anipassion.com
Partagez| .

Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t969-people-say-we-shouldn-t-b



▌AVATAR : Zayn Malik
▌CRÉDITS : blue romance
▌PSEUDO : kréou
▌HISTOIRES POSTÉES : 225
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1350
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Oak Ridge - L'amaryllis
▌CÔTÉ COEUR : C'est une bombe à retardement si t'écoutes le bruit...

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS :
♣ B.F.F Best Fuck Forever w/ Yaya

Spoiler:
 

♣ GreenPeace Stadium w/ les loosers & le bro'


♣ Il faut sauver Nono ♥



MessageSujet: Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a) Dim 11 Mai - 22:31


Tu vas pas jouer la sainte nitouche avec moi ?

Ahiyana ♥




Aksel me soûlait depuis deux heures pour jouer avec Ioan et lui à la console. Je savais très bien pourquoi il avait envie que je vienne jouer avec eux, nous y avions déjà passé une partie de la nuit et j'avais enchainé défaite sur défaite ce qui les faisait jubiler. Ses cris de femme agonisante avaient au moins le don de me faire rire alors que j'étais encore sous ma couette. " Ahiiiiiiiiiiii vient, je t'en prie... On jouera à une main cette fois ! " Je levais les yeux au ciel en entendant les piques que les deux n'arrêtaient pas de me lancer à la chaîne ! Qu'est-ce qu'ils pouvaient être cons parfois... C'était dans ces moments-là que je réalisais, combien on pouvait être insupportable quand nous étions réunis.

Mon portable se mit à vibrer. À une heure si matinale, ça ne pouvait être qu'une seule et unique personne, toujours la même, j'ai nommé Nayana Maden! Je pense qu'elle avait un problème avec le réveil, ou tu du moins le mien. Il ne se passait pas une journée où je pouvais faire la grasse mat' sans qu'elle vienne la déranger en m'harcelant de textos. Pour une fois, j'étais content de savoir que j'allais avoir un échappatoire à mes frangins : voir ma meilleure amie. Cela faisait vraiment longtemps qu'elle et moi, on n'avait pas passé de moment en tête à tête pour qu'on puisse se raconter les nouveaux tournants qu'avaient pris ma vie. Nayana aimait bien les plans à problème, j'allais pouvoir lui parlé de Calliopée sans qu'elle me juge et elle pourra me donner des conseils en plus de ça ! Oui, il fallait absolument que je voie ma meilleure amie pour éclaircir ma vie ! J'attrapais un jean dans mon armoire et l'un des tee-shirts qui trainait dans la chambre en espérant qu'il ne sente pas trop le fauve. J'imaginais déjà Naya me faire une réflexion quant à l'odeur de celui-ci alors je fis demi-tour pour en prendre un propre, ne valait mieux pas trop lui tendre de perche à cette emmerdeuse. Je descendais les escaliers et put voir la déception dans le regard de mes deux frères quand ils virent que ce n'était certainement pas pour jouer à la console que je sortais enfin de ma chambre ! " Désolé, les gars, il y en a qui ont des vies sexuelles à assumer... " Je savais qu'ils riraient et qu'ils jetteraient un regard par la fenêtre, imaginant déjà où j'irais pour pouvoir dire une phrase de ce genre de si bonne heure.

Je sonnais chez nos charmantes voisines : les Maden ! Si nous nous étions connus pour foutre le bordel partout où nous passions, les Maden, elles étaient connues pour être les bombasses du village. Imaginez 5 sœurs, plus ou moins âgées et toute aussi jolies les unes que les autres. Être meilleur pote avec l'une d'elles, était un privilège que beaucoup m'enviaient, je crois. Je ne compte même plus le nombre de fois depuis le collègue où on était venus me voir pour que j'arrange des coups avec l'une des sœurs et que je m'arrange pour les faire rentrer dans le cercle. J'en riais rien que d'y repenser, c'était la belle époque... Et maintenant, Nayana et moi, nous étions éloignés sans nous en rendre réellement compte. Nos vies passaient, les jours défilaient et on se voyait juste de moins en moins... Elle menait sa vie et moi, je menais la mienne. C'était sans doute ça devenir adulte ? Et en y pensant bien moi ça me faisait chier de devenir adulte ! Ce que je voulais, c'était coucher avec ma meilleure amie, jouer la nuit entière à la console avec mes frères et dormir le reste du temps... C'était ça la belle vie !

Je frappais à la porte des Maden, imaginant Andrea la plus grande, m'ouvrir en petite culotte et me demandant de la suivre... Comme si ça allait réellement se produire, je plongeai ma main dans mon jean, j'avais un préservatif, tout était bon ! Quelle ne fut pas ma déception quand Nayana m'ouvrit... " Ha, c'est toi... " Mon sourire rêveur s'arrêta net, la réalité était beaucoup moins érotique pour le coup. Un bref chignon et des cheveux en bataille, un jogging et un vieux tee-shirt pour couronner le tout. Oui la réalité était beaucoup moins cool qu'Andrea en dentelle blanche.    

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t230p15-dark-paradise#6743



▌AVATAR : jennifer lawrence
▌CRÉDITS : vercors
▌PSEUDO : .
▌HISTOIRES POSTÉES : 1114
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 29/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 9173
▌DATE DE NAISSANCE : 18/02/1994
▌MON ÂGE : 23
▌QUARTIER : Chestnut Park - La Capucine
▌EMPLOI/ÉTUDES : étudiante en psychologie et travaille dans une pâtisserie
▌CÔTÉ COEUR : anciennement fiancée, le coeur en mille morceaux



▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : † just somebody that i used to know w/ Davina
† changé moi ? absolument pas ... w/ Salomé
† our weary hearts just fall apart w/Ezra
† intrigue chez les Griffin

† broken trust and broken hearts ... w/Ezra (ended)



▌DC : une brunette mariée (Sarah), une amnésique (Vithanie)

MessageSujet: Re: Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a) Lun 12 Mai - 15:18

