie dans son sac puis sortit de son appartement. Elle savait très bien que le restaurant n'était pas bien loin de chez elle et s'y rendit à pied. Elle avait réservé une table à son nom dans ce restaurant sympathique, pas trop chic -elle n'aimait pas ça et n'en avait pas les moyens et ne voulait surtout pas que Casey soit mal à l'aise. Elle y arriva enfin et aperçu rapidement son ami. Elle s'approcha de lui en souriant. Il était élégant, et elle pu le constater quand il se leva gentiment pour lui faire la bise. " salut Casey! Ça va bien et toi?" Alors qu'ils se rassirent, il lui assura que le choix du restaurant lui convenait. Elle rebondit dessus alors: " Ah tant mieux si cela te plait! J'aime bien cet endroit, c'est sympa et tu vas voir que c'est très bon!" Il avait déjà pu tester le verre de whisky apparemment, elle l'avait surement trop fait attendre... Alors à la question de savoir si elle avait été en cours ou au boulot aujourd'hui, elle répondit: " J'étais en cours et du coup j'ai terminé un peu tard.. Désolée du retard, vraiment! Elle avait l'air sincèrement désolée, elle n'aimait pas faire attendre les gens comme si elle était une diva. Alors qu'elle venait de prononcer ces excuses, un serveur leur apporta la carte qu'ils allaient pouvoir examiner par la suite.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Lun 13 Jan - 22:43

Quand Erlina entra dans le restaurant, Casey la trouva tout de suite très belle et élégante. Bien entendu il n’avait absolument aucune idée du dilemme terrible qu’avait causé le choix de sa tenue. En tout cas, elle avait fait un bon choix, choix qui allait bien avec la tenue décontractée mais simple que lui avait choisi. Son style vestimentaire était composé d’un jean simple, d’une chemise blanche et d’une veste noir ce qui allait tout aussi bien avec le type de restaurant dans lequel ils étaient.
Au sujet de l’endroit, même si au début il avait un nœud dans l’estomac, l’arrivé de la jeune femme le dissipa entièrement. Casey commençait même à trouver l’endroit sympathique. Personne ne le regardait bizarrement ou semblait prendre pitié pour Erlina. C’est fou à quel point il était devenu paranoïaque. Il ne se reconnaissait quasiment plus. L’armée lui avait donné une confiance en lui incroyable. Quand il portait son uniforme, il se sentait puissant, sûr de lui et faisant quelque chose d’utile. Il se souvenait encore de ses 20 ans où il était même devenu un petit con arrogant et complètement macho croyant avoir la puissance absolu. Sa première expérience de la mort quelques mois plus tard, l’avait fait redescendre de plusieurs étages! Casey avait construit sa personnalité ainsi que sa vie tout autour de l’armée, son petit monde à lui. Et là d’un coup on le rejetait dans la vie civile sans lui en avoir expliqué les codes allant avec. Quasiment du jour au lendemain, il s’est retrouvé sans jambe, avec une soeur de 18 ans qu’il n’avait quasiment jamais vu et sans source de revenu. Un grand chamboulement. Par conséquent ça lui faisait tout de même étrange de dîner simplement avec une jolie jeune femme comme n’importe quelle autre personne. Il pourrait y prendre goût à la longue.

Après les salutations d’usage, la jeune femme se montra soulagée qu’il apprécie le restaurant. Maintenant il allait pouvoir juger la qualité de la cuisine! Erlina regarda son verre de whisky avec un petit regard de culpabilité. Les paroles suivante sur son retard confirma l’idée de Casey, elle se sentait gêné de l’avoir fait attendre. Oh, elle n’était pas très en retard, lui était arrivé un peu en avance pour jauger un peu tout ça et le verre n’était là que pour lui donner un peu de courage. Alors qu’il allait la rassurer, le serveur leur apporta le menu. Il remercia l’employé avant de s’adresser à la jeune femme.

- Ne t’inquiète pas, tu n’es pas en retard. On ne peut pas tous moduler notre emploi du temps comme on le souhaite. Tu fais des études d'histoire de l'art c'est bien ça? Tu as une idée précise de ce que tu veux faire après ou pas encore? Il rajouta un peu gêné. Je me suis permis de commander un apéritif, j’espère que ça ne te dérange pas. Tu veux quelque chose d’ailleurs? Il lui sourit avant de se plonger dans la carte. Le restaurant avait un choix absolument astronomique de plat ayant l’air délicieux. Il y a du choix! Tout à l’air très bon. Toi qui est déjà venue, tu me conseilles quoi? Il n’était pas vraiment doué pour la conversation. Bien que plus à l’aise que tout à l’heure, la situation restait encore suffisamment atypique pour lui. Qui pourrait croire qu’un homme comme lui de 32 ans, plutôt beau garçon n’avait pas eu de rendez-vous avec une femme en maintenant 3 ans? Quand il pensait à ce chiffre alarmant, il se disait qu’il était grand temps de changer et remercier le destin d’avoir mit Erlina sur son chemin.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mar 14 Jan - 11:00


La table est l'entremetteuse de l'amitié




Erlina était arrivée un peu en retard au restaurant, elle avait fait attendre son ami Casey, et elle allait bientôt s'en excuser évidemment. D'abord en le voyant, elle remarqua son élégance, une veste sur une chemise - elle adorait les hommes vêtus de chemise - et un jean. Elle ne s'était donc pas trop trompée sur le niveau d'élégance de sa tenue, elle en était un peu rassurée déjà. Elle le rejoignit en quelques enjambées, perchée sur ses escarpins à hauts talons, et ils se saluèrent gentiment, se faisant la bise. Le restaurant lui plaisait, c'était déjà un très bon point, elle qui avait peur que ce soit le contraire et qu'il soit du coup un peu moins en confiance. Alors qu'on leur apporta le menu, il la rassura sur son retard, qu'il comprenait. Il enchaina directement sur ses études. Il se souvenait qu'elle étudiait l'histoire des arts, lui posant la fatidique question de ce qu'elle voulait faire avec ceci. Alors qu'elle le regardait lui demander cela dans les yeux, ceux-ci perdirent un peu de leur éclat en quelques secondes, et elle baissa le regard quelques instants. Cette question l'angoissait au plus haut point... D'une voix moins assurée que précédemment, baissant un peu la garde, elle répondit " Ouais c'est bien ça, mais je sais pas du tout ce que je vais faire avec ça... J'ai pas envie de bosser pour un musée.. Je sais pas du tout quoi faire... Qui sait, je terminerais surement épicière et puis voilà... " Cela serait terrible pour une fille de diplomates pleine de vie comme elle, mais pour l'instant son futur était terriblement calme et sombre pour elle. Elle aimait théoriquement le sujet qu'elle étudiait, mais n'y voyait aucun débouché qui lui plaisait. Elle était seule, livrée à elle même, entourée de gens qui faisaient des plans pour le futur, et elle, elle ... elle attendait. Sur une note plus joyeuse, en prolongeant son travail à l'épicerie, elle prolongeait ses discussions avec Casey... Mais elle ne voulait pas en faire sa vie, et préférait largement le voir ici au restaurant par exemple...

Enfin bref, plongée dans sa perplexité, elle vit la gêne de Casey en lui demandant si elle voulait boire quelque chose. " Oh t'en fais pas, tu as eu raison de commander! Je prendrais bien un mojito pour ma part" Elle retrouva son joli sourire, elle n'allait pas plomber leur diner par des considérations angoissantes sur son futur. Mais sans le vouloir, elle venait bien de montrer dès le début de la soirée combien elle pouvait être aussi peu confiante en elle et son avenir. Comme une suite logique, ils se plongèrent dans la carte, qui offrait plein de plats alléchants. Il lui demanda ce qu'elle lui conseillait. Elle fit mine de réfléchir et dit " Hum ça dépend ce que tu aimes, mais les lasagnes maison sont vraiment bonnes, l'émietté de saumon frais aussi... Y a vraiment plein de bons plats! " Elle réfléchit pour sa part, alors que le serveur arriva déjà pour leur demander s'ils avaient choisi. " Hum... Je vais prendre les lasagnes maison s'il vous plait, et un mojito!" Alors que le serveur se tourna vers Casey, Erlina ne put s'empêcher de l'observer. Il était beau, et on n'aurait vraiment pas dit qu'il portait une prothèse à la jambe. Elle l'avait même oublié pendant leur discussion. Elle pouvait l'oublier à temps plein, et c'était ce qu'elle voulait lui dire. Les gens ne l'avaient pas remarqué autour d'eux. Certains pensaient probablement qu'ils étaient ensemble d'ailleurs. Cela n'aurait nullement dérangé la jeune femme. Elle se considérait assez mature pour pouvoir développer une relation avec un homme plus vieux qu'elle. Après lui, ne voudrait peut-être pas se rabaisser à fréquenter une fille aussi jeune, et c'était plutôt ça le problème à son avis. Elle ne savait d'ailleurs pas s'il n'avait pas déjà une femme... Il ne lui semblait pas, il était si peu confiant et n'avait pas de bague... Enfin elle n'en savait rien, et avait peur d'être très déçue par ce genre de révélation. Mais après tout il avait accepté d'aller au restaurant avec elle, ce n'était pas rien non? Pendant qu'elle réfléchissait, le serveur avait pris la commande de son ami, alors elle relança la conversation: " Tout va bien à la ferme? " Une ferme, cela lui évoquait tout de suite la tranquilité, une grande maison et de grands champs. Sa curiosité lui donnait bien envie de voir cet endroit, ce havre de paix pour Casey. Elle avait vraiment envie de le connaître plus en profondeur en tous cas...



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mar 14 Jan - 20:07

Erlina qui semblait si sûr d’elle renfermait aussi des faiblesses et un manque de confiance en elle. Casey trouva cela touchant, de la voir comme ça toute triste et légèrement perdu. Bien évidemment il n’aimait pas la voir mal mais cette image ne lui inspirait que de la tendresse. Qu’elle continue ses études si elle les aime! Après tout elle a encore toute la vie devant elle pour choisir ce qu’elle voulait faire comme métier. En plus elle avait la chance de faire des études. Ses parents n’en avaient pas fait et eux avaient vraiment finit épiciers pour le coup. Cela ne les empêchaient de mener une vie tranquille et paisible mais personne ne rêve de finir simple épicier de quartier. Casey n’ont plus n’avait pas fait d’étude, il n’avait même pas son bac pour dire! Lui il n’avait pas 36 solutions de carrière et pourtant il avait trouvé un domaine qui lui plaisait. Non vraiment, il ne s’en faisait pas pour la jeune femme.

- Bien sûr que non tu ne finiras pas épicière toute ta vie! Pour l’instant tu aimes tes études, c’est le principal. Tu es super jeune, ne vas pas te prendre la tête maintenant. Fais ce que tu aimes, vis, sois curieuse et un jour tu découvriras un métier qui te passionne.

Ne voulant pas insister lourdement là dessus, il ne revint pas sur le sujet après avoir tenté de la rassurer, avec le sourire bien entendu. Lui n’avait pas eu à réfléchir 15 000 fois sur son destin et sur son métier. Il avait prit les choses comme elle venait. Bien qu’il regrette certain de ses agissements notamment après la mort de son grand-frère, son métier de soldat lui convenait et personne ne l’aurait imaginé là dedans!

Pour en revenir au repas, Casey se sentit un peu rassuré que sa commande ne fut pas un geste déplacé et que la jeune femme compte elle aussi prendre un verre. Elle lui conseilla ensuite quelques plats juste avant que le serveur n’arrive prendre leur commande. N’étant pas très produit de la mer, il opta finalement pour le tartare de boeuf qui était son plat préféré. “Pour moi ça sera un tartare de boeuf s’il vous plait. Dit-il au serveur. Puis en s’adressant à Erlina Désolé de ne pas suivre ton conseil mais c’est mon préféré!” La serveur partit en cuisine et Casey se sentait bien. La présence de la jeune femme y jouait pour beaucoup. Encore une fois cela ne semblait rien mais c’était un énorme pas en avant. Son bout de jambe ne lui faisait pas mal, il en avait oublié sa prothèse et son enfermement. Puis il dînait en tête à tête avec une très belle jeune femme, à croire qu’on était 10 ans en arrière! Elle lui demanda comment allait sa ferme et un immense sourire apparut sur le visage du garçon. Il avait acheter un grand espace mais qui n’était pas encore entièrement utilisé voulant faire étape par étape. Notamment au niveau des animaux, il n’y avait pas encore grand monde. Quelques lapins, deux chèvres, une vache et une dizaine de poule. Ce qui le faisait sourire c’était son idée de ruche.

- Tout va très bien! Elle m’occupe bien. Dernièrement j’ai eu envie de rajouter des ruches pour produire du miel. Et bien c’est beaucoup moins évident que ce que je pensais. Il y a plein de règles à respecter. Notamment au niveau de la combinaison, hier je l’ai mal mise et une abeille est rentrée. Je ne savais pas qu’une petite bestiole pouvait m’effrayer à ce point! dit-il en plaisantant. J’ai envie de me lancer dans une nouvelle espèce de plante aussi, mais je n’ai pas encore d’idée. Tu en as?

Il aimait vraiment sa ferme. D’ailleurs il n’aurait jamais imaginé autant une ferme. Cela ne faisait que 2 ans qu’il était dans ce domaine et il faisait donc encore beaucoup de bêtise. Il avait toujours eu un grand sens de l’auto dérision alors ses bêtises le faisaient bien rire. Quand on a connu la mort, on prend conscience des choses, du moins c’était son cas. Il pardonnait facilement les erreurs et encourageaient toujours les gens. Après tout aucune vie n’était en jeu alors pourquoi s’énerver pour ça? “Viens me rendre visite chez moi, je te ferais faire un tour. Il n’y a pas encore grand chose à voir, c’est une petite exploitation pour l’instant mais je suis content de moi.” Notamment il y avait la petite tribu de lapin destiné à se faire manger mais dont Casey eu pitié. C’est beaucoup plus simple de dépecer un lapin quand ce n’est pas nous qui l’avons élevé. Enfant il a vécu en ville mais a toujours été attiré par les espaces verts, les endroits tranquilles, etc. Pearl Trees était vraiment un endroit fait pour lui. En pensant à ça, il se rendit compte qu’il n’avait absolument aucune idée de la vie de la jeune femme, où elle avait grandit, etc. Il la voyait bien fille unique de médecins et ayant grandit dans une ville de type Atlanta. “Tu as grandit ici ou en ville?


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mer 15 Jan - 14:53


La table est l'entremetteuse de l'amitié




Le diner commençait bien, Erly était ravie de constater que son ami ne semblait pas mal à l'aise. Au contraire, c'était elle qui l'était quand il aborda le sujet de ses études. Cela l'angoissait de ne pas savoir ce qu'elle ferait de sa vie. Alors oui, en règle générale elle aimait les cours qu'elle fréquentait, mais elle n'en voyait aucune application concrète. Elle ne se voyait pas prof, ni dans un musée, et elle ne savait pas si elle supporterait d’être consultante en art au service de quelqu’un. Ces questions l’angoissaient, et apparemment Casey le remarqua, lui adressant une réponse qu’elle avait rarement entendu. Il la rassura avec le sourire – ce si beau sourire – en lui rappelant qu’elle avait le temps, qu’elle pouvait continuer ses études et trouver quelque chose après. Il lui recommanda d’être curieuse, ce qu’elle était déjà vraiment, parfois trop. Elle ne put s’empêcher de sourire doucement à nouveau après sa réponse, car il avait su trouver les mots. Tout n’allait pas mieux d’un coup, mais oui, il n’avait pas tort, elle pouvait encore trouver. " Ouais t’as pas tort… " Et elle ajouta, dans un souffle en le regardant dans les yeux " Merci " . En soi, cela ne voulait pas dire grand-chose, mais elle exprimait ainsi sa reconnaissance face à ces propos rassurants.

Malgré les conseils de la jeune femme, quand le serveur arriva, Casey commanda un tartare de bœuf, assurant que c’était son plat préféré et s’excusant de ne pas suivre ses recommandations. Elle sourit, c’était mignon de s’en excuser ! » C’est bon à savoir ! Et t’en fais pas, ici aussi il est très bon ce tartare de bœuf ! " Le serveur les laissa donc quelques instants, et Erlina poussa la conversation vers sa ferme. Il semblait vraiment heureux d’en parler, son visage s’illumina immédiatement. Elle sourit et l’écouta religieusement parler du fait que tout allait bien. Enfin, quand il raconta sa mésaventure avec les abeilles, elle mit ses mains devant son visage comme si elle avait encore peur pour lui. Elle détestait ce genre de bestioles… Rien qu’à imaginer une abeille se glisser dans sa combinaison elle en avait des frissons ! Elle ne put se retenir de lui demander d’un coup " Oh mon dieu c’est horrible ! Elle t’a pas piquée hein ? J’espère que tu as bien soigné ! " Disant cela, elle avait spontanément posé sa main sur celle de Casey, comme pour s’assurer qu’il allait bien. Ce n’était pas du tout calculé, c’était un de ses réflexes spontanés. Quand elle apprécie les gens, elle peut être très tactile avec eux… Et là, puisqu’il s’agit de plus qu’apprécier…. Elle s’en rendit quand même rapidement compte et enleva doucement sa main, tout en continuant de le regarder, sans pour autant avoir une tête trop gênée, et surtout pas dégoutée. Ce contact furtif lui avait bien plus… D’ailleurs il proposa – par l’impératif – qu’elle vienne voir chez lui, il se disait content de lui. " Je viendrais avec grand plaisir, quand tu veux ! " Son sourire était bien sincère et assez large, elle serait en effet plus que ravie d’aller chez lui. A un détail près : " Mais je ne m’approche pas des abeilles ! " Elle rit à ce petit détail. Elle en avait vraiment la phobie de ce genre de bestioles.

Alors qu’ils parlaient de Casey, celui-ci voulait connaître où elle avait grandi. C’était un peu compliqué, mais elle allait le lui dire. Elle avait peur d’avoir l’air prétentieuse en le disant, mais bon… " Je suis née à Dublin en Irlande, et depuis mes 3-4 ans j’ai beaucoup voyagé… Mes parents sont diplomates et du coup en gros on faisait une ville par an ou tous les deux ans. Donc plutôt en ville, mais parfois on habitait dans de grandes maisons en dehors de la ville, notamment en Afrique." Ses parents avaient fait des postes parfois difficiles et elle ne gardait pas de bons souvenirs de tous les endroits, même si elle savait très bien qu’elle n’avait pas de quoi se plaindre. " J’espère que j’ai pas l’air trop prétentieuse en disant ça… " Elle laissa échapper un petit rire légèrement nerveux, rougissant même un peu. Le serveur arriva à ce moment, posant leurs deux assiettes et le verre de la jeune femme. Les deux plats avaient l’air très appétissant. En le regardant dans les yeux, elle lui souhaita " Bon appétit ! " Et elle attendait désormais son avis sur sa vie… Tous ces changements expliquaient probablement son manque de confiance en elle, et son besoin de désormais s’attacher à des gens, et non plus changer tous les ans… Mais elle ne voulait surtout pas s’attarder sur son cas, et rebondit donc après une première bouchée : " Et toi, où as-tu grandi ? " Elle avait l’impression qu’il découvrait la ferme progressivement alors il n’y avait peut-être pas grandi. Enfin elle était ravie du tour que prenait leur discussion. Ils apprenaient à se connaître, et il faut le reconnaître, le Casey qu'elle voyait là lui plaisait de plus en plus.



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mer 15 Jan - 19:20

Ce début de soirée n’aurait pu se passer mieux. Le cadre était splendide et la jeune femme qui l’accompagnait l’été tout autant. Dès leur première rencontre, Casey avait apprécié la jeune femme mais il était loin de se douter qu’il passerait un si bon moment avec elle. La conversation était fluide et agréable. Ils se confiaient légèrement l’un à l’autre toujours avec le sourire. Il avait l’impression qu’il pouvait tout lui dire et qu’elle l’écouterait avec plaisir. Après tout qui s’intéressait vraiment à l’agriculture de nos jours? Pour la plupart des gens c’était un métier ringard, disons ce qu’y est! Mais elle semblait vraiment s’intéressait à son histoire de ruche et d’abeilles. Visiblement, elle n’aimait pas ce genre de bestiole! Inquiète, elle eu un réflexe qui surprit Casey. Rien de bien folichon mais elle posa sa main sur la sienne. Bien que surpris, il ne laissa rien paraitre. Dans sa famille et dans sa vie en générale, on était pas très geste d’affection. Il aurait raconté cette mésaventure à n’importe qui dans son entourage, la première réaction aurait été de se moquer de lui et de rire. Il ne l’aurait bien entendu pas mal prit, c’était simplement une autre manière de s’exprimer. Le contact de la peau d’Erlina contre la sienne, lui avait beaucoup plu. Dans d’autres circonstances il aurait bien gardé cette main près de lui.

- Si elle m’a piqué! Au niveau des côtes, la pauvre devait être terrifiée. Mais ça ne fait pas si mal que ça. Dit-il en souriant. Il l’invita ensuite à passer chez lui pour visiter son exploitation. Elle semblait ravie de l’invitation à condition de ne pas voir les abeilles ce qui le fit beaucoup rire. Ne t’inquiète pas, je les ai mise au fond d’un champs. La conversation enchaina sur la jeunesse de la jeune femme. Elle était donc fille de diplomates. En toute sincérité, Casey n’avait qu’une idée vague de quelle était la fonction exacte de ce métier mais il préféra ne rien dire de peur de passer pour un idiot. Dans sa culture à lui, un diplomate gagnait quand même un bon salaire. Il avait d'ailleurs rencontré un jour, une fille de diplomate. Rien à avoir avec Erlina! L’autre était vulgaire, hautaine et se croyait tout permis. Erlina était tellement gentille et naturelle, qu’elle s’excusait même d’avoir l’air prétentieuse. Bien entendu, il ne pensait absolument pas ça d’elle. Après tout elle avait eu la chance de découvrir plein de belle chose, pourquoi s’en excuser? Elle avait l’air un peu gêné, allant même jusqu’à rougir légèrement, colorant ses pommettes d’une pointe de rose. Elle était vraiment mignonne.

Alors qu’il allait lui répondre, le serveur arriva avec les plats, tout les deux alléchants. “Bon appétit à toi aussi”. Il lui sourit et prit une bouchée de son plat, c’est à ce moment là qu’elle lui demanda où lui avait grandit. “J’ai vécu jusqu’à mes 18 ans en Alabama dans la ville de Montgomery. A l’époque j’étais une vraie petite racaille, je passais mon temps à arpenter les rues de la ville à la recherche d’une bêtise à faire.” La vérité était un peu plus sombre mais autant passer sous silence. Il ne voulait pas mentir à la jeune femme mais il n’était pas encore prêt à revenir sur une jeunesse un peu tumultueuse. A 12 ans, son modèle qu'était son frère ainé est mort dans un accident de voiture. Après ça il a commencé à trainer avec des lycéens, devenant un vrai délinquant. Ça ne l’empêchait cependant pas d’avoir adoré cette ville. “Montgomery est une petite ville par rapport à d’autres villes américaines mais elle a une très belle histoire! C’est la ville de Rosa Parks et la lutte contre la ségrégation.” Il reprit une bouchée de son plat, Erlina avait raison, la cuisine était vraiment délicieuse ici! “Mais sinon tu es irlandaise, c’est chouette ça. On m’a toujours dis beaucoup de bien de ce pays. Et ne t’excuse pas, “prétentieuse” n’est pas du tout un adjectif que je choisirais pour te décrire. dit-il en souriant. J’ai pas mal parcouru le monde moi aussi, mais pas pour les même raisons. Quel endroit t’as laissé le meilleur souvenir? Si ce n’est pas trop indiscret bien sûr.

La conversation allait bon train. Il commençait même à se demander pourquoi la vie civile lui faisait peur à ce point? Certes il y avait bien cette histoire de jambe mais après tout, avec les technologies actuelles il pouvait marcher sans trop de soucis. Beaucoup de ses camarades n’avaient pas eu la “chance” de Casey, la chance d’avoir accès à cette vie civile. Puis si elle devait comporter Erlina, elle ne pouvait être qu’agréable.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mer 15 Jan - 21:02


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Au début de la soirée, Erlina se demandait si elle n'allait pas devoir se montrer plus enjouée qu'elle ne l'était, pour mettre en confiance Casey. En fait il n'en fut rien, la discussion se faisait absolument normalement, il semblait complètement à l'aise, et du coup elle l'était aussi. Elle se laissa même aller à poser sa main sur la sienne, dans un geste de tendresse. Il n'en sembla pas perturbé, mais elle ne resta pas trop longtemps non plus dans cette position, même si ce n'était pas du tout désagréable.. Alors qu'elle retira sa main, il avoua que l'abeille l'avait piquée au niveau des cotes. Mais qu'il n'avait pas eu mal... Bon elle en doutait un peu mais elle n'avait sûrement pas sa résistance! "Mouais... Tu as bien soigné quand même ? Faut faire attention hein... Les yeux de la jeune femme témoignaient d'une sincère attention. Elle n'osait pas émettre l'idée de s'occuper de lui car oui ce serait bien trop connoté. Mais en tous cas à un premier niveau, elle voulait s'assurer qu'il allait bien. Il rit beaucoup quand elle accepta de venir, tout en restant loin des abeilles! Elle sourit, faisant clairement voir son soulagement, et ajouta " alors je viendrais avec plaisir, quand tu veux ! " Au-delà du fait qu'il lui plaisait, elle viendrait avec grand plaisir, ne serait-ce que découvrir cet endroit dont il avait précédemment parlé avec  passion. Et la campagne, c'est toujours sympa.

Comme elle le lui dit, elle n'en avait pas vraiment profité, mais elle avait profité d'autres endroits. Elle fut cependant interrompu par l'arrivée de leurs plats, et le souhait mutuel de bien manger. Après, il répondit à sa question et parla de sa jeunesse à Montgomery en Alabama, où il avait apparemment fait pas mal de bêtises. Quand il recommença à parler de la ville - celle de Rosa Parks, rien que ça - elle crut déceler qu'il n'avait pas envie de continuer sur sa jeunesse. "oh rien que ça! Je me disais bien que ce nom de ville me disait quelque chose!" mais après, la conversation revint rapidement sur Erlina. Elle ne voulait pas creuser un sujet qui n'avait pas l'air de trop lui plaire, ils n'en étaient pas là c'était certain. Il parla donc du fait qu'elle était irlandaise, parlant de la réputation sympathique dont il avait eu vent concernant ce pays. Elle n'en connaissait finalement pas grand chose puisqu'elle n'y avait vécu que 4 ans pendant sa tendre enfance, et n'y revenait que parfois pour les vacances.   " j'aime beaucoup oui! Mais finalement je n'y ai pas vécu très longtemps... J'aimerais bien y retourner!" elle sourit en pensant à cette éventualité. Elle pourrait retourner voir la ville de Dublin... Enfin beaucoup de choses, et en découvrir d'autres. Elle se sentirait peut être chez elle là bàs.en fin rien n'était moins sur. Avec ses voyages, elle se sentait plus citoyenne du monde qu'autre chose, même si cela ressemblait à un cliché. En souriant, il souligna qu'elle n'était pas prétentieuse, qu'il ne la décrirait pas comme ça. Elle aurait bien aimé lui demander comment il la voyait, mais... C'était trop direct il lui semblait. Au moins il la rassura, et elle en sourit doucement. D'une petite voix mais toujours avec le sourire, elle y répondit alors "ça va alors, je suis rassurée" . En parlant toujours de voyages, il ajouta qu'il avait pu en faire aussi, mais elle comprit vite fait qu'il y avait un lien avec l'armée, et n'osa pas rebondir dessus... Sa question suivante l'étonnant positivement, il lui demanda quel endroit l'avait le plus marqué. Elle dut réfléchir un peu, quand même. Elle trouva rapidement, tout de même. "je dirais Nairobi... On habitait autour et delà ville et j'allais souvent dans une réserve naturelle, j'avais des amis qui étaient enfants des gardes du coup on pouvait approcher des animaux, c'était assez magique! Mais après les grandes villes comme New York ou Londres ou Rome c'était très sympa aussi.." elle sourit et termina son plat. Cela avait été délicieux. Elle hésita, mais retourna la question à Casey. "Et toi, tu as un endroit qui te rappelle de très bons souvenirs?" la question était vaste pour tenter de ne pas le mettre mal à l'aise. C'était la dernière des choses qu'elle voulait. Il semblait être bien avec elle, et elle, elle était vraiment bien ici avec lui.

D'ailleurs, le serveur arriva pour enlever leurs assiettes qu'ils venaient de terminer, et leur apporter la carte des desserts. "je vais faire ma gourmande... Mais je crois que je vais prendre une tartelette à la framboise!" Elle rit de sa gourmandise, et après que Casey ait commandé son dessert, une chanson sympathique se fit entendre. Depuis quelques minutes, certains couples dansaient sur l'espace prévu pour cela. La chanson jouée était un slow, très calme. Cela aida Erlina à se décider à proposer à Casey en souriant "et si... On allait danser sur cette chanson?" elle ne lui demandait évidemment pas de danser le rock, ni un slow langoureux avec elle, mais elle voulait lui prouver que lui aussi pouvait se lever et aller danser. Qu'il était comme les autres, qu'il ne devait pas se priver ni se cacher. Elle espérait l'aider comme ça, et ne pas se prendre un refus trop cinglant...

Spoiler:
 



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Jeu 16 Jan - 1:05

Il fut reconnaissant envers la jeune femme de ne pas insister sur sa jeunesse à lui. C’était une partie de sa vie qu’il regrettait vraiment. Il ne parlait que rarement de son grand frère, encore maintenant il se demandait par moment comment sa vie serait devenu s’il avait survécu à l’accident. Casey n’aurait pas arrêté les études, n’aurait pas trainé avec des voyous et ne serait jamais allé dans l’armée. Une vie radicalement différente en sois. Mais le passée ne pouvant être modifié, il avait apprit à se contenter de ce qu’il avait. Ce dîner était quand même un petit signe pour lui prouver que les choses s’arrangeait doucement. Casey écouta la jeune femme parler de l’Irlande tout en mangeant de son plat. Elle avait vraiment le sourire jusqu’aux oreilles. Peut-être n’y avait-elle vécu que peu de temps mais elle semblait en chérir le souvenir. Quand Erlina souriait, ça avait le pouvoir d’illuminer une pièce, elle avait vraiment un sourire très communiquant. Casey sourit donc à son tour, au fond il souriait car il était heureux que la jeune femme passe un bon moment avec lui. Il avait eu très peur qu’elle le trouve ennuyeux, inintéressant ou même stupide, après tout jusqu’à présent ils n’avaient eu que de rapide discussion près de la réserve de l’épicerie.

La jeune femme lui expliqua que sa destination favorite fut Nairobi. S’il ne se trompait pas, il s’agissait de la capitale du Kenya. Qui pourrait ne pas aimer le Kenya? Surtout si on a la chance de vivre comme elle près d’une réserve naturelle et de pouvoir approcher les animaux. Casey l’enviait vraiment. “Ça devait simplement être magique comme endroit! J’aurais adoré vivre près d’une réserve naturelle”. Elle lui retourna ensuite sa question. Tout en mâchant la dernière bouchés de son plat, il réfléchit à quel endroit l’avait marqué particulièrement. Puis il se souvint de sa mésaventure en Norvège. “Je pense que l’endroit qui m’a le plus marqué c’est la Norvège. C’était ma première mission avec 4 autres personnes. On était chargé d’aller récupérer quelque chose quelque part en avion. (bien évidemment tout cela était classé secret défense, il ne pouvait pas lui expliquer ce qu’il allait faire ni l’endroit exact. Ça n’aurait pas été le cas, il lui aurait parlé sans soucis). Au bout de plusieurs heures de voyage, l’avion déconne et on doit attérir en urgence dans une petite ville de pêcheur perdu au milieu de nul part. On avait à peine quelques rations et pas du tout les uniformes pour affronter le froid de la Norvège. Devant notre détresse, les pêcheurs nous ont recueilli et nourrit. J’ai passé 48h absolument génial.” L’armée ce n’était pas de la folie furieuse tout le temps mais les moments qu’on y vivait, était toujours très fort.

Leur conversation fut interrompu par le serveur venu débarrasser leurs assiettes et apporter la carte des desserts. Son plat avait été un vrai régale et il avait hâte de gouter à un de leur dessert! “Tu as bien raison! Ça sera une Panna cotta pour moi s’il vous plait dit-il en s’adressant au serveur puis il s’adressa de nouveau à la jeune femme. Tu avais raison, ici c’est vraiment bon.” Il lui sourit et remarqua sur le visage d’Erlina qu’elle avait envie de dire quelque chose. Elle finit par lâcher le morceau, elle voulait qu’ils aillent danser. Oulà. Oulàlàlà même! Il se concentra rapidement sur la chanson, il s’agissait d’un slow en plus. Lui qui avait faillit oublier sa prothèse, voilà que l’image de sa jambe revint au galop. Etait-il vraiment près à danser? En fait, il aimait beaucoup danser. En temps normal il allait inviter les jeunes femmes qui restaient sur le bord de la piste toute timide. Là c’était justement une femme qui faisait le premier pas. Ce qu’il trouvait assez mignon en fin de compte. Maintenant toute la question était : est-ce qu’il allait osé? Après tout il était encore jeune lui aussi, pourquoi avoir peur de s’amuser un peu? Bien entendu il y avait aussi la dimension slow qui le gênait un peu. Un slow c’était un peu romantique comme danse non? Les amis ne dansaient pas ce genre là ensemble? Ou alors il devenait vraiment vieux jeu.

Voyant le regard de la jeune femme s’éteindre un peu, il se rendit compte de tout le temps qu’il mettait pour répondre. Ne voulant pas la décevoir, il se leva et tendit sa main en direction d’Erlina pour l’inviter à danser. “Allons danser. Je ne te promets pas d’être le partenaire idéal, mais je te promets de faire de mon mieux” dit-il en souriant. Une fois sur la piste, légèrement gêné, Casey posa une main sur la taille de la jeune femme, pendant que l’autre tenait toujours Erlina. Un petit rire nerveux échappa de sa bouche. Il se sentait un peu ridicule et avait surtout peur que sa jambe ne réponde pas bien, de glisser, d'avoir les mains moites ou de faire un geste déplacé. Mais il se calma en respirant et entama la danse. Au début il avait tendance à regarder ses pieds comme s’il était surprit qu’ils fonctionnent. Une fois qu’il comprit que tout allait bien, il se détendit ce qui rendit la danse plus naturelle, plus fluide. Il se risqua même à regarder Erlina dans les yeux en souriant. Elle était vraiment magnifique quand elle souriait. Casey l’aurait bien remercié de l’avoir amené ici et l’avoir un peu poussé à danser mais ça risquait de gâcher le moment qu’ils étaient en train de vivre.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Jeu 16 Jan - 18:12


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Enfin ils avaient vraiment l'occasion de se parler, d'apprendre à se connaître. Leurs petites discussions des livraisons à l'épicerie étaient bien dépassées, et de loin. Erly était ravie d'apprendre à connaître ce charmant homme, qu'elle appréciait de plus en plus. Après, il restait encore quelques zones d'ombre qu'ils n'exploraient pas encore. La pudeur restait de mise pour certaines situations. Erlina n'allait pas dévoiler toute sa propre jeunesse, et elle sentait que son ami Casey était un peu réticent à parler de la sienne aussi. Ils parlaient pour l'instant voyages et lieux marquants, sujet intéressant et à cheval entre l'intime et l'universel. Quand elle parla du Kenya, Casey sembla d'accord avec sa réponse, expliquant qu'il aurait adoré vivre près d'une réserve naturelle. Pour rire, et avec le sourire, la jeune femme répondit " Finalement avec ta ferme c'est comme si tu en reconstituais une progressivement non?" Le ton de rigueur était la plaisanterie, en effet, elle ne l'imaginait pas avec des éléphants et des girafes chez lui. Lui, pour sa part, parla d'une mission en Norvège, où il avaient été largués dans une petite ville de pêcheurs, avant d'être recueillis par des villageois. Une aventure apparemment formidable, et cela, elle voulait bien le croire. Pour le coup, elle n'avait pas eu vraiment la chance d'échanger profondément avec des locaux pendant ses séjours, tant elle était parfois perçue comme la petite occidentale qu'on craignait ou chassait au loin, qu'on ne voulait pas voir et avec qui on ne voulait pas toujours être vu. " Ca devait être génial! " Elle l'avait écouté avec grande attention et trouvait cette histoire vraiment sympa. Cela lui faisait voir un autre côté de l'armée - même si elle sentait bien qu'il lui "cachait" des choses, probablement encore sous le coup du secret défense.

Elle eut cependant à peine de le temps de commenter son histoire que le serveur venait retirer leurs plats et leur demander ce qu'ils prendraient pour le dessert. Il lui dit qu'elle avait bien raison de faire sa gourmande et prit une panna cotta. Il ajouta qu'ici, c'était vraiment bon. " Oui, j'aime bien venir ici, c'est bon, assez sain et pas trop cher! " Ce restaurant ne se prenait pas la tête si on peut le dire ainsi, et elle aimait beaucoup cela. La haute gastronomie cela allait bien quelques instants, mais déjà ce n'était plus dans ses moyens, et puis ce n'était pas ce qui nourrissait le plus et le mieux, finalement.

Et puis, elle aimait bien l'ambiance, la musique... D'ailleurs, elle l'invita à danser le slow qui se faisait doucement entendre. Elle sourit au début, puis à mesure que sa réponse se faisait attendre, elle se faisait moins joyeuse, un peu anxieuse. Elle allait dire quelque chose, quand elle le vit finalement la regarder, puis se lever. Il lui tendit la main, assurant ne pas être le meilleur partenaire, mais qu'il allait faire de son mieux. Elle sourit enfin à nouveau, et ne répondit rien, se contentant de mettre sa délicate main dans la sienne, de se lever et de le suivre sur la piste de danse. Il plaça doucement une main sur sa taille, et elle déposa la sienne sur son épaule, tout doucement. Elle l'entendit rire nerveusement, et tenta de le rassurer par un sourire, et une petite pression douce de sa main sur la sienne. Ils commencèrent à danser, doucement, mais il regardait beaucoup ses pieds. Certes, la jeune femme comprenait son attention, mais quand même, elle ne devait pas avoir un visage si moche que cela non? Alors qu'elle dansait ce slow de façon douce et assez réussie - après tout ce n'était pas bien sorcier - il se détendait peu à peu. Elle le regardait souvent, même s'il ne leva la tête qu'au bout d'un long instant. A ce moment là, il la regarda dans les yeux, en souriant. Elle crut fondre tellement il était beau. Elle sourit en retour, et tout allait mieux. Franchement, elle oublia tout autour d'eux, ils vivaient un moment de grâce... Elle se sentait tellement bien... Sa main sur sa taille était un vrai délice, et elle donnerait tout pour se blottir dans ses bras. Mais ne brusquons pas les choses. Au bout de quelques minutes, la chanson se termina, changeant après une pause pour quelque chose de tout aussi doux, mais plus rythmé. Erly mit un moment à s'arrêter de danser, ne comprenant pas tout de suite, tant elle était bien. Elle s'arrêta tout de même, et s'avança vers Casey, pour lui faire un bisou sur la joue. Cependant, elle n'avait pas prévu qu'il allait sourire, et donc ses lèvres effleurèrent le coin des siennes. Elle n'en avait nullement l'intention, mais ce n'était pas du tout - mais alors pas du tout - désagréable. Elle sourit et revint à une distance respectable de lui, toute souriante " Tu as été un très bon cavalier, bien meilleur que tous ceux qui dansaient sur la piste! Merci beaucoup " Elle souriait et le pensait sincèrement, car les autres sur la piste de danse n'y mettaient pas beaucoup de joie. Et elle ne savait pas comment il l'avait ressenti, mais sa jambe ne se voyait pas du tout, même dans la danse... Enfin, leurs desserts étaient arrivés, mais Erlina ne l'avait pas remarqué, il l'avait quand même perturbée, par ses regards et son toucher. Un vrai moment de grâce oui...




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Ven 17 Jan - 2:45

Il était là sur la piste de danse avec elle, dansant un slow comme un couple normal. Bien entendu ils étaient encore loin d’être ensemble et l’idée ne traversait pas vraiment la tête de Casey, ou pas encore dirons-nous. Cependant aux yeux de tous, ils devaient former un couple, tellement l’alchimie fonctionnait bien entre eux. Peu rassuré au début, il se laissa aller au fur et à mesure de la danse. Il sentait la main de la jeune femme essayer de le rassurer, il savait aussi qu’elle n’avait fait que l’aider depuis le début. Puis il était temps que lui aussi se mette en danger et fasse des efforts. S’il ne faisait rien, il risquait de perdre une histoire qui, vu les débuts, s’annonçait prometteuse. Quand il eu enfin le courage de vivre l’instant, tout devint magique. Tout près d’elle, la regardant dans les yeux avec un sourire sur ses lèvres, la confiance revenait. Erlina était définitivement plus captivante que la vérification du bon fonctionnement de sa prothèse. Elle avait un visage tout simplement magnifique que son rire illuminait. Son regard et ce fameux sourire était ce que préférait Casey. Les yeux de la jeune femme était très expressif, on voyait en eux les émotions et la tendresse qu’elle pouvait avoir pour lui. Perdu dans ce regard justement, il ne vit pas le temps défiler. Évidemment, il avait envie de se rapprocher un peu d’elle mais il était encore trop tôt. N’étant en plus toujours en confiance absolu avec lui-même, il voulait prendre son temps, apprendre à la connaître et vivre d’autres moments comme celui-là.

La musique changea et les deux mirent du temps pour s’arrêter. Comme quoi, elle aussi avait apprécié ce moment. Une fois statique, ils se regardèrent un court instant avec encore une de leur main lié. La sensation de cette main dans la sienne était des plus agréable. Il n’avait pas envie de quitter ce doux contact Erlina s’avança vers lui pour l’embrasser chastement sur la joue en guise de remerciement. Comprenant le geste, il se mit à sourire ce qui eu pour effet de placer le baiser au coin des lèvres de Casey. Ce simple contact lui plu assez et lui donna une forte envie d’un vrai baiser. Cependant il était vraiment trop tôt. C’est beaucoup plus facile d’embrasser une fille de passage, qu’une fille qu’on a envie de revoir. Elle se détacha ensuite de lui pour lui dire, tout sourire, qu’il avait été un très bon danseur. Leur main finirent par se lâcher. Il rit doucement en entendant cette déclaration. “Merci à toi de m’avoir encouragé.“ Casey remarqua que les desserts venaient d’être servit. Un énorme dilemme se posa : soit ils retournaient tranquillement manger leur dessert soit il prenait son courage à demain pour danser une nouvelle fois avec elle et ainsi continuer ce petit rapprochement. La décision fut prise très rapidement. “Avant de prendre notre dessert, m’accorderais-tu une nouvelle danse ?“ Au fond il ne lui laissa pas le temps de répondre. Il reprit aussitôt la main de la jeune femme et avec plus d’assurance recommença à danser avec elle. Beaucoup plus en confiance, il se surprit à la faire tourbillonner au rythme de la chanson. La chanson était un peu plus entrainante que la première même si elle restait un slow et donc propice aux rapprochements. D’ailleurs au fil de la musique, les deux s’étaient sensiblement rapproché. Il la regardait toujours, admirant au passage les yeux de le demoiselle. Dire qu’une fille comme elle n’avait personne dans sa vie, du moins il commençait à l’espérer fortement. Difficile par contre de lancer ce sujet pour avoir une réponse. Tant pis, il finira bien par l’apprendre à un moment où à un autre.

Les deux souriaient l’un à l’autre, le moment était assez intense et parfaitement propice à un véritable baiser. C’était sans compter la fin de la chanson qui laissa place à un morceau dansant beaucoup plus moderne. Cette coupure un peu trop brutal pour la bulle qu’ils avaient finit par former autour d’eux, remit les idées de Casey en place. Il ne devait pas trop se laisser aller. Il recommençait tout juste une vie ordinaire et ne voulait rien précipiter. Surtout qu’après tout elle n’avait que 20 ans, si une suite devait voir le jour, il n’était pas persuadé que les deux cherchent la même chose. 12 ans c’est un sacré bout de temps quand même ! “Il est temps de retourner à table je pense“ lui dit-il en souriant. Les deux se dirigèrent vers leur table, Casey ne remarqua même pas qu’il tenait encore la main d’Erlina. C’est donc main dans la main qu’ils arrivèrent à la table. Il finit bien entendu par la lâcher, à regret, en souriant légèrement gêné par le culot dont il venait de faire preuve sans même le remarquer.
Les desserts avaient vraiment l’air bon et ne sachant pas trop quoi dire pour reprendre une conversation normale, il dit la première chose qui passa dans sa tête. “Ces desserts ont l’air aussi bon que les plats !“. Il regretta immédiatement d’avoir ouvert la bouche, par moment il vaut mieux se taire.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Ven 17 Jan - 9:50


La table est l'entremetteuse de l'amitié





La piste de danse était leur à ce moment de la soirée. Un vrai havre de paix. Casey ne semblait pas très à l'aise au début, mais dès qu'il releva les yeux, l'instant devint autrement plus agréable. Ils se souriaient, la jeune femme se plongeait dans son regard si profond et doux à la fois. Elle s'en moquait éperdument de son âge, de sa jambe, elle était bien avec lui, c'était tout ce qui comptait non? Même pour une relation, elle trouvait cela suffisant. Mais il devait la voir autrement... Quand elle le remercia, elle sourit, laissant ses lèvres déraper au coin des siennes sans réagir outre mesure. Diantre, qu'elle avait envie de l'embrasser... Il la remercia de l'avoir encouragé, et alors qu'elle se faisait à l'idée de retourner à la table, il lui proposa de façon fort charmante d'entamer une autre danse. Elle ne pouvait que dire oui, mais elle n'en eut pas vraiment le temps, car il reprenait déjà sa main. Elle se remit alors en position, remarquant qu'ils étaient plus proches l'un de l'autre, et appréciant énormément cela. Il menait remarquablement bien la danse, la faisant tournoyer. Elle suivait ses pas avec entrain, et ils se rapprochaient encore de plus en plus. Ils se regardaient mutuellement, son beau sourire la faisait encore fondre. S'il voulait l'embrasser, c'était maintenant... Il ne le fit pas, en tous cas, une musique plus moderne vint interrompre leur moment privilégié. Elle aurait tant aimé l'embrasser, mais elle avait tellement peur qu'il la repousse... Il ne devait la considérer que comme une gamine après tout... N'était-elle finalement pas que cela? Une gamine paumée, qui avait un gros crush sur un homme de 10 ans son aîné. Elle était très critique envers elle-même, et l'avait toujours été.

Il proposa alors de retourner à leur table. " Oui, allons y! " Il ne lâchait pas sa main et Erly profita jusqu'au bout de ce contact si agréable, cette main ferme serrant doucement sa douce et délicate main? Il la lâcha évidemment pour aller s'asseoir. La conversation reprit sur les desserts, comme un retour un peu violent à la réalité pragmatique. Ils avaient l'air délicieux, c'était un fait, mais il y avait mieux à faire pour parler... " Oui, tu vas voir, ils le sont vraiment! si tu veux goûter au mien, d'ailleurs, n'hésite pas " Elle lui sourit. Évidemment, elle ne lui en voulait pas, et seuls ses yeux montraient une légère déception. Elle voyait simplement venir le moment où elle allait se retrouver seule chez elle ce soir, remplie de regrets et de critiques contre elle-même. Elle ne laissa cependant pas le silence s'installer. " C'était très agréable de danser avec toi... comme ça! " Oh la bourde. Elle voulait juste dire "comme ça", et rajouter le "avec toi" était bien orienté. Elle eut une petite seconde de panique après avoir dit cela, mais cela ne devait pas être trop visible, pour une fois. Enfin si, elle rougit encore légèrement. Pour ne pas rester sur cette impression, elle chercha à relancer la discussion sur sa ferme. " Tu m'as dit que tu vivais seul avec ta soeur à la ferme, c'est bien cela? " Là encore, la discussion était un peu orientée, mais elle ne voyait pas quoi d'autres lui demander. Au moins là, elle pourrait savoir si une femme, une fiancée peut-être, l'attendait ou pas chez lui. Il était tellement bel homme et marrant, sympa, attentionné qu'il était fort probable qu'il y ait déjà une femme dans sa vie... Si la danse l'avait ravie, son interruption sans geste de tendresse très appuyé ou autre initiative la ramenait à la réalité de son célibat actuel. Elle plaisait souvent pour une nuit, mais après, les hommes restaient peu avec elle. En attendant sa réponse, elle termina son dessert, et le serveur -décidément très réactif - déposa l'addition à leur table. Attrapant son sac, la jeune femme y chercha son porte-feuille pour régler. Après tout c'était elle qui l'avait invité...



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Sam 18 Jan - 2:27

Difficile de revenir à la réalité après le moment assez intense qu’il venait de vivre. En acceptant de venir dîner avec elle, il était très loin de s’imaginer qu’un rapprochement aurait lieu. La question était surtout quel genre de rapprochement il s’agissait. C’était surement un peu cliché mais il arrivait à un âge où il avait envie de se poser et de construire quelque chose de sérieux. Il n’avait aucun envie de se lancer dans une amourette de passage et la jeunesse d’Erlina l’effrayait un peu. Est-ce qu’à 20 ans, elle avait elle aussi envie de fonder une histoire sérieuse ? Après il n’avait comme référence que lui, et il était évident qu’à cet âge là, son seul but était de collectionner les conquêtes. Mais un baiser n’a jamais engagé personne à quoi que ce soit, il regretta un peu de ne pas s’être lancé. Tant pis, il y aura sûrement de nouvelles occasions qui se présenteront ou alors il n’aura qu’à les provoquer.

S’en suit un rapide échange sur les desserts pour tenter de meubler un peu la conversation. La jeune femme souriait encore, elle semblait sourire tout le temps ce qu’appréciait grandement Casey. Rien de pire que quelqu’un de ronchon, puis quand on avait un aussi bel atout, autant le mettre en avant. Elle enchaina ensuite en lui disant qu’elle avait adoré danser avec lui de cette façon. En se rendant compte de ce qu’elle venait de dire, un peu de rouge apparut sur ses joues. Casey sourit et glissa dans un murmure “J’ai beaucoup aimé aussi“. Ne voulant surement pas qu’on s’attarde là dessus, elle enchaina en parlant de la ferme. En entendant la jeune femme lui demander s’il vivait bien seul avec sa sœur, il se demande si ce n’était pas un moyen de savoir si il y avait quelqu’un dans son cœur. Du moins il espérait fortement que ce soit une question orienté. Cela prouverait qu’elle s’intéresse à lui dans le long terme et pas seulement pour passer le temps. Ceci dit, si une fiancée ou une femme t’attendaient quelque part, le comportement qu’il a eu ce soir, aurait été complètement déplacé. Concrètement il n’y avait rien eu de très déplacé mais l’atmosphère de flirt et de tension était suffisant pour que n’importe qui le prenne mal. “Oui, uniquement ma sœur et moi. L’armée ne m’a pas vraiment laissé l’occasion de fonder mon propre foyer“. Au moins c’était clair, notre homme était libre comme l’air. Vu que la discussion était orienté pour connaître la vie sentimentale de l’autre, autant lui aussi posé la question. “Et toi tu vis avec quelqu’un ?“. Ils venaient de finir leur dessert, qu’aussitôt une addition fut posée sur la table. Au moins le personnel était compètent bien que peu psychologue. Il aurait quand même pu attendre un peu non ? En voyant Erlina fouiller son sac, il comprit aussitôt qu’elle comptait payer le restaurant ou au moins sa partie, ce qui était hors de question. Déjà c’était à lui de la remercier pour l’avoir fait sortir puis le côté un peu vieux jeu de Casey l’interdisait de se faire payer un restaurant par une femme, surtout aussi jeune. Il sortit donc son porte-feuille et sa carte de crédit. “Laisse moi t’inviter en guise de remerciement“ dit-il avec un grand sourire. De toute façon elle n’avait pas le choix. Le serveur arriva en voyant la carte de crédit et le paiement fut encaisser en moins d’une minute.

La soirée touchait à son terme pour le plus grand malheur de Casey. Il chercha rapidement un moyen de prolonger la soirée ne serait-ce que de quelques instants. Il se souvint qu’en l’invitant à dîner, elle lui avait dit bien connaître le restaurant car proche de son domicile. Tout en se levant de sa chaise il lui demanda : “Je te raccompagne ?“. Erlina accepta et les deux partirent en direction de chez la jeune femme. Ils marchaient donc côte à côte de façon assez proche l’un de l’autre. “Merci beaucoup pour ce moment. J’ai passé une agréable soirée en ta compagnie “ dit-il en lui souriant. Il avait envie de se rapprocher un peu d’elle, de la sentir contre lui mais il n’osait pas. Et dire que quelques minutes auparavant ils avaient failli s’embrasser ! Casey ne pouvait se résigner à rester là comme ça sans rien faire. Certes il avait perdu de sa confiance en lui, mais pour séduire une fille, il fallait prendre certains risques, montrer que l’on a un peu d’audace. Surtout que s’il ne s’était pas trompé, la jeune femme semblait l’apprécier. A force de marcher près l’un de l’autre, leurs mains se frôlèrent doucement à plusieurs reprises ce qui eu pour conséquence de former une ambiance légèrement tendu. C’était comme si chacun attendait un signe de l’autre pour agir. Ce fut pour une fois Casey qui se jeta à l’eau. Alors que sa main toucha celle d’Erlina une nouvelle fois, il la retint tendrement tout en caressant du bout des doigts la peau de la jeune femme. Ce contact les fit s’arrêter s’en vraiment s’en rendre compte. Ils étaient là en face de l’autre, se dévisageant alors que leurs mains étaient toujours enlacées. Cela faisait pratiquement 3 ans qu’il n’avait pas osé approcher une femme et ce soir là avec Erlina ses peurs semblaient avoir momentanément disparu. Il se rapprocha très près d’elle, posa sa main de libre sur la hanche de la demoiselle et ses lèvres sur sa bouche, l’embrassant tendrement.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Sam 18 Jan - 11:07


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Erlina alternait entre espoirs et déceptions. Oui, la danse, et ses regards, quelques sourires lui faisaient croire qu'il pouvait y avoir quelque chose entre eux. Mais aussi, pourquoi ne l'avait-il pas embrassée? Dans le doute du moment et la légère déception, elle en vint à imaginer qu'il avait une fiancée qui l'attendait chez lui, et qu'il n'était sorti avec la demoiselle que pour se prouver qu'il avait encore des talents de séducteur... Elle ne le voyait pas du tout comme cela, mais dans le doute du moment il était facile de tout imaginer après tout. Quand il revint à poser la conversation sur les desserts, elle trouva cela un peu bizarre. Mais quand elle le remercia pour la danse, il lui murmura qu'il avait beaucoup aimé, sans apparemment relever son lapsus très révélateur. On continuait dans le révélateur avec sa question sur qui vivait à la ferme avec lui. Elle ne se trompait pas, il vivait avec sa soeur. il précisa à la plus grande joie d'Erly que l'armée ne lui avait pas permis de fonder une famille. Au moins il avait été assez honnête pour ne pas séduire une femme et ensuite la délaisser pour ses missions. En tous cas elle ne se voyait pas jouer celle qui attendait son homme, même si la mission était hautement louable. Elle avait trop besoin de tendresse pour cela. La question à nouveau clairement orientée fut orientée dans l'autre sens, faisant encore sourire la jeune femme. " Non, je vis seule dans mon petit appartement! " Au moins, comme cela, c'était clair, tous deux étaient libres comme l'air.

L'addition fit son apparition sur la table, et la jeune femme tira rapidement son sac pour cherche son porte feuille. Elle vit que Casey avait déjà sorti le sien et tendait la carte bleue au serveur... " Rah, je savais que je devais mieux ranger mon sac! " Elle rit, avant de revenir plus sérieusement au sujet " C'est moi qui t'ai invitée, j'aurais pu payer tu sais... " Elle sourit, et encore plus intérieurement, sachant qu'il l'avait invitée, cela rendait le diner encore plus romantique. Un petit signe qu'elle appréciait beaucoup. "Alors merci à toi Casey. " Elle lui sourit, et lui lui avait fait un énorme sourire qui la fit fondre, il était si beau...

Malheureusement il était déjà temps de se lever et de rentrer... Il fallait prolonger la soirée, ils ne pouvaient pas se quitter comme cela non? Erlina espérait vraiment que ce ne serait pas le cas... Il proposa heureusement de la raccompagner une fois qu'ils avaient mieux leurs manteaux et un pied dehors. " Avec grand plaisir! " Il faisait désormais nuit, il pouvait toujours trainer des gens bizarres à cette heure là, mais surtout elle passait plus de temps avec lui de cette manière. Alors qu'ils marchaient côte à côte, il la remercia pour l'excellent moment passé en sa compagnie. " Merci à toi aussi, c'était vraiment très plaisant oui! " Elle sourit mais regretta d'avoir employé le passé, qui n'avait pas lieu d'être parce qu'ils allaient encore rester un peu ensemble non? Alors qu'ils marchaient côte à côte, leurs mains se touchaient parfois, Erly sursautait doucement à ce contact tellement espéré. Au bout de quelques fois, elle sentit que Casey saisit sa main. Sans un mot, ils s'arrêtèrent tout deux. C'était bien ce qu'ils désiraient mutuellement. Tout se fit rapidement, mais il posa sa main sur sa hanche et vint déposer ses lèvres contre celles de la jeune femme. Son premier réflexe fut de ne pas réagir, mais au bout de quelques petites secondes, elle répondit tendrement au baiser, posant sa main libre sur sa joue délicatement. Elle prolongea tendrement le baiser encore. Il embrassait comme un dieu, elle ne voulait pas que cela s'arrête. Quand leurs lèvres se séparèrent -il le fallait bien-, elle sourit, son bonheur se voyait dans ses yeux brillants de joie. Elle caressait doucement sa joue, et replongea vers ses lèvres pour l'embrasser encore. Elle en profita avec grand plaisir, ils étaient tellement bien là. Elle se rapprocha encore de lui, leurs corps étaient désormais collés l'un à l'autre, dans une étreinte tendre et tellement désirée. En rompant doucement le nouveau baiser, elle dit doucement " Si tu veux, tu veux prendre un verre chez moi... ou rester dormir aussi! " Elle sourit doucement, sourire qui ne voulait pas forcément dire que s'il restait, ils allaient coucher ensemble. Ils devaient probablement discuter de leur éventuelle relation, et ils allaient peut-être convenir d'y aller doucement. Elle n'en savait rien mais tout ce qu'elle voulait c'était continuer la soirée avec lui, dans ses bras et contre ses lèvres. " Mon appartement n'est plus très loin.. " Il était en effet au bout de la rue, et comme ça elle lui mettait doucement la pression, la soirée était sur le point de se terminer s'il ne voulait pas monter chez elle... Ils le regretteraient tous deux, elle le savait.



