Partagez

Le monde est petit (Jude)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Adrian S. Fisher


Adrian S. Fisher

http://www.pearl-trees.com/t375-adrian-s-fisher

Le monde est petit (Jude) Gassmile

▌AVATAR : Gaspard Ulliel
▌CRÉDITS : ChloP (Bazzart)/ Merci à Kréou pour le gif <3
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 308
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/11/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 4695
▌DATE DE NAISSANCE : 03/08/1986
▌MON ÂGE : 33
▌QUARTIER : Pines Square - Le Peuplier
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de redresser une usine de parfum au bord de la faillite
▌CÔTÉ COEUR : La p'tite junkie commence à s'installer

Le monde est petit (Jude) 260502alerian3

▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau qu'une balade en forêt le dimanche? Apparemment Alery n'est pas vraiment d'accord.
▌RPs EN COURS : Alex et Alery : Allo bobo ou le début de nouvelles emmerdes
Alery : Tais toi et pédale!
Jude : Le monde est petit

▌DC : Casey J. Chapman

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptyDim 22 Déc - 22:57

Aujourd’hui était une sorte de miracle, Adrian avait prit sa journée. Oui, oui, lui qui travaillait pratiquement 24h sur 24h et 7 jours sur 7, avait décidé qu’en ce samedi il n’irait pas travailler. Bien entendu tout avait été fait dans les règles de l’art. Il avait annoncé son jour de congé plusieurs jours en avance, ce qui avait étonné tout le monde. Adrian ne voulait pas venir travailler? Oui, ça faisait très longtemps qu’il n’avait pas prit de vacance mais là il en avait vraiment besoin. Le déménagement, la séparation avec ses amis, le nouveau travail stressant, sa rencontre avec cette fille qui se droguait, cela faisait beaucoup à gérer. Pour préserver sa santé, il avait besoin de faire un break.
Il avait passé sa soirée de la veille avec Alery en grignotant devant un bon film mais contrairement aux autres fois, il n’avait pas voulu rester dormir. Non, il avait envie de faire la grasse matinée chez lui, chose qu’il faisait rarement pour ne pas dire jamais. C’est donc après une bonne et longue nuit de sommeil qu’il se réveilla près à savourer une journée pleine de surprise. Il regarda son réveil : 7h30. Hein?! Apparemment ses habitudes le poursuivaient, lui qui comptait dormir jusqu’à 10h. Il essaya de se rendormir mais rien à faire, il était bien réveillé. Adrian en profita pour prendre une bonne douche tout en écoutant de la musique, chose qu’il ne faisait que dans sa voiture en temps normal. Après un bon nettoyage, il se posa devant sa télévision et l’alluma. Il ne regardait jamais la télé pas le temps et pas spécialement l’envie. Il zappa un nombre incalculable de fois avant d’abandonner. Il se leva et regarda autour de lui, qu’est-ce qu’il pouvait bien faire? A ce moment il se rendit compte de l’aspect “intérieur de catalogue” de son univers. Mouais, rien de personnel. C’était justement le moment d’aller faire les magasins!

Il prit donc sa voiture direction un petit magasin d’œuvre d’art qu’il avait repéré. Quelle déception! Misère de chez misère! Que des trucs à la ramasse de facile 10 ans. Dire qu’il avait failli oublier qu’il n’habitait plus Miami mais Paumé Trees. Grognon, il sortit du magasin et se balada dans le centre ville. Heureusement, il y avait une brocante. Il explora donc les stands à la recherche d’un truc pas trop mal. Il erra plusieurs heures complètement horrifié par les horreurs que les gens avaient pu acheter. Ce ne fut qu’au bord du resignement qu’il tomba sur un tableau dégradé bleu et vert pas trop moche. En fait c’était une peintre amateur qui l’avait peint alors s’il voulait l’acheter pour pas cher, il ne devait pas se montrer trop emballé. Il négocia l’œuvre pour 10$, un prix complètement dérisoire mais la jeune peintre semblait aux anges. Les gens se contentent décidément de pas grand chose.

Son trésor dans un sac, il était déjà un peu plus de midi. Son ventre commençait à crier famine et il décida donc de s’arrêta à la terrasse d’un restaurant qui semblait très sympa avec une nourriture assez simple. Il commanda un club sandwich au saumon avec des frites et un verre de vin pour patienter. Alors qu’il sirotait tranquillement son verre, une jeune femme vint s’installer à la table à côté de lui. Cette femme lui rappelait quelqu’un mais il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. En attendant il lui jetait des regards se voulant être discret. Au bout de 5 bonnes minutes, son cerveau se mit enfin en état de marche. Jude! C’était Jude! Ils avaient eu une courte histoire tout les deux à cause de l’éloignement. Bien entendu maintenant ses pensées étaient dirigé vers une autre femme mais il avait très envie de revoir Jude, persuadé qu’il pourrait devenir de très bon ami. Il se leva et se planta à côté de la table de la jeune femme.

- Salut Jude, tu te souviens de moi? Adrian de Miami. Comment tu vas? Il prononça ses mots d’un ton joyeux, le sourire aux lèvres.


I can't live without love
"On ne devrait jamais sortir indemne d'une rencontre, quelle qu'elle soit, ou du moins en sortir inchangé."
Revenir en haut Aller en bas
Jude M. Hellingway


Jude M. Hellingway

http://www.pearl-trees.com/t1254-jude-angels-are-singing-the-chr

Le monde est petit (Jude) 1400791270-tumblr-mq7nffzr2j1rclkflo6-250

▌AVATAR : Emma Stone
▌CRÉDITS : Ava : Emi Burton ~ Signa : Emi Burton (citation : I Should go - Levi Kreis)
▌PSEUDO : Emi Burton
▌HISTOIRES POSTÉES : 437
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 07/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3345
▌DATE DE NAISSANCE : 02/04/1989
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Psychologue
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire au coeur pris

Le monde est petit (Jude) 1400791334-tumblr-lsz64xmpa41r4d1kmo3-500

▌EN CE MOMENT : [img][/img]
▌DC : Icare l'orphelin friqué !

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptyMar 24 Déc - 11:17


Le monde est petit
Adrian & Jude

Dans la vie de Jude comme dans celle de tous les autres, il y avait des jours avec, et des jours sans. En l'occurrence, c'était un jour sans, comme des tas d'autres. Elle se réveilla déjà épuisée, faiblarde et tremblante comme ça lui arrivait si souvent. Cette maladie la bouffait, tout simplement. Combien de temps encore allait-elle pouvoir marcher sans aide ? Combien de temps son état lui permettrait de peindre ? Elle redoutait ce moment où elle ne serait plus capable de tenir un pinceau en main. La peinture était jusqu'à présent la seule chose qui la canalisait, elle n'avait pas envie de perdre ça aussi. Elle sortit douloureusement de son lit et se dirigea lentement, le pas traînant, vers la salle de bain pour prendre tous ses cachets. Elle s'étonnait parfois de ne pas être morte avec toute la tonne de médicaments qu'elle avalait. Ceci fait, elle étira tous ses muscles, chose qu'il était préférable de faire pour ralentir les tremblements, puis elle se prit une bonne douche. Elle avait rendez-vous à l'hôpital pour la énième fois, des examens comme elle en avait régulièrement, qui ne donnaient jamais rien de très concluant. Elle se prépara donc à y aller, se maquillant d'un trait noir sous les yeux et d'un rapide passage de rouge à lèvres sur la bouche. Les tremblements avaient un peu cessé. Grâce au ciel, le traitement marchait un minimum. Elle se regarda un instant dans la glace et soupira. « Regarde-toi, peut-être que tu serais mieux morte. » Elle ferma les yeux et pensa à son frère. Son grand frère qu'elle aimait tant, mais qui gâchait sa vie par sa faute. Oui elle serait mieux morte, ainsi peut-être qu'il pourrait profiter de sa vie, et arrêter de veiller exagérément sur elle. Elle retint ses larmes et rouvrit les yeux. Pourtant, elle n'avait pas envie de mourir.

Elle sortit de son loft, refermant bien soigneusement la porte à clé et commença à se diriger vers l'hôpital. Elle préférait marcher, bien que ce soit un peu plus risqué, elle se disait toujours que si elle marchait quotidiennement comme elle le faisait, elle aurait moins de chance de tomber, et que petit à petit, son état s'améliorerait. C'était peut-être idiot à penser, mais peu lui importait. Une fois arrivée dans cet endroit lugubre, elle annonça sa venue et attendit patiemment. Elle savait déjà ce qu'il allait dire, son médecin. Les examens qu'elle avait récemment faits n'étaient ni bon, ni mauvais, comme à chaque fois. Le médecin arriva peu de temps après elle et ils s'installèrent dans son bureau. Il parlait mais elle n'écoutait pas vraiment, distante, absente. Elle avait le regard vide. Elle retint une seule phrase. « La maladie ne progresse pas, c'est une très bonne chose, le traitement fonctionne, en revanche, il n'y a pas non plus d'amélioration. » La même phrase qu'elle entendait depuis quatre ans à chaque fois qu'elle franchissait les murs de l'hôpital. Elle eût la soudaine envie de l'étrangler de toutes ses forces. Mais il n'y était pour rien après tout, il faisait son travail. Ce n'était pas sa faute si ses parents l'avaient abandonnée à cause du Parkinson, au même titre que toute sa famille et ses amis. Elle avait Gaël et heureusement, mais à part lui, il n'y avait plus personne. Ce n'était pas ça faute à lui, à ce pauvre médecin, si cette maladie avait gâché sa vie. Elle sortit de la pièce après avoir serré la main du docteur. La porte se ferma derrière elle et elle s'adossa à elle désespérément. Elle souffla tout l'air qu'il lui restait dans les poumons et ferma les yeux. Elle avait envie de pleurer. Les larmes lui montèrent vite aux yeux, une unique goutte d'eau coula sur sa joue et elle écrasa sa main sur celle-ci pour en effacer la trace. Elle respira un bon coup et retint tous ses pleurs. Elle commença ensuite à marcher droit devant elle pour fuir cet hôpital le plus vite possible. Une fois dans la rue, elle se mit à courir follement vers une direction inconnue, fuyait toujours plus ce lieu de désolation.

Elle arriva devant un restaurant qu'elle ne connaissait pas. Elle avait soudainement faim. Elle entra alors à l'intérieur et commanda rapidement quelque chose. Elle s'installa ensuite à la terrasse passivement. Elle enfouit son visage dans ses mains, reprenant petit à petit sa respiration suite à sa course. Sa faim avait disparu, aussi vite. Elle resta un moment ainsi puis regarda autour d'elle. Un homme, la table juste à côté, retint son attention. Elle l'avait déjà vu quelque part, mais où ? Elle était sûre de l'avoir connu, mais impossible de savoir quand et dans quelles circonstances. Après quelques minutes passées à le jauger, il se leva et se posta devant elle. « Salut Jude, tu te souviens de moi? Adrian de Miami. Comment tu vas? » Adrian ! Bien sûr c'était lui ! Leur histoire n'avait pas duré bien longtemps, du fait de l'éloignement, ils avaient perdu contact, tout bêtement. Il l'avait connue avant qu'elle ne soit déclarée malade. Elle eût soudain peur qu'il l'apprenne. Elle lui rendit son sourire, avec un peu moins de force cependant. « Adrian ! Evidemment que je me souviens ! Viens assis-toi avec moi ! Ca va très bien et toi ? Qu'est-ce que tu deviens ? Tu es là depuis longtemps ? » Elle était contente de le voir, ça oui, mais elle mentait un peu en disant qu'elle allait très bien. Elle ne dirait rien sur sa maladie, elle ne dirait rien pour l'instant, pour ne pas le faire fuir.

© EKKINOX


« Here we are Isn't it familiar Haven't had someone to talk to In such a long time And it's strange All we have in common And your company was just the thing I needed tonight Somehow I feel I should apologize Cuz I'm just a little shaken By what's going on inside. »

« I should go »

Revenir en haut Aller en bas
Adrian S. Fisher


Adrian S. Fisher

http://www.pearl-trees.com/t375-adrian-s-fisher

Le monde est petit (Jude) Gassmile

▌AVATAR : Gaspard Ulliel
▌CRÉDITS : ChloP (Bazzart)/ Merci à Kréou pour le gif <3
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 308
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/11/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 4695
▌DATE DE NAISSANCE : 03/08/1986
▌MON ÂGE : 33
▌QUARTIER : Pines Square - Le Peuplier
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de redresser une usine de parfum au bord de la faillite
▌CÔTÉ COEUR : La p'tite junkie commence à s'installer

Le monde est petit (Jude) 260502alerian3

▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau qu'une balade en forêt le dimanche? Apparemment Alery n'est pas vraiment d'accord.
▌RPs EN COURS : Alex et Alery : Allo bobo ou le début de nouvelles emmerdes
Alery : Tais toi et pédale!
Jude : Le monde est petit

▌DC : Casey J. Chapman

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptySam 28 Déc - 12:57

Quand il se leva pour voir Jude, il n’était pas encore bien sûr qu’il s’agissait d’elle. Rien de pire que passer pour un crétin devant quelqu’un car on l’a confondu avec une connaissance. Il avait toujours pensé que seul les gens désespérément seule et à la recherche d’affection réussissaient à se tromper de personne. Adrian fut donc soulager que la fille en question était bien Jude. Enfin, un visage familier et sympathique dans cette ville nouvelle. D’ailleurs combien avait-il de chance qu’ils se recroisent un jour? Leur histoire remontait à tellement longtemps! A l’époque il venait de quitter le cocon familiale et était encore étudiant, pour dire! Maintenant il vivait près de Pearl Trees, sûrement la ville où vit Jude, ça l’étonnerait fortement que quelqu’un décide de son plein grès de passer des vacances ici! Y vivre, au fond on s’y faisait mais ce n’était pas un endroit excitant. Des vaches, des près, des petits commerces, des longues journées au marché. Youhou. Bref, il se rendit compte qu’il n’avait jamais fait attention à où vivait Jude, et lui avait probablement jamais demandé. Il se serait écrit des cartes, il aurait retenu mais maintenant avec le mail c’est le genre de détail qui échappe rapidement. Adrian qui pensait être attentionné, il pouvait faire mieux!

A propos de Jude, sa présence à Miami à cet époque là lui avait toujours semblé un peu obscure. Bien sûr elle lui avait donné une explication comme un stage ou une convention, il ne se souvenait plus exactement mais dès qu’il lui posait des questions, elle changeait de sujet. Étrange. Voyant que ça la gênait, il ne l’avait pas harcelé. Adrian était cependant à mille lieue d’imaginer que la jeune femme était atteinte d’une maladie grave. Elle semblait en plus en pleine forme, voir même rayonnante. Il était vraiment content de la voir et d’aller si bien. « Adrian ! Évidemment que je me souviens ! Viens assis-toi avec moi ! Ça va très bien et toi ? Qu'est-ce que tu deviens ? Tu es là depuis longtemps ? » Il était en plus ravie qu’elle aussi semble heureuse de le revoir. Ce n’était pas sûr qu’ils se trouvent à nouveau des points communs, 5 ans ça change quelqu’un quand même! Mais c’était au moins l’occasion parfaite pour faire une pause avec ses soucis du quotidien. Puis après tout, peut-être que leur complicité passé pourra revivre!

“Et bien ça va bien merci! Je viens d’emménager à Pearl Trees pour le bouleau, je suis en charge de redresser la vieille usine de Woodburgh, celle un peu en dehors de la ville. Je dois dire que ça change beaucoup de Miami! Moi qui t’avais dit que je ne pourrais jamais vivre en dehors d’une mégapole! Et toi alors? C’est ici que tu habites? Finalement t’as continuer dans les arts?”


Le serveur arriva avec les plats que les deux jeunes gens avaient commencé ainsi que leur boisson. Adrian mourrait de faim et il se serait bien jeté sur son plat tel un porc mais monsieur a quand même un soupçon de classe. Il prit donc délicatement un bout de son club sandwich qu’il commença à manger avec délice tout en souriant à Jude. Finalement il n’allait pas s’ennuyer aujourd’hui.


I can't live without love
"On ne devrait jamais sortir indemne d'une rencontre, quelle qu'elle soit, ou du moins en sortir inchangé."
Revenir en haut Aller en bas
Jude M. Hellingway


Jude M. Hellingway

http://www.pearl-trees.com/t1254-jude-angels-are-singing-the-chr

Le monde est petit (Jude) 1400791270-tumblr-mq7nffzr2j1rclkflo6-250

▌AVATAR : Emma Stone
▌CRÉDITS : Ava : Emi Burton ~ Signa : Emi Burton (citation : I Should go - Levi Kreis)
▌PSEUDO : Emi Burton
▌HISTOIRES POSTÉES : 437
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 07/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3345
▌DATE DE NAISSANCE : 02/04/1989
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Psychologue
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire au coeur pris

Le monde est petit (Jude) 1400791334-tumblr-lsz64xmpa41r4d1kmo3-500

▌EN CE MOMENT : [img][/img]
▌DC : Icare l'orphelin friqué !

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptySam 28 Déc - 21:23


Le monde est petit
Adrian & Jude

Revoir Adrian après toutes ces années la faisait revenir cinq ans en arrière. A cette époque, les problèmes étaient loin, ou du moins, ils n'étaient pas concrets, pas réels. Temps que le mot Parkinson n'était pas prononcé, ses soucis n'étaient qu'abstraits, bien trop lointains pour devenir gênants. Elle était belle cette époque-ci. Son adolescence manquait à Jude, comme les vestiges d'un passé qu'elle aurait préféré ne jamais abandonner. Adrian en faisait partie, malgré le peu de temps qu'il avait partagé avec elle. C'était la période où tout avait commencé à partir en fumée aussi. Il y a cinq ans, elle courait après une réponse à tous ces symptômes étranges qu'aucun n'avait su expliquer. C'était ce qui l'avait amené à Miami, sans quoi elle n'aurait jamais été jusque là. Elle n'avait jamais rien dit et passait à présent maîtresse dans la dissimulation de sa maladie, ou de quelconque symptôme notable. Ses mains tremblaient ? Elle les camouflait. Elle tombait ? Elle riait de sa maladresse. Elle devenait plus lente que la normale ? Elle se plaignait d'un point de côté qui l'empêchait d'aller plus vite. Elle était devenue forte à ce jeu-là. Sourire quand ça n'allait pas. Si bien que quelqu'un qui ne l'avait jamais connu sous le Parkinson n'aurait jamais pu découvrir cette maladie tout seul. Oui elle était douée Jude, et elle n'aimait surtout pas en parler, si bien que chaque rendez-vous à l'hôpital était une torture pour elle. Elle ne pouvait tout simplement pas accepter cette maladie qui faisait aujourd'hui partie d'elle.

Elle était contente de voir Adrian, quelqu'un qui ne savait pas, qui ne saurait jamais si elle jouait assez bien. Quelqu'un qui ne la regarderait pas bizarrement, elle l'espérait. Lorsqu'il l'accosta, elle sourit comme à son habitude, rayonnante, comme en pleine santé. En cinq ans, ils en avaient des choses à se raconter ! Elle ne l'imaginait pas vivre ici, et pourtant, il était là, dans cette petite bourgade, lui qui aimait tant la ville. Il lui demanda comment elle allait, elle mentit en disant que tout allait très bien, puis elle enchaîna en le questionnant sur la raison de sa présence dans cette petite ville. Il ne tarda pas à lui répondre. « Et bien ça va bien merci! Je viens d’emménager à Pearl Trees pour le boulot, je suis en charge de redresser la vieille usine de Woodburgh, celle un peu en dehors de la ville. Je dois dire que ça change beaucoup de Miami! Moi qui t’avais dit que je ne pourrais jamais vivre en dehors d’une mégapole! Et toi alors? C’est ici que tu habites? Finalement t’as continuer dans les arts? » Elle ricana légèrement, ça devait en effet lui changer de Miami ! Il devait avoir un travail monstre à la redresser cette usine ! Elle ne cessa de sourire, tellement que ça devenait presque excessif, puis se décida à répondre lorsque le serveur apporta leurs déjeuners. « C'est sûr que c'est différent ! Tu supportes ça va ? Tu dois travailler comme un fou non ? Pour te répondre, oui, Pearl Trees est ma ville, j'y ai grandi et il faut croire que je ne vais pas pouvoir la quitter de sitôt... Mais maintenant, je vends mes toiles ! Je suis officiellement peintre ! » Elle leva légèrement le poing au ciel en signe d'enthousiasme légèrement faussé. Elle était peintre, et c'était peut-être bien ce qui la sauvait. La seule chose qui semblait fonctionner dans sa vie. Elle prit une gorgée d'eau et une bouchée de son sandwich. Avec un peu de chance, Adrian allait lui faire oublier cette matinée désastreuse. « Et comment ça se fait que tu sois en charge de cette vieille usine ? C'est un choix personnel ? » Jude était d'une nature assez curieuse, et il fallait dire que la présence du jeune homme ici l'intriguait autant qu'elle la ravissait.

Ces temps-ci, la blonde se sentait bien seule. Elle avait Jay bien sûr, il serait toujours là, mais à part lui, il n'y avait pas grand monde. D'autant plus que ses relations ne duraient jamais bien longtemps et qu'il n'y avait pas énormément de gens au balcon. En vérité, elle n'avait que son frère, et c'était tout. Une vie bien morne par rapport à son passé, bien plus enjoué. Au lycée, elle était entourée, elle avait ses parents, des amis sur qui compter, une petite bande... Elle était même tombée follement amoureuse un été, mais toutes les bonnes choses ont une fin comme on dit, et pour elle, la fin a été plus brutale que prévu.

© EKKINOX


« Here we are Isn't it familiar Haven't had someone to talk to In such a long time And it's strange All we have in common And your company was just the thing I needed tonight Somehow I feel I should apologize Cuz I'm just a little shaken By what's going on inside. »

« I should go »

Revenir en haut Aller en bas
Adrian S. Fisher


Adrian S. Fisher

http://www.pearl-trees.com/t375-adrian-s-fisher

Le monde est petit (Jude) Gassmile

▌AVATAR : Gaspard Ulliel
▌CRÉDITS : ChloP (Bazzart)/ Merci à Kréou pour le gif <3
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 308
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/11/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 4695
▌DATE DE NAISSANCE : 03/08/1986
▌MON ÂGE : 33
▌QUARTIER : Pines Square - Le Peuplier
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de redresser une usine de parfum au bord de la faillite
▌CÔTÉ COEUR : La p'tite junkie commence à s'installer

Le monde est petit (Jude) 260502alerian3

▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau qu'une balade en forêt le dimanche? Apparemment Alery n'est pas vraiment d'accord.
▌RPs EN COURS : Alex et Alery : Allo bobo ou le début de nouvelles emmerdes
Alery : Tais toi et pédale!
Jude : Le monde est petit

▌DC : Casey J. Chapman

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptyMar 7 Jan - 22:58

Jude ricana quand elle apprit qu’il avait quitté sa fameuse ville de Miami. C’était exactement la même réaction que ses amis quand il leur avait annoncé son grand départ. Adrian n’avait jamais aimé la campagne, ni les petites villes et encore moins la banlieue. C’était un cliché ambulant du citadin pure souche super bien looké qui parlait du monde sans l’avoir parcourut. Quand il partait en vacance (oui ça lui arrivait) c’était pour Paris, Barcelone, Berlin, New-York, Londres, Los Angeles et pas “Petit pont les bains”. Pearl Trees c’était pas la zone non plus mais c’était petit et le village avait un nom ridicule. Il imaginait bien un PDG important lire sur son CV le nom de cet endroit ridicule. On allait pas faire carrière comme ça! Mais bon il aimait le défi et ça clouerait le bec à tout le monde s’il réussissait. Puis au fond, il ne le dirait jamais à voix haute mais cet endroit c’était… Hum… Sympa? Au moins ici on pouvait respirer sans aspirer le moteur des voitures!

C’était donc ici que Jude habitait, en y regardant bien, c’était une ville qui lui correspondait plutôt bien. Une ville simple, charmante, jolie, vivante et surprenante. En plus elle était une artiste née. Il avait toujours trouvé qu’elle avait un talent fou et il était absolument ravi que Jude est réussit dans cette voie. Toutes les qualités qui avait charmé notre homme à l’époque! Plus jeune, il ne sortait qu’avec ce genre de femme, il était loin d’imaginer que ces critères changeront à ce point. D’ailleurs revoir Jude le faisait ce questionner sur sa relation avec les femmes en général. Rassurez-vous, Adrian ne ressentait plus aucun sentiment amoureux pour la jeune femme, dans son coeur ne se trouvait que compassion et une sorte de tendresse. Cependant il était nostalgique en la revoyant. La vie change grandement en 5 ans! Pour ce qui le rencontre maintenant, ça peut paraitre surprenant mais plus jeune il se voyait créer une famille et tout ça, maintenant il pense, mange et boit boulot. C’était pour son avenir professionnel qu’il avait rompu avec son grand Helena qu’il avait fréquenté pendant 3 ans après Jude.

Te moque pas! Tu ne peux pas imaginer le choc quand j’ai vu qu’ici aucun immeuble ne dépasser 10 étages! Dit-il en riant de bon coeur. Je suis ravi pour toi que tu es percée dans la peinture. Tu le mérites vraiment, tu as un vrai talent”.

Adrian mangea un autre bout de son plat tout en écoutant la question de la jeune femme. Elle avait toujours été curieuse. Si quelqu’un d’autre lui avait posé la question, il était sûr que jamais il n’aurait répondu mais là, ce n’était pas vraiment une étrangère. Même si ça faisait un bail, pour Adrian cette femme était directement dans la case relation amicale. “Choix personnel pas vraiment! En fait l’usine produisait du parfum pour la marque Revlon. C’est la compagnie qui m’a chargé de m’en occuper comme bizutage je pense. Si je réussis j’espère avoir une promotion!” En vérité tout était une question de gros sous et de grosse promotion. Mais il ne voulait pas trop parler de son statut de jeune riche privilégié. Il n’aimait pas se vanter et là on parlait vraiment de somme colossale sous sa responsabilité. Puis est-ce que ça l’interessait beaucoup en plus? Déjà il était sûr qu'elle allait rire de savoir qu'il travaillait pour une boite de cosmétique lui qui 5 ans plus tôt, ne comprenait pas tout l'enjeu d'un bon mascara “Et tes toiles alors, on peut les voir où? Tu en vends certaines? J’essaye de décorer enfin mon appartement mais je ne trouve rien de sensas’.” Il sortit la petite toile de dégrader bleu comme des gouttes de pluie qu’il venait d’acheter. “En tant qu’experte, tu en penses quoi? Je viens de l’acheter”.


I can't live without love
"On ne devrait jamais sortir indemne d'une rencontre, quelle qu'elle soit, ou du moins en sortir inchangé."
Revenir en haut Aller en bas
Jude M. Hellingway


Jude M. Hellingway

http://www.pearl-trees.com/t1254-jude-angels-are-singing-the-chr

Le monde est petit (Jude) 1400791270-tumblr-mq7nffzr2j1rclkflo6-250

▌AVATAR : Emma Stone
▌CRÉDITS : Ava : Emi Burton ~ Signa : Emi Burton (citation : I Should go - Levi Kreis)
▌PSEUDO : Emi Burton
▌HISTOIRES POSTÉES : 437
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 07/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3345
▌DATE DE NAISSANCE : 02/04/1989
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Psychologue
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire au coeur pris

Le monde est petit (Jude) 1400791334-tumblr-lsz64xmpa41r4d1kmo3-500

▌EN CE MOMENT : [img][/img]
▌DC : Icare l'orphelin friqué !

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptySam 11 Jan - 4:32


Le monde est petit
Adrian & Jude

La compagnie d'Adrian en cette fin de matinée était la bienvenue. Totalement inattendue, certes, mais après la matinée qu'elle avait eu, il la faisait rire. Ca lui changeait les idées, ça lui faisait du bien, et elle en avait bien besoin pour ne pas rester obsédée par sa maladie et le manque de résultat que le traitement apportait. Parfois elle se demandait ce qu'elle faisait encore là, dans ce monde, ce qu'elle pouvait bien attendre pour disparaître, de façon définitive, mais il y avait toujours une bonne raison pour ne pas en finir. Peut-être que sa situation s'améliorerait, peut-être qu'elle trouverait des gens sur qui compter, peut-être que son frère finirait par trouver quelqu'un... Tellement de choses qui la faisait rester, sans vraiment qu'elle ne comprenne pourquoi, dans un espoir un peu simplet que les choses pourraient un jour s'arranger. Aller à l'hôpital, c'était toujours une vraie torture, et souvent, elle demandait à son frère de venir avec elle. Elle était stressée à la simple idée d'entrer dans ce lieu froid, respirant la mort à chaque détour de couloir. C'était une épreuve, et en général, elle en sortait bien déprimée. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, elle avait quelqu'un à qui sourire, quelqu'un qui lui parlait d'autre chose que de sa maladie, une bouffée d'oxygène tellement importante à ses yeux. Peut-être qu'elle devrait mentir aux gens qu'elle rencontrait en fin de compte, dire que tout allait bien, faire comme si cet horrible mot n'existait pas, et n'avait jamais existé. C'était peut-être ça, son salut. Lorsqu'elle ricana sur sa venue ici, sur la différence entre Miami et Pearl Trees, il se joignit à elle. Les immeubles de dix étages, c'était certain qu'ici, il n'y en avait pas ! Ca devait tellement lui changer, lui qui ne pouvait pas supporter autre chose qu'une grande ville autrefois ! Elle sourit simplement, flattée, lorsqu'il la complimenta sur son talent artistique. Jude savait au fond d'elle-même que bien qu'elle puisse avoir un bon potentiel, un petit talent, c'était surtout le travail et l'acharnement qui avaient payé. Le bon côté de sa maladie, c'était que ça lui avait donné la rage, la colère, la haine qui lui manquait autrefois. Grâce à tout ça, les émotions qu'elle peignait étaient plus violentes, plus engagées, on arrivait alors à ressentir quelque chose de réel, de déchirant parfois. Sa peine était devenue sa force. Elle avait bien changé en cinq ans...

Elle s'interrogea ensuite sur la raison pour laquelle le jeune homme avait pu vouloir remettre sur pieds cette vieille usine, ce qu'elle trouvait bien étonnant. « Choix personnel pas vraiment! En fait l’usine produisait du parfum pour la marque Revlon. C’est la compagnie qui m’a chargé de m’en occuper comme bizutage je pense. Si je réussis j’espère avoir une promotion! » Elle ne put s'empêcher d'être surprise. Lui, dans le cosmétique ? Lui aussi, il semblait avoir changé. Après tout, en cinq ans, on avait le temps de faire milles choses qui nous changeaient. Elle rit légèrement. « Revlon hein ? Je ne pensais pas te voir un jour intégrer cette boîte ! » Il en avait fait du chemin depuis tout ce temps ! Il avait dû voir du pays aussi... « Et tes toiles alors, on peut les voir où? Tu en vends certaines? J’essaye de décorer enfin mon appartement mais je ne trouve rien de sensas’. » Il sortit par la même occasion un tableau en le montrant à Jude. « En tant qu’experte, tu en penses quoi? Je viens de l’acheter » Elle sourit en regardant Adrian, puis la toile, l'un après l'autre. « Elle est très jolie cette toile ! Tu sais, j'ai tout appris sur le tas moi, alors une experte... Je peux juste te dire qu'il est un peu brouillon, que les couleurs sont parfois mal mélangées, mais bon, après l'art, c'est aussi une question de goût avant tout ! » Elle marqua une pause pour prendre une bouchée de son sandwich avant de reprendre. « Mon frère a ouvert une galerie dans la ville d'à côté ! Il y expose pas mal d'artistes, et j'ai ma petite place parmi eux. Du coup oui, je vends aussi quelques unes de mes toiles quand l'occasion se présente, mais bon, je ne suis pas Van Gogh, ce n'est pas exceptionnel... Si tu veux je pourrai toujours te montrer, mais tu risques d'être déçu ahah ! » Un sourire s'étira sur son visage, doux, apaisé. Elle allait bien. Elle allait mieux que ce matin. « Mais à part le travail, dis-moi, tu as trouvé la perle rare ? » Elle parlait bien sûr de femme. Elle était bien curieuse de savoir comment allait sa vie privée depuis ces cinq années.


© EKKINOX


« Here we are Isn't it familiar Haven't had someone to talk to In such a long time And it's strange All we have in common And your company was just the thing I needed tonight Somehow I feel I should apologize Cuz I'm just a little shaken By what's going on inside. »

« I should go »

Revenir en haut Aller en bas
Adrian S. Fisher


Adrian S. Fisher

http://www.pearl-trees.com/t375-adrian-s-fisher

Le monde est petit (Jude) Gassmile

▌AVATAR : Gaspard Ulliel
▌CRÉDITS : ChloP (Bazzart)/ Merci à Kréou pour le gif <3
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 308
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/11/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 4695
▌DATE DE NAISSANCE : 03/08/1986
▌MON ÂGE : 33
▌QUARTIER : Pines Square - Le Peuplier
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de redresser une usine de parfum au bord de la faillite
▌CÔTÉ COEUR : La p'tite junkie commence à s'installer

Le monde est petit (Jude) 260502alerian3

▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau qu'une balade en forêt le dimanche? Apparemment Alery n'est pas vraiment d'accord.
▌RPs EN COURS : Alex et Alery : Allo bobo ou le début de nouvelles emmerdes
Alery : Tais toi et pédale!
Jude : Le monde est petit

▌DC : Casey J. Chapman

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptyMer 15 Jan - 21:42

Si on avait dit à Adrian que Jude était malade et déprimé du fait de sa maladie, il n’y aurait pas cru une seconde. Comment se douter qu’une jeune femme aussi radieuse qu’elle pouvait cacher un tel secret? A croire que tout les habitants de Pearl Trees avaient un terrible secret à cacher! Il faut dire qu’Adrian avait une vie très simple. Certes, il avait des petits tracas quotidien, une forte pression sur ses épaules et une représentation parentale absente. Mais il était heureux dans l’ensemble. Du moins il ne s’était jamais posé la question. Quand on ne se la pose c’est que tout va bien non? Puis le fait d’être riche a pas mal aidé à la constitution d’une vie sans soucis. Comme on dit l’argent ne fait pas le bonheur, mais il permet d’acheter plein de truc cool.
La conversation allait de bon train et Jude parut très surprise d’apprendre qu’il avait rejoint la compagnie de cosmétique Revlon. Adrian rit légèrement, tout le monde avait la même réaction en apprenant ça de lui. La discussion dériva ensuite sur le travail de la jeune femme. Il l’écouta avec attention tout en mangeant un peu de son plat. Il trouvait ça formidable que son frère est ouvert une galerie d’art où elle avait réussis à s’y faire une place.

- Mais c’est génial si tu exposes et que tu réussis à en vendre. Je suis vraiment heureux pour toi. Puis Van Gogh n’arrivait pas à vendre de son vivant hein! Compare toi plutôt à Goya ou en plus récent Basquiat, c’est plus optimiste dit-il en souriant. Après tout le succès était tout le mal qu’il lui souhaitait. En tout cas je serais ravi d’y jeter un coup d’oeil. Il était vraiment sincère, après tout il n’avait plus l’occasion de fréquenter beaucoup des galeries d’art. A Miami, avec ses autres amis de la jeunesse dorée, ils se rendaient à beaucoup de vernissage, ici c’était moins évident de découvrir de nouveaux artistes. Ton frère expose que de la peinture ou aussi d’autres formes d’expressions artistiques?

Il reprit un morceau de son sandwich qu’il faillit avaler de travers en entendant la question de la jeune femme. Comment allait sa vie amoureuse? Et bien, et bien… Très loin de ce qu’il avait imaginé pour lui. Il avait suffisamment confiance en Jude pour lui dire la verité sur ses fréquentations du moment mais suffisamment honteux aussi pour zapper le passage drogue/strip tease de la fille qui lui plaisait. “Et bien je suis sorti avec une fille pendant 3 ans, Helena. Au bout d’un moment on était plus sur la même longueur d’onde. Il but une gorgée de son vin avant de continuer. Dernièrement, j’ai hum rencontré quelqu’un. Pour le coup, il était beaucoup moins confiant quand il en parlait. Elle s’appelle Alery et ça s’annonce compliqué. On est très heum différent d’un point de vue… idéologique. Bien entendu par point de vue différent, il voulait parler de l’usage fréquent de cocaïne de la jeune femme et de son emploi dénudé. Mais ça, il le gardait pour lui. Après tout, la ville était petite, elles se connaissaient peut-être. Mais je t’avoue qu’elle me plait beaucoup malgré tout. Mais bref! Et toi alors! Vu que tu lance le sujet, tu as quelqu’un? Ou alors un coup de coeur pour quelqu’un? Lui qui n’était pas très à l’aise pour parler sentiment, changea rapidement de sujet. Surtout que sa relation avec Alery n’était pas très clair. Un jour c’était oui, l’autre c’était non, etc. Adrian ne savait pas trop ce qu’il voulait en fait.


I can't live without love
"On ne devrait jamais sortir indemne d'une rencontre, quelle qu'elle soit, ou du moins en sortir inchangé."
Revenir en haut Aller en bas
Jude M. Hellingway


Jude M. Hellingway

http://www.pearl-trees.com/t1254-jude-angels-are-singing-the-chr

Le monde est petit (Jude) 1400791270-tumblr-mq7nffzr2j1rclkflo6-250

▌AVATAR : Emma Stone
▌CRÉDITS : Ava : Emi Burton ~ Signa : Emi Burton (citation : I Should go - Levi Kreis)
▌PSEUDO : Emi Burton
▌HISTOIRES POSTÉES : 437
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 07/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3345
▌DATE DE NAISSANCE : 02/04/1989
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Psychologue
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire au coeur pris

Le monde est petit (Jude) 1400791334-tumblr-lsz64xmpa41r4d1kmo3-500

▌EN CE MOMENT : [img][/img]
▌DC : Icare l'orphelin friqué !

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptySam 25 Jan - 19:14


Le monde est petit
Adrian & Jude

Jude avait développé au fil des années un talent incroyable pour sourire même quand elle n'était pas au meilleur de sa forme. A présent, ça paraissait si facile d'afficher ce faux sourire qu'elle le faisait instinctivement. Il fallait dire qu'avec Adrian, elle n'avait pas énormément à se forcer, appréciant sincèrement sa présence. Il lui remontait le moral sans même se douter de quoi que ce soit. Après tout ce n'était pas écrit sur son front qu'elle était malade, et heureusement, elle n'en était pas au stade le plus avancé, si bien que ses tremblements passaient inaperçus. Son état n'était pas le pire, loin de là. Pour combien de temps, ça, elle l'ignorait, mais sans doute assez pour profiter de la vie à son maximum. Elle l'espérait en tout cas. A ses remarques elle sourit amicalement puis prit une bouchée de son sandwich. « Ton frère expose que de la peinture ou aussi d’autres formes d’expressions artistiques? » Elle prit une gorgée d'eau avant de répondre. « Il y a principalement des tableaux, mais quand il en a l'occasion, il s'arrange pour exposer des sculptures. Il a fait de cet endroit une superbe galerie je trouve, et ça semble lui plaire. » Elle sourit, le regard un peu perdu dans le vague en pensant à son frère. Il était tellement adorable. Il s'investissait bien trop pour elle, il la surprotégeait toujours et elle n'aimait pas vraiment ça, mais il fallait bien l'avouer, elle ne pourrait aujourd'hui pas vive sans son frère. Elle n'avait plus que lui après tout. Son frère... Si seulement tout le monde pouvait voir à quel point il était exceptionnel, il n'aurait sans doute pas tant de problèmes. Il sacrifiait bien trop de choses pour elle, elle en était consciente, mais il était bien trop têtu pour entendre raison. Oui, il était incroyable le frère de Jude. Elle se reconcentra sur sa conversation avec Adrian, lui demandant malicieusement comment se passait sa vie amoureuse. Elle était bien curieuse, et même s'ils ne s'étaient pas vu depuis bien longtemps, ils avaient autrefois été très proches, alors il n'y avait pas vraiment de gêne à avoir avec lui. « Et bien je suis sorti avec une fille pendant 3 ans, Helena. Au bout d’un moment on était plus sur la même longueur d’onde. Dernièrement, j’ai hum rencontré quelqu’un. Elle s’appelle Alery et ça s’annonce compliqué. On est très heum différent d’un point de vue… idéologique. » Elle ne put s'empêcher de sourire. Il semblait incertain quant à cette relation. Jude se demanda soudain ce qu'il voulait dire, mais n'osa pas poser de question, peut-être que ça le gênerait de parler de ça, et puis, elle n'avait pas vraiment à s'en mêler, ça pourrait paraître bien indiscret. « Mais je t’avoue qu’elle me plait beaucoup malgré tout. » Jude sourit de plus bel en entendant ces mots. Elle avait envie de l'encourager de plus profond d'elle-même.

« Mais bref! Et toi alors! Vu que tu lance le sujet, tu as quelqu’un? Ou alors un coup de coeur pour quelqu’un? » Evidemment. Elle avait posé la question la première, il était évident qu'il allait lui retourner l'interrogation. Son sourire disparut peu à peu. Avec elle, les relations ne duraient jamais bien longtemps. Elle avait beau être amoureuse, ça ne fonctionnait jamais, du fait de sa maladie. Elle détourna légèrement le regard vers le paysage avant de se retourner vers Adrian en reprenant son masque tout en sourire. « Moi, et bien, il faut croire que je fais fuir les hommes ahah ! La peinture est l'amour de ma vie ! » Elle se mit à rire assez fort, nerveusement, ironique. « Et puis de toute façon, je n'ai besoin de personne, mon frère veille sur moi -peut-être un peu trop d'ailleurs... » Elle sourit gentiment, sans s'éterniser sur elle-même. « En tout cas, j'espère que tu vas te battre pour cette Alery ! La laisse pas filer si elle te plaît tant que ça. » Elle sourit encore. Elle n'était pas la mieux placée pour donner des conseils, c'était même stupide de sa part de dire ça, mais elle avait l'envie de l'encourager du mieux qu'elle pouvait. Depuis combien de temps ne rêvait-elle plus d'une belle et longue relation pour elle ? Depuis combien de temps avait-elle cessé d'espérer ? Bien trop longtemps sans doute, et elle ne voulait certainement pas que d'autres perdent cette foi également.


© EKKINOX


Spoiler:
 


« Here we are Isn't it familiar Haven't had someone to talk to In such a long time And it's strange All we have in common And your company was just the thing I needed tonight Somehow I feel I should apologize Cuz I'm just a little shaken By what's going on inside. »

« I should go »

Revenir en haut Aller en bas
Adrian S. Fisher


Adrian S. Fisher

http://www.pearl-trees.com/t375-adrian-s-fisher

Le monde est petit (Jude) Gassmile

▌AVATAR : Gaspard Ulliel
▌CRÉDITS : ChloP (Bazzart)/ Merci à Kréou pour le gif <3
▌PSEUDO : /
▌HISTOIRES POSTÉES : 308
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 19/11/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 4695
▌DATE DE NAISSANCE : 03/08/1986
▌MON ÂGE : 33
▌QUARTIER : Pines Square - Le Peuplier
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de redresser une usine de parfum au bord de la faillite
▌CÔTÉ COEUR : La p'tite junkie commence à s'installer

Le monde est petit (Jude) 260502alerian3

▌EN CE MOMENT : Quoi de plus beau qu'une balade en forêt le dimanche? Apparemment Alery n'est pas vraiment d'accord.
▌RPs EN COURS : Alex et Alery : Allo bobo ou le début de nouvelles emmerdes
Alery : Tais toi et pédale!
Jude : Le monde est petit

▌DC : Casey J. Chapman

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptyDim 2 Fév - 23:15

Toujours à milles lieues de se douter du drame que vivait la jeune femme, il se disait que son frère avait bien réussis dans sa vie. Il était absolument ravie pour l’ouverture de la galerie d’art et du fait qu’il exposait sa sœur. Lui qui râlait que la ville n’était assez fournit au niveau art et exposition. En même temps face à Miami, il n’y avait que quelques villes américaines qui pouvaient rivaliser. Après avoir parlé de l’avenir professionnelle de la jeune femme, cette dernière lui posa la question sur ses relations amoureuses actuelles. Il lui avait vaguement répondu qu’il appréciait une jeune femme mais qu’ils avaient des différents. Et pas des petits ! Mais il ne voulait pas en parler. Déjà car il ne voulait pas créer une mauvaise réputation à Alery mais surtout parce qu’il en avait complètement honte. Ça ne collait pas du tout à l’image qu’il voulait montrer de lui même. Vous l’imaginez lui à un cocktail d’affaire avec à son bras cette créature dégénéré complètement accro à tout les formes de vices terrestre possible et n’ayant absolument aucune notion de savoir vivre ? Bien sûr que non. Elle était l’opposée complet de tout ce qu’il recherchait chez une femme, et pourtant, c’était pour elle qu’il ressentait le plus de sentiment. Il avait encore du mal à se l’avouer mais il était vraiment dingue de cette femme qui le rendait complètement fou. Elle lui tenait tête et se comportait n’importe comme et pourtant, ses sentiments pour elle ne faisait que de croitre. C’est vraiment n’importe quoi l’amour. Un jour ça sort de n’importe où, ça vous agrippe à la gorge et ça ne bouge plus. Au fond il n’y a jamais de bonne raison pour aimer quelqu’un, c’est juste comme ça.

En tout cas son explication quant à Alery semblait amuser Jude. Il la vit sourire. Il ne le prit absolument pas mal, le sourire de son amie n’était pas un sourire moqueur mais plutôt un sourire qui voulait dire qu’elle avait compris qu’il était amoureux mais qu’il ne s’y faisait pas encore trop. Il faut dire que dans sa vie, il n’avait pas l’habitude de ce genre de sentiment. Tout de même un peu gêné, il retourna la question de la jeune femme contre elle. Après tout ça l’intéressait aussi de savoir comment allait sa vie amoureuse, si elle avait réussit à trouver quelqu’un et si elle était heureuse. Bien que leur histoire a eux n’est pas duré, il a toujours trouvé que Jude était une femme en or, qu’elle était drôle, intelligente, talentueuse et très jolie. Elle méritait le meilleur et d’être heureuse dans sa vie. Mais malheureusement, elle n’avait personne. Dur à croire mais pourtant vrai. Alors qu’il allait lui répondre qu’elle trouvera forcément quelqu’un, Jude rebondit sur le cas d’Alery, lui disant de ne pas la laisser filer si elle lui plaisait tant que ça. Adrian sourit. C’était gentil de la part de Jude de l’encourageait, au final dans sa relation avec Alery, ce qu’il lui manquait c’était surtout quelqu’un pour lui dire que c’était ok, que personne ne le jugerait. « Cette fille finira par me rendre folle. On est vraiment l’opposé complet, on se prend la tête souvent pourtant on rit aussi ensemble comme pas possible et surtout on passe beaucoup de temps ensemble sans même s’en rendre compte. Les sentiments c’est compliqué ! Au moins le travail c’est logique » dit-il en plaisant avant de revenir sur le cas de Jude. Il la regarda dans les yeux avec un sourire d’encouragement. « Tu es une fille en or, tu rencontras sûrement quelqu’un. C’est quand on ne s’y attend pas que ça nous tombe dessus »

Adrian mangea un bout de son repas qu’il avait presque terminé. Pour continuer la conversation il décida de lui poser une question très banale sur la famille de la jeune femme. « Et sinon tes parents vont bien ? » Il ne les avait jamais rencontré mais quand elle était à Miami Jude avait un peu parler d’eux. Il était loin de se douter que ces derniers avaient rompu tout contact avec leur fille à cause de cette fameuse maladie.


I can't live without love
"On ne devrait jamais sortir indemne d'une rencontre, quelle qu'elle soit, ou du moins en sortir inchangé."
Revenir en haut Aller en bas
Jude M. Hellingway


Jude M. Hellingway

http://www.pearl-trees.com/t1254-jude-angels-are-singing-the-chr

Le monde est petit (Jude) 1400791270-tumblr-mq7nffzr2j1rclkflo6-250

▌AVATAR : Emma Stone
▌CRÉDITS : Ava : Emi Burton ~ Signa : Emi Burton (citation : I Should go - Levi Kreis)
▌PSEUDO : Emi Burton
▌HISTOIRES POSTÉES : 437
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 07/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3345
▌DATE DE NAISSANCE : 02/04/1989
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Psychologue
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire au coeur pris

Le monde est petit (Jude) 1400791334-tumblr-lsz64xmpa41r4d1kmo3-500

▌EN CE MOMENT : [img][/img]
▌DC : Icare l'orphelin friqué !

Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) EmptySam 8 Fév - 23:15


Le monde est petit
Adrian & Jude


Il y avait trois sujets que Jude n’aimait pas aborder, pas pour elle-même en tout cas. Le premier était bien évidemment le Parkinson. Le simple fait d’en parler rendait la chose réelle et véritable. En ne disant rien, elle faisait presque reculer la maladie, comme si c’était bien loin d’elle et qu’elle n’avait pas à se soucier de ce qui pouvait bien arriver. Le deuxième sujet, c’était ses parents, sa famille en général d’ailleurs. Elle détestait avoir à dire qu’elle n’était plus en contact avec eux, qu’elle ne savait rien sur leur état et qu’ils ne savaient pas grand-chose du sien non plus, à part ce que racontait son frère. Jamais elle ne leur pardonnerait. En l’abandonnant, ils avaient perdu le titre de parents à ses yeux. Ils n’étaient plus rien, comme morts. S’il y avait bien deux personnes qu’elle haïssait, c’était eux. Et le troisième sujet, c’était l’amour. Jude n’avait jamais été du genre à courir à tout prix après l’amour, à rêver du prince charmant sur son cheval blanc dans un grand château luxueux sous un arc-en-ciel de couleurs, non. Cependant, trouver quelqu’un qui l’accepterait enfin faisait partie de ses rêves. Et pourtant, depuis quatre ans, et même plus, elle n’avait pas eu de vraie relation. Sa dernière en date avait duré exactement deux mois et trois jours. Ce lâche avait laissé un mot sur le frigo de son loft en disant ‘pardon, tu mérites mieux que moi, tu es merveilleuse.’ Même pas un véritable au revoir. Celui-là si un jour elle le recroisait, elle ne donnait pas cher de son entre-jambes. Aussi, elle préférait ne pas parler de ses relations courtes et sans intérêt.

Et pourtant, elle avait été assez curieuse pour poser la question à son ami, sans penser que plus tard, il voudrait en savoir de même pour elle. Il semblait en difficulté avec cette femme, Alery, et pourtant, Jude ne put s’empêcher de les envier. C’était certainement parce qu’ils semblaient avoir tant de différents qu’Adrian paraissait tellement tenir à elle. Elle espérait de tout son cœur que cette histoire finisse bien. Il méritait de trouver le bonheur. Il avait raison, les sentiments, c’était compliqué, parfois extrêmement pénible, presque insupportable. A cette remarque, elle esquissa un léger sourire approbateur. « Ah ça, c’est certain, mais en même temps, c’est sans doute grâce à ça que la vie peut être intéressante non ? Si ce n’était pas si compliqué, on s’ennuierait certainement ! Et puis c’est dans la différence que les sentiments sont les plus forts, à mon avis. » Elle passa sa main dans ses cheveux, par réflexe, puis il l’encouragea gentiment. Elle fut touchée par son attention, et pourtant, elle n’était pas aussi convaincue que lui. « Le problème, c’est pas quand ça nous tombe dessus, c’est quand ça nous fait tomber de haut. Et crois-moi, je suis tombée de très haut. Et puis je suis bien comme ça. Dans mon cas, je préfère la tranquillité aux complications. » Elle sourit doucement, éludant toujours, n’entrant jamais trop dans les détails.

Elle mangea tranquillement un morceau puis il lui posa la question qu’elle aurait voulu à tout prix éviter. Ses parents. Etait-ce si important que ses parents aillent bien ? Et elle alors ? Elle releva les yeux vers Adrian, regard plus froid cette fois-ci. Lui, il n’y était pour rien, évidemment, elle n’avait rien à lui reprocher, mais entendre parler de ses parents la gênait toujours. Elle prit un instant pour finir sa bouchée, pensant à ce qu’elle allait bien pouvoir répondre cette fois-ci. Une gorgée d’eau bien méritée, sa gorge sèche comme jamais, elle prit une profonde inspiration avant de finalement répondre. « Je n’en sais rien. Ca doit faire… trois ou quatre ans qu’on ne se parle plus à vrai dire. Et ils ne cherchent pas à savoir comment je vais alors… Tu vois, je n’ai que mon frère, sans lui, c’est le vide. » Elle rit légèrement, tentant de dédramatiser la chose. « Et je préfère largement n’avoir plus que mon frère plutôt que ces lâches hypocrites et irresponsables. » Elle y allait un peu fort et Adrian allait sans doute se poser des questions sur son emportement soudain. C’était mauvais. Mais pourquoi tout le monde lui posait la question aussi ? Ses parents ne faisaient plus partie de sa vie, c’était tout. Elle esquissa un dernier sourire, un peu moins honnête cette fois-ci. « Pardon, je m’emporte un peu, c’est un peu délicat pour moi de parler d’eux. » Elle priait presque pour qu’il ne lui demande rien, consciente que s’il se mettait à lui poser des questions, elle serait obligée de lui dire. Elle n’en avait pas envie. Dans la précipitation, elle oublia même de retourner la question à Adrian.

© EKKINOX


« Here we are Isn't it familiar Haven't had someone to talk to In such a long time And it's strange All we have in common And your company was just the thing I needed tonight Somehow I feel I should apologize Cuz I'm just a little shaken By what's going on inside. »

« I should go »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Le monde est petit (Jude) Empty
MessageSujet: Re: Le monde est petit (Jude) Le monde est petit (Jude) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le monde est petit (Jude)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le monde est petit
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Le monde est petit, tout est lié... [Relations d'Aris]
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les RPs archivés-