Partagez

Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité


Anonymous



Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Empty
MessageSujet: Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. EmptyMar 11 Mar - 17:25




AND THEN, THERE'S YOU RIDICULOUSLY STALKING HIM.

Le soleil était levé depuis une petite heure à peine sur Pearl Trees et seul le bruit des sabots de Péteur sur le macadam brisait le silence des petites rues du village en cette belle matinée. Adam était bientôt arrivé à la fin de sa tournée : il ne lui restait plus qu’à distribuer le courrier dans ce que tout le monde appelait le « centre-ville »… Un bien grand mot vu le peu de boutiques qu’il y avait…! Le grand blond était en train de chercher dans sa sacoche les dernières enveloppes à mettre dans les boîtes aux lettres lorsqu’il entendit les sabots de Péteur se mettre à trotter gaiement sur la route. « Mais… » souffla-t-il alors qu’il se retournait pour voir où son cheval allait…

« Péteur, qu’est-ce que tu fous ? J’ai déjà distribué le courrier chez les Livingston, reviens par ici ! » Presque chaque matin, c’était la même chose… Quand il mettait le courrier dans la boîte aux lettres de l’animalerie, Péteur restait collé à la vitre pour apercevoir d’autres amis à quatre pattes : il faut dire qu’i y en avait des animaux chez les Livingston étant donné le métier qu’ils faisaient. D’habitude, Adam avait du mal à décoller son cheval de la vitrine mais aujourd’hui, il n’avait pas eu ce problème, la boutique était encore fermée vu l’heure matinale… Alors pourquoi est-ce qu’il retournait par là-bas ? Est-ce que les Livingston ouvrait déjà ?

Pour le savoir, il n’avait qu’une chose à faire, revenir sur ses pas et récupérer Péteur. « J’te jure que tu me rends dingue ! » cria-t-il à l’intention de son cheval qui avait tourné au coin de la rue. « Attends-moi, espèce de bourrique !! » Adam rangea à la quatrième vitesse son courrier dans la sacoche et courut en direction de la rue de l’animalerie.

« Tête de mule ! » hurla-t-il alors qu’il faillit rentrer dans l’arrière-train de son cheval. « Arrête de toujours vouloir voir ce qui se passe dans l’animalerie, c’est pas Péteur que j’aurais dû t’appeler mais Pervers ! Oh… » fit-il alors qu’il vit quelqu’un devant son cheval. Péteur n’était pas retourné sur ses pas, comme il l’avait cru au début, pour contempler ce qui se passait dans l’animalerie mais il avait vu quelqu’un et avait fait son curieux. Adam se décala légèrement pour voir qui était la personne se trouvant devant son cheval et il haussa les sourcils lorsqu’il se rendit compte que c’était une tête qu’il ne connaissait pas encore à Pearl Trees…Ca n’arrivait pas tous les jours de croiser de nouvelles têtes dans leur village, encore moins à une heure si matinale…!

La jeune femme était brune, les cheveux longs et, détail qui n’échappa pas à Adam, elle était asiatique… « Oh mais…! » commença-t-il en la désignant du doigt « Vous devez être la cousine à Hugo ! » Il s’avança et prit les rênes de Péteur dans les mains, l’obligeant à arrêter d’embêter la demoiselle. « Excusez-le, il est gentil mais un brin envahissant… Arrête de la renifler, Péteur…! » Adam lança un regard rempli d’éclairs à son cheval, qui le lui rendit avant de tourner la tête et de bouder. « Enchanté…! Moi c’est Adam ! » fit le jeune blond en tendant la main à la jolie brune. « Hugo ne m’a pas dit que sa cousine allait débarquer ! Ah celui-là… Faut dire que la dernière fois que je l’ai vu, il rentrait à l’aube et il avait sûrement pas dû dormir beaucoup de la nuit… Un sacré coureur de jupons votre cousin…! » Adam se mit à rire mais stoppa aussitôt. Il regarda la jeune femme, un air gêné peint sur le visage. « Mais c’est peut-être pas une chose à dire à la cousine d’un pote… Ok, faites comme si je n’avais rien dit et surtout, pas un mot à Hugo, sinon il va me tuer… Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855 »

Encore une fois, Adam avait sûrement dû trop ouvrir sa bouche… Oups…!


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Empty
MessageSujet: Re: Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. EmptyVen 14 Mar - 10:46




AND THEN, THERE'S YOU RIDICULOUSLY STALKING HIM.

Émergeant de mon lit telle une tortue qui sort d'une longue hibernation, je ne ressens ni l'envie, ni le besoin de me lever en ce samedi matin. Il fallait que je sorte de mon lit et vite. Mon petit esprit tordu avait eu toute la nuit pour inventer une idée totalement incongrue dans le but d'expliquer ma présence à l'animalerie pour l'ouverture. La raison cachée, c'était, bien sûr, Hugo. Monsieur travaillait et me laissait seule Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 1275292560 . Je n'avais donc pas beaucoup de solutions, s'il ne pouvait pas venir à moi, j'allais aller à lui Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 3627167106 . Le problème, c'est que mon beau brun ne vivait pas tout seul et que ses parents ( qui se doutaient déjà de quelque chose) risquaient une fois de plus de m'inviter à dîner. Ce qui entre vous et moi peut entraîner pas mal de soucis :siffle: .

Bref, mon idée était simple. Blue venait de perdre son collier pendant notre ballade et il m'en fallait absolument un de rechange Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855 . Après tout, ils n'étaient pas censés savoir qu'en temps normal, mon chien marchait très bien au pied sans laisse et sans collier, mais ça, on s'en moquait.
D'ailleurs en parlant de lui, il n'était pas loin. Des coups de patte me tambouriner l'épaule. Autant dire que le poilu était réveillé, alors que moi... Tout ça c'était de la faute d'Hugo Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 1275292560 . Il n'était pas venu, du coup, je n'avais pas réussi à dormir ! Je finis tout de même par me lever pour me rendre dans ma salle de bain. « Oh non... » C'était un véritable massacre. En fait c'était mieux qu'il ne soit pas là. S'il voyait cette vision d'horreur au petit matin, il avait de bonnes raisons pour ne plus jamais se réveiller avec moi...

Une demie heure plus tard, fraîche et présentable, je dévalais les marches de ma résidence en compagnie de Blue qui bondissait comme un kangourou hystérique. « Allez gros, on va être en retard avec toute cette histoire » Blue continua à dévaler les escaliers pour freiner pile devant la porte d'entrée ou une grand-mère venait de faire son apparition. Oups... « Miss Thornton tenez votre chien, il bave ! » Gné... Ah elle m'énervait celle-là. Depuis le début, elle en avait après Blue. Dire qu'elle prenait toujours ma place de parking ! « Désolée » laissais-je échapper avant de sortir aussi rapidement que mon chien. « Oué t'as raison Blue, faut qu'on se dépêche. On est peut-être en retard à cause de moi, mais si je drague comme toi, c'est mort » C'est sûr que ce n'était pas en amenant des jouets pleins de baves à Hugo que ça allait fonctionner. Blue, lui tenait fièrement son énorme jouet en corde et il n'allait sûrement pas le lâcher durant toute la ballade.

Essoufflée, Je m'adossais contre un des murs de la boutique. On était arrivés, et même en avance. L'effet de surprise allait être là, enfin si Hugo ouvrait la porte. Fallait que je reprenne mon souffle et vite. Des bruits bien connus me firent lever la tête. Il ne mit pas longtemps apparaître. Trottinant la tête en l'air, la queue en panache, il semblait bien loin d'éprouver le moindre stress qu'on la plupart des chevaux en ville. Un cheval !!! Ahhhahh , un dadou !! Le genre de truc qui allait me rendre folle. Si j'avais peur de monter depuis l'accident, ma passion était toujours présente et le contact des chevaux me manquait. Le bai était splendide et visiblement pas du tout craintif. Sa première réaction fut de fourrer la tête dans mes poches. « Ah je n'ai pas de sucre mon vieux » Mes mains se posèrent sur les rênes, réflexe toujours présent. Monsieur était sellé et son cavalier ne devait pas être bien loin. « Dit tu ne serais pas le cheval du facteur ? » Difficile de ne pas le reconnaître, c'était le seul cheval que j'avais eu l'occasion de voir ici, mais je n'avais jamais eu le temps de descendre pour lui donner un petit truc à manger. «Tu aimes lui en faire voir de, toutes les couleurs ? T'as raison, c'est pénible de travailler, c'est mieux de brouter dans un pré. » Comme s'il comprenait, il bougea la tête avant me donner un léger coup avec celle-ci. « Bha vi, ils comprennent rien ... » Ma main se posa avec délicatesse sur son chanfrein pour caresser sa jolie pelote qui se cachait sous son toupet. « Que tu es beau.. »« Tête de mule ! » Mon regard abandonna le bel étalon pour se poser sur ... Il était où? Ah le voilà : le facteur. « Péteur ? » J'éclatais de rire, alors ça c'était la cerise sur la gâteau. Le cheval du facteur s'appelait Péteur. PT, ce petit village réservait bien des surprises Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855 .

La cousine ? Hugo avait une cousine asiatique ? Septique pendant quelques secondes, je finis tout de même par comprendre. Il était en train de tout confondre et j'allais en profiter. Hugo ne parlait pas tellement de lui, mais ce facteur semblait parfaitement bien le connaître. Coureur de jupons :tronconneuse : il n'avait pas intérêt à continuer à l'être. « Oui ! Sa cousine, c'est moi » laissais-je échapper avec un grand sourire. Hmmm ça allait être drôle toute cette histoire. « Vous savez entre Hugo et mon frère, je suis habituée , ils sont pareils tous les deux. Et puis ne vous inquiétez pas, je suis au courant, j'y ai même assisté »:teehee : Ah ah, si je voulais en apprendre plus sur Hugo, c'était le moment. « Je m'appelle Joy, je viens d'arriver depuis quelques semaines » Quelque peu déçue, je lui tendais les rênes de son cheval. Dommage si ça avait été un cheval volé, j'aurais pu le garder ( Message subliminal : Hugo pour mon cadeau de mariage = je veux un cheval Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 3627167106 ) « Vous connaissez Hugo depuis longtemps? Il ne m'a jamais parlé de vous ... » Enfin, il l'avait évoqué lors du repas avec ses parents, mais rien de très concret. « Votre cheval est magnifique » Difficile de ne pas lui dire, péteur me subjuguait Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855 . Remarquant qu'il m'avait tendu sa main, je l'attrapais avant de lui serrer. « Enchantée, Adam ! Et enchantée Péteur Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855 »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Empty
MessageSujet: Re: Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. EmptyDim 16 Mar - 0:15




AND THEN, THERE'S YOU RIDICULOUSLY STALKING HIM.