ahyana
tu vas pas jouer la sainte nitouche avec moi ?
Ca faisait déjà une bonne vingtaine de minutes que j’étais réveillée. Une bonne vingtaine de minutes que j’avais renoncé à me rendormir. Depuis deux semaines, je dormais mal. Très mal. Je m’endormais très tard et me réveillai très tôt. Aujourd’hui n’y avait pas fait exception. Je finis par me lever et sortis de ma chambre. Il était inutile d’espérer croiser l’une de mes sœurs à cette heure-ci. Elles dormaient encore toutes. Je descendis au rez-de-chaussée et tombai sur mon père dans la cuisine. Celui-ci était déjà habillé et prenait son petit déjeuner. Il lisait également le journal, il ne m’avait donc pas vu. « Salut papa. » lui lançai-je pour signaler ma présence. Mon père releva la tête vers moi tandis que je m’installai sur l’un des tabourets en face de lui. « Déjà debout Nayana ? Tu es bien matinale ces derniers temps... » J’haussai les épaules tout en me versant un verre de jus d’orange. « C’est pas ma période grasse matinée, c’est tout. » Je n’avais jamais été très douée pour parler à mon père. Encore moins lorsqu’il s’agissait de parler de moi. Déjà que nos relations étaient quelque peu tendues à cause de mon choix d’arrêter les études... « Tu n’es vraiment pas comme d’habitude ... Enfin, je sais que c’est difficile de t’arracher des explications de la bouche donc je ne te demanderai rien. » Je le regardai surprise. Il était rare que mon père ne cherche pas à me tirer les vers du nez. D’ordinaire, lorsqu’il faisait ça, je m’énervai et on se disputait. Mon père plia son journal et déposa sa tasse dans l’évier. « Nastya aimerait beaucoup passer du temps avec tes sœurs et toi tu sais ... » Nous y voilà. Nastya. Voilà la raison pour laquelle il ne m’avait pas pris la tête avec mon comportement. Il allait me la prendre avec Nastya. Je me tassai sur moi-même n’ayant aucune envie de parler de cette femme. « Naya ... S’il te plait bon sang ! Tu peux, au moins, lui laisser une chance ? Fais ça pour moi non ? Tu me le dois bien quand même chérie. » Je soupirai longuement. Avec tout ce qu’il avait fait pour nous, il le méritait c’était sûr. C’était papa qui nous avait pratiquement élevées mes sœurs et moi. Notre charmante n’en ayant rien à foutre de nous avait fini par déguerpir de Pearl Trees. Nous étions sans nouvelles d’elle depuis des années et ce n’était pas plus mal comme ça. « C’est bon, tu pourras lui dire que je passerai l’après-midi avec elle... » C’était déjà mieux que rien et j’espérai que mon père avait conscience de l’effort que j’étais en train de faire là. Il sembla en être totalement conscient, car il me prit dans ses bras et m’embrassa sur le front. « Merci ma puce. Allez, je file au travail. » Il me sourit et quitta la cuisine. Quelques secondes plus tard, j’entendis la porte d’entrée claquer. J’étais seule. Mais plus pour très longtemps. Je venais de penser à quelque chose. Ou plutôt quelqu’un. Je retournai en vitesse dans ma chambre où j’empoignai mon portable. Ramène tes fesses chez moi Ahilan et vite fait ! Je souriais tandis que j’appuyai sur la touche Envoyer. Je déposai mon portable sur ma table de chevet et allais me regarder dans le miroir. Hum, c’était pas vraiment la joie mais j’étais quand même potable. De toute façon, c’était Ahilan. Pas Ezra. Ahilan, mon meilleur ami, celui avait qui je passai énormément de temps avant. Oui, avant. On ne pouvait pas dire que ces derniers temps on se soit vus souvent. Au bout d’une dizaine de minutes, je redescendis au salon et très vite, j’entendis frapper à la porte. Ce fut avec un sourire que j’ouvris la porte. Ahilan était là, sourire aux lèvres. Un sourire qui disparut très vite. « Ha, c’est toi... » Mon sourire disparut également. Ok, sympa Ahilan là. Je croisai les bras, froissée. « Ben oui c’est moi. Désolée de te décevoir Ahilan. Après tout, qui aurait bien pu t’ouvrir la porte ? C’est moi qui t’ai envoyé un message quand même... » Déçue, je levai les yeux au ciel et le laissai entrer. Je fermai la porte avant de me retourner sur mon meilleur ami. « Tu t’attendais à quoi ? A ce que je vienne t’ouvrir en string ou je ne sais quoi ? Perdu ! C’est que moi, ta meilleure amie, sans maquillage, en habits pourris. » Je commençai à grimper les escaliers et adressai un signe de tête à Ahilan pour qu’il me suive. Une fois dans ma chambre, je me laissai tomber sur mon lit. Ahilan n’aura qu’à fermer la porte. Après tout, depuis le temps, il faisait comme chez lui dans cette pièce. « Ca fait longtemps hein ... Toi, moi, ici ... Ou chez toi... » Oui, trop longtemps même.
©clever love.



nowhere to run, nowhere to hide in this world.
no dreams to have anymore in this world.
/themockingjaysgif saez - no place for us.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t969-people-say-we-shouldn-t-b



▌AVATAR : Zayn Malik
▌CRÉDITS : blue romance
▌PSEUDO : kréou
▌HISTOIRES POSTÉES : 225
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1350
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Oak Ridge - L'amaryllis
▌CÔTÉ COEUR : C'est une bombe à retardement si t'écoutes le bruit...

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS :
♣ B.F.F Best Fuck Forever w/ Yaya

Spoiler:
 

♣ GreenPeace Stadium w/ les loosers & le bro'


♣ Il faut sauver Nono ♥



MessageSujet: Re: Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a) Lun 12 Mai - 20:52


Tu vas pas jouer la sainte nitouche avec moi ?

Ahiyana ♥





À peine, je finissais ma phrase, que je regrettais déjà ces mots que je venais de prononcer. Qu'est-ce que je pouvais être con... Déjà qu'on ne se voyait pas souvent alors si en plus, je nous vexais madame, je n'étais pas sortie de l'auberge. Nayana étant un poil boudeuse en plus de ça, j'essayais toujours de retenir mes mots avant qu'elle ne finisse pas me frapper dessus en hurlant comme une hystérique ce qui me faisait toujours mourir de rirer et l'énervait d'autant plus ! Évidemment que c'était elle qui allait m'ouvrir et qu'Andrea n'allait pas m'accueillir en dentelle blanche et c'était sans doute mieux pour moi. Si je connaissais le corps de Nayana par cœur et que nous avions fait notre apprentissage ensemble en quelques sortes je me doutais qu'Andrea n'aurait fait qu'une bouchée d'un morpion de mon genre, ce qui me fit sourire en y pensant. La voix de Yaya la grincheuse me ramenait à la réalité. Elle ouvrit la porte en grand et me laissa passer malgré tout... Elle était donc de bonne humeur ce qui me rendit le sourire que je venais de perdre quelque seconde plus tôt. Connaissant ma meilleure amie sur le bout des doigts, en d'autres temps, elle aurait été capable de me claquer la porte au nez et d'attendre des excuses à genoux avant d'accepter de me reparler. " N'en profite pas pour matter mon cul... Je te vois déjà venir petite coquine ! " Qui aime bien, châtie bien ! C'était un peu comme ça que je voyais notre relation à Yaya et moi... Et je l'imaginais déjà lever les yeux au ciel en m'entendant, ce qui me faisait jubiler de pouvoir prévoir à l'avance tous ses faits et gestes.

Elle ferma la porte derrière moi et s'engagea dans les escaliers avant de me faire signe de la suivre. Je pouvais voir ses fesses rebondies remuer devant moi et après un bref regard un peu partout à l'horizon, la maison paraissait déserte. Aucun bruit étranger ou présence de vie dans la maison des Maden... Plutôt rare comme occasion, c'était sûrement l'une des raisons qui l'avait poussé à m'écrire si matinalement pour que je vienne lui rendre une petite visite comme au bon vieux temps. Je n'étais pas vraiment réveillé c'est vrai mais bon quoi de mieux que de se mettre en route pour une nouvelle journée après avoir atteint le 7 ème ciel avec sa meilleure amie ? Mmmh peut-être se réveiller en atteignant le 7eme ciel avec les jumelles Maden ?! Oh oui ça, c'était le rêve ultime ! Mais bon connaissant l'opposition de caractères des deux jumelles, les mettre dans le même lit pour un plan à trois était mission impossible ! Autant me remettre à fantasmer sur Andrea tout de suite. Le regard encore rêveur, je suivais Nayana dans sa chambre qui se jeta sur son lit avant de me faire comprendre clairement qu'elle et moi ça faisait longtemps qu'on n'avait pas "joué à la dinette" comme on aimait appeler ça. Oh oui bien trop longtemps, je lui accordais ! Pour une fois qu'elle et moi, nous étions d'accord, je n'allais pas la contredire ! " Ouaip... Mais je suis là pour remédier à ça, tu vois ! " Sourire Colgate au visage, bombage de torse, j'étais prêt pour le grand saut. Même si j'avoue que pour le coup Yaya m'avait surprise et je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit aussi franche et qu'on passe aux choses sérieuses aussi vite alors qu'on avait encore à peine parlé ! Enfin à choisir entre un discours philosophique à deux sous ou une partie de Kawabumka... Tout homme normalement constitué aurait choisi la deuxième option, surtout quand on s'appelle Ahilan et qu'on peut dire que le loup n'a pas mangé de chaperon depuis un certain moment. Pauvre petit loup, je devais le nourrir, surtout après une invitation si alléchante.

