Partagez

I hate this car + Silaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Siloë C. Wendford

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t895p15-siloe-passe-moi-le-tou

I hate this car + Silaac 1396461693-003

▌AVATAR : Bar Refaeli
▌CRÉDITS : gifs : TUMBLR sign : TITANIUMWAY
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 303
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1835
▌DATE DE NAISSANCE : 20/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire.

I hate this car + Silaac 837951BR7b

▌RPs EN COURS : Silaac + I hate This car

▌DC : Liamou !!

I hate this car + Silaac Empty
MessageSujet: I hate this car + Silaac I hate this car + Silaac EmptyLun 24 Fév - 16:36


   
Gémir sur un malheur passé, c’est le plus sûr moyen d’en attirer un autre. Isaac & Siloë
   

   
I hate this car

   
Deux heures, deux longues heures que j'étais sur cette voiture. Ce n'était pas ma voiture, mais celle d'un client, et elle avait décidé de faire des siennes. Mademoiselle avait décidé d'accumuler les problèmes, ce qui fais que à chaque fois que je résolvais un souci, j'en trouvais un autre. Un puit sans fond cette voiture. J'avais l'impression que jamais je n'arriverais à réparer intégralement cette voiture ! Et pourtant le propriétaire y tenait tellement qu'il était prêt à payer toutes les réparations, même si cela lui coûterait certainement plus cher que d'en acheter une d'occasion, mais elle devait certainement avoir une certaine valeur sentimentale à ses yeux. Ce que je comprenais parfaitement. Même si je n'avais pas de voiture, je n'en avais pas encore les moyens, de toute façon il fallait déjà que je réussisse à boucler correctement mes fins de mois avec le loyer et la nourriture et après je pourrais peut-être penser à investir dans un achat.
Bref, mais pour cela il allait falloir que j'ai un peu plus de travail qu'une voiture récalcitrante ! Je soupira alors que je venais une énième fois de refermer le capot, me dirigeant vers le siège conducteur pour démarrer. Je n'osais même pas la démarrer, craignant un autre problème. J'avais déjà changé tous les filtres, changer une durite, et regarder les amortisseurs, cependant le fameux bruit persistait. Et j'avais comme le pressentiment que c'était loin d'être fini ! Je prends une profonde inspiration avant de tourner la clé pour qu'elle démarre. Comme je le craignais, le bruit est toujours présent. J'éteins le moteur rageusement avant de pousser un cri de frustration. Posant mes deux mains sur le volant, je pose mon front sur celles-ci. Je ne savais vraiment plus quoi faire. "Saleté de voiture "  
   
(c) Bloody Storm

   


LOVE IS A JOKE
L'amour ne connaît pas de barrières. Il saute les obstacles, pénètre les murs pour arriver à sa destination pleine d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas

C. Isaak Loakina

Voir le profil de l'utilisateur

I hate this car + Silaac 1389820253-cil1

▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT : I hate this car + Silaac Tumblr_static_tumblr_mb4gtybna21rtmwjx
I hate this car + Silaac Tumblr_m1d8zelDIa1r9ap5h
▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

I hate this car + Silaac Empty
MessageSujet: Re: I hate this car + Silaac I hate this car + Silaac EmptyVen 14 Mar - 14:12





Silaak
Il faut parler aux voitures comme aux femmes ! Ah sauf qu'on ne leurs parle pas toujours correctement (a)