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Sam 18 Jan - 16:55

Erlina sembla dans un premier temps surprise de ce baiser et ne réagit pas. Heureusement elle reprit rapidement ses esprits et répondit au baiser de Casey. Ce dernier en fut grandement rassuré, ils étaient tout les deux sur la même longueur d’onde. En même temps les signes d’attirance étaient de plus en plus flagrant, comment les rater ? En l’embrassant, elle posa sa main sur sa joue, geste tendre qui lui plut énormément. Diantre que ce baiser était agréable. Tout deux aurait voulu qu’il dure éternellement mais leurs lèvres devaient bien se séparer un jour. Il regarda en souriant tendrement la jeune femme qui elle, avait les yeux qui pétillaient. Cette dernière se rapprocha encore de lui jusqu’à ce que leurs corps soient collés l’un à l’autre. Ils s’embrassaient à nouveau dans une étreinte plus passionnée. Ses deux mains étaient posés sur les hanches de la jeune femme, la caressant délicatement avec le pouce. Ils étaient vraiment bien tout les deux et Casey n’avait pas vraiment envie que la soirée se termine. En même temps il se disait qu’il était encore bien tôt pour se faire inviter chez elle. C’est ce que finalement proposé la jeune femme, allant même jusqu’à suggérer qu’il reste dormir. Soyons honnête, pour notre homme ce genre de proposition sous entendait clairement relation sexuelle. Peut-être qu’Erlina n’avait pas cette vision là de la situation mais c’était quand même ambiguë. Casey n’était clairement pas près à dévoiler sa jambe coupé à qui que ce soit et encore moins à une femme qui lui plaisait. Il n’était cependant pas obligé de coucher avec elle maintenant, il avait quand même une volonté propre et pouvait dire non. Il hésitait encore à dire oui quand la jeune femme, l’air de rien, précisa que son appartement était tout prêt. Il ne pouvait définitivement pas dire non. « J’accepte ton invitation avec grand plaisir » dit-il en lui souriant.

Le chemin jusqu’à la porte se fit sans bruit, non pas qu’une gêne se soit installé, seulement que les paroles étaient futiles pour le moment. Durant ce court trajet, Casey avait récupéré la main de la jeune femme. On aurait dit un vrai petit couple, ce qu’il n’était pas ou pas encore. D’ailleurs il faudra bien qu’il parle de ce qu’ils envisagent pour le futur, si les deux avaient envie de tenter quelque chose ou pas. Après avoir monté trois étages, Erlina ouvrit la porte de son appartement. L’endroit ressemblait à un vrai petit cocon, ni trop grand ni trop petit. Il ne put s’empêcher de regarder autour de lui, après tout l’habitation reflète un peu la personne non ? La décoration était très épuré mais lumineuse, il trouva que sa correspondait bien à la jeune femme. Son regard s’arrête ensuite sur les photographies affiché aux murs. « C’est toi qui les as prises ? » demanda-t-il. Il se permit ensuite de retirer sa veste et de se poser sur le canapé. Il était légèrement gêné par la situation, il n’avait plus trop l’habitude d’aller chez quelqu’un qu’il connaissait à peine. Il n’était pas non plus mal à l’aise ! Il était très content d’être ici avec Erlina. Après s’être débarrassé de son manteau, elle avait filé dans la cuisine surement pour chercher le fameux “verre“ et crédibiliser un peu la situation. Casey vit juste vu qu’elle revint avec une bouteille de vin et deux verres. Elle se posa à côté de lui et ouvrit la bouteille. Les verres pleins ils trinquèrent. « A cette soirée » dit-il en la regardant droit dans les yeux, un sourire sur les lèvres. Il but un peu de son verre. Il n’avait qu’une seule idée en tête, l’embrasser encore une fois. Par contre il ne voulait pas qu’elle s’imagine une nuit magique sous les draps, notre homme ne voulait pas aller trop vite. Cette fois-ci il ne lui fallut pas beaucoup de temps de réflexion avant de se jeter à l’eau. Il posa son verre sur la table basse et se rapprocha de la jeune femme. Doucement il posa une de ses mains sur la joue de la jeune femme, lui caressant le visage. Son autre main alla s’installer sur sa taille et il l’embrassa encore une fois.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Dim 19 Jan - 10:22


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Le baiser avait suspendu le temps entre eux... Le regard tendre qu'il posa sur la jeune femme la rassura, elle qui avait les yeux qui pétillaient. Le second baiser se fit plus passionné, Casey caressant ses hanches de ses pouces, ce qu'elle apprécia grandement. Elle ne voulait pas que cela finisse, c'est pour cela qu'elle lui proposa de passer chez elle, sans arrières-pensées. Il mit du temps à accepter, elle comprit alors à retardement l'ambiguité de ses propos. Elle allait corriger cela quand il accepta finalement en souriant. Ouf, elle put respirer, mais il faudrait qu'elle reprécise cela plus tard très certainement. Ils se dirigèrent donc vers son appartement sans rien dire, juste en se tenant la main. C'était agréable et ce n'était pas un silence gêné. Simplement que les paroles étaient superflues, mais aussi que les baisers avaient changé la situation et qu'ils fallait qu'ils s'adaptent. Rapidement ils arrivèrent à l'appartement, dont Erlina ouvrit la porte en souriant: " Bienvenue dans mon petit chez moi! " Ce n'était pas bien grand, mais elle avait une chambre, un séjour et une cuisine, et même si la décoration n'était pas des plus personnelles, elle avait fait en sorte que ce soit accueillant. Elle posa son manteau et dit à son ami " Mets toi à l'aise, fais comme chez toi! ". Elle voulait qu'il se sente le mieux possible, elle espérait qu'il ne se sentirait pas mal. Il regarda les photographies de paysage qui s'étalaient un peu partout, sur les murs, lui demandant si elle les avait prise. " Ouais, ce sont mes souvenirs propres. Je prenais ces photos avec un reflex et j'adorais ça mais mes parents l'ont gardé... " Cela faisait partie des quelques choses qu'elle avait perdu dans le déménagement. Perdu est un bien grand mot puisque ses parents l'avaient encore. Cet appareil lui manquait, quoiqu'on en dise. Il lui servait pour prendre des photos de paysage, et des portraits parfois, mais ceux-ci, elle ne les affichait pas, parce qu'ils lui rappelaient combien de personnes elle avait rencontré, et à quel point elle avait eu mal de ne plus les revoir. Alors la seule photo qui n'était pas un paysage, c'était une photo d'elle, ses parents et son frère à Sydney, quand elle devait avoir autour de 10 ans.

Enfin bref, elle avait fait venir Casey pour un verre, alors il fallait bien le lui donner! Elle partit dans la cuisine, et ouf, elle avait une bouteille de vin à sa disposition. Elle la prit ainsi que deux verres et ramena le tout sur la table basse face au canapé, déboucha la bouteille et servit le liquide dans les deux verres. Ils les levèrent et trinquèrent en souriant " A cet agréable moment, et aux suivants? " Elle rit doucement et but dans son verre, cela allait, le vin était plutôt bon. Ce n'était pas un cru exceptionnel mais ce n'était pas non plus de la piquette complète. Elle eut à peine le temps de reposer son verre que Casey avait déjà une main sur sa joue et une autre sur sa taille. Le contact était très agréable, sa main ferme contre son corps plus délicat... Elle était aux anges quand il l'embrassa encore une fois, passant ses bras autour de son cou. Ses lèvres étaient un nouveau paradis qu'elle ne voulait plus quitter. Mais elle devait un peu clarifier la situation, elle le sentait. Alors elle se détacha tout doucement de ce baiser si agréable et commença par dire " Merci d'avoir pris l'initiative de m'embrasser tout à l'heure... Je me demandais s'il fallait que j'ose ou pas depuis notre danse! " Elle rit doucement, elle ne se moquait pas, émettait juste un petit constat, qui faisait qu'ils en étaient là actuellement. Elle l'embrassa tout doucement ensuite, avant de rajouter " Ca doit pas être pratique de rentrer chez toi... alors tu sais tu peux rester dormir ici, je prendrai le canapé! Quand je m'endors devant la télé je le trouve assez confortable!" Elle rit encore, elle tentait de calmer le jeu sur ce sujet qui apparemment avait douter le jeune homme à monter jusque là. Elle ajouta encore " On peut aussi appeler un taxi et attendre qu'il arrive... Mais le plus tard possible serait le mieux, non? " Elle sourit, elle avait envie de passer le plus de temps possible avec lui. Ils pourraient du coup parler de leur relation... Mais en attendant, elle avait encore envie de l'embrasser, alors elle se pencha à nouveau vers ses lèvres, caressant sa nuque de ses doigts fins. Cette tendresse était vraiment agréable, elle espérait qu'elle aurait l'occasion d'en profiter encore longtemps, ce soir et après... Mais pour cela il fallait savoir ce qu'il voulait, et elle n'en était absolument pas sure.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Lun 27 Jan - 23:00

Plus il observait Elina, plus il se disait qu’elle était étrangement mature pour son âge. S’ils s’étaient rencontré en ayant tout les deux le même âge, Casey ne l’aurait sans doute pas remarqué. C’était sans doute l’histoire personnelle de la jeune femme, ponctuée par tout ses voyages et ses changements, qui l’avait rendu si attentionnée, calme, à l’aise en société et confiante en elle. Certes il avait remarqué que son futur professionnel était une source d’angoisse pour elle, mais malgré tout, elle donnait l’impression d’être sûr d’elle. Finalement, Erlina était peut-être la femme qu’il lui fallait. A ses côtés il arriverait sans doute à enfin tourner la page sur son tragique accident. Mais bon, ne nous précipitons pas. S’embrasser ne voulait pas forcement dire construire une relation. Lui qui n’avait jamais eu de relation de plus de quelques mois, ne se voyait pas sortir avec la première fille venue. Ils avaient bien sympathisé ensemble, le courant passé et ils étaient attirés l’un par l’autre mais Casey préférait y aller lentement.

Une fois à l’intérieur de l’appartement, il remarqua tout de suite les photographies sur les murs. C’était elle qui les avait prise avec un reflex mais le souvenir de cette appareil semblait la rendre mélancolique. Il ne comprit pas bien pourquoi elle ne l’avait pas gardé vu qu’elle semblait y tenir, mais pour ne pas la mettre mal à l’aise, il ne lui posa pas d’autres questions. Quand ils se connaitront mieux, les langues se délieront sûrement. Pour l’instant, les confidences n’étaient pas encore d’actualité.
Erlina était allée chercher une bouteille, et tout les deux s’étaient posés sur le canapé un verre à la main. Quand la jeune femme trinqua aux prochains moments, Casey l’embrassa à nouveau. Elle embrassait vraiment bien, chaque contact n’était que délice. Décidément, elle lui plaisait bien. Après ce baiser, Erlina le remercia d’avoir fait le premier, avouant qu’elle hésitait à se lancer. Casey ria doucement avec elle. « Ne me remercie pas, j’en avais très envie aussi sur la piste de danse. » A tout les coups, s’il n’avait finalement pas osé, ça aurait été la jeune femme qui se serait lancée. Embrasser quelqu’un pour la première, ce n’est jamais facile. On se demande si on a bien interprété les signaux, si on n’a pas imaginé ce qu’on avait envie de voir, si ce que l’on pense être du flirt n’est que le caractère de la personne, etc. Embrasser quelqu’un c’est se jeter dans l’inconnu, prendre le risque de briser un lien qui uni deux personnes.

Erlina posa ses lèvres encore une fois sur la bouche de notre homme avant de lui proposer de rester dormir chez elle. Cependant ce n’était pas une proposition coquine, elle avait dû comprendre que la sexualité pour lui était encore une chose un peu problématique. Sans vexer sa virilité ni son égo, elle aborda le sujet du canapé, allant même à proposer qu’il dorme dans son lit et elle dans son salon. Casey apprécia fortement la délicatesse dont elle faisait preuve mais ne put s’empêcher d’éclater de rire. « Je ne te laisserais jamais dormir sur ton canapé ! Tu m’invites gentiment, je ne vais pas te piquer ton lit en plus, surtout si tu me dis que ton canapé est confortable ». Elle rajouta qu’ils pourront toujours appeler un taxi. « On verra sur le moment, mais le plus tard est le mieux » dit-il en lui souriant. Sur ces mots, elle l’embrassa à nouveau et Casey lui rendit son baiser. A la fin de ce baiser, il but une rapide gorgée de son verre avant de faire venir la jeune femme contre lui. Il savait pertinemment que la prochaine conversation, celle qu’ils devaient absolument aborder un jour était : et maintenant ? Dans son metier, il avait dû prendre des décisions difficiles, aller directement à l’essentielle et surtout oser dire ce qu’il pensait. Là c’était beaucoup plus compliqué, tout ça parce qu’il s’agissait d’une femme et d’une histoire de sentiment peut-être naissant. Mais quand faut y aller, faut y aller comme on dit. C’est donc d’une manière légèrement détournée qu’il se lança. « Avec tout tes voyages, tu as réussis à fonder des relations amoureuses ? »


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mer 29 Jan - 9:53


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Ils étaient désormais très agréablement installés dans le canapé de l'appartement d'Erlina. Ils s'embrassaient doucement, et c'était un vrai régal. Ils y allaient tout en douceur, et finalement, même si la jeune femme n'y était pas habituée, elle y prenait un vrai plaisir. Elle le remercia d'ailleurs pour son premier baiser, ce qui le fit rire, lui disant qu'il en mourrait d'envie pendant qu'ils dansaient. Elle avait envie de lui dire à quel point ce moment avait été magique, mais elle ne voulait pas trop en faire, alors elle se contenta de sourire. Elle ne savait pas si elle l'aurait fait d'elle-même, ne voulant pas le brusquer. Elle aurait eu trop peur d'avoir mal interprété ses paroles et gestes. Mais maintenant que le geste avait été fait, ils en profitaient ensemble. Ne voulant pas qu'il parte, elle lui proposa chastement de rester dormir ici.  Son idée de dormir elle-même sur le canapé le fit rire là encore, il assura qu'il ne la laisserait pas y dormir. Malicieuse, elle répondit " Et moi je ne laisserais pas mon invité dormir sur le canapé! Et puis il est confortable pour moi, parce que je suis petite, tu ne serais pas bien je t'assure! " Elle sourit adorablement, caressant sa nuque de ses doigts. Mais il semblait comme elle vouloir prolonger ce moment au maximum, ce qui la rassura un peu.

Ils prirent tous deux leurs verres, buvant un peu de vin. Il l'attira ensuite contre lui, geste qu'elle apprécia au plus haut point. Elle vint se blottir doucement dans ses bras, frôlant son torse de son épaule. Il avait l'air vraiment musclé... Non Erlina, on ne s'égare pas. Il fallait avoir la discussion. En tous cas, un homme qui spontanément faisait preuve de cette tendresse, elle ne pouvait que l'apprécier encore plus. Il prit la parole. Elle croyait bien qu'il allait lui poser la question. Mais il lui demanda si ses voyages lui avaient permis d'entretenir des relations amoureuses. Question un peu maladroite au vu du contexte. Elle avait beaucoup souffert au niveau de ses relations à cause de ses voyages. On se promet de garder contact, et puis...plus rien au bout de quelques mois. Du coup elle ne s'attachait plus vraiment à la fin. Bien sûr, elle avait eu des petits amis pour des relations de 6 mois à 1 an. Mais certains l'avaient utilisée pour sa position de fille de diplomate. L'un l'avait même attirée en lui promettant un restaurant chic (elle avait 15 ans, elle aurait du se méfier, elle se repentait de cette naïveté), pour qu'elle mette ses plus beaux bijoux, mais l'avait attirée dans un guet apens, où l'attendaient ses amis à lui, qui l'avaient passée à tabac, très violemment. Cet évènement tragique l'avait beaucoup marquée, et après celui-ci, elle avait eu beaucoup de mal à faire confiance à nouveau. Elle s'en remettait progressivement, mais c'était difficile. Dans son malheur, elle était finalement plutôt contente de ce jour-là n'avoir mis que des bijoux en toc. Les gens la croyaient tout le temps plus riche qu'elle n'était en fait. "Eh bien... Oui j'en ai eu plusieurs mais comme il fallait partir au bout d'un ou deux ans, c'était assez limité... Et puis on me croyait super riche donc beaucoup de ces relations n'étaient que par intérêt, c'est assez particulier.. " Elle ne voulait pas trop s'étendre sur ce sujet, qui plomberait bien trop leur soirée si agréable, alors elle rebondit très vite " Mais là c'est plus facile... " Et sur un ton de confidence, elle termina par dire " Et j'aimerais bien essayer avec toi... " Elle avait tout de même assumé ses paroles, le regardant dans les yeux en affirmant cela, mais un peu de rouge se faisait voir sur ses joues. Elle n'était pas gênée, mais ce qu'elle disait n'était pas rien, elle avait osé le dire, quand même. Elle ne lui imposait pas non plus sa volonté, elle la lui transmettait tout de même. Cela devrait un peu faire avancer le débat, au moins. Sans lui laisser encore le temps de répondre, elle lui retourna la question: " Et toi? ... Enfin je veux dire: et toi, avec l'armée, tu as réussi à fonder des relations amoureuses? " Elle avait cru comprendre que non, mais lui retourner la quesition lui permettait aussi d'avoir une réponse à son affirmation de vouloir fonder quelque chose avec lui. Elle s'en sentait prête et avait vraiment envie de tenter une relation avec lui...Elle n'avait qu'à espérer que ce soit réciproque. Sans quitter sa position contre lui, elle attrapa son verre de vin et en but une gorgée, en attendant que la discussion se centre sur Casey, et leur éventuelle relation.



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Jeu 30 Jan - 22:37

Casey était loin de se douter de la peine que remuait cette question. Il avait bien comprit que tout les déplacements de la jeune n’avait pas été une pure partie de plaisir et qu’elle avait même été un peu solitaire. Ceci dit, il n’était pas mécontent de l’avoir posé. Il avait besoin de savoir si elle avait réussit à tenir plus que quelques semaines contrairement à la majorité des adolescents. S’ils devaient se mettre en couple, c’était pour que ça dure. Il ne se voyait pas continuer éternellement à séduire la première venue. Il n’avait que 32 ans, encore loin de la tombe, mais il arrivait à un âge où il voulait quelqu’un avec qui vieillir justement. Erlina lui expliqua avoir eu quelques relations mais malheureusement pour elle, beaucoup s’était servie de la jeune femme pour sa prétendue richesse. C’était bien une chose dont il ne s’était jamais interessé. Sa jeunesse très pauvre l’avait certes préoccupé. Ce n’est jamais évident mais l’armée lui avait transmis des valeurs bien plus importante. Tant qu’il avait de quoi subvenir aux besoins de sa famille il était heureux, et si ce n’était pas le cas il n’aura qu’à travailler encore davantage.

Alors qu’il allait répondre une petite phrase réconfortante, la jeune femme enchaina tout de suite en lui faisant une révélation. Elle avait envie de fonder quelque chose avec lui. Wow. Bien que la situation était partie dans cette direction, Casey ne s’attendait pas à de tel révélation aussi directement. Décidément il aimait beaucoup la jeune femme, il appréciait toujours les personnes franc-jeu qui osait exprimer ce qu’il pensait. Un peu de rouge apparut sur les joues de la jeune femme, lui donnant un côté touchant à souhait ! Encore une fois elle ne lui laissa pas le temps de répondre et continua de parler. Au moins elle avait de la discussion ! Avait-il fondé des relations ? Absolument pas. Mais devait-il vraiment dire la vérité ? Pendant 10 ans il avait passé son temps à draguer les femmes sans jamais les rappeler le lendemain. Ce n’était pas bien glorieux. Il y en avait eu deux qui étaient sorties du lot. Pour le coup, il les avait vraiment apprécié et il se serait bien imaginé vivre avec elles. La première qu’il a connu, il est resté 4 mois avec. Pas grand chose et à chaque fois qu’ils se revoyaient c’était une énorme dispute. Pourquoi ne venait-il pas plus souvent ? Y-avait-il une autre femme ? Etc. Le relation prit fin dans les cris. La seconde, il avait préféré ne rien commencer du tout. Il ne pouvait pas faire endurer ça à quelqu’un. Quoi de plus horrible que de voir la personne qu’on aime partir au combat sans savoir si il va revenir ? « Malheureusement non. J’ai connu des filles mais rien de sérieux. Ce n’est pas évident de dire à une femme de nous attendre. Du jour au lendemain on pouvait partir au combat sans jamais savoir si on reviendra. » Il lui souria et rajouta « Mais je ne suis plus à l’armée maintenant et tu me plais vraiment » Il se pencha vers elle et l’embrassa tendrement. « Alors essayons de fonder quelque chose »

La situation semblait plutôt clair, ils avaient tout les deux un faible pour l’autre alors autant tenter ! Notre ancien militaire n’en oubliait pas pour autant la grande différence d’âge entre les deux. Elle n’était même pas vraiment majeur en plus mais d’un côté elle n’avait pas non plus 16 ans ! Ce qui le gênait un peu plus c’est qu’à deux ans près Erlina avait l’âge de sa petite sœur, il n’avait aucune idée de comment cette dernière réagirait au sujet de sa relation. Mais avant de penser à d’éventuelle présentation au dernier membre de sa famille, il fallait qu’il apprenne à mieux la connaître. Il bu un peu de son verre tout en se demandant si elle était fille unique. Il avait cru comprendre que oui jusqu’à voir la photographie à Sydney. Vu que la famille semblait un peu tabou chez elle, il n’allait certainement pas lui demander frontalement si c’était son frère. Ils en discuteront plus tard, pour l’instant il ne voulait pas briser ce moment sur des sujets qui n’étaient pas eux. Il préféra la remercier encore pour la soirée. « Et merci beaucoup de m’avoir proposé de danser, ce n’était pas grand chose mais je ne pensais pas pouvoir le faire. A ce rythme dans deux mois je t’invite à danser un rock ! »

Il avait bien évidemment plein de question à poser à la jeune femme, sur leur différence d’age, ses voyages, ses parents, etc. Mais la soirée ne se prêtait pas à ça et au lieu de se poser des questions, il valait qu’il vive l’instant présent.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Ven 31 Jan - 18:23


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Après réflexion, plus elle racontait un peu ses relations amoureuses, plus elle comprenait le sens détourné de la question. Il voulait savoir si elle avait eu de longues relations, parce qu'il en voulait une. Enfin, elle s'avançait peut-être trop, mais un homme de 32 ans pouvait vouloir cela de façon relativement légitime. Elle était prête à cela, mais pas non plus à fonder une famille dans la semaine qui suivait. Ils auraient aussi probablement besoin de clarifier cela, mais elle lui faisait confiance. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais il dégageait une telle sympathie - parmi tant d'autres qualités - qu'elle se résolvait très facilement à lui faire confiance. D'ailleurs, elle lui faisait tellement confiance qu'elle annonçait de but en blanc qu'elle voulait fonder quelque chose avec lui. Mais il répondit d'abord à sa première question, évoquant qu'il avait connu des filles, mais rien de sérieux. C'était marrant, mais elle ressentit comme un petit pincement au coeur quand il parla d'autres filles. Elle s'attachait tellement à lui qu'elle ne voulait pas l'imaginer avec d'autres. Elle se surprit elle-même à ce sujet. Elle pouvait être assez jalouse en fait. Mais rien de bien méchant. Elle trouvait ça beau qu'il ait un peu refusé d'avoir des relations avec des femmes sachant qu'il partait loin. Si ce n'était pas de l'abnégation ça! Heureusement sa réponse ne s'arrêta pas là, il ajouta qu'il n'était plus à l'armée, et qu'elle lui plaisait vraiment. Elle ne put s'empêcher d'avoir un grand sourire, cette révélation lui faisait vraiment plaisir. C'était entièrement réciproque. Il l'embrassa tendrement, avant d'ajouter qu'ils devraient fonder quelque chose. Elle sourit encore, les petites étoiles étaient revenues dans ses yeux. Elle caressa sa joue du bout de ses doigts, et demanda, un peu malicieusement, ce n'était pas du premier degré, elle n'était pas si enfantine: " Donc... Nous sommes en couple?  " Elle se permit alors de se rapprocher un peu de lui, de l'embrasser plus longuement, mais toujours d'une façon assez douce.

Le baiser s'arrêta, et Casey la remercia de l'avoir invité à danser. Il ajouta en riant que dans deux mois ils danseraient surement le rock. Elle rit avec lui, touchée qu'il prenne pour acquis que dans deux mois ils seraient ensemble. Ce n'était pas une surprise mais c'était toujours agréable de l'entendre. En fait il la remerciait de l'avoir poussé à danser. Elle sourit gentiment, et répondit: " Mais c'était avec grand plaisir, j'avais très envie de danser avec toi. Et je voulais te montrer que tu danses aussi bien que tout le monde. Enfin non, tu danses même mieux que beaucoup de gens! " Elle l'embrassa encore doucement, pour appuyer son propos, c'était la danse qui avait créé ce moment magique et les avait rapprochés. "Pour les rock, ce serait avec grand plaisir! Tu sais, je suis sure que tu peux vraiment y arriver, il n'y a vraiment pas de raison... " Elle le regardait dans les yeux, et en disant cela elle avait doucement attrapé sa main dans la sienne, et jouait avec ses doigts. Elle était persuadée que cette prothèse - qu'elle oubliait beaucoup au cours de cette soirée - ne devait pas l'empêcher de faire tant de choses. Elle espérait pouvoir l'aider, à reprendre confiance, à sortir un peu de sa bulle. C'était aussi à cela que pouvait "servir" une relation de couple, non? Elle était persuadée qu'il était fort, valeureux, donc qu'il pouvait s'en sortir, et avait peut-être juste besoin d'un petit coup de pouce, qu'elle était largement prête à donner.

De sa main libre, elle attrapa son verre de vin, et le vida. Elle le reposa sur la table et revint se blottir contre lui. Comme elle avait enlevé sa veste en même temps que son manteau tout à l'heure, ses bras commençaient à bien être froids, ses mains étaient glacées. Mais elle ne disait rien, elle ne voulait pas faire dans le stéréotype de la demoiselle en détresse demandant à être réchauffée. Surtout qu'elle était chez elle et pouvait attraper quelque chose pour se couvrir. Mais elle ne voulait pas s'écarter de lui. D'ailleurs, elle voulait connaître plus de choses sur lui... Elle ne savait pas trop comment s'y prendre. Notamment pour aborder le sujet de la famille, ce sujet pouvant facilement mettre mal à l'aise. Alors elle tenta de l'aborder de façon un peu détournée, parlant aussi de sa famille. " Tu m'as dit que tu vis avec ta soeur, ça se passe bien? Si je vivais avec mon frère, ce serait la guerre tous les jours! " Elle rit un peu, ils se disputaient énormément, plus que la moyenne, surtout depuis qu'il avait imposé la pression que ses parents lui mettaient, en dénonçant le couple qu'elle avait formé avec le fils de diplomates amis. Mais plus elle passait de temps loin de lui, plus elle se disait quand même que c'était son frère, et qu'elle ne pouvait pas lui en vouloir à vie. Surtout que le couple avec ce fameux William était très bancal. Avec Casey, cela partait sur bien mieux comme bases. Et le futur s'annonçait bien mieux. Cette réflexion lui prit seulement quelques secondes, et elle ajouta: " Peut-être que c'est parce que je suis chiante, va falloir t'y faire toi! " Elle rit, elle le taquinait évidemment, elle savait faire preuve d'auto-dérision. En couple avec lui, elle ferait tous les efforts possibles pour qu'ils restent ensemble, tellement elle l'appréciait. Elle espérait que cette dernière remarque ne le ferait pas fuir, car elle tenait vraiment à lui. D'ailleurs, elle avait toujours sa main dans la sienne, le contact de leurs peaux était bien agréable pour la jeune femme.



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Dim 2 Fév - 22:29

De façon très naturel, sans se poser trop de question au final, il venait de se mettre en couple avec la jeune femme, la jolie Erlina qui réceptionnait ses légumes. Apparemment, il avait bien fait de se lancer dans l’agriculture ! Grâce à son nouveau métier sa vie prenait un tournant très inattendu mais tout autant agréable. Bien sûr il ne s’attendait pas à changement radical de vie du jour au lendemain. Certes il avait envie de construire quelque chose de sérieux mais avant de penser à un avenir sur le très long terme, les deux allaient devoir apprendre à se connaître, partager plus de moment tout les deux, etc. Une relation n’éclore pas dans la seconde, ça demande du travail, des concessions et une grande complicité. Cependant c’était plutôt bien parti ! Il ria légèrement à la remarque de la jeune femme qui demanda très innocemment s’ils étaient en couple. Il aimait bien son humour faite de petite réflexion de second degré, on voyait bien qu’elle avait un grand sens de l’auto dérision. Ils s’embrassèrent encore une fois, décidément ! Ils ne pouvaient plus se passer des lèvres de l’autre, chose plutôt agréable.

La conversation se suivit et Casey fut une blague sur une éventuelle danse rock qu’il pourrait faire. Il ne pensait pas que la jeune femme l’encouragerait pour de bon ! Elle était tellement adorable et attentionnée qu’il avait envie de la croire mais avant d’apprendre à danser le rock, il y avait d’autres étapes ! Erlina attrapa sa main et commença à jouer avec ses doigts, il la regarda tendrement. Il avait envie qu’elle soit fière de lui et de s’améliorer. Pour sa famille il avait envie de faire les choses bien et d’être capable de certaines choses, de la rendre fière aussi mais avec Erlina il voulait faire des choses différentes comme danser par exemple, réapprendre à conduire, pouvoir courir, escalader des sommets ! « Avant la danse acrobatique, je vais essayer de reprendre le volant. On verra pour la suite. Mais tu es prévenue, si je tente vraiment ce genre de danse, tu seras ma partenaire ! » dit-il en souriant. Après tout, ça pourrait être une activité à faire ensemble qui ne pourrait que les rapprocher. C’est important d’avoir des points communs et les même intérêts. Pas besoin que tout soit identique mais un peu c’est toujours bien !

Visiblement les deux avaient envie d’en apprendre davantage sur la famille de l’autre. Après tout c’est là d’où vient notre éducation non ? Elle lui demanda donc comment s’était de vivre avec sa sœur, qu’elle, elle n’arriverait pas à vivre avec son frère. Elle ajouta ensuite que c’était sûrement à cause de son caractère. Casey ria. « Au secours ! Heureusement que je suis d’un calme légendaire ! » Bien entendu il ne pensait pas une seule seconde qu’elle pouvait être réellement chiante. Certes quand on est en couple et qu’on se connaît bien on découvre certains traits de caractère mais elle était beaucoup trop adorable pour s’avérer être pénible à vivre. « Sinon avec ma sœur ce n’est pas évident tout les jours. On a 14 ans de différence et j’ai été très absent de toute son enfance. J’essaye de me rattraper comme je peux et elle s’en aperçoit. Je dirai que dans l’ensemble on s’entend bien même si je suis beaucoup trop protecteur avec elle ! Et donc toi ton frère c’est chien et chat ? Il a quel âge ? » Vu qu’elle l’avait lancé sur la discussion de la famille et plus particulièrement des frères et sœurs autant s’infiltrer dans la brèche. Il y avait très peu de photo de lui et là qu’il y avait , ils étaient très jeune. Dans sa maison, il y avait beaucoup de cadre photo de lui et sa sœur, de l’armée, de Montgomery, de ses parents. Chez Erlina, la place des autres semblaient être problématique, surement à cause de ses nombreux déménagements.

Alors qu’il était en train de parler avec elle, il remarqua qu’elle avait la chair de poule, elle devait sûrement avoir un peu froid. Pour la réchauffer il se mit à lui caresser son bras. Tout les deux l’un contre l’autre se faisant des papouilles, ils étaient adorable. On dirait un couple qui se connaissait depuis un moment et pas du tout à un tout jeune couple. Comme quoi, ils étaient bien ensemble. Cette soirée avait réussit à faire oublier momentanément à notre homme ses inquiétudes, sa jambe et le monde qui l’entourait. Il n’avait aucune idée de l’heure et s’en moquait complètement. Il ne voulait pas partir de cet appartement pour l’instant.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Mer 5 Fév - 10:25


La table est l'entremetteuse de l'amitié





Cela y était: ils étaient en couple. Waw. C'était si simple entre eux, cela lui semblait vraiment naturel. Il était doux avec elle, elle adorait cette tendresse qui circulait entre eux. Elle oubliait tout ce qu'il y avait autour de ce moment, que ce soit dans le temps et dans l'espace. Oubliés les cours et le boulot, oubliée la nuit qui était bien noire. Il la tranquillisait totalement, et là elle profitait tellement de cet instant que rien d'autre ne comptait. Elle croyait avoir compris que Casey était bien aussi, il plaisantait même sur le fait qu'il allait danser le rock. La jeune femme voulait bien l'aider dans cette démarche, mais il confia que cela serait un peu compliqué, qu'il préférait d'abord reprendre le volant, même si ensuite s'il tentait des danses plus acrobatiques, elle serait surement sa partenaire. Elle sourit, c'était dit d'une façon si gentille. Elle conduisait depuis quelques années, elle pourrait bien l'aider à faire cela non? D'autant plus qu'elle était sure que physiquement il pouvait tout à fait le faire, cela relevait plutôt d'un problème de confiance en ses aptitudes, tout à fait normal après ce qu'il avait vécu. Elle espérait pouvoir aider son petit ami -diantre, c'était agréable de penser cela- à retrouver la confiance en lui nécessaire pour ce genre d'activité. " Je sais conduire, je peux t'aider à reprendre le volant aussi si tu veux. C'est pas bien sorcier, en quelques instants tu te souviendra de tout! " Elle qui avait encore sa main dans la sienne, elle la caressait doucement du bout de ses doigts. Il devait y croire, et tout ira bien, elle en était totalement persuadée. " Et si jamais tu veux tenter tout type de danse, je serais ta partenaire avec grand plaisir! " Elle sourit, elle ne maîtrisait évidemment pas tout, mais même s'ils ne respectaient pas les codes de telle danse, cela pourrait être drôle de s'y essayer comme un couple.

Suite à ces réflexions sur les possibles activités qui viendraient, Erly avait orienté la conversation sur la famille, elle mourrait d'envie d'en savoir plus sur Casey. Quand elle plaisanta sur son caractère, il reprit le même ton de plaisanterie, disant être d'un calme légendaire. Elle rit , laissant échapper une petite interjection " EEEEH! " montrant qu'elle avait compris que c'était une plaisanterie, mais qu'elle ne voulait pas se laisser faire. D'une façon plus sérieuse, il en vint à expliquer qu'avec sa soeur ce n'était pas facile tous les jours, du fait de leur différence d'age. Un rapide calcul appris à la jeune femme que sa sœur n'avait que deux ans de moins qu'elle. Aïe, cela devait lui faire bizarre à lui... Mais apparemment ils s'entendaient bien, même s'il était trop protecteur avec elle. Non pas qu'elle se sente inférieure ou qu'elle sente le besoin d'être protégée, mais Erlina aimerait beaucoup qu'il le soit un peu avec elle aussi, elle trouvait que c'était une sensation agréable parfois. " Je suis sûre que tu es un super frère! " Il lui retourna la question sur son frère, lui évoquant une relation chien/chat et lui demandant son âge. " Il a 25 ans. Ouais relation chien-chat c'est exactement ça! " Elle rit et poursuivit " C'est un peu bizarre, parce que c'était difficile sur la fin de se supporter, les taquineries allaient parfois trop loin, notamment avec quand il était avec ses copains. Il a jamais été très mature en fait je crois! Mais c'est marrant, depuis que je suis ici, c'est-à-dire depuis le mois de juillet, je ne l'ai pas vu, ni appelé, et il me manque un peu.. Il me manque plus que mes parents en tous cas, parce que eux, je les appelle plus souvent!" Elle sourit légèrement, vive le paradoxe. Après l'éloignement efface les mauvais souvenirs pour faire ressortir des moments sympa en famille. Elle n'en était pas encore là pour ses parents, qu'elle appelait souvent, au contraire de son frère qu'elle n'appelait jamais. Peut-être qu'un jour il passerait soit seul soit avec leurs parents. L'idée de s'offrir elle-même un voyage était un peu inenvisageable car cela couterait bien trop cher. Et puis, elle était en couple maintenant, et ne voulait absolument pas laisser Casey. Au contraire, elle voulait passer le plus de temps possible avec lui..

D'ailleurs la nuit s'avançait sérieusement. Elle n'avait plus très chaud, et son petit ami sembla s'en rendre compte, car elle sentit qu'il caressait son bras de sa main bien plus chaude que la peau diaphane de la jeune femme. Contre lui, elle était divinement bien, elle oubliait tout, et ne pensait qu'à eux, ce nouveau couple un peu étrange du fait de l'âge qu'ils formaient. Qu'importe, ils étaient bien, et le temps ne passait plus. Enfin... Si, puisque le décodeur sous la télévision affichait 01:16, mais leur perception en restait inchangée, ils restaient tous deux dans une éternité très agréable. Enfin la fatigue se faisait un peu ressentir tout de même, la jeune femme avait eu une longue journée, mais elle tenait bon parce qu'elle profitait de ce moment si agréable. Elle ne voulait pas qu'il parte, elle voulait rester dans ses bras. D'ailleurs, elle lui demanda, se penchant légèrement vers la table basse: " Tu veux un peu de vin encore? " Une manière de dire qu'ils avaient tout leur temps, et qu'il pouvait rester autant qu'il le souhaitait. Elle devait aller au boulot demain matin, mais qu'importe, elle pouvait à moitié dormir derrière sa caisse pendant les longues minutes où personne ne passait. Elle ne voulait pas perdre son job, mais elle s'en moquait un peu de ce que les clients pensaient de son service, vu qu'ils ne la remarquaient vraiment que très rarement. Et puis, ce moment était bien plus important.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Jeu 13 Fév - 23:41

Casey était un homme vraiment chanceux d’avoir trouvé sur son chemin Erlina. Il avait suffit de quelques discussions, de quelques rires et des sourires pour que les deux créent une véritable complicité. A aucun moment il aurait cru cela possible. En déménageant de Montgomery, il cherchait à se protéger lui et sa sœur de mauvais souvenir des morts qui hantent la ville. Il n’avait cependant nullement pensé que venir à Pearl Trees serait aussi bénéfique. Une jolie maison, bien plus grande que celle de son ancienne ville, un métier qu’il avait apprit à aimer même si au tout départ il avait prit ce choix de vie comme un retour en arrière. Agriculteur est bien moins glorieux que militaire dans l’esprit des gens, mais finalement voir son travail être apprécié par les autres étaient un accomplissement. Quoi de mieux que de ressentir le plaisir qu’on les gens à croquer dans ses produits ? Puis c’était grâce à cette ville qu’il avait rencontré Erlina. Dès leur première rencontre il l’avait tout de suite trouvé très attachante et très belle, comment pensé une seconde qu’un vieux boiteux comme lui pourrait lui plaire ? En la rencontrant il n’avait pas confiance en lui, mais grâce au baiser qu’ils avaient échangé, il se sentait pousser des ailes !

C’était la jeune femme qui avait remarqué qu’il portait une prothèse et qui a abordé le sujet. Bien entendu il avait rapidement changé de sujet, lui expliquant juste de façon très succincte que sa blessure venait de son passé militaire. Il n’aimait pas trop parler de ce qui se passait sur le terrain, il avait ôté des vies après tout. Il ne voyait pas comment le fait d’être capable de tuer pouvait rassurer une femme pour une potentielle relation. Elle, elle semblait s’en moquer et voir au delà du passé et des traces qui sont restées. Elle était tellement adorable et prête à l’aider qu’elle lui proposa immédiatement de l’aider à conduire. Bon, le fait qu’elle le voit galérer comme un enfant ne le rassurait pas tellement. Il avait envie de lui plaire et de montrer qu’il était un homme fort et brave. En même temps elle semblait aimer l’homme peu confiant qu’il était devenu, elle n’aurait sûrement jamais aimé le macho qu’il fut durant un temps. Pourquoi donc vouloir absolument redevenir comme avant ? Pourquoi pas se réinventer et devenir un autre homme ? Casey était dans une période de transition, il était entré dans la trentaine, ça lui faisait bizarre d’ailleurs, mais il restait jeune après tout ! Il avait encore de longue année devant lui pour devenir quelqu’un qui lui plaise. « Tu sais tout faire dis donc ! Il faudra que tu mette un casque si tu veux me donner des cours de conduite, on sait jamais » dit-il en lui faisant un clin d’œil. Bien entendu il plaisantait, il ne pouvait pas être si mauvais n’est-ce pas ?

La conversation alla ensuite vers la famille. Il était plus âgé que le propre frère de la jeune femme et elle n’avait que deux ans de plus que sa sœur. Décidément cette histoire d’âge risquait de s’avérer compliqué à un moment ou à un autre. Puis il va sûrement arriver un moment où ils ne seront plus sur la même longueur d’onde. Elle était encore très jeune, elle avait encore le choix de changer de lieu d’habitation, de faire la fête, de faire n’importe quoi en fait. Lui avait envie de chose plus adulte. Bien entendu il n’était pas question de mariage dans la minute hein ! N’oublions pas qu’il n’a jamais eu de relation sérieuse jusqu’à présent. Il voulait prendre son temps, voir comment les choses évoluent, etc. Mais il est vrai qu’il avait envie de se marier et de fonder une famille avant ses 45 ans ! Seulement si ses finances le permettaient bien entendu. Il refusait d’offrir une vie de pauvreté à une femme ou des enfants. Comme il l’a déjà dit, sa famille était plutôt unie mais la pauvreté de sa jeunesse l’a beaucoup marqué et il refusait de faire vivre ça à qui que ce soit. Attention, il ne voulait en aucun cas profiter de l’argent hypothétique de sa nouvelle copine, vieux jeu il avait envie de subvenir en grande partie au besoin des gens qu’il aimait.

Elle évoqua des souvenirs avec son frère. Il sourit gentiment quand elle évoqua le fait qu’il devenait un imbécile dès qu’il était avec ses amis. Ça, c’était chez tout les hommes un peu jeune ! En tout cas il trouva touchant que son frère lui manque. Apparemment chez les deux, la famille était une chose assez importante. C’était un point commun essentiel ! « Il habite loin d’ici ? Si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à aller le voir sinon appelle le! Je suis sûr que ça lui ferait plaisir. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Il s’appelle comment ? » Quand il est parti de chez lui, il n’avait en tête que les mauvais souvenir de sa vie près de sa famille mais petit à petit, elle avait commencé à lui manquer. Il ne pouvait pas toujours appeler ni envoyer des lettres, normal vu le genre de pays où il se trouvait. Le plus difficile était de ne pouvoir leur dire exactement si il était en mission dangereuse et où. Son père était un homme très réservé contrairement à sa mère qui pleurait par moment au téléphone, mais il savait qu’ils lui avaient pardonné le comportement désastreux de son adolescence. Il avait tout fait pour oublier tout ça en leur envoyant un peu d’argent quand il le pouvait. Ne pas pouvoir assister à l’enterrement de sa mère fut l’un des moments les plus douloureux de son existence. Un jour il parlera sûrement plus en détail de sa vie à Erlina mais pour ce soir, restons sur du positif. « Et tes parents ils sont où en ce moment ? A l’étranger ? »

La jeune femme lui proposa encore du vin, ce qu’il accepta avec plaisir sans réfléchir vraiment à l’heure. D’ailleurs il était quelle heure ? Lui il s’en moquait un peu de l’heure où il finirait par se coucher, après tout aucune carotte ne s’était jamais plainte de son horaire d’arrosage. Bien entendu il pourrait tout automatiser mais déjà il n’avait pas l’argent, puis c’était beaucoup moins intéressant si son seul travail était de contrôler que tout fonctionne. Cependant, elle avait peut-être du travail demain ou alors des cours. Ils se connaissaient si peu après tout mais ça suffisait pour qu’ils soient bien l’un contre l’autre. Il continua de caresser le bras de la jeune femme pour la réchauffer un peu tout en buvant dans son verre de vin. « Au fait, pourquoi avoir choisis Pearl Trees ? Après tout, tu aurais pu étudier partout dans le monde ! Pourquoi ne pas avoir choisis une grande ville comme New York ou bien Paris. Je n’ai toujours entendu que du bien de Paris. » Lui, préférait largement les endroits petit, calme et paisible mais après tout quand on avait la vingtaine, on voulait pouvoir sortir non ? Cette charmante petite ville n’était pas l’endroit où faire la fête ! Même si elle s’avérait beaucoup plus active et mouvementé que ce qu’il avait imaginé. C’est en posant sa question qu’il tomba sur l’heure. Déjà une heure ! Elle commençait peut-être à fatiguer. Il n’allait pas tarder à rentrer chez lui mais pour l’instant encore profiter un peu de l’instant. Remarque, il avait bien envie de dormir avec elle mais hors de question de lui montrer son absence de jambe pour le moment. « Il commence à être tard, tu n’es pas trop fatiguée ? Je n’ai pas d’horaire de travail fixe, mais je suppose que toi si. »


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Ven 14 Fév - 15:44


La table est l'entremetteuse de l'amitié





La douceur de ce moment était un peu inespéré. Elle n'y aurait jamais cru. Quand elle le voyait décharger les vivres de son camion, elle le trouvait beau, elle succombait quand il lui souriait. Mais comment croire qu'il accepterait de dîner avec elle? Puis de se mettre en couple avec elle? Il y avait son problème de confiance à lui, mais il y avait aussi celui de la jeune femme, qui ne voyait pas ce qu'un bel homme comme lui ferait attention à elle... Et elle était là, contre lui, après un dîner des plus agréables, et de doux baisers. Elle voulait l'aider à retrouver confiance et toutes ses capacités, elle voulait qu'il comprenne cela. Elle lui avait fait comprendre lorsqu'il parlait de danse, et elle réitéra ses promesses quand il parla de reprendre la conduite. Il en plaisanta un peu, lui disant qu'elle serait obligée de porter un casque. Elle rit doucement à son tour, et répliqua: " Oh loin de là, je ne sais pas tout faire! Et non pas de casque, je suis sûre que ça te reviendra dès le premier coup." Elle lui sourit de façon à l'encourager, avant de pencher doucement vers ses lèvres pour l'embrasser délicatement. Qu'elle aimait ce contact... Elle prolongea le baiser pendant un certain temps, ne voulant pas se séparer de ses lèvres. Elle y mit un peu de passion, tout en restant dans la délicatesse qui était de mise ce soir apparemment.

Le sujet de conversation abordé à cet instant était celui de la famille. Et là on voyait poindre un souci majeur: la différence d'âge. Le frère d'Erly était plus jeune que Casey encore, et la soeur de celui-ci n'avait que deux ans de moins qu'elle. Mais elle était persuadée que l'âge ne comptait pas tant que cela. Bien sûr, il faudrait faire des compromis, mais n'est-ce pas simplement l'amour? Pour elle, même si ce ne serait pas une mince affaire, cela en vaudrait carrément le coup. En tous cas, pour sa part elle comptait bien s'accrocher et ne pas laisser tomber aux petites difficultés que cette situation allait pouvoir susciter.

La famille, c'était apparemment important pour eux deux. Elle parlait de son frère, qui lui manquait pas mal. Comme chiens et chats ils se disputaient tout le temps mais parvenaient à se manquer dès qu'ils étaient éloignés. Elle fut touchée de la façon dont Casey prenait des nouvelles de sa famille et tentait de s'informer. Elle lui sourit gentiment, avant de répondre: " Il est à San Francisco, pour son boulot dans l'informatique, donc pour aller le voir pourquoi pas, mais l'appeler sera plus facile... Il s'appelle Matthew " La façon dont il avait eu de dire "on ne sait jamais ce qu'il peut arriver" lui glaça un peu le sang. Elle croyait comprendre que pendant ses missions, il y avait du y avoir des décès dans sa famille... Mais elle ne savait pas comment poser la question sans le blesser ni lui rappeler de mauvais souvenirs. Alors elle décida de montrer de la bonne foi, et qu'elle comprenait ce donc il s'agissait. " Mais oui, je ravalerai mon égo et je l’appellerai, ça fait longtemps! " Elle sourit, et lui se mit à enchainer en lui demandant où étaient ses parents. " Ils sont en poste à Washington, donc on est tous dans le même pays, c'est un peu la fête! " Elle rit un peu, mais oui, s'ils le voulaient vraiment ils pourraient se voir. Enfin si ses parents arrêtaient de considérer que leur travail était absolument formidable et prévalait sur leurs enfants et leurs souhaits. Elle avait l'impression qu'ils n'avaient eu des enfants que parce qu'il était de bon ton d'en avoir. Elle ne voulait pas suivre leurs pas, et son frère non plus. Après ils étaient gentils avec eux, mais ce n'était pas de l'amour parental très fort, selon Erlina. Peut-être les avait elle déçus... Enfin ce n'était pas le moment d'y penser, et puis elle vivait bien de cette façon, et encore mieux avec l'idée née de cette soirée, celle d'un couple avec un homme formidable.

Il semblait vouloir tout savoir sur elle, et elle trouvait cette initiative mignonne et gentille. Après qu'elle lui eut resservi du vin, et qu'il continue de caresser son bras pour la réchauffer, il lui demanda pourquoi Pearl Trees, et pas ailleurs, et pas Paris par exemple. Elle sourit, surtout quand il parla de Paris, car c'était comme s'il l'avait deviné de lui-même. " C'est marrant que tu parles de Paris, j'y ai étudié pendant un an, l'année dernière... En fait c'est un peu compliqué, mais il y a deux ans j'ai fait mes études à Londres et je me suis pas intégrée. Je me suis dit que ça venait des gens. Donc je suis partie à Paris. Et puis à Paris c'était pareil. La ville est géniale mais je me sentais tellement pas à ma place parmi les gens... Et j'ai compris pourquoi: depuis tous mes voyages, je me suis renfermée, et je n'arrivais pas à m'ouvrir aux gens. Donc quand avec mes parents on est venus dans la région en vacances en juin, j'ai trouvé cet endroit sympa, posé et tranquille. C'était un peu sur un coup de tête, mais je crois que j'avais besoin de me mettre en retrait d'une trop grande agitation. Et je t'ai rencontré, alors c'est que du bonus. " Elle sourit doucement, le regardant dans les yeux. Elle en avait peut-être dit plus que ce qu'elle n'aurait du, mais c'était vraiment ce qu'elle ressentait. Sans son installation à Pearl Trees, elle n'aurait pas pu le rencontrer -évidemment- mais surtout, il n'y avait que là qu'elle pouvait rencontrer authentiquement les gens. " Et toi, pourquoi Pearl Trees? " Elle savait qu'il était là depuis plus longtemps, mais elle voulait poser la question, pour apprendre mieux à le connaître.

La fatigue se faisait sentir, il était plus d'une heure du matin, mais elle ne voulait pas que ce moment cesse. Casey posa tout de même la question de ses horaires, lui n'en avait pas. Bien sûr elle devait aller travailler demain matin, mais qu'est-ce qu'elle ne voulait pas le voir partir. Mais vraiment pas... " Ca va niveau fatigue. Oui, je dois aller à l'épicerie demain matin, mais t'en fais pas pour ça, y a rarement beaucoup de monde, je peux dormir! " Elle rit un peu. Elle comprendrait qu'il parte, toutes les bonnes choses avaient une fin, mais ne voulait pas le jeter de chez elle. Ce qu'elle aurait aimé ça aurait été de dormir avec lui, dans ses bras... Mais pour un premier soir, il ne voudrait surement pas, elle comprenait que sa prothèse le gênait terriblement avec les autres. Mais ses bras lui faisaient tellement envie. Elle posa d'ailleurs doucement sa tête dans le creux de son cou, sur son épaule. Oh qu'elle était bien là. Dans cette atmosphère de chaleur tendre, elle pourrait même doucement s'endormir. Mais elle se retient, sentant que Casey allait sûrement s'en aller... Quel dommage!



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t618-l-avenir-est-dans-la-toma



▌AVATAR : Jake Gyllenhaal
▌CRÉDITS : Shiya (trouvé sur Bazzart)
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 57
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1465
▌DATE DE NAISSANCE : 14/09/1981
▌MON ÂGE : 36
▌QUARTIER : Chestnut Park - Tournesols
▌EMPLOI/ÉTUDES : Agriculteur, ancien militaire
▌CÔTÉ COEUR : Une jeune demoiselle y fait son entrée



▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau que l'attirance mutuelle de deux personnes?
▌RPs EN COURS : Erlina - La table est l'entremetteuse de l'amitié
Malika - New place for us two
Daniel - Une soirée entre quatre yeux et entre mecs
Ezra - Un petit verre entre potes

▌DC : Adrian S. Fisher

MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina Jeu 13 Mar - 22:57

Erlina et lui semblait avoir pas mal de similitude, ce qui ne faisait que conforter Casey quand à sa décision de vivre une histoire avec elle. Tout les deux avaient beaucoup voyagé, dans des cadres différents certes, mais il avait vu du pays. Il avait toujours aimé les femmes curieuse et voyageuse. Il y avait une sorte de maturité particulière chez les gens qui ont une plusieurs pays d’adoption. Cette maturité, il la retrouvait parfaitement chez le jeune femme. Il aimait aussi beaucoup son côté indépendante. Elle n’avait que 20 et pourtant elle avait quitté le foyer familiale, prit un appartement et travaillait pour subvenir à ses besoins. Puis elle était allé à Paris et Londres ! Deux villes qu’il aurait adoré découvrir ! Bien entendu lui s’émerveillait mais il avait bien comprit que pour Erlina les voyages à répétition ont finit par lui peser. Elle semblait sociable mais très timide, rencontrer de nouvelles amies n’avaient pas dû être une tâche aisée. Puis malgré qu’elle aime sa famille, elle donnait l’impression d’avoir certaines rancœur. Il avait envie de tout connaître sur elle mais il fallait laisser un peu de temps. Lui non plus ne se livrerait pas comme ça, si vite.

Elle lui expliqua ensuite pourquoi Pearl Trees, Casey fut ravi de voir que dans le fond, il avait eu l’idée de s’installer ici pour les même raisons. C’était une ville calme, petite ou quasiment tout le monde finissait par se connaître. Peu de criminalité, peu de pauvreté, des petits commerces, des champs, pas d’autoroute, une campagne très agréable en somme. Elle parla ensuite de lui pour dire qu’elle était ravie de leur rencontre. Il lui sourit, il ne pouvait pas plus être d’accord ! « Je suis venu ici un peu pour les même raisons que toi. L’armée est très épanouissante mais impossible d’être vraiment tranquille. On vit quasiment tous ensemble h24, il y a du bruit, c’est très stressant. Ici il y a de l’espace, de la verdure, une petite communauté qui se connaît et t’accueille à bras ouvert. Puis ma sœur et moi ne voulions pas rester en Alabama, trop de souvenir qu’il était tant de laisser derrière nous. En plus le prix de vente de la ferme était une super affaire à ne surtout pas rater. Et comme tu l’as dis, nous nous sommes rencontrés. C’est le signe qu’on a fait le bon choix de venir ici ! » Il lui fit un grand sourire avant de la serrer tendrement contre lui.

La nuit commencé à être bien entamé et malgré qu’elle dise ne pas être fatiguée, il pouvait sentir que le sommeil n’était pas loin. Puis pour être honnête lui aussi commencé à sombrer dans les bras de Morphée. Il aurait bien voulu dormir avec elle mais… Dans sa tête fusait tout plein de raison pour lesquelles il ne pouvait pas rester. Déjà il ne pouvait pas se déshabiller devant elle, il n’était pas suffisamment à l’aise. Bref, ça voulait dire qu’il devait dormir habiller et donc froisser ses vêtements un peu classe. Il n’avait pas sa crème pour protéger la peau de son genou, il allait avoir une halène horrible au réveil et tout un tas d’autres choses sans vraiment d’importance au final. N’était-ce pas bizarre de proposer à une fille, sa copine même ! De dormir ensemble l’un contre l’autre habillé ? Peut-être en avait-elle aussi envie. Il ne le savait pas. La seule chose s’était que s’il voulait vraiment construire quelque chose avec elle, il ne devait pas avoir peur de s’exprimer. Elle le savait qu’il était handicapé et ça ne la gêné absolument pas, alors lui aussi devait faire un effort. Erlina était ouverte d’esprit et très compréhensive. Jamais elle ne se moquerait de lui. Avec une pointe d’hésitation il se lança. « Hum, je crois qu’on commence à être fatigué tout les deux ! Cela te conviendrait qu’on aille se coucher ? Juste comme on est, seulement pour être l’un contre l’autre » Il lui fit un grand sourire un peu timide tout en se disant qu’au contact de cette femme, il devenait vraiment niais. On croirait un ado de 15 ans !

Erlina accepta avec un grand sourire et l’emmena dans sa chambre. Après qu’il est retiré ses chaussures il s’allongea sur le lit. Erlina le rejoint et se blottit contre lui. Ils discutèrent très rapidement avant que la fatigue ne gagne. Ils dormirent serrer l’un contre l’autre, profitant de cette première nuit tranquillement. Nuit qui laissera sans doute place à de nombreuse autre.


Please spare us your self-pity + It's tedious enough the stack of empathy Has long ago run out I hold no regrets of what has been done I don't need the memories of a haunted man It sickens me to feel this way But I can't bleed forever I want to live I want to breathe I want to live forever
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina

Revenir en haut Aller en bas

La table est l’entremetteuse de l’amitié - Erlina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les commerces :: L'en K restaurant-