Et alors que j'allais m'allonger à ses côtés en sautant sur le lit, une voix surgit du silence. " Nayana descend en bas deux minutes, je dois te parler avant de partir... Et pas dans deux heures. " Mon regard se tourna vers ma meilleure amie qui avait déjà l'air soûlé avant même d'y être allé " Allez va vite... On sera tranquille après comme ça ! " Je me mis à la tirer hors du lit et alors qu'elle se mit debout, j'en profitais pour lui toucher les fesses l'air de rien. Alors que Nayana était en bas et s'éternisait un peu trop à mon goût, j'en profitais pour préparer le terrain. Je descendis vaguement le store, allumai une vague bougie qui trainait et enlevait mes fringues plus vite que mon ombre. J'étais nu comme un ver dans sa chambre attendant son retour comme le saint Graal. Allongée sur la couette, les mains derrière la tête je repensais à cette idée de plan a trois avec Salomé, sa jumelle, ce qui visiblement me rendait plutôt de bonnes humeurs. Oui, j'étais vraiment heureux de retrouver ma meilleure amie et tous ses bons côtés.
   

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t230p15-dark-paradise#6743



▌AVATAR : jennifer lawrence
▌CRÉDITS : vercors
▌PSEUDO : .
▌HISTOIRES POSTÉES : 1114
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 29/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 9173
▌DATE DE NAISSANCE : 18/02/1994
▌MON ÂGE : 23
▌QUARTIER : Chestnut Park - La Capucine
▌EMPLOI/ÉTUDES : étudiante en psychologie et travaille dans une pâtisserie
▌CÔTÉ COEUR : anciennement fiancée, le coeur en mille morceaux



▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : † just somebody that i used to know w/ Davina
† changé moi ? absolument pas ... w/ Salomé
† our weary hearts just fall apart w/Ezra
† intrigue chez les Griffin

† broken trust and broken hearts ... w/Ezra (ended)



▌DC : une brunette mariée (Sarah), une amnésique (Vithanie)

MessageSujet: Re: Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a) Mar 13 Mai - 11:57

ahyana
tu vas pas jouer la sainte nitouche avec moi ?
Ahilan. Ce mec, je le connaissais depuis un sacré bout de temps. Depuis l’enfance en réalité. Nous étions voisins après tout. Les parents Griffin étaient très vite devenus amis avec papa. Il était donc évident mes sœurs et moi tissions des liens avec les enfants Griffin. Pour ma part, j’avais de suite accroché à Ahilan. Je trouvai qu’on se ressemblait. On était toujours partant lorsqu’il s’agissait de s’amuser, de faire des conneries. Ma première clope, ce fut avec lui. Autant dire que lorsque j’étais rentrée à la maison et que mon père avait senti la fumée de cigarette sur mes vêtements il m’avait bien puni. Cependant, sa punition ne m’avait quand même pas empêchée de continuer à fumer de temps en temps par la suite. Première cuite, première fois, tout y passa. Je n’avais jamais eu aucun scrupule à coucher avec mon meilleur ami. Là où d’autres personnes diraient que cela peut gâcher une amitié, je savais qu’entre Ahi et moi ça ne serait pas le cas. La preuve, on avait recommencé plusieurs fois. Une amitié améliorée en quelque sorte. Une amitié qui ne nous empêchait pas de nous prendre la tête parfois. J’avais conscience que j’étais loin d’avoir un caractère facile parfois. Ahilan le savait et parfois, il lui arrivait de tout faire pour m’énerver. Il en rajoutait d’ailleurs une couche, ce qui m’énervait encore plus. Au final, il en rigolait et je finissais par moi-même en rire. Sa remarque sur son cul me fit rire jaune. « Haha. J’avoue : tu m’as démasquée. J’adore reluquer ton petit cul, tes jolies petites fesses parfaites... Mais désolée de te décevoir, t’as pas les plus belles fesses ! » Il voulait jouer à ce jeu-là ? Alors, on allait y jouer.

Je fus étonnée qu’aucune de mes sœurs n’ait ouvert la porte de leur chambre pour voir de qui il s’agissait. Elles dormaient peut-être vraiment encore... Quoique, dans le cas d’Andrea, je n’en étais pas aussi certaine que ça. Si Mademoiselle était réveillée, elle devait sûrement être en train de choisir ses fringues pour la journée. J’étais entrée dans ma chambre pour ensuite me laisser tomber sur mon lit. J’en profitai pour signaler à Ahilan que le voir m’avait manqué. Que le fait de passer du temps avec lui dans ma chambre ou dans la sienne m’avait manqué. Sur le moment, je n’avais pas trouvé que mes paroles avaient un double sens. Cela m’avait simplement manqué de ne plus lui parler, de ne plus lui avoir raconté mes problèmes. Et j’en avais des problèmes. Même un gros d’ailleurs. « Encore heureux que t’es là pour y remédier. Manquerait plus que t’es refusé. » De toute façon, si Ahilan n’était pas venu, j’aurai été le chercher chez lui, même si j’avais dû le tirer par la peau du dos. Je ne fis nullement attention à l’immense sourire qu’il affichait ni à son bombage de torse. C’était Ahilan, j’étais habituée à ce genre de chose. Alors qu’il sauta sur mon lit, la voix de mon père se fit entendre. Il était pas parti au travail lui ? Je pestai en silence. Qu’est-ce qu’il me voulait encore franchement ? Il n’y avait jamais moyen d’être tranquille cinq minutes dans cette maison. Ahilan m’ordonna d’y aller tout en me poussant hors du lit. Je notai qu’au passage, il en profita pour toucher mes fesses. Je fronçai les sourcils. Pourquoi est-ce qu’il venait de me toucher les fesses franchement ? Pour m’ennuyer, c’était certainement ça.

Je me dépêchai de me rendre une nouvelle fois au rez-de-chaussée où mon père m’attendait dans le hall. « Quoi encore ?! » Bon, mon ton était loin d’être agréable. «Je viens de recevoir un appel du directeur de l’université. » Ah. Cool. Non, pas cool du tout. Le regard que me lançait mon père n’envisageait rien de bon. « Peux-tu m’expliquer pourquoi tu n’as pas été en cours depuis deux semaines ??!! » Ouch. Sa matinée allait être joyeuse à mon père là ... Je m’appuyai contre le mur tout en soutenant le regard de mon père. « J’ai le travail à la pâtisserie et tu sais très bien que je ne veux pas continuer mes études de psycho... Mais bon, tu veux rien entendre alors voilà. » La mâchoire de mon père se crispa et il pointa un doigt vers moi. « Tu n’arrêteras pas tes études Nayana ! » C’est bien ce que je pensai : dialogue de sourds. « Tu sais quoi ? Va au travail. On en reparlera ce soir. » Cours toujours va ! « Moi faut que je retourne dans ma chambre, Ahilan est là. » L’expression de mon père changea du tout au tout. Il arqua un sourcil. « Ahilan est ici ? Dans ta chambre en plus ... » Pitié, qu’il arrête. Qu’est-ce que ça pouvait bien faire qu’il soit dans ma chambre ? « Papa, il peut mal ! C’est mon meilleur ami. Il connait tout de moi comme je connais tout de lui. » Ca, c’était vrai de chez vrai. Je plantai mon père là et retournai une nouvelle fois dans ma chambre. J’avais à peine fait un pas dans celle-ci que je refermai la porte en une fraction de seconde. Bordel ... Le store baissé, une bougie allumée et un Ahilan complètement nu sur mon lit. J’ai dû rater un épisode là ... Je n’avais pas prévu de coucher avec lui, vraiment pas. « Ahi, qu’est-ce que tu fous bordel ? » lui murmurai-je tout en m’approchant de mon lit. Comment avait-il pu croire qu’on aurait des relations sexuelles ? Je n’avais rien dit de ... Oh. Peut-être que si en fait. Je me giflai mentalement. Je m’asseyais sur le bord de mon lit à quelques centimètres d’Ahi. Au passage, j’attrapai son slip que je lui tendis. « Ecoute, je ... T’es toujours aussi canon et désirable, mais là, j’ai pas la tête à écarter mes cuisses... »
©clever love.



nowhere to run, nowhere to hide in this world.
no dreams to have anymore in this world.
/themockingjaysgif saez - no place for us.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a)

Revenir en haut Aller en bas

Ahyana ♥ BFF > Best friend forever no no Best Fucking Forever (a)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les Habitations :: Chestnut Park :: La Capucine-