C’était vraiment rare de croiser quelqu’un dans les rues de Pearl Trees à une heure aussi matinale. Lorsqu’Adam commençait à travailler si tôt, comme aujourd’hui, il lui arrivait parfois de passer toutes ses heures de boulot à ne croiser et à ne parler à personne. A part Péteur, bien évidemment, et heureusement qu’il était là son fidèle dada, sinon il s’ennuierait à en mourir, lui qui adorait parler. Croiser cette jeune demoiselle en compagnie de son chien était donc une bénédiction pour Adam qui adorait rencontrer de nouvelles têtes… Ce qui est, quand on y pense, un peu paradoxal quand on sait qu’il déteste quitter son village pour aller dans une autre ville. Ce n’était pas ici qu’il risquait de faire de nouvelles rencontres, mais des jours comme aujourd’hui apportaient parfois leur lot de bonnes surprises. Et si en plus la demoiselle était la cousine d’Hugo, il savait qu’ils allaient parfaitement bien s’entendre.
Adam empêcha son cheval de continuer à fouiner dans les poches de la jolie brune. Celui-là alors !! Il n’était définitivement pas sortable ! Où est-ce qu’il avait appris les bonnes manières !? « Péteur, dis bonjour à la demoiselle… » Contre toute attente, il pensait vraiment que Péteur n’aurait rien fait à part montrer qu’il était en train de le bouder, son cheval se mit face à la jolie asiatique et lui fit la révérence. Non mais quel crâneur celui-là !  Il faisait toujours tout pour se faire remarquer et faire passer Adam pour le plus mauvais des deux…! Péteur se releva et regarda son maître d’un air dédaigneux. « Mouais, c’est ça… Tu fais le joli coeur juste pour faire croire que t’es pas le plus buté des bidets…. Mais t’en fais pas, même si Joy est nouvelle ici, elle va vite savoir à qui elle a à faire… Comme tous les habitants de cette ville… » Parce que oui, aucun habitant de Pearl Trees ne pouvait se vanter ne jamais eu avoir à faire aux facéties du cheval le plus célèbre du village. Péteur taquinait même les gens qui lui offraient à manger et qui étaient gentils avec lui. Joy n’allait sûrement pas faire exception à la règle et Adam savait qu’un jour au l’autre elle aussi allait devoir faire avec l’humeur joueuse de son cheval.
Il laissa vadrouiller son cheval vers le champ en face et posa sa sacoche sur le banc situé devant l’animalerie. Il avait remis son courrier n’importe comment quand il avait commencé à suivre Péteur et il le remit en place vite fait avant de poursuivre sa tournée. « Oui, ça fait un bail que je connais Hugo… Depuis toujours en fait. Je devais avoir quatre ou cinq ans quand il a débarqué ici. Il était encore bébé. Mais bon, j’suis bête, vous devez déjà savoir tout ça si vous êtes sa cousine… Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855 » Voilà le courrier était remis dans le bon ordre dans sa sacoche mais Adam décida de s’accorder une petite pause avant de continuer la distribution du courrier. Il prit place sur le banc et contempla le soleil qui se levait juste au dessus de l’animalerie des Livingston. « En tout cas, vous avez une sacrée famille, si votre frangin est comme Hugo, je vous plains ! Je sais pas comment il fait avec son rythme de vie, enchaîner les nuits en galante compagnie et assurer le lendemain au boulot… J’ai essayé une fois de le suivre dans son délire, le lendemain, j’étais complètement mort…! Mais bon, depuis le temps, il est habitué, j’pense que c’est un rythme à prendre. Et puis il doit avoir cette chance de pas avoir besoin de beaucoup d’heures de sommeil. » Adam marqua une pause et jeta un coup d’oeil à Péteur afin de vérifier qu’il n’était pas en train de faire une énième connerie. Son cheval broutait tranquillement l’herbe dans le pré d’à côté, rien à signaler pour l’instant… « Je comprends pas pourquoi il ne se case pas. » enchaîna Adam qui était vraiment fasciné par la personnalité d’Hugo et son côté coureur de jupons. « Je veux dire, il peut avoir toutes les filles qu’il veut. C’est simple, quand je l’ai suivi en boîte ce soir là, il n’avait même pas eu besoin de lever le petit doigt que la plus belle fille de la salle était déjà en train de le coller. Ce mec a un pouvoir d’attraction sur les filles, c’est hallucinant, j’avais jamais vu ça avant et j’aurais jamais cru ça possible…! Toujours est-il qu’au bout de cinq minutes il emmenait déjà sa conquête pour aller prendre son pied je ne sais où et que moi je suis resté comme un con plusieurs heures dans la boîte et… j’vous le donne en mille, j’suis reparti de là-bas sans le moindre numéro… Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855» Adam se mit à rire. Oui Hugo avait un sacré succès auprès de la gente féminine mais il n’en était pas jaloux. Ils n’avaient tout simplement pas le même objectif dans les relations amoureuses : Hugo voulait simplement s’amuser alors qu’Adam, qui s’approchait tout doucement mais sûrement de la trentaine, cherchait quelqu’un avec qui se caser. « Mais vous êtes arrivée il y a quelques semaines ? C'est marrant que je ne vous ai pas croisée avant...! Vous allez encore rester quelques temps sur Pearl Trees ou bien vous n’êtes venue que pour rendre visite à votre famille ? » La cousine d’Hugo lui paraissait drôlement sympathique. Pas qu’il ait des vues sur elle mais elle semblait être quelqu’un de très jovial et qui parle beaucoup (comme lui !) Il espérait qu’il allait pouvoir la voir de temps en temps dans le village qui manquait cruellement de jeunes habitants. « Au fait, ça dérange si on se tutoie ? J’ai l’impression qu’on est deux vieux à se parler comme ça… » lui dit-il, amusé. Il avait du mal à lui donner un âge (pour lui, il n’y avait rien de plus difficile que de donner un âge à un asiatique) mais sans aucun doute, elle était plus jeune que lui…


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Anonymous



Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Empty
MessageSujet: Re: Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. EmptyMer 19 Mar - 20:00




AND THEN, THERE'S YOU RIDICULOUSLY STALKING HIM.

Si je n'avais pas été aussi curieuse, je ne me serais permise de me faire passer pour la cousine d'Hugo. Sans le savoir, Adam venait de me donner une occasion en or d'en apprendre plus sur lui. Alors bien évidement après avoir rapidement pesé le pour et le contre. C'était la première fois de ma vie que je croisais un facteur à cheval, je connaissais cette pratique, mais je n'avais jamais eu l'occasion de la voir appliquer. Pearl Trees étant un petit village, la mairie avait dû choisir le cheval comme moyen de locomotion pour limiter les frais et ça semblait marcher. En tout cas, j'espérais que se soit le cas parce que de cette manière je risquais de recroiser ce beau bai et puis le facteur aussi :siffle:.

L'école me prenait pas mal de temps, sans parler d'Hugo :siffle:. Du coup, je n'avais pas eu la chance de rencontrer beaucoup de personnes de mon âge. Les personnes que je fréquentais habituellement, c'étaient les parents d'élèves et mes voisins. Rien de bien passionnant, il y avait aussi les collègues, mais ça restait assez basique. Pas de relations amicales en vue ce qui pour quelqu'un comme moi était assez déroutant. En temps normal, je pouvais passer des heures à parler de tout et rien et je n'avais jamais eu de grandes difficultés pour me faire des amis. Le truc, c'était que dans ce village, ma route m'amenait à chaque fois vers des Q de sac, hormis avec Hugo. À choisir, je préférais vivre seulement avec Hugo, tant que j'étais avec lui, je me moquais du reste du monde.

« Il a déjà dit bonjour » La situation était amusante, je n'étais pas la seule à parler avec mon animal de compagnie. Ouf ma santé mentale était sauve. Toujours aussi subjugué par l'animal, je n'arrivais pas à m'en défaire. Difficile de décoller ma main de son encolure et du velours de ses naseaux. J'avais oublié à quel point ça pouvait être doux. Plus le temps passé et plus les chevaux me manquaient. Un jour ou l'autre, j'espérais retrouver assez de courage pour remonter. Je me voyais mal me pointer dans un centre équestre pour rester à pied. Quoique je pouvais toujours tenter l'expérience, c'était bien aussi de s'en occuper. « Les chevaux les plus embêtants sont souvent les plus intelligents » Mouais, c'était pareil pour les humains, enfin en quelque sorte, il ne fallait pas tout généraliser, mais un cheval trop facile était souvent bien moins intéressant à bosser qu'un qui vous en fait voir de toutes les couleurs. Péteur semblait avoir eu assez de caresses, il s'en alla d'un air royal avant de fondre la tête la première vers l'herbe bien grasse de ce début de printemps. « Je comprends pourquoi il n'est pas maigre. » Mouais ce péteur avait quelques kilos en trop, il était gras comme un cochon Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 3627167106.

« Oh on ne se voit pas trop, on n'a jamais été très proche...» ( Fail! mon nez s'allonge) C'est bon, je mentais comme une arracheuse de dents. Je ressentais bien une petite pointe de culpabilité, mais ma curiosité maladive m'empêchait de mettre fin à ses petites révélations. La seule chose que j'espérais, c'était de ne pas apprendre quelque chose de trop énorme. Je savais à quoi m'attendre, ça n'allait sûrement pas me plaire, mais dans le fond, Hugo n'avait sûrement rien à cacher.

En tout cas, ce n'était pas en s'asseyant sur le banc qu'il allait réussir à finir sa tournée. Je commençais à comprendre pourquoi je ne recevais pas mon courrier avant 12h :teehee : S'il s'arrêtait pour discuter avec tout le monde, il devait finir sa tournée que tard dans l'après midi, mais je n'allais pas m'en plaindre, j'étais ravie de pouvoir discuter. À mon tour, je me laissais tomber sur le banc. Après ma course folle, j'avais besoin de prendre un peu de repos et pour le moment, l'animalerie affichait toujours porte close. Blue se coucha à côté de nous dans un énorme râle. Monsieur n'était pas du matin ou peut-être était-il déçu qu'Adam n'ait pas remarqué le jouet qui s'étendait à ses pieds Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 2421017855

En fait, je n'aurais jamais dû rentrer dans ce petit jeu. C'est bon, j'étais énervée. Comment ça pouvait être si facile pour Hugo de se taper des filles . Ce n'était surement pas des femmes avec du tempérament, mais des pauvres filles désireuses de prendre leur pied parce qu'elles vivent dans l'incapacité de faire face à la pauvreté de leur vie Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 1275292560. Y avait qu'à voir mon frère et son instabilité grandissante. Il était comme Hugo, il avait juste peur de vivre quelque chose de stable ! N'importe quoi.

Pour avoir le rythme, il n'y avait aucun doute, il l'avait, mais s'il osait l'avoir avec quelqu'un d'autre, il allait vraiment me voir en colère Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 3977191139. Cela n'arriverait jamais, non, je lui faisais confiance, il n'était pas comme ça, désormais, il n'y avait plus que moi Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 1516775406 . Malgré tout, je gardais quelques craintes, sûrement pas peur de ne pas être assez bien pour le retenir alors qu'un paquet de filles me surpassait sur bien des points. « Rha, il n'assure pas tellement »:boude : Bha oui au départ, enfin au tout début, c'était facile de remarquer ses soirées endiablées. « Enfin, je veux dire au boulot sinon après il assure... » Allez une fois de plus, je commençais à partir sur des chemins glissants. « En tout cas, c'est ce qu'il se dit... »

C'est bon, je voyais rouge, pourquoi fallait-il qu'il me décrive sa façon de faire. Serrant ma laisse, je tentais de garder un air neutre, mais je sentais déjà les traits de mon visage  se crispaient. « C'est toujours énervant quand une personne réussit aussi facilement alors qu'on rame, mais dans le fond, vous ne deviez pas rechercher la même chose. » Posant mes mains sur le banc, je me lançais dans un petit étirement, mes jambes commençaient déjà à me faire mal. C'est ça de se lancer dans un marathon sans entraînement préalable Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 3627167106 « J'ai trouvé un travail. Si tout continue de cette manière, il n'y aucune raison pour que je quitte Pearl Trees. J'ai grandi à New-York , mais j'ai toujours détesté , j'aime ce petit village, il a son charme » ( et surtout c'est là que vit Hugo)

«Ça marche » déclarais-je. J'en avais aussi marre que lui de me faire vouvoyez. « Tu as toujours vécu ici ? Tu n'es jamais parti ? Ça fait longtemps que tu es facteur ? Pourquoi tu l'as appelé péteur, » finis-je par dire d'une voix amusée  en désignant son cheval qui arrachait l'herbe à une vitesse frénétique. J'avais peut-être posée trop de questions et pourtant, je n'avais pas encore fini de parler. « Puis non on est pas vieux , j'ai 24 ans et toi ? » La seule chose que Hugo avait dite à son sujet, c'est qu'il était trop vieux, mais maintenant que je le voyais vraiment, j'en doutais. On était dans la même tranche d'âge. Sa. « La mère d'hugo a voulu me mettre en couple avec les habitants de Pearl Trees. Hugo a dit que tu étais trop vieux, il est vraiment nul en math. Tu as quoi ? Pas plus de 30 ans ? » Il faisait pas si vieux que ça, à entendre Hugo, il devait dépasser les 35...
Un sourire rêveur se dessina sur mon visage, il était vraiment trop mignon quand il était jaloux Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. 3627167106


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Empty
MessageSujet: Re: Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him. Empty

Revenir en haut Aller en bas

Danton ++ And then, there's you ridiculously stalking him.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Stalking [PV Aslinn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les RPs archivés-