Partagez

Je te aime. Tu me détestes. + Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyLun 24 Mar - 19:02


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



Je corrigeais des copies, j’avais une heure avant de reprendre les cours. C’était un atelier pour les étudiants au vu de leur partiel qui allait prochainement arriver. Mais ce premier atelier se passerait sans Timéo. Comme le reste des cours. Je venais de rencontrer le directeur de l’université, j’y étais pour demandé le changement de promo de Timéo, afin qu’il ne m’ai plus dans les cours, car cela faciliterait très certainement notre relation. Et puis je cesserais ainsi d’être perturbé par sa présence. Mais, alors que je pensais avoir le temps de le prévenir, le directeur m’informa qu’il allait convoquer Timéo dans la journée pour le prévenir de son changement. Il s’engagea quand au fait qu’il restera discret sur la provenance du changement. Mais ce qui m’intrigua, c’était la rapidité dont il faisait preuve pour ce changement, se doutait-il de quelque chose et feignait-il l’indifférence ? J’en doutais fort sérieusement. Par contre pour une chose dont j’étais presque certain, c’est que Tim allait très certainement faire le rapprochement entre son changement de promo et moi. Il ne fallait pas être idiot pour le deviner.

Mais soit, j’essayais de ne pas trop y penser, sinon je n’arriverais vraiment à rien aujourd’hui, et je ne pouvais pas me permettre de ne pas être à la hauteur de mes étudiants, qui avaient besoin en ce moment que je sois présent pour eux. Pour tim, je m’en assurerais personnellement, surtout que j’avais l’intention de lui demander de rester chez moi pour quelques jours, et que l’on s’organise nos vacances. Je commençais à faire plein de projet. J’étais tellement concentré sur mes copies que je n’entendis même pas que l’on tape à ma porte. J’étais d’ailleurs sur la copie de Tim, la dernière que je corrigeais.

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyLun 24 Mar - 19:46

J'étais convoqué au bureau du direction, j'avais aucune idée de pourquoi, j'étais stressé, peut-être qu'ils avaient découvert pour ma relation avec mon professeur, mais non. Quel fut ma surprise en sortant de son bureau d'apprendre qu'on m'avais changé de promotion, je n'allais plus avoir Liam comme professeur, c'était peut-être mieux comme ça, mais j'arrivais pas à croire qu'il avait fait ça dans mon dos, le directeur n'avait pas voulu me dire qui avait demandé le changement, mais j'étais sûr que c'était lui, qui d'autres aurait pu faire cette demande ? Je ne dérangeais personne, je me rendis directement à son bureau, il fallait que je lui parle, déjà il voulait pas coucher avec moi, alors que j'étais sur qu'il en mourrait d'envie. Il avait de l'expérience, il avait été en couple avant et il n'arrêtait pas de se retenir avec moi, il avait peur que je ne sois pas à la hauteur? D'être déçu par moi? Puis il me changeait de groupe sans me prévenir. Je cognai à la porte de celui-ci, il ne répondit pas, mais j'étais sûr qu'il était là. Je devais lui parler lors je fini par ouvrir la porte et je le trouvais comme je pensais derrière son bureau en train de corriger des copies, il était trop mignon, non je devais me concentrer, je ne devais pas oublier pourquoi j'étais venu ici. « Liam... faut que je te parle. » Je refermai la porte derrière moi. Je m'étais vêtu plutôt propre aujourd'hui, comme je devais aller voir le directeur, je voulais faire bonne impression quand même, c'était la première fois que je le voyais seul et si j'avais un problème peut-être que ça serait mieux que si j'avais l'air d'un étudiant paumé qui venait en cours pour rien. Je portais une paire de jean propre noir avec une chemise bleu ciel dont j'avais remonté les manches.

Je n'allai pas l'embrasser, non ça me déconcentrais, je devais garder les idées clairs, mettre certains trucs au point... je verrouilla la porte, quoi je voulais pas qu'on soit déranger. « Je comprends pas... pourquoi tu as fais ça ? Tu m'as changé de promo sans me le dire ? » Je m'appuyai contre le bureau je devais le savoir. « J'ai besoin de comprendre... tu veux pas aller jusqu'au bout, tu me change de groupe... tu es vraiment sûr de ce que tu ressens pour moi? Je t'aime, vraiment, mais j'ai peur que tu ne sois pas bien avec moi, que tu t'empêches de faire ce que tu veux... à cause de moi. » Je voulais le voir heureux, je le voulais vraiment, je n'ajoutai rien alors que j'attendis la réponse de celui-ci, j'avais besoin de le savoir, de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMar 25 Mar - 10:59


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



Je me demandais bien ce que le directeur allait dire à Tim. Et comment il allait faire pour le lui annoncer. Et comment allait-il réagir. Surtout que je n’avais pas eu le temps de le prévenir, tout s’est enchainé tellement rapidement que je n’ai rien eu le temps de voir venir. Mais ce qui était fait est fait, on ne peut pas revenir là-dessus. En tout cas, une chose est certaine, c’était le meilleur choix à faire pour nous deux, pour lui et pour moi. Et je ne reviendrais pas sur ma décision, même si la façon de faire n’était pas la meilleure. Il n’y a qu’à voir sa dernière copie, nettement inférieure à celles auparavant. Signe qu’il était de plus en plus déconcentré, et ça ne me plaisait pas du tout. Il travaillait déjà bien trop pour son propre bien. Mais que pouvais-je bien dire ? Si on regardait le temps que je passais à corriger les copies, à préparer mes cours, je n’étais guère mieux que lui.
N’entendant même pas frapper, j’étais bien trop concentré sur la copie de Tim, à la relire encore et encore. Je ne comprenais pas, lui qui avait toujours eu une très bonne copie, il avait baclé celle-là. Je me demandais même s’il ne l’avait pas fais exprès. J’ai faillis sursauter alors qu’il apparut devant moi. « Euh oui ? » que pouvais-je dire d’autres ? Pas grand chose, surtout que je remarque assez rapidement son visage fermé. Ouh, ça ne sentait pas bon, pas bon du tout, mais pour autant je n’étais pas prêt de flancher de mon côté. Je ne peux pas m’empêcher de jeter un coup d’oeil à sa tenue. Heureusement que le directeur avait un certain âge, parce que j’aurais pu en être jaloux. Vraiment.

Remarquant même qu’il choisit de s’installer en face de mon bureau sans même prendre la peine de m’embrasser je fronce les sourcil. Déposant le stylo, je range les copies. Je lève un sourcil interrogateur quand il nous enferme. « Tu as peur que je m’enfuis ou quoi ? » Ca m’arrache tout de même un sourire assez amusé, mais je déglutis en voyant qu’il me lance un regard noir. Bon, si on a même plus le droit de plaisanter. Je m’affales sur mon dossier tout en croisant les bras. « J’ai fais ce que j’avais à faire. » Court, simple, efficace. Soutenant son regard, je m’avance pour me retrouver à quelques centimètres de son visage « Je n’en ai été jamais aussi sûr qu’aujourd’hui. Alors arrête avec tes conneries. » Mon ton était froid. Fini le calme légendaire dont je faisais preuve en toutes circonstances. Non, je n’appréciais pas qu’il remette en cause mes sentiments à son égards. Et je ne me laisserais pas faire.

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMar 25 Mar - 11:29

J'avais du mal à le comprendre, d'accord, c'est vrai que j'avais du mal à me concentrer, mais là sa façon de me dire ça, sa façon qu'il avait de me regarder de me dire tout ça avec indifférence, comme s'il se foutait de moi, ça me faisait mal, comme un coup de poing en plein ventre. Il réalisait pas que j'avais peur? Peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être bien pour lui? D'être trop jeune, trop inexpérimenté, il me disait d'arrêter avec mes conneries, j'avais envie de fondre en larmes alors qu'il semblait se foudre totalement de moi. « Arrêter avec mes conneries... tes sérieux là? Depuis le début j'ai l'impression que je suis pas assez bien pour toi, à chaque fois que je suis au lit avec toi, je sens que tu mes cette barrière... tu as peur que je sois pas assez bien? bon... doué... je sais pas tu as peur que je suis nul et devoir me laisser tomber? Si c'est ça dit moi le... je vais comprendre et te laisser tranquille, te laisser aller avec quelqu'un de ton âge, qui de l'expérience et pouvoir te satisfaire. » Je sentais les larmes me monter au yeux au fil que le parlais, que je disais ce que j'avais sur le coeur, comme j'avais le peur de le perdre... « Je sais que je suis un poids, j'en ai toujours été un, je pensais pas que tu me voyais comme ça sérieusement... » Là je ne pouvais empêcher les larmes de couler, fallait que je sorte de se bureau, mais les larmes m'empêchait de bien voir et mes mains tremblaient alors que je tentais de déverrouiller, pourquoi je l'avais verrouillé d'ailleurs, quel idiot...

Le changement de classe je m'en foutais à vrai dire, mais c'était sa façon de toujours garder cette distance enfin c'est dur à expliquer, mais il refusait d'aller jusqu'au bout avec moi et j'avais l'impression que c'était de ma faute. J'étais tellement idiot, j'aurais du le laisser tranquille, c'était quoi cette idée que j'avais eu de me laisser aller à lui montrer ce que je ressentait, tout aurait été plus simple, il pourrait être en couple officiellement avec un homme avec qui il pourrait se montrer, je n'arrivais pas à sortir et essuyait rapidement mes yeux alors que je me sentais tellement mal d'être ainsi devant lui. Il devait me prendre pour un immature, un bébé qui n'arrivait pas à comprendre ce qu'il voulait. En faite, ce que je voulais c'était simple, le rendre heureux et ne pas avoir l'impression que je l'empêchais de s'assouvir, d'assouvir ses besoins... J'étais toujours dos à lui alors que j'avais honte de moi. « Je suis désolé... pour tout ça... »
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMer 26 Mar - 11:19


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



Bon, j’y avais été, encore une fois, trop franchement. Mais j’étais comme ça, quand on me connaissait vraiment bien, je n’avais pas la langue dans ma poche. Et puis, je ne peux pas dire que Tim m’a déjà vu comme cela. J’ai toujours tâché de faire attention en sa présence. Mais, il n’était pas le seul à avoir peur, à craindre de faire une connerie. Ce n’était pas parce que j’étais plus expérimenté que j’étais me mec le plus assuré de la terre, pas du tout. Je savais que je m’engageais dans une relation qui n’aboutirait peut-être pas à quelque chose de constructif... Mais je n’avais même pas envie d’y résister. Fronçant les sourcils à ses paroles, je n’en croyais pas mes oreilles, il était donc incapable de voir combien il pouvait être important ? Que je ne m’engageait que rarement ? « Attends tu ne te fous pas de moi là ? C’est comme ça que tu interprètes chacun de mes gestes ? Que je ne veux pas de toi ?! N’importe quoi... Vraiment. Tu ne t’es pas dis que... Non ça ne sers même à rien que je te le dise... » J’étais blessé qu’il ose insinuer que je devrais aller avec un homme de mon âge, il y a des fois où je me demandais si ce n’était pas plutôt lui qui avait envie que je le lâche, et ça, ça fait mal. « Je ne t’ai jamais vu comme ça Timéo. Mais si c’est ce que tu crois, je te laisse la porte est grande ouverte... » Je le vois se diriger vers la porte, je me redresse en le regardant faire. Je n’aimais pas les disputes, avec qui que ce soit, mais comme d’habitude, j’étais bien trop fier pour faire le premier pas.

Je resserre mes mains l’une sur l’autre, je devais me retenir pour ne pas aller l’aider, mais je ne voulais pas lui faire ce plaisir, sinon je sais que j’allais craqué. Et j’étais blessé qu’il puisse penser que je le considérais comme un moins que rien, parce que c’était bien ce qu’il insinuait. Je soupire alors qu’il n’arrive pas à ouvrir la porte, je finis tout de même par aller l’aider, avant de m’adosser au mur adjacent. Je soupire longuement « Si tu étais vraiment désolé, tu te rendrais compte que tout ce que tu insinues est idiot » Je croise les bras, j’étais tendu à l’extrême, mais une chose est sûre, c’est que je ne flancherais pas. « Je n’arrive pas à comprendre que tu n’ai pas confiance en toi Tim. » Parce qu’il n’y a pas de quoi douter. Enfin en apparence.



code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMer 26 Mar - 22:13

J'avais beaucoup de mal avec mes sentiments et le fait qu'il réagisse ainsi me faisait mal, j'avais les larmes qui coulaient le long de mes joues, je n'arrivais pas à parler, à lui répondre et quand il fini par m'aider à ouvrir la porte j'avais l'impression qu'il ne voulait plus de moi. Qu'il voulait que je parte, je fini par me retourner et me laisser glisser le long du mur et de m'asseoir au sol. Je n'osais pas le regarder et je fermai les yeux un instant pour lui dire : « Je pensais... que tu me comprenais, que tu comprenais, tu as lu mon livre, mon histoire... on m'a toujours dit que jamais personne ne voudrais de moi, que je n'étais qu'un bon à rien, que je ne méritais pas d'être heureux... avec toi je le suis, je me sens vraiment bien, aimé, apprécié, quelqu'un. Seulement ça me fait peur, comme ça me rend heureux, j'ai peur de te perdre, que tu ne m'aimes plus, que tu me trouves trop jeune, pas à la hauteur... » Je marquai une pause, ouvrant les yeux, mais regardant devant moi, dans le vide.

« Chaque fois que tu me repousse un peu, que tu t'éloignes de moi, que tu m'éloignes j'ai peur que ça se réalise, même si une partie de moi c'est que tu n'as pas l'intention de me laisser tomber... enfin j'espère, une autre à toujours cette peur... j'aimerais avoir cette confiance en moi... » Je regardais le sol tranquillement, essayant de me calmer, je ramenais mes jambes contre moi puis je lui dis... « Tu crois que tu pourrais supporter cette partie de moi? Qui doute sans cesse... me laisser le temps de comprendre confiance? » Je n'osais toujours pas le regarder alors que mon coeur battait à une vitesse folle, mes joues étaient humides par mes larmes je n'avais jamais oser parler ainsi de ce que je ressentais. « Je ne suis jamais tombé amoureux avant... » J'appuyai ma tête contre le mur de ce fait elle était pencher vers l'arrière alors que j'allongeais mes jambes sur le sol. « Je veux te rendre heureux... » Il parlait avec son coeur depuis le début, mais il ne savait pas comment aller réagir son petit ami, s'il l'était toujours, c'était plutôt flou pour lui depuis qu'il lui avait dit que la porte était grande ouverte, qu'il pouvait partir.
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMer 26 Mar - 23:34


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



Voyant sa réaction, je grimace, me rendant (enfin!) compte que j’y étais allé un peu fort. Mais j’étais comme ça, sous le calme apparent, quand une situation dont je ne contrôlais pas grand chose, le meilleur moyen pour moi était d’attaquer. Bon, ce n’était pas la meilleure des façons, mais c’était comme ça. Mais j’essaierais d’être plus vigilant avec Timéo, car le voir ainsi me serrait le coeur. Refermant la porte, je vais m’installer à ses côtés au moment où i commence à me parler. « Tim.. Je te comprends... Je pensais te l’avoir prouvé encore et encore.. Je ne me suis jamais joué de toi ou de tes sentiments... Je suis aussi heureux avec toi... Sinon je ne serais pas là ... Ce n’est pas dans mon genre de rester par pitié, sache-le... » Glissant ma main dans son dos, je l’amène tout contre moi.... « L’amour, on ne le choisi pas, alors, tu n’as pas besoin d’avoir peur de me perdre... Je t’aime... » Embrassant ses cheveux, je ne pouvais que m’en vouloir de cette situation, de son angoisse.

« Si je te repousse, ce n’est pas parce que je ne t’aime pas, bien au contraire... Tu ne te rends pas compte de toutes les avancées que tu as fais. Je suis très fier de toi, toi aussi tu devrais être fier... D’accord ? Et puis, nous avons tout notre temps, et je compte bien le passer à tes côtés... » Je passe une main sous son menton pour relever son visage. « regarde-moi » Je garde sa main sur son visage, attendant qu’il pose ses yeux dans les miens. « Ecoute, je ne vais pas te le redire deux fois, jamais je ne te jugerais, et je t’apprendrais à ce que tu es confiance en toi... On a tous notre défauts, moi j’ai aussi les miens... » Essuyant avec mes doigts ses larmes, mon coeur se serrait davantage. JE dépose mes lèvres rapidement sur les siennes « Alors laisse-toi faire... » Je souris doucement, j’avais l’impression de me voir lors de mon premier amour. Je lève les yeux au ciel « Mais tu me rends heureux... Tu me combles même... » Je me mords la lèvre, ce n’était pas dans mes habitudes de faire de telles déclarations, mais je sentais qu’il avait besoin d’être rassuré, d’avoir besoin d’être valorisé. Caressant son dos, je l’amène bien tout contre moi.

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyJeu 27 Mar - 0:14

Je n’étais pas trop sur de si je pouvais me coller à lui, mais j’étais rassuré par les paroles de celui-ci, il me rassurait vraiment et m’attira contre lui, je me laissa faire et appuya ma tête sur son épaule alors je m’installa contre lui. J’aimais me sentir tout prêt de lui et je pris sa main pour entrelacer nos doigts alors que les larmes avaient fini par arrêter de couler. Je me sentais idiot voir bébé, mais je n’avais pas pu m’en empêcher, j’avais tellement peur de le perdre que j’avais parfois l’impression de perdre le contrôle de mes geste. Je fus malgré tout surpris par les paroles de celui-ci, ce n’était pas parce qu’il ne m’aimait pas qu’il me repoussait, mais le contraire. Il me repoussait par amour, je ne sais pas trop si je comprenais, mais ça me faisait malgré tout chaud au cœur. J’hochais la tête alors qu’il me disait que je faisais des progrès que je devrais être fier de moi comme lui l’étais. J’étais fier de moi, mais parfois j’avais l’impression que je n’allais pas asse vite pour lui.

Je sentis ses doigts sous mon menton alors qu’il me releva la tête pour que je le regarde, ce que je fis, plongeant mon regard dans le sien, j’avais envie de l’embrasser, mais il sembla lire dans mes pensées comme lorsqu’il arrêta de parler il déposa un baiser sur mes lèvres et essuya mes larmes. « Je n’aurais pas pu tomber sur quelqu’un de mieux que toi, tu es tellement compréhensif, bon avec moi, jamais personne n’a fait attention à moi comme toi. » Je me serrai un peu plus contre lui, alors que je me sentais si bien prêt de lui. Il disait que je le rendais heureux et que je le comblais.  « Vraiment ? » Je marquai une pause pour ajouter ensuite : « Tu me rends heureux aussi, je me sens tellement bien quand je suis avec toi, comme si j’étais complet, que j’avais trouvé la moitié qui me manquait. » J’eus un petit sourire alors que j’ajouta : « Tu dois me trouver quétaine ! » Je déposai un doux baiser sur sa joue puis au coin de ses lèvres. Je n’avais pas envie de le quitter, je n’avais plus de cours, je voulais rester avec lui. « Tu as d’autres cours à donner aujourd’hui ? » S’il en avait j’avais envie de l’empêcher d’y aller pour le garder avec moi. Ma main caressait la cuisse de celui-ci, pas pour dire qu’il avait envie de sexe ou autre, non seulement pour lui montrer que j’étais bien, je le faisais sans vraiment le remarquer et y penser… Si je le pouvais je passerais tout mes temps libre avec lui, j’étais loin de me douter qu’avant d’arriver il pensait à nous organiser un voyage, à passer la soirée, la nuit avec moi, mais une chose est sûr, je ne dirais pas non !
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyJeu 27 Mar - 22:56


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



Comme toujours j’avais tapé fort, mon côté impulsif avait ressorti aujourd’hui, alors que Timéo n’avait strictement rien fait pour cela,je m’étais emporté seul. Comme un idiot. Et il en avait payé les frais. Le reprenant contre moi,je ne pouvais pas rester en colère contre lui bien longtemps de toute façon. serrant nos doigts ensemble. Posant ma tête tout contre la sienne, je soupire doucement. S’il y a une chose qui est sure c’est que je n’ai pas envie de le perdre, je ne m’en remettrais pas si jamais cela venait à se produire. Et pour ne pas le perdre ,il allait falloir que je fasse des efforts tandis que lui allait devoir apprendre à avoir confiance en lui. On avait beaucoup de boulot à effectuer sur chacun de nous. J’avais besoin qu’il comprenne que si je le repoussais ce n’est pas parce qu’il n’est pas attirant ou quoi que ce soit d’autre. Non je voulais simplement prendre mon temps, qu’on passe à l’acte lors d’une soirée, que l’on se donne le temps,je voulais que ce soit inoubliable pour lui.

Relevant son visage,je n’aimais pas le voir ainsi,aussi triste. Je souris alors que ses yeux accrochent les miens. Déposant mes lèvres contre les siennes, je ne prolonge pas pour autant, il ne faut pas oublier que je suis dans ma salle de classe, à l’université et que n’importe qui pourrait y pénétrer. « Oh.. Arrête, il y a tellement mieux que moi, tu ne connais pas tout de moi. Et il ne vaut mieux pas. » Je hausse les épaules, j’avais beau avoir toutes les qualités du monde à ses yeux, il n’en était rien. Je sais très bien qu’un jour ou l’autre il déchantera, et alors à ce moment, je crois qu’une étape sera réellement franchi dans notre histoire. « parce que tu crois que je te dirais ça simplement pour te faire plaisir ? C’est mal me connaître. » Je souris, en resserrant mon étreinte à ses mots. Je laisse néanmoins échapper un rire à sa remarque « ça ne devrait plutôt pas être moi qui devrait être comme ça ? » Non franchement ce n’était aucunement logique. Caressant son dos, je soupire, je n’allais pas pouvoir me libérer de suite malheureusement. « Non, mais je dois absolument finir toutes les copies de ta promo ainsi que celles des lycéens pour que je leur rende demain dernier délai. Mais tu peux me retrouver d’ici une ou deux heures. Je pense avoir bientôt terminé à ce moment-là. » Je hausse les épaules, je ne pouvais pas échapper au boulot. Je frissonne à ses caresses, avant d’attraper ses lèvres pour un long baiser. J’avais hâte de terminer le boulot, et si tout se passait bien, je n’aurais pratiquement rien à faire pendant les vacances, ce qui serait parfait. « Mais si tu veux on peut aller manger quelque part ce soir ? >>


code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyVen 28 Mar - 0:39

Je me sentais mieux, installé contre lui, je ne pouvais pas être plus confortable, il disait qu’il y a mieux, pourquoi il disait ça, il me disait d’avoir confiance en moi et voilà qu’il se rabaissait, se dégradait en quelque sorte. Je caressai la joue de celui-ci alors qu’il haussa les épaules. « Dis pas ça stp… tu me dis d’avoir confiance en moi, mais toi ne parle pas de toi comme ça. » Je déposa ses lèvres contre lui, puis il m’affirmait ne pas me dire ça que pour mon plaisir. Je n’ajoutai rien, pourquoi ajouter quelque chose, il n’y avait rien de plus à dire à ça, par contre ça me fit beaucoup de bien de l’entendre et chaud au cœur. Il savait comment me faire du bien, comme me rassurer, me rendre heureux. Il affirmait dire que ça devrait être lui qui est qualifier de quétaine, mais non, c’était moi qui était quétaine, qui disait c’est truc qu’on entendant dans les films. « Tu ne l’ai pas du tout pourtant. » Je me serre un peu plus contre lui alors que je lui demandai s’il avait du temps, s’il avait des cours, je ne peux m’empêcher d’être déçu de savoir que j’allais devoir le quitter pour qu’il fasse ses corrections, mais au moins je pourrais le revoir dans deux heures environ le temps qu’il finisse tout. « Oh d’accord, je vais te laisser travailler alors, tu peux toujours m’appeler quand tu as fini, j’ai rien de prévu se soir. » Je lui rends son baiser alors que je ne savais pas trop ce que j’allais faire, peut-être aller m’entrainer, ça pourrait me faire du bien de bouger un peu. Je fus un peu surpris par sa proposition, mais ne voulant pas nuire à sa carrière. « Je crois pas qu’aller manger au resto serait une bonne idée, si on se faisait voir… ça attirait l’attention, mais j’ai bien envie de passer la soirée avec toi si tu veux… je peux venir chez toi si tu veux, sinon tu peux venir, je pourrais nous préparer de quoi manger… » Je me redresse alors que je lui tends la main pour l’aider à se lever à son tour. Je dépose un baiser rapide sur ses lèvres et lui dit : « Je vais te laisser travailler, j’attends ton appel ? » J’attends sa réponse avant de quitter son bureau, m’arrêtant un instant une fois que j’ai refermer la porte derrière moi.

Je quitte l’université comme je n’ai plus de cours et je prends la direction de la piscine pour aller faire des longueurs, ça faisait un moment que je n’avais pas nagé et j’en avais de besoin. Je passa prêt d’une heure à faire des longueurs puis je pris une douche et la direction de chez moi pour aller relaxer un peu. Je m’allongeai sur mon canapé pensif, je ne pouvais m’arrêter de penser à celui-ci, à comment j’avais réagit comment je pouvais être un idiot parfois, je finis par m’endormir sur le canapé, alors que j’avais hâte de recevoir un appel de celui-ci, ou peut-être qu’il se pointerait chez moi… ça serait une belle surprise, tant que je ne sois pas trop endormit pour me réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptySam 29 Mar - 20:06


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



C’était juste dingue. C’était comme un besoin que de l’avoir contre moi. Certainement mon instinct surprotecteur. Mais je ne changerais pas, et je n’en avais même pas l’intention. Fronçant les sourcils à ses paroles, je ne vois pas en quoi rester lucide c’est me rabaisser, je laisse afficher un sourire en coin « N’importe quoi, je suis juste lucide, rien de plus. » Avoir confiance en soi, ce n’est pas seulement savoir ce que l’in fait de bien, mais aussi là où se trouve nos faiblesses. Prolongeant délicatement le baiser, tout en caressant son dos, je le sentais se détendre considérablement. On n’avait pas beaucoup parlé, et je sais que l’on sera amené à discuter plus sérieusement de ce qui vient de se passer. Mais pour l’instant, je profiter du moment présent, de l’avoir dans mes bras on avisera la suite plus tard. Je souris doucement alors qu’il me contredit, mais je ne rajoute pourtant rien, que pouvais-je rajouter de toute manière ? Alors qu’il me proposait de continuer de passer la journée avec lui, je n’avais pas le choix que de refuser, j’étais déjà assez en retard comme ça pour m’y mettre encore plus. J’avais dis deux heures, mais je ne sais pas du tout combien de temps cela allait me prendre, mais je comptais bien être à jour ce soir, ou dernier délai demain, alors dire que je n’allais pas avoir beaucoup de temps libre, c’était un euphémisme. « Si tu ne me déranges pas, tu pourrais rester ici, mais je doute de pouvoir rester concentré avec toi dans les parages ». Je souris doucement, le laissant prolonger mon baiser. Je soupire, en entendant sa phrase, et après on dit que c’est moi qui ne veut pas se dévoiler. Mais il n’est pas mieux. Mais bon, il n’est peut-être pas aussi prêt que moi à essayer d’avoir une vie normale. « Comme tu veux, je ne veux pas te forcer mais j’avoue que j’aimerais bien goûter à ta cuisine. » Prenant sa main pour me lever, je me remets sur mes deux pieds. J’enroule mon bras autour de sa taille. « Embrasse-moi mieux que ça, veux-tu ! » Je souris avant d’hocher simplement la tête. « On se retrouve ce soir, j’irais directement chez toi. » Je caresse sa joue, avant de m’éloigner pour regagner mon bureau.

Reprenant mon travail, je ne finis pas au bout de deux heures, comme je le pensais, mais plutôt au bout de trois heures et demie. Mais j’en étais venu à bout et c’était tout ce qui comptait. Rangeant tout, il était déjà presque 19 h quand je pris la direction de l’appartement de Timéo. Au bout de dix minutes de trajet, je parviens enfin à destination. Garant ma voiture, il est presque 19 h 30 lorsque je frappe à sa porte. J’attends qu’il daigne m’ouvrir. J’avoue que c’était une façon de le taquiner, j’aurais pu entrer sans même frapper, mais j’avais décidé que non. Mais monsieur avait décidé de ne pas m’ouvrir alors je retoqua à la porte


code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyDim 30 Mar - 0:38

Rester ici alors qu’il travaillait n’était peut-être pas une bonne idée, si lui n’arrivait pas à se concentrer, moi non plus je n’arriverais pas à le laisser se concentrer sur ses corrections. « Je crois pas que ça soit une très bonne idée, j’arriverais pas non plus à te laisser travailler, je crois que je vais en profiter pour aller nager un peu, ça fait un moment que j’y suis pas aller… quelqu’un me prenait tout mon temps… » J’eus un petit sourire en coin alors que je lui adressai un petit sourire en coin. Je m’étais ensuite levé afin de partir, alors que je lui avais proposé de venir manger chez moi comme le restaurant ne serait peut-être pas une bonne idée comme je ne voulais pas foutre en l’air sa carrière, j’avais envie de m’afficher avec lui, mais j’avais malgré tout peur de foutre le bordel dans sa vie. « Parfait alors… tu sais j’aimerais beaucoup aller au restaurant avec toi, mais j’ai pas non plus envie que tu perdes ton boulot à cause de moi. » J’eus un petit rire alors qu’il me dit de mieux l’embrasser alors qu’il m’avait entouré de son bras. « Mais quoi… tu n’aimes pas comment je t’embrasse. » Je fis une petite moue pour le taquiner, mais je l’embrassai ensuite avec passion alors que je lui demandai s’il allait m’appeler, mais il me répondit qu’il allait plutôt me rejoindre directement chez moi. « D’accord, love. » Je lui adressai un sourire et ferma les yeux à sa caresse sur ma joue pour ensuite quitter son bureau pour le laisser travailler.

Je m’étais endormit alors que le temps passaient, j’avais mis à cuire avant de s’endormir une sauce à spaghetti, une sauce bolognaise, sa spécialité, je n’étais pas un grand cuisto, mais au moins j’arrivais à faire quelques plats qui avait du gout et celui-ci était le meilleur de mes plats. D’ailleurs quand je sursautai en se réveillant alors que je m’étais sur le canapé je pu sentir l’odeur du dîner qui avait rempli l’appartement. Je réalisai ce qui venait de me réveiller en entendant cogner à nouveau à la porte. Ça devait être Liam, il aurait pu entrer, mais bon, ce n’était pas grave, je me levai d’un bon pour aller ouvrir la porte. « Désolé, je me suis endormi… » Je le laissai entrer dans l’appartement et l’embrassa avec passion pour l’accueillir. « J’espère que t’aimes les pâtes ! » Je lui adressai un sourire alors que je le débarrassais de sa veste pour l’accrocher dans le garde-robe de l’entrée. « Et puis les corrections, n’ont pas été trop pénible ? » Je lui adressai un sourire alors que je me dirigeai vers ma chambre le temps d’enfiler un t-shirt comme je m’étais endormis en short sur le canapé. Je retournai dans la cuisine afin de mettre bouillir de l’eau et me retournai vers celui que j’aimais. « Oh fait je voulais m’excuser pour mon comportement de plus tôt… j’ai du mal à dormir dernièrement et les idées pas trop clair et apprendre le changement par le directeur m’avait fait du mal, je me serais attendu à l’apprendre pour toi… mais je t’assure que je comprends et je t’en veux pas, j’ai été un peu excessif tantôt… » Je lui adressai un petit sourire bien que je me sentais mal pour mon comportement de plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMer 2 Avr - 7:58


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



« Je crois que c’est préférable oui. Comment ça quelqu’un te prenaît tout ton temps ? Je le connais ? » Je souris doucement, après tout il me taquinait j’avais le droit de faire la même chose, et je m’en amusais grandement. Souriant, je le raccompagne à la porte, je n’avais pas vraiment envie de le quitter, mais je devais absolument finir mon travail, surtout si le projet de vacance se concrétisait. Mais pour l’instant, il valait mieux que je me projette sur notre soirée. Comprenant le fait qu’il ne veuille pas aller au restaurant,je fus néanmoins touché que ce soit plus pour moi qu’il le fait que pour lui. Je hausse simplement les épaules. « On trouvera un moyen, si l’on s’organise bien. Et ne t’inquiètes pas pour mon avenir veux-tu,inquiètes-toi seulement du tien, ça fait déjà beaucoup... » Je rigole alors qu’i semble offensé par le fait que je lui demande de mieux m’embrasser. « Je n’appelle pas cela un baiser, crois-moi... » Profitant du vrai baiser qu’il m’offre, je perd complètement la tête. Resserrant mon étreinte, je maudis le fait d’être dans la salle et que n’importe qui pouvait entré, ce qui me fit arrêter un peu trop rapidement, à mon goût, le baiser. « Voilà ça c’est un vrai. » Caressant sa joue, je m’éloigne un peu à contre-coeur pour le laisser partir, retournant ainsi à mon bureau retrouver la compagnie des copies en attente de correction.

Les heures passant, je fus soulagé de poser mon stylo après la dernière copie corrigée. Avant de partir, je prends les billets pour l’avion, j’avais bien l’intention d’emmener Tim en vacances, j’avais besoin que l’on se retrouve à deux loin de tout, même si j’aimais beaucoup Pearl Trees, un peu d’évasion ne nous ferait pas de mal. Arrivant le plus rapidement possible chez Timéo, à peine je sonne que l’odeur de cuisine m’envahit les narines, et j’avais désormais très faim. Mais Timéo avait décidé de me faire patienter, le bougre. Mais la porte finit par s’ouvrir faisant ainsi face à un tim qui venait très probablement de se réveiller. Ce qui me fit sourire, cela le rendant incroyablement attirant. « Je vois ça oui...Heureusement je suis patient. » Collant nos deux hanches ensembles, je prolonge avec autant de passion son baiser. « J’aime cet accueil ... Si c’est fait avec amour, alors il n’y a pas de raisons que je n’aime pas... » J’aimais sentir ses mains sur moi pour enlever ma veste « Je suis heureux d’avoir terminé, comme ça je serais tranquille pendant les vacances. » M’installant dans la cuisine, je soupire avant de l’amener contre moi, pour qu’ils s’installe sur mes genoux. « Tu n’as pas à t’excuser, pas le moins du monde. Je devais te l’annoncer, mais le directeur m’a devancé, j’avoue que je n’ai pas eu trop le choix, je me demande même s’il ne se doute pas de quelque chose celui-là.... » Posant mes mains sur ses cuisses, je les caresse doucement « Tu sais, je peux te comprendre, ce n’est pas facile pour moi non plus.... Mais... J’ai une solution... » Passant ma main dans mon jean j’en sors les billets, le laissant ouvrir pour découvrir que l’on part au mexique.


code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyJeu 3 Avr - 1:39

J’eus un petit sourire alors qu’il me demandait qui prenait tout son temps je lui glissais un petit «  Devine, un indice, son prénom commence par un L. » On parlait un instant du fait que je m’inquiétais pour lui, mais il préférait que je m’inquiètes de mon avenir et pas du sien, j’hochai la tête, mais lui répondit : « Je tiens à toi… c’est normal que je m’inquiètes et j’arrêterais jamais de m’inquiéter pour toi… tu vas devoir t’y faire. » Bah quoi, oui je trouvais ça un peu offensant de me faire dire que je ne l’embrassais pas bien, que ce n’était pas un baiser, j’eus un petit soupire, mais je l’embrassais ‘pour de vrai’ comme il le disait si bien, il me rendit ses baiser en me serrant contre lui. Ce qui était juste trop agréable, faudrait que je fasse attention dans l’université, ce n’était pas sécuritaire pour nos deux carrières enfin sa carrière, mes études. Je fini par quitter les lèvres de celui-ci alors qu’il disait que c’était un vrai baiser, alors qu’il caressait ma joue, je lui fis une petite grimace. « T’es chanceux d’être aussi irrésistible… sinon je te priverais de baiser durant un moment pour te plaindre ainsi… » Je lui fis un rapide baiser sur la joue avant de quitter pour le laisser à sa correction.

J’avais fini par me dire qu’il m’avait peut-être oublié ou qu’il n’avait pas encore fini ou encore qu’il était trop crevé pour venir me rejoindre. Il aurait pu appeler pour me prévenir, mais bon, je m’étais finalement endormit sur le canapé en attendant celui-ci. C’est pourquoi ça me pris un petit moment pour lui ouvrir la porte, j’eus un petit sourire alors qu’il m’affirmait être patient. Je l’attirais contre moi pour l’embrasser et appréciai le fait qu’il prolonge le baiser et me colle. « Une chance, je suis trop chanceux d’avoir un homme comme toi comme petit ami. » Je caressais les joues de celui-ci un instant. Puis je glissais mes mains sous sa veste pour lui retirer, il n’avait pas besoin de ça, je lui retirais sa chemise aussi si possible, mais bon ce n’était pas le temps pour ça. « Tant mieux… ça veut dire que je vais pouvoir profiter de toi plus souvent… » J’eus un petit sourire en coin alors que je restais coller contre lui.

Je me laissai entrainer pour aller sur ses genoux alors que je lui donnai un doux  baiser dans le cou, j’aimais être ainsi proche de lui. J’écoutais les paroles de celui-ci, alors qu’il m’affirmait que je n’avais pas besoin de m’excuser, qu’il avait voulu me prévenir, mais que le directeur l’avait prévenu. J’eus un petit sourire alors que je sentis sa main sur mes cuisses, je portais un short et je fis glisser sa main sur ma peau pour sentir le contact de celle-ci directement sur sa peau. « Tu penses… pourquoi il n’a rien dit s’il est au courant? » Je m’inquiétais de savoir si cela pourrait lui nuire, mais il me sortit de ses pensés en sortant deux billets de sa poche me les tenant alors qu’il disait que c’était une solution, j’eus un sourire en voyant ce qu’étais les billets. « Le Mexique? Tu nous acheté des billets pour le Mexique? » Je déposai les billets sur la table pour changer de côté afin d’être face à celui-ci les jambes de chaque côté de celui-ci. « Je t’es déjà dit que tu étais génial? On part quand? Combien de temps? » Je passais mes bras autour de son cou, posant mes bras sur les épaules de celui-ci alors que mes mains se rejoignais derrière celui-ci. Je l’embrassai doucement alors que l’eau pour les pâtes était en train de se réchauffer, ils avaient un peu de temps pour discuter en attendant que j’ai à aller mettre les pâtes dans l’eau. Je n’avais pas envie de m’éloigner de lui. Je détestais le faire de m’être fâché contre lui, j’allais comme il disait devoir apprendre à avoir confiance en moi, penser qu’il est possible qu’un homme comme lui s’intéresse vraiment à moi, qu’il m’aime vraiment et chaque fois que je le voyais il me le prouvait d’avantage. J’en venais à me demander pourquoi je doutais parfois, il était si gentil avec moi, si doux, attentionné, pourquoi je devais toujours me mettre à douter… sûrement à cause de mon histoire, de mon passé avec mon oncle.
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyVen 11 Avr - 10:26


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



« Et il est sympa au moins ? » Sait-on jamais, mais je souriais franchement, le taquinant tout autant que lui me taquinait. Mais ça ne me gênait aucunement. Par contre je n’aimais pas tellement le voir s’inquiéter de la sorte pour mon boulot, j’avais toujours été quelqu’un qui aime se débrouiller seul, et s’en sortir seul aussi. J’avais encore du mal à me dire que l’on pouvait s’inquiéter pour moi. « Il va le falloir pourtant car il n’y a aucunes raisons de s’inquiéter pour moi... ». Vraiment pas, j’avis un petit-ami merveilleux, j’avais un boulot qui me passionnait, même s’il me prenait énormément de temps. Je n’avais franchement pas de quoi me plaindre. Le taquinant sur sa façon de m’embrasser, je ne me plains pas quand il voulut démontrer qu’il embrassait parfaitement bien, ce dont je ne doutais pas une seule seconde. Je hausse un sourcil avec un sourire en coin à ses paroles « Serait-ce du chantage affectif ce que j’entends là ? » Je ne peux pas m’empêcher d’en rire. Mais je ne doute pas un seul instant que psychologiquement il soit aussi fort que moi.

Traînant un peu trop dans les corrections de mes copies cela avait retardé mon arrivée chez Timéo, j’espérais seulement que ce n’était pas trop tard pour lui parce que j’avais vraiment envie de passer du temps avec lui. Sachant que j’allais passer tôt ou tard, je n’avais pas jugé utile de le prévenir. Le voyant ouvrir la porte, totalement endormi, cela m’arracha un sourire bienveillant. Mais il était assez réveillé pour m’embrasser. Je prolonge avec passion tout en gardant son corps contre moi ... « Je ne te le fais pas dire... » Je rigole, j’aimais vraiment le taquiner. Le laissant retirer ma veste, je lui souris avant de planter de nouveau un baiser sur ses lèvres. Je me contente de sourire à ses paroles, hochant positivement la tête. « Je serais tout à toi pendant les vacances... ». Passant ma main dans sa nuque, je la caresse doucement.

M’installant sur le canapé, je le garde tout contre moi, de toute façon je n’ai aucunement l’intention de le lâcher d’une semelle ce soir. L’entendant ses excuses, je les réfutais vivement, il n’était aucunement fautif, si l’on devait désigner un fautif ce serait moi, j’aurais pu au moins le prévenir par SMS mais j’avais trouvé cela incorrect. Bon j’étais aussi de la vieille école, et même si je m’intéressais énormément à l’informatique, toujours est-il que je trouvais les nouveaux moyens de communications impersonnels. Haussant les épaules quand on parle du proviseur « Franchement je ne sais pas. Je pense qu’il n’a pas envie d’avoir des problèmes dans son établissement, ou alors il ne voit rien. » J’avais peut-être faux après tout, peut-être qu’il ne se doutait d’absolument rien. Mais bon, tant qu’il ne nous mettait pas des bâtons dans les roues, tout irait bien. Caressant ses cuisses, je souris alors qu’il déplace mes mains sur ses cuisses. Mais j’en retirais une pour lui tendre les billets d’avion en direction du Mexique. « Non, c’est pour tes potes ! » Je secoue la tête amusé. « Ah ?! Je n’ai pas encore entendu ça ! Doucement les questions. On part lundi pour deux semaines, le temps des vacances. » Glissant mes bras autour de sa taille je prolonge son baiser. Le serrant contre moi, j’enfouis ensuite la tête dans son cou, humant son parfum. « J’ai hâte qu’on soit loin d’ici, rien que nous deux. » J’étais sûr et certain que ces vacances seront merveilleuses, et puis j’avais bien l’intention de ne passer que du temps que pour lui.

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptySam 12 Avr - 21:39

« hum… je sais pas trop, ça dépend des moments. » Je le taquinais, j’avais bien le droit, puis je pris sa main pour l’attirer contre moi et lui ajouter en lui murmurant à l’oreille. « Il est parfait. » Je lui affirmais ensuite que je m’inquiétais pour lui, mais il me disait de ne pas le faire, qu’il n’y avait pas de raison de le faire. Je le regardais un moment, alors que je ne pouvais pas m’en empêcher. « Tu pourras pas m’empêcher de m’inquiéter, je suis comme ça, va falloir t’y faire, love. » J’aimais l’appeler comme ça, je l’appelais ainsi depuis quelques jours, c’était venu comme ça et j’avais l’impression que ça allait devenir son petit surnom, son petit nom. Juste moi aurais le droit de l’appeler ainsi. Je l’avais ensuite embrasser avec plaisir et plus de passion que lui que je lui avais donner juste un peu avant. J’eus un petit sourire en l’entendant, même un petit rire et avec un petit sourire en coin je lui répondit : « Peut-être.. » Je l’embrassai avant de filer avec un petit sourire en coin fier de mon coup.

Je manquais de sommeil dernièrement alors j’avais pas pu m’empêcher de m’endormir en l’attendant, c’est donc encore à moitié en dormi que je lui ouvris la porte. Je l’attirais dans l’appartement pour me retrouver seul avec lui, en privé et ainsi pouvoir l’embrasser alors qu’il me serrait contre lui. S’il aimait me taquiner, j’en faisais tout autant alors je ne pouvais pas lui en vouloir de le faire. Je m’installais sur lui, en lui donnant un doux baiser sur ses lèvres. « Et moi je serais tout à toi… » Je lui adressai un petit sourire alors que je me sentais bien avec lui, je me sentais quelqu’un, pas un bon à rien, mais quelqu’un qu’on peut aimer. Je le sentais qui me caressais la nuque, et je le suivit jusqu’au canapé où on serait beaucoup mieux installé. Je me connais contre lui alors que je m’étais excusé sur mon comportement, mais il ne m’en voulait pas. Je lui en étais reconnaissant. J’étais surpris comme lui que le directeur ne semble pas dire quoi ce soit à propos dû fait qu’ils étaient en couple, amis bon peut-être que oui, il n’avait rien remarqué, oui c’était possible.

Il m’avait montré les billets, j’étais tellement heureux de voir qu’il avait acheté des billets pour qu’on parte en voyage, par contre, j’étais un peu mal à l’aise d’avoir un cadeau comme ça. C’était cher comme cadeau, je ne pourrais jamais lui offrir des cadeaux comme ça. Mais je ne voulais pas gâcher le moment alors je n’en parlai pas et m’arrangerai de mettre de l’argent de côté pour lui offrir quelques choses de bien. Je voulais lui faire plaisir moi aussi : « Arrête moque toi pas de moi… on m’a jamais fait un cadeau pareille c’est tout… je m’attendais pas à ça! » Je lui fis un petit sourire, ça me dérangeais pas de me faire taquiner, mais parfois ça me mettais mal, j’avais l’impression d’être ignorant ou idiot, je savais qu’il ne pensait pas mal à disant ça alors je ne disais rien. Je ne portais pas de commentaire et me contentait de le taquiner un peu comme il le faisait. Je ne voulais pas qu’il se mette à faire attention à chacune de ses paroles quand il avait avec moi, il finirait par se tanner et me détester, par m’en vouloir de ne pas le laisser être lui-même alors je me tait… de toute façon c’est rien de très méchant non plus ce qu’il dit. J’eus un petit sourire alors que je me serrais contre lui et je lui répondis : « Moi aussi, juste nous deux, sans avoir peur de se faire voir, on va pouvoir se tenir la main, j’embrasser n’importe où sans rien avoir à craindre… » On allait enfin pouvoir être un vrai couple, enfin agir en couple même à l’extérieur d’un de leur appartement respectif comme c’était vraiment le seul endroit sûr pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Liam J. Elingten


Liam J. Elingten

http://www.pearl-trees.com/t244-liam-et-si-on-ecris-notre

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Tumblr_n44ji2quWR1rck739o2_250

▌AVATAR : misha Collins
▌CRÉDITS : ©angel dust
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 1249
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 28/10/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 16650
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Professeur de littérature
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire ... Mais quelque chose pourrait changer.

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Large

▌RPs EN COURS : Tiam - I'm only in love with you


Miles - Soirée entre collègue.

▌DC : Siloe & Ackse

Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMar 15 Avr - 11:40


∞ Je te aime, Tu me détestes

Tiam



Je lève un sourcil étonné mais amusé à l’encontre de Tim. Il avait intérêt à plaisanter sinon je ne donnais pas cher de son derrière ce soir. Me retrouvant coller contre lui, je souris à sa réponse. « Tout comme le mien alors ?! » Déposant un baiser dans son cou, je me recule pour lui faire face alors que l’on parle de son inquiétude envers ma petite personne, ce qui ne devait pas être le cas. « Alors va falloir qu’on trouve une solution puisque je n’apprécie pas que l’on s’inquiète pour moi lorsqu’il n’y a aucune raison. » Mais je souriais à son surnom, je n’étais pourtant pas quelqu’un qui apprécie les surnoms, mais la tolérance que j’avais envers Timéo n’avait pas de limite. Oh, je crois bien qu’il pourrait faire tout ce qu’il veut de moi que je ne broncherais pas. Le laissant filer, je souris à sa dernière parole, avant de retourner à mon boulot, ce qui était plus important que je ne l’avais prévu.

Voyant sa tête d’endormi, je souris, je le trouvais vraiment attirant, avec n’importe quelle tête. Il aurait pu être complètement défoncé que je suis certain que j’arriverais encore à le trouver magnifique. quand je pense que l’amour rend pathétique, je n’ai pas bien tord. Mais je m’en contrefiche, franchement que les autres pensent ce qu’ils veulent ça ne me dérange pas. Le gardant contre moi, je souris pleinement pour toute réponse, après avoir prolonger son baiser. Me dirigeant vers le canapé, je m’y installe confortablement, n’oubliant pas de passer un bras autour de Tim. Engageant la conversation sur ce qui s’est passé la journée, je restais assez sceptique quand au comportement du proviseur, mais je laissais couler, peut-être allait-il nous étonner, après tout...

Je lui avais fait la surprise des billets à destination du Mexique, je pense que c’était le bon moment pour que l’on parte tous les deux, hors de Pearl Trees. On en avait bien le besoin. En tout cas moi j’en avais bien le besoin, de m’éloigner avec lui, de prendre du temps que pour nous deux. Et je n’attendais rien en retour, sauf à ce qu’il soit heureux, ce qu’il semblait être. Ce cadeau n’était pas que pour lui, mais aussi pour moi, et surtout pour nous, donc je n’avais pas besoin d’avoir quelque chose en retour, et je ne l’avais même pas prévu. « Je te taquine simplement... Il est aussi pour nous ce cadeau, je crois qu’on l’a bien mérité tous les deux... » Caressant sa joue, je lui rends son sourire, pas vexé pour un sou, au contraire. Je pouvais tout à fait comprendre qu’il n’apprécie pas tout particulièrement mes jeu de mots qui n’ont rien d’intelligent parfois, je sais très bien que je pouvais paraître ‘lourd’ à certains et ça ne me vexait aucunement. Mais de toute façon, je ne suis pas du genre à vouloir changer, à aucun moment, et aucunement par obligation. S’il y avait bien une chose que je me rappelais de mes parents, c’était qu’il fallait toujours rester soi-même, quoiqu’il se passe pour nous. Je hoche simplement la tête. « J’avoue, que j’ai ha^te de pouvoir profiter pleinement de ses vacances, qui risquent d’être paradisiaque. » embrassant ses cheveux, si je pouvais avancer le temps, je le ferais.

code by PANICK!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam EmptyMer 16 Avr - 17:15

Après tout il avait bien le droit de taquiner lui aussi, mais il le rassura ensuite en lui disant qu’il était parfait, alors qu’il lui retourna le compliment. Il s’était endormit alors qu’il l’attendait et leur discussion, il s’était parler de son inquiétude pour Liam, Timeo ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui, il avait fini par lui dire qu’il allait faire attention pour ne pas trop s’inquiéter, mais il ne voulait pas qu’il arrive quelque chose à Liam par sa faute. Après tout un professeur qui sors avec un étudiant ce n’est pas bien vu, pour lui on allait sortir tout sorte d’excuse comme quoi il avait succombé à son professeur attirant et qui était en position d’autorité. Qu’il a pu faire ça par peur d’avoir de mauvaises notes s’ils refusaient. Il aimait beaucoup Liam et ça n’avait rien avoir avec le fait qu’il était son professeur, oui cet homme était intelligent, mignon, mais ça n’avait rien à voir avec l’attachement qu’il avait pour lui. Le bonheur qu’il avait lorsqu’il le voyait, son cœur qui se mettait à battre à une vitesse folle en sa présence, ses mains qui devenaient moites alors qu’il allait le rejoindre, tout ça il ne l’avait jamais rencontré pour personne d’autre. Il était sur le canapé avec lui, il venait d’apprendre qu’ils allaient partir en voyage tout les deux, de quoi le faire sourire et le surprendre. « Je pourrais jamais te faire d’aussi beau cadeau… » Il avait envie de lui faire plaisir lui aussi, mais il n’avait pas les moyens de lui faire ce genre de cadeau. Mais il trouverait bien un moyen de lui montrer à quel point il l’aimait, par exemple coucher avec lui, pour de vrai, aller jusqu’au bout enfin si Liam ne les arrêtait pas comme les autres fois ce qui causait des questionnement à Liam sur les raisons de celui-ci…

« Je sais t’inquiètes pas… oui on l’a bien mérité, j’hâte de pouvoir me retrouver seul avec toi… » Lui adressant un sourire, il aimait vraiment cet homme et faisait beaucoup d’effort pour lui, Liam ne savait pas  quel point ce n’était pas évident pour lui parfois. Il avait l’habitude avec son oncle ses paroles étaient vraiment blessantes et ce n’était pas pour le taquiner, donc une partie de lui avait l’habitude de prendre les paroles pour ce qu’elle était. Mais avec Liam il devait se dire qu’il était gentil, qu’il ne lui voulait pas de mal. Fermant les yeux un instant pour profiter de sa caresse contre sa joue. Il eut un sourire alors qu’il affirmait avoir hâte lui aussi il hocha la tête et se leva quand il entendit la sonnerie pour les pâtes, elle était cuite il s’occupa donc de les égoutter et de sortir des assiettes pour y mettre une portion de pâte avec de la sauce et sortit du fromage parmesan. « J’espère que tu as faim ! » Il lui adressa un sourire alors qu’il mis le tout sur la table et s’installa devant son petit ami pour manger alors qu’il sentait son ventre gargouiller. Il avait bien plus faim qu’il le pensait, faut dire qu’il avait été plutôt déconcentré par Liam qui lui avait montré le billet d’avion et tout. « Va falloir que je demande congé au resto et à la piscine. Mais je n’en demande pas souvent donc ça ne devrait pas causer problème. » Je roulais les pâtes autour de ma fourchette et pris une bouchée, c’était bon, pas nouveau pour lui, ça goûtait la même chose que les dernière fois. Il allait avoir des restant pour les semaines à venir, il avait l’intention d’en mettre congelé, vivre seul c’est pas toujours pratique pour la cuisine, c’est beaucoup moins agréable de cuisiner pour soi que pour quelqu’un… Pensif alors qu’il n’avait jamais voyagé, il n’avait encore jamais pris l’avion, il avait toujours voyagé en voiture et pas en avion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty
MessageSujet: Re: Je te aime. Tu me détestes. + Liam Je te aime. Tu me détestes. + Liam Empty

Revenir en haut Aller en bas

Je te aime. Tu me détestes. + Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Une musique que j'aime bien....
» Je t'aime, moi non plus
» Toute la musique que j'aime...
» J'aime les radis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les RPs archivés-