Quelques fois, on a envie de déguerpir loin de nos habitudes, loin de l’endroit où l’on vit, mais pour ma part c’était tout le temps. Je ne parvenais pas à passer au-dessus des paroles de certains villageois. Comment passer au-dessus ? Il faudrait être un crétin pour parvenir à le faire. Pour eux je restais coupable, même si je n’avais pas conduit la voiture qui avait percuté ses deux gamins. Je m’efforçais de tenter de passer outre les remarques, mais même si ils avaient tort pour les enfants j’avais tué à main nue un homme et je m’en voulais cruellement. Je me défendais, mais ce n’est pas une excuse ? Combien de fois enfant on a pu nous gronder, car on répliquait au coup qu’on nous donnait ? Tellement de fois. Enfin, j’avais subit, beaucoup subit les critiques, les coups pour au final céder à la tentation de rendre ces maudits coups. Pousser un homme au pire était possible et on l’avait fait. Je n’étais qu’un gamin quand je suis rentré dans cette prison, j’avais eu du mal à me remettre de tout ça, m’enfin, il fallait que je le fasse, que j’avance. Pour pouvoir partir de cet endroit, je devais parler à ma psychiatre sauf que je restais muet laissant un pauvre sourire se peindre sur mes lèvres. Pourquoi tout lui dire ? Cela ne m’aidera pas ! Il fallait que je reprenne ma vie en main, mais j’avais beau vouloir y parvenir, ce n’était pas gagné, mais alors pas du tout même. Je restais sur le toit du garage, laissant la jolie blonde travailler seule, après tout elle savait gérer, elle avait été à bonne école avec Lenny tout comme moi à vrai dire. Je souriais en voyant un nuage en forme de carotte, il ne faut pas chercher pourquoi cela me faisait sourire. Souvent quand mon regard se perd dans les nuages, je repense avec amertume à mon enfance en compagnie de Charlie. Je regrettais quelques fois sa présence dans ma vie, mais ses dernières paroles m’avaient rendu mal. Mon père ne m’avait pas abandonné volontairement ! Elle était bête et moi encore plus d’y penser encore à cette vielle histoire ! Charlie je ne la reverrais pas tout comme Noera malgré que cette dernière tentait de me parler ou encore d’essayer de me convaincre de lui pardonner, mais qui était assez stupide pour faire ça ? Moi, sans doute si je baissais la garde face à elle laissant mon cœur prendre des décisions à la place de ma raison. Ma vie se portait bien avec seulement Siloe dans cette dernière. J’aimais la présence de la jolie blonde dans cette dernière, elle me donnait l’impression que je la connaissais tout en étant pourtant une boule de mystère à elle toute seule. Je tirais une ficelle et dix autres accouraient à son secours pour me perdre dans mon désire de la connaitre. Il faut dire que jouer avec elle et m’amuser était bien plus passionnant que creuser cette dernière pour approfondir mes connaissances à son sujet. Elle ne voulait pas s’ouvrir, je ne pouvais pas lui tenir rigueur de cela en faisant exactement la même chose au final. Je sentais quelques gouttes tomber sur mon visage, alors je décidais de rejoindre cette dernière. J’entrais à peine dans le garage que j’entendais râler la jolie blonde. Je m’approchais en plaçant mes mains dans mes poches avec un large sourire aux lèvres. « Ce n’est pas comme ça qu’elle voudra que tu la répares ! » Lançais-je amusé. J’ouvrais la portière et prenais sa main ! « Une pause voilà ce dont tu as besoin ! »


BY .TITANIUMWAY





Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

Siloë C. Wendford

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t895p15-siloe-passe-moi-le-tou

I hate this car + Silaac 1396461693-003

▌AVATAR : Bar Refaeli
▌CRÉDITS : gifs : TUMBLR sign : TITANIUMWAY
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 303
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1835
▌DATE DE NAISSANCE : 20/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire.

I hate this car + Silaac 837951BR7b

▌RPs EN COURS : Silaac + I hate This car

▌DC : Liamou !!

I hate this car + Silaac Empty
MessageSujet: Re: I hate this car + Silaac I hate this car + Silaac EmptyMar 18 Mar - 22:48


Gémir sur un malheur passé, c’est le plus sûr moyen d’en attirer un autre. Isaac & Siloë

I hate this car

Comment allais-je faire pour m’en sortir complètement, me sortir dans cette merde dans laquelle je suis, depuis .. Pratiquement le début de ma vie. On dit toujours qu’avoir une famille c’est avoir un certain équilibre pshychologique. Je ne pouvais qu’approuver, je ne suis pas folle non, mais on ne peut pas dire que je suis la fille la plus équilibrée qui soit. Je n’avais pas à proprement parler de toit sur la tête, j’avais plutôt ce qu’on appelle un taudis, un appartement dans un miteux état. Mais c’était tout ce que je pouvais me payer, et je ne pouvais même pas terminer mes fins de mois. Je finissais souvent par, de nouveau, fouiller dans les poubelles. Ca ne m’enchantait pas de faire cela, mais je n’avais pas le choix, il fallait bien se débrouiller. Et je suis plutôt du genre assez farouche, indépendante, alors c’était loin dans mes habitudes que d’aller demander de l’aide, et surtout pas à Isaac. Pas que je ne l’appréciais pas, non, mais il m’avait déjà permis de garder mon boulot, je lui en étais déjà assez reconnaissante comme cela. donc je ne voulais pas lui en demander plus que cela. Or, je n’avais que très peu d’amis, même si cela faisait pratiquement vingt ans que j’habitais ici. Mais venir d’un orphelinat, de foyers puis ensuite de la rue, ça n’aidait pas à avoir un réseau social étendu. Je m’étais toujours particulièrement entendue des exclus de la société, de ceux que l’on ne veut pas comme ami. Après tout, j’étais bien comme eux. Et ça ne me gênait pas. Que ce soit Lenny, qui m’avait accueilli alors que je squattais son garage, alors qu’il aurait pu me faire déguerpir, et qui fût la seule figure paternelle dans ma vie. Ou que ce soit Siloe, une sans domicile qui m’avait aidé à survivre au milieu du monde de la rue, alors qu’elle était elle-même malade, et qui se préoccupait davantage des autres que d’elle-même. Elle était rapidement devenue ma meilleure amie. J’avais souvent traînée avec elle, j’avais même pris place dans son coin de refuge. Mais, un an après notre rencontre celle-ci avait succombé à la maladie, et sa dernière demande était de m’aider à prendre un nouveau tournant, en changeant complètement de vie. Elle voulait même que je prenne son nom. Ce que j’avais fini par accepter, voilà comment de Charlie je suis devenue Siloë. Et comment j’en était arrivée là, dans ce garage. D’ailleurs je ne pensais pas que j’étais une garagiste et en devenir. Mais, c’est ce que j’étais aujourd’hui, et j’étais plutôt passionnée. Il m’arrivait parfois de repenser à mon enfance, et plus particulièrement la période en compagnie d’Isaac. J’avais cette impression de me repentir de ma seule erreur qui avait été de balancer des horreurs, pas mal d’horreurs en vérité. Et cette nouvelle identité me permettait de repartir à zéro avec lui. Mais e devais rester assez mystérieuse pour ne pas qu’il se doute que je suis Charlie. Jamais il ne devait se douter de quelque chose. J’avais enfin l’impression de faire quelque chose de bien. Mais actuellement j’avais bien d’autres problèmes que de réfléchir à cette hypothétique situation. J’avais actuellement une voiture récalcitrante. J’étais à moitié désespérée, et je crois que je n’en tirerais rien de plus aujourd’hui si je continue à m’acharner comme ceci, mais je ne peux cependant pas m’arrêter de râler. Je sursauta en entendant Isaac, je ne l’avais pas entendu arriver. Je souris. « Je pense qu’elle n’a pas envie tout simplement. » Je hausse simplement les épaules. Sortant de la voiture alors qu’il me tire par la main je lui souris. « Et tu me proposes quoi ? » Je me mords simplement la lèvre inférieure attendant qu’il me propose quelque chose.
(c) Bloody Storm



LOVE IS A JOKE
L'amour ne connaît pas de barrières. Il saute les obstacles, pénètre les murs pour arriver à sa destination pleine d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas

C. Isaak Loakina

Voir le profil de l'utilisateur

I hate this car + Silaac 1389820253-cil1

▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT : I hate this car + Silaac Tumblr_static_tumblr_mb4gtybna21rtmwjx
I hate this car + Silaac Tumblr_m1d8zelDIa1r9ap5h
▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

I hate this car + Silaac Empty
MessageSujet: Re: I hate this car + Silaac I hate this car + Silaac EmptyMer 26 Mar - 13:34





Silaak
Il faut parler aux voitures comme aux femmes ! Ah sauf qu'on ne leurs parle pas toujours correctement (a)


Notre vie n’est jamais totalement définie, elle peut changer en un rien de temps. Séjour en prison, une mort ou encore un tas d’autre chose pouvant arriver. Je me voyais pas sortir debout de prison, mais pourtant Noéra avait fini par annoncer la vérité, une vérité que je ne connaissais pas, je n’y avait même pas cru au final, je ne parvenais pourtant pas totalement à y croire .Cette histoire était folle et horrible à la fois. Comment devais-je me reconstruire ? J’avais beaucoup de mal à le faire, mais je m’efforçais d’avancer pour mon bien et celui de mes proches. Enfin des proches plus présent dans ma vie. Je n’avais plus que quelques amis et une employée avec qui s’était assez compliqué. Enfin, je n’allais pas non plus m’apitoyer sur mon sort pendant des heures à quoi bon ? J’avais décidé de rejoindre le garage malgré que je ne devais pas travailler aujourd’hui, mais travailler sur les voitures me manquaient, alors j’avais préféré arrêté ma journée de repos, puis c’était surtout une solution pour que je me retrouve seul à penser à mon calvaire. Je n’avais pas d’amis, si je voulais vider mon sac sur ce que je ressentais, je pouvais toujours tenter de voir Noéra pour lui en foutre plein les dents, même si ça me ferait tout autant chier. J’arrivais donc au garage quand j’entendais directement la voix de Siloe maltraiter verbalement une voiture. Cela me fit rire, même si ce n’était pas ainsi qu’elle allait parvenir à trouver ce qu’il clochait chez cette ancienne porche. Je la regardais sans qu’elle ne me voie. Je ne pouvais pas le nier, mais cette fille était simplement divine et la voir rempli de cambouis était une chose qui me rendait dingue à vrai dire. Une femme travaillant dans ce genre de métier qui était on va dire conseillé pour les hommes la rendait sexy et très appréciable. Même son caractère ne changerait pas mon avis sur elle. Je rigolais à sa réponse, certaine voiture nous compliquait la tâche, sait-on jamais si on les reparaît trop rapidement et qu’au final on se retrouvait à s’ennuyer à ne plus pouvoir réparer aucune voiture. Je m’approchais pour me mettre à ses côtés. « C’est possible, qu’elle n’ait pas envie d’être réparait. » Je me marrais doucement me moquant doucement de la belle jeune femme. Je la regardais alors passant ma main dans mes cheveux .Ce que je proposais ? Hum très bonne question. Je laissai mon esprit divaguer le temps de trouver une réponse à cette charmante question histoire de proposer quelque chose de sympathique à la jeune femme. Je mordais ma lèvre quand une idée traversa mon esprit. « Une sortie loin du garage ça te dirait ? » J’avais envie de profiter en réalité de ma journée de repos et pour les clients j’inventerais une excuse pour expliquer la fermeture du garage aujourd’hui. Il ne me manquait plus que l’avis favorable de la jeune femme. J’avais bien hâte de lui en dire plus sur mon idée, certes ce n’était pas l’idée du siècle, mais ça nous ferait décompresser un peu. C’était angoissant de travailler à deux sur plusieurs voiture surtout que la jeune femme avait encore certain apriori pesant sur elle avec les clients, mais je savais pour ma part qu’elle faisait du bon travail. La jeune femme tarda encore un peu sur sa réponse et forcément je ne pus m’empêcher de la presser. « Alors ? » Demandais-je à nouveau.


BY .TITANIUMWAY





Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

Siloë C. Wendford

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t895p15-siloe-passe-moi-le-tou

I hate this car + Silaac 1396461693-003

▌AVATAR : Bar Refaeli
▌CRÉDITS : gifs : TUMBLR sign : TITANIUMWAY
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 303
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1835
▌DATE DE NAISSANCE : 20/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire.

I hate this car + Silaac 837951BR7b

▌RPs EN COURS : Silaac + I hate This car

▌DC : Liamou !!

I hate this car + Silaac Empty
MessageSujet: Re: I hate this car + Silaac I hate this car + Silaac EmptyDim 6 Avr - 21:39


Gémir sur un malheur passé, c’est le plus sûr moyen d’en attirer un autre. Isaac & Siloë

I hate this car

DLe vie est une vraie traitresse parfois. Elle peut décider de s’acharner contre vous alors que vous n’êtes encore qu’une enfant. Je peux vraiment dire, de manière objective, que je n’ai pas eu le droit au bonheur, qu’on ne m’en a même pas laissé l’occasion de le goûter. Alors quand quelque chose de bien m’arrivait,je pouvais en profiter à fond pendant les premiers jours avant de le gâcher en moins de temps qu’il ne me faut pour ouvrir la bouche. Je fonctionnait toujours ainsi,c’était un moyen comme un autre que de me défendre des malheurs qui m’arrivait. Ca ne servait à rien d’être heureux puisque le malheur arrivait toujours à prendre le dessus. En tout cas,c’est toujours ainsi que je l’ai vécu. On dit toujours que la roue tourne, mais moi, j’attends qu’elle daigne tourner en ma faveur, et je crois que je peux attendre encore longtemps. Le temps avait légèrement tourner en ma faveur à deux reprises : La première fois avec la rencontre avec Isaac, et la seconde fois avec la rencontre de Lenny. Mais à chaque fois c’était toujours la même chose, ils finissaient par partir. À croire que je devais être comme la peste ou le choléra. Décidément le dicton ‘on n’est jamais mieux servi que par soi-même’ me correspond parfaitement. Et je m’en contentais d’ailleurs. J’avais un boulot qui me permettait à peine de payer le loyer de mon appartement miteux, ou plutôt du taudis. J’avais à peine de quoi manger. Mais j’étais au moins sortie de la rue. Ce n’était pas encore grandiose, mais c’était mieux que rien. Et puis au moins je n’avais pas le temps de m’apitoyer sur mon sort,ce qui me convenait parfaitement. Le boulot me permettait d’oublier tout les tracas de mon quotidien, je m’investissais à fond, ce qui fait que j’étais plutôt du genre à apprendre rapidement alors que je n’ai eu aucune formation dans ce domaine. Mon côté têtue et bornée ressortait lorsqu’une voiture était récalcitrante. Et c’était le cas de cette porsche qui semblait n’en faire qu’à sa tête. Mais toujours est-il que je me bornais à trouver l’origine de la panne de cette voiture, qui semblait ne jamais vouloir remarcher. Mais comme tout humain, j’en avais fini par me désespérer, juste au moment où Isaac revint. Je soupire doucement, avant de le pousser légèrement, tout sourire. « C’est ça, fous-toi de ma tronche. ». Passant mes mains dans mes cheveux pour les nouer avec un élastique, j’attends de voir ce qu’il me propose comme sortie pour me détendre. C’était loin d’être une mauvaise idée, mais je n’avais simplement pas eu le temps de réfléchir à ça, ni même envisager l’idée. Mais l’idée d’aller loin du garage me paraissait alléchante. « Hum.. Oui pourquoi pas ... c’est une bonne idée. » Je ne mis pas longtemps à réfléchir et à me décider, j’avais franchement besoin de prendre l’air. Et en compagnie d’Isaac, ce ne serait pas une mauvaise idée. Surtout que ces derniers jours les clients avaient été loin d’être agréables. Je sais que je fais un métier d’homme et ça me plait, mais certains anciens pensent que je devrais être au bureau et non pas le nez dans le cambouis. Comme quoi les mentalités n’ont pas beaucoup changées même si les années passent. Refermant la voiture, je vais poser les clés au bureau avant de revenir. « Je suis prête...Comment on fait pour le garage ? »


(c) Bloody Storm



LOVE IS A JOKE
L'amour ne connaît pas de barrières. Il saute les obstacles, pénètre les murs pour arriver à sa destination pleine d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






I hate this car + Silaac Empty
MessageSujet: Re: I hate this car + Silaac I hate this car + Silaac Empty

Revenir en haut Aller en bas

I hate this car + Silaac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Une nouvelle étoile... Poilue !
» Smackdown Elimination Chamber Match
» I think God hate me
» Haters gonna hate - U.C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les commerces :: Le Garage-