Partagez| .

ISAAK ♠ A long time ago... But now is better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Ven 24 Jan - 16:47


A long time ago.. But now is better




Finalement, pourquoi dort-on la nuit? Sérieusement, la nuit on peut sortir, et rattraper son sommeil en cours non? C'est avec ce discours -très lycéen, Erlina s'en rendait bien compte - que la jeune femme justifia intérieurement la dernière demie-heure qu'elle venait passer en cours. Elle s'était endormie, la tête entre ses bras, sur la table. Après tout, c'était un cours d'art indien. Elle trouvait cela joli, mais l'analyser aussi longuement n'était pas sa tasse de thé. En revanche, sortir se balader le soir puis revenir tard, pour non pas se coucher, mais plutôt regarder des séries jusqu'à pas d'heure, ça, ça lui plaisait d'emblée beaucoup plus. La micro-sieste qu'elle venait de faire lui avait fait du bien, mais elle n'avait jamais eu besoin d'énormément de sommeil de toutes façons. Alors elle se redressa, et regarda l'heure. Pfiou, encore deux heures de cours. Elle n'avait passé que la première heure, somnolant pendant 30 minutes, avant de dormir comme une masse. En levant la tête, elle remarqua que le prof avait remis l'oeuvre qu'ils avaient déjà étudié en fin de cours de la semaine dernière. Bon. Elle n'avait donc aucune raison d'écouter. Elle pouvait laisser son esprit vagabonder à sa guise. Elle allait donc pouvoir penser à son agenda. Demain, elle avait rendez-vous pour un dîner avec Casey, cet homme si charmant qui livrait à l'épicerie, et manquait terriblement de confiance en lui. Elle lui avait proposé ce diner, parce qu'elle voulait qu'il sorte, et aussi parce qu'elle l'appréciait. Le courant passait si bien entre eux. Si bien qu'elle ne savait pas que penser, d'ailleurs, mais c'était un autre problème.

Mais surtout, ce soir, elle allait retrouver à la sortie des cours Isaak. Isaak, c'était cet ami de son frère, ils s'étaient connus à Los Angeles, quand la famille O'Milley y résidait. Elle ne l'avait pas vraiment fréquenté, elle qui était bien plus jeune. Mais apparemment, ils avaient gardé le contact, et par une énorme coïncidence, elle l'avait retrouvé ici. Enfin c'était plutôt lui, prévenu par son frère, qui l'avait trouvée. A sa sortie de prison. Le terme avait de quoi faire peur, mais il n'effrayait en rien la jeune femme. Il était sorti, c'était bon de toutes façons. Et puis, l'ayant vu gamin... Ce n'était pas un méchant garçon, il avait juste aimé la taquiner, en compagnie de son frère, c'était tout. Au début, elle était un peu réticente à vraiment se laisser aller avec lui, car elle n'était pas forcément ravie d'avoir un autre contact avec son frère. Mais après tout, Isaak était sympa. Il y avait même un sentiment un peu bizarre entre eux, parfois. Peut-être une légère attirance physique. Mais elle sentait bien que cela n'irait pas plus loin. Une sorte de préssentiment qu'ils n'étaient pas du tout faits pour être ensemble. Et puis, par rapport à son frère, c'était hors de question pour la jeune femme.

Après avoir un peu plus surfé sur le web, allant des sites de fringues aux réseaux sociaux, le cours interminable finit par atteindre plus ou moins son terme. Enfin! Il était quand même 19h, il était temps que la journée se termine, sachant que la jeune femme avait travaillé à l'épicerie ce matin.Et c'était l'heure qu'elle avait donné à son ami Isaak pour la rejoindre, alors elle ne comptait pas trainer.Elle rangea ses affaires dans son sac, remit bien sa jolie jupe bleue, enfila manteau et écharpe et elle sortit de la salle. Évidemment elle croisa quelques connaissances à qui elle dit au revoir, mais ne traina pas trop en chemin, elle détestait faire attendre les gens -et pourtant elle était souvent assez peu en avance. Elle dut un peu traverser tout le campus pour rejoindre l'entrée où devait l'attendre Isaak -évidemment, son cours ne pouvait pas se situer dans le bâtiment le plus proche de la sortie, sinon ce n'était pas drôle. Enfin bon. Elle y arriva enfin, descendant plus doucement les marches du perron, essayant d'apercevoir son ami. Elle ne le voyait pas, mais c'était peut-être sa légère myopie qui faisait cela. Elle n'avait pas un regard de taupe, mais pas non plus des yeux de lynx, il fallait le savoir. Elle lui envoya alors rapidement un sms: "Je suis devant l'entrée, t'es où?" Ils devaient aller diner ensemble, cela allait s'annoncer sympathique, enfin normalement. Elle n'en doutait pas trop, mais parfois entre eux c'était un peu étrange, alors elle préférait se méfier délicatement.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Dim 26 Jan - 19:03

Erlina &  Isaak ❥  A long time ago... But now is better.


Pearl Trees.  C’était la ville qui me détenait comme prisonnier, certes j’étais loin d’être entre les trois murs où j’étais pendant ces trois dernières années, mais ça revenait au même.  J’avais  plus l’envie de m’éloigner de l’endroit qu’autre chose, sans doute le fait que cette ville n’avait pas hésité à me lyncher avec ses habitants. Leurs en vouloir ? Impossible, moi-même je me pensais coupable, mais même après mon innocence rendu publique, beaucoup avait du mal avec moi. Je me sentais blessé, pourtant ces personnes ignorante je ne les connaissais pas, mais cela me touchait comme-ci leurs avis étaient conséquent dans ma vie.  J’allais devoir supporter cela pendant un an, c’était long  trois cent soixante jours.  Heureusement, que j’avais mon endroit à moi qui me rendait une passibilité égal à moi-même avant toute cette histoire. Le garage de Lenny. J’avais adorait cette endroit à l’adolescence. Ce lieu détenait l’âme de la personne l’ayant construit de ses mains, Lenny était un homme extraordinaire. J’appréciais cet homme pour un tas de chose et aussi cette confiance qu’il avait eu en moi.  Il  n’était plus là et je ne  pouvais plus suivre ses conseils ou encore m’excuser de l’avoir dénigré quand il avait jugé bon de me dire  qu’il me pensait innocent.  Enfin,  j’étais loin de me douter qu’il avait raison, alors que les preuves étaient accablante contre moi pour le coup j’avais préféré le traiter de fou et l’avait prié de ne plus jamais venir me voir pour me dire de telle chose. J’avais été un abruti, mais je pensais que tout ça été vrai et non pas un mensonge que cette  Noera avait laissé grossir bien trop longtemps.  Enfin, j’allais pouvoir quitter mon garage et cette ville le temps d’une journée. J’avais  un rendez-vous avec le psychologue et j’avais prévenu que je serais loin de Pearl Tress toute la journée. J’avais l’intention de la passer avec Erlina.

Une  bonne dizaine de minutes que je me retrouvais à attendre après ma psychologue qui se tenait déjà en  rendez-vous.  Je fermais les yeux en attendant que la porte s’ouvre, quelques minutes après ça ce fût enfin le cas. Je regardais la personne sortant du bureau, une petite fille de huit ans assez étrange, elle avait le regard fermé  et  un visage dénué d’émotion, c’était presque flippant pour le coup. Je soufflais alors qu’elle me montra son bureau pour que j’y entre et m’y installe.  Au revoir les films américain qui nous montraient qu’on pouvait limite faire une petite sieste dans le bureau de son psy quand on n’avait pas l’intention de faire des choses peu catholique avec.  Moi, le droit de dormir ? C’était raté au vue de débit de parole de celle qui s’occupait de moi, un jour j’aurais même l’envie de lui demander de me payer pour l’écouter parler, sauf que je risquerais sans doute un gros blâme et un rappel à l’ordre.  Enfin,   elle s’installait face à moi et moi sur le canapé qui ne permettait pas de s’allonger, sans doute, car la première fois j’avais préféré dormir que l’écouter, depuis la place était occupé par des cousins empêchant de se mettre à son aise.  Deux bonnes heures, voilà et comme toujours je ne lui avais rien dit. Je l’avais prévenu j’écrivais comme elle me l’avait demandé, voir supplié, mais jamais elle ne verrait le moindre de mes écrits. Je pouvais le voir sur son visage qu’elle était blasée surtout, parce qu’elle n’avançait pas du tout avec moi. Elle finissait par se lever me mettant en garde sur le fait que je risquais de finir avec un autre  psychologue. Vive la menace, qui pouvait être plus chiant qu’elle ? J’aurais préféré avoir House en médecin, même si je m’en prenais plein la tête ou un tas de vérité.  Je la saluais  puis quittait le bâtiment.

Maintenant, j’allais pouvoir rejoindre erlina devant son université.  Pas une copine, pas une amie enfin c’était compliqué.  Elle était la petite sœur d’un ami de longue date si je pouvais dire ça comme ça. Elle vivait Los Angeles quand j’y étais encore avec mon père,  elle était la petite rouquine que j’aimais charrier avec ses couettes à la fifi brindacier. Elle était une petite sœur et vu notre âge, j’étais loin de penser  aux filles comme je pouvais le faire à présent.  Enfin, elle n’était pas majeure et pourtant elle m’attirait divinement, mais en plus de ça elle était la petite sœur d’un pote. Je secouais la tête quand mon téléphone vibra dans ma poche, je lisais le message souriant à ce dernier. J’étais déjà devant le café cherchant la jeune femme du regard qui devait encore se trouver sur l’autre trottoir.  

SMS : Je suis au café d’en face  de ton université, je t’attends  devant !


©flawless




Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Lun 27 Jan - 18:18


A long time ago.. But now is better




Voir Isaak était un peu perturbant pour Erlina. Elle s'entendait d'une façon assez bizarre avec son frère. Depuis qu'il avait raconté à ses parents ses coucheries avec le fils d'un de leurs amis, elle lui en voulait de leur avoir dit, d'avoir imposé cette pression à leur couple qui vivait bien sans se le dire. Enfin, il n'aurait surement pas duré longtemps, mais elle lui en voulait aussi. Simple question de principe et d'amour fraternellement paradoxal, en somme. Mais bon, elle essayait vraiment de le voir comme une personne indépendante de son frère, et s'ils leur arrivaient d'en parler ensemble, elle essayait de faire abstraction de leurs contentieux. En fait elle était contente aussi d'avoir de ses nouvelles, un peu trop fière qu'elle était pour directement lui demander comment il allait. Mais il n'y avait pas que le rapport à son frère qui la perturbait. Elle le trouvait attirant, ce Isaak. Il était beau, il fallait évidemment le reconnaître, et était sympa et tout. Cependant, elle ne se voyait pas dans une relation avec lui. Elle ne saurait l'expliquer, mais à ce sujet, certaines personnes vous inspirent plus confiance que d'autres, non? Eh bien Erly ne pouvait pas dire que cela était le cas pour Isaak. Elle se contentait de cette légère tension entre eux, et de quelques petits gestes. Elle était très de nature tactile donc elle ne les sur-interprétait pas vraiment.

Elle était contente de le voir, ils se voyaient fréquemment, environ une fois par semaine. Elle comprenait que sortir de prison -enfin, ce n'était plus tout récent non plus -était un peu délicat, et comme elle appréciait sa compagnie, elle essayait de l'aider à ce sujet, sans le victimiser, ni sans le brusquer. A la Erlina comme on pourrait dire. Elle sortit donc le coeur léger de l'université, après une sieste pendant un cours qui de fait lui avait été très utile. Elle lui envoya un sms pour savoir où il se trouvait, et il lui indiqua rapidement qu'il se trouvait dans le café d'en face et allait sortir. Elle sourit en recevant ceci et fendit la foule des étudiants massés devant la porte d'entrée pour aller le rejoindre sur le trottoir d'en face.

Il était là, alors elle se dirigea vers lui. Elle lui fit la bise en posant une main sur son épaule - il était plus grand que lui, il fallait bien qu'elle se stabilise. "Salut! Comment tu vas?" Elle sourit, contente de voir une tête amie après une journée un peu trop longue et fatigante. Mais avant de le laisser répondre, elle ajouta: "Juste: on va au chinois comme on avait dit?" Le restaurant chinois n'était pas loin et était très bon, elle avait simplement peur -enfin,c 'est un bien grand mot- que beaucoup d'étudiants commencent à avoir la même idée, et qu'ils ne trouvent pas vraiment de table où s'installer tranquillement. Et comme cela arrangeait beaucoup Erlina de manger à peu de frais, le restau chinois était la meilleure initiative, donc elle espérait qu'il n'avait pas changé d'avis. Et puis, pas de doute possible, un rendez-vous galant au restaurant chinois, ce n'était juste pas possible.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Mer 29 Jan - 17:33

Erlina &  Isaak ❥  A long time ago... But now is better.

Une véritable plaie que de devoir m’enfermer dans un endroit clos avec cette femme, le silence était beaucoup plus doux à mes oreilles que la voix de ma psychologue. Elle cherchait encore à me faire parler, mais  je n’avais rien à dire, ce qu’il me rongeait était posé sur le livre qu’elle m’avait passé, elle ne m’avait jamais ordonné de lui faire lire, même si cela paraissait logique.  Mon esprit vagabondait loin d’elle, il se fermait à ses paroles, me laissant me rapprocher de mes souvenirs avec joie. Mon père, mon enfance et la belle vie à Los Angeles.  Le soleil chaleureux de cette ville manquait … une cité des anges qui aurait dû me garder pour elle jusqu’à la fin de ma vie, mais ma destinée n’était pas mienne, je devais simplement affronter chacun des obstacles qu’on avait mis sur ma route.  Me taire, je ne faisais que supporter chaque affront de ces personnes qui préférait me croire encore  coupable, alors que j’étais innocent,  je me pensais coupable et je ne comprenais pas le choix de Noé de ne rien dire.  J’avais perdu des parents  qui m’avaient été pris par une mort soudaine à ma naissance puis à mon enfance  et ce choix stupide qu’elle avait fait m’avait fait perdre mes parents adoptifs. Je ne les appelais sans doute pas ‘papa ou maman’, mais leurs présence avaient toujours était importante.  J’avais perdu gros à cause d’elle.  Enfin ce stupide rendez-vous était fini et ma seule envie était de rejoindre la jeune femme, Erlina.

La petite  Erlina  avait bien grandit à vrai dire, elle n’était plus cette petite rouquine que j’aimais taquiner avec son frangin. Elle était devenue une vraie femme,  qui nous laissait une image de femme/enfant au vu de ce caractère dont elle avait hérité en grandissant. Elle était parfaite, mais bien trop jeune puis elle était née  dans la mauvaise famille. Je ne voulais pas retourner au cachot pour une fille et elle était encore une mineure donc malgré l’attirance et le tact  qu’on pouvait avoir ensemble rien ne se passerait.  J’attendais bien sagement  en face de l’université attendant que la jeune femme n’arrive. Je regardais autour de moi cherchant sans doute à l’apercevoir si jamais elle me cherchait elle aussi. Mais, rien, puis je finissais par la voir débarquer souriant doucement en la voyant devant moi.  C’était plaisant de la voir, non pas seulement pour sa beauté, mais aussi pour le souffle de nouveauté et pureté qu’elle amenait à ma vie. Je ne disais pas qu’elle était vierge en  pendant qu’elle donnait un peu de pureté à ma vie, mais elle ne jugeait pas où alors n’osait pas le faire face à moi.

Je souriais à son baiser lui rendant ce dernier en prenant sa main déposé sur mon épaule dans la mienne en blottissant mon regard dans le sien. «   Ça va bien et toi ? »  Je ne pouvais qu’aller bien vu que j’étais loin de la ville de Pearl Tress et de ma chère psychanalyse.   Je finissais par penser à l’ajout qu’elle avait fait avant que je ne puisse répondre. Je souriais et hochais la tête  pour accompagner mes paroles. «   Oui,  on devrait sans doute se balader un peu avant ? Sauf si tu as déjà faim ? »  Je souriais délivrant sa main de la mienne après avoir laissé mon pouce  caresser sa main doucement.   «  Alors ? »  Demandais-je pour savoir ce qu’elle désirait faire.
©flawless




Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Mer 29 Jan - 18:24


A long time ago.. But now is better




Si le rendez-vous avec Isaak était un peu particulier connaissant ce qu'il y avait ou ce qu'il n'y avait pas entre eux, Erlina avait quand même hâte de le retrouver. Même si elle nourrissait des avis complètement divergents à son égard, elle était ravie de le voir. Après tout, il était sympa, drôle, beau, et puis quelques que soient les rancoeurs qu'elle nourrissait à l'égard de son frère, il était tout de même un lien avec lui. Alors quand elle le vit devant le café qui lui même se trouvait face à la sortie de la fac, elle pressa le pas pour le rejoindre. Elle le fit en un clin d'oeil, lui faisant rapidement la bise. Il saisit sa délicate main sur son épaule et la garda dans la sienne, plus robuste, en lui affirmant qu'il allait bien et lui retournant la question. "Eh bien écoute, ça va bien, ça va même mieux depuis que je suis sortie de cours!" Elle rit à cette mention qui devait la faire passer pour immature, mais c'était bien la vérité: ce cours l'avait bien ennuyée, comme certains qu'elle prenait ici, lui faisant clairement reconsidérer son orientation, et par extension angoisser à propos de son avenir.

Quant à leur soirée en elle même, il proposa d'aller se balader avant d'aller au chinois. Au diable le monde qu'il pouvait y avoir plus tard, une petite balade avec lui lui ferait du bien. "Oh oui bien sûr, marchons un peu! Ça ne peut que faire du bien, j'ai passé beaucoup trop d'heures assez là!" Elle rit encore, c'était sur que finalement, avec son travail à l'épicerie, elle s'était pas mal habituée à la station debout, du coup les cours lui semblaient d'autant plus pénibles, pour elle qui avait besoin de vie, d'animation. Elle sentit son pouce caresser sa main doucement, geste qui la fit sourire, tellement c'était agréable. Elle laissa ses doigts courir doucement sur sa main aussi, mais il lâcha sa main, ils n'allaient pas se balader main dans la main tout de même, niveau connotation, ce serait le maximum, ce qu'ils voulaient éviter. Alors, ils partirent vers la droite, il y avait un petit parc sympa dans les environs, il suffisait de marcher pendant quelques petites minutes pour y être et ensuite s'y promener. Cela leur ouvrirait l'appétit. "On peut aller par là, j'aime bien le parc qui est dans cette direction! Ça te va?" Elle ne savait pas s'il l'avait vu en venant, mais il aurait l'occasion de découvrir, du coup. Enfin, elle lui demandait son avis tout de même, elle ne voulait en rien l'obliger.

Alors que la décision de leur direction avait été prise et les premiers pas effectués, elle commença la discussion: " Tu as passé une bonne journée? " Elle ne savait pas trop ce qu'il avait fait, ils n'étaient pas si proches pour s'envoyer des textos à longueur de journée en décrivant leurs activités. Mais elle s'intéressait sincèrement à lui, sa vie, qui ne devait pas être évidente depuis sa sortie de prison. C'était un peu sa marque de fabrique, s'intéresser aux gens. Et c'était purement désintéressé et sincère. Elle s'intéressait même aux gens qui n'avaient pas de problèmes, simplement à ceux qu'elle appréciait. Alors là, dans le cas de ce cher Isaak, elle cherchait à l'aider dans sa démarche de sortie de prison. Elle savait bien qu'il n'aimait pas trop Pearl Trees, alors si elle pouvait l'aider à mieux supporter la ville et ses habitants, elle le ferait avec grand plaisir. Étant d'un naturel très amical, cela ne devrait pas s'avérer trop difficile pour elle. Le relationnel, il n'y a que cela de vrai. Si simple, et surtout si agréable quand il s'agit de personnes que l'on apprécie.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Mer 5 Fév - 13:31

Erlina &  Isaak ❥  A long time ago... But now is better.


Loin de Pearl Tress et en compagnie d’Erlina. J’allais pouvoir oublier toute les histoires qui étaient mienne. Je n’aimais pas devoir sans cesse revivre ce que j’avais vécu, alors après le rendez-vous chez le psychologue une sortie avec la jeune sœur d’un ami, ne pouvait être que bénéfique surtout quand cette personne était Erlina. Je la connaissais très peu maintenant, je ne la côtoyais que depuis deux petits mois à la demande de son frère, qui voulait garder un œil sur elle, je ne comprenais pas pourquoi entre eux ça n’allait pas, son frère ne m’avait rien expliqué. Puis, je ne me voyais pas à réclamer des explications, car après tout je n’étais pas le meilleur pour régler les problèmes, loin de là vu que de toutes façon j’avais moi-même mes problèmes. Je préférais profiter de mes moments avec la jeune femme à rigoler et toute autre chose comme parler, enfin sans jamais trop se confier. Entre nous il y avait une certaine attirance, mais cette dernière ne serait sans doute jamais comblée, vu qu’elle était la petite sœur d’un pote, une règle d’or pour moi. Je gardais la main de la jeune femme dans la mienne souriant en attendant sa réponse, une fois cette dernière donné je souriais doucement me rappelant malheureusement les cours que j’avais dû subir comme tout le monde. « Je te comprends j’ai toujours eu horreur d’être assis à écouter une personne censée nous donner l’envie de l’écouter et non l’envie de dormir … et ce genre de professeur c’est rare. » J’aimais les cours vivant ceux qui nous donnaient envie de participer et limite de frapper les personnes osant parler pour rien dire.

Je n’avais pas réellement faim pour le coup alors à la proposition de la jeune femme, je préférais lui proposer autre chose qui pourrait nous ouvrir l’appétit et surtout nous permettre de parler au calme et loin des regards curieux des autres personnes étant présentes pour se restaurer elles aussi. « Oui, puis on pourra parler plus convenablement sans des yeux pour nous épier ! Faudrait prévoir un coussin pour ton fessier ! » Je rigolais un peu soufflant doucement. J’étais bien et je pouvais enfin profiter de ce moment, heureusement que le juge avait admis que rester simplement dans la ville où le drame avait eu lieu que cela serait comme me remettre en prison, il avait été clément et avait décidé de me laisser sortir jusqu’à Woodburgh. Je me sentais comme un enfant surveillé par des parents assez strict, enfin c’était toujours mieux que rien. On marchait tous les deux à la même cadence profitant de la douceur du temps, le soleil nous réchauffait tandis que de légère brise venait caresser nos visage. Je ne savais pas réellement où on allait en allant par-là, mais apparemment la jeune femme le savait très bien. « Oui c’est parfait même, je crois l’avoir vu en marchant jusqu’à l’université, sauf si il y a un autre parc. » Je souriais me laissant tenter par notre destination.

On avait déjà pas mal marché que je pouvais d’ors et déjà apercevoir le parc qui nous attendait. De là où j’étais avec la jeune femme, je ne pouvais pas encore deviner ce qui se tramait dans le parc. Mon regard qui se posait toujours sur l’endroit dans lequel on avait prévu d’aller fini par dévier sur le visage d’Erlina. Sa question fit rater un battement à mon cœur, c’était rare qu’on me questionne sur ma journée et je venais déjà de me taper la psychologue, enfin j’allais faire un effort pour elle qui était une amie ? Oui enfin je doutais encore un peu. « Une journée normale, enfin je me réhabitues à la vie en liberté.. » Je n’avais pas de mal non plus à dire que j’avais été en prison, mais beaucoup moins à dire ce qui s’était passé là-bas. Au final, j’étais un criminel vu que j’avais fini par tuer quelqu’un et les remord ainsi que les cauchemars ne me laissaient pas l’oublier. « Après toi ! » Disais-je à la jeune femme alors que j’ouvrais le petit portail qui fermait le parc.
©flawless




Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Mer 5 Fév - 18:31


A long time ago.. But now is better




Erlina se sentait à l'aise à la ville. Cela la changeait de la relative campagne qu'était Pearl Trees. Autant la petite ville lui faisait du bien, elle se sentait un peu plus reposée et moins pressée, mais elle se sentait plutôt bien aussi à Woodburgh. La jeune femme qu'elle était n'était pas contre un peu plus de vie que dans la petite bourgade où elle résidait. Alors quand elle sortait, elle tentait souvent sur Woodburgh. Là cela tombait bien, puisqu'elle était déjà sur place pour ses cours, autant y rester pour retrouver Isaak, qui - elle le sentait bien- avait parfois du mal avec le fait de rester sur Pearl Trees. Ils semblaient tout deux contents de se voir, et les salutations furent même assez tendres. Quand il lui demanda comment elle allait, elle ne put s'empêcher d'évoquer furtivement le cours interminable qu'elle avait du subir. Il rebondit dessus, il avait surement la même expérience, évoquant le fait qu'avoir des prof passionnants était malheureusement assez rare. Elle en avait un seul qui la passionnait vraiment, c'était son prof de littérature anglaise. Mais bon, ce n'était clairement pas la majorité du corps professoral qu'elle fréquentait... " Ouais, ça tu l'as dit! J'en ai que un qui fait vraiment des cours passionnants et intéressants... " Enfin, bref, étendre la conversation là dessus, c'était aborder un sujet inintéressant et donner trop d'importance à ces profs soporifiques.
Ils proposèrent alors de ne pas manger directement, mais d'aller faire un tour. Il trouvait cela mieux, pour parler sans des yeux pour les épier. Elle rit un peu, cette façon de justifier leur balade dans un parc était un peu étrange. " Tu es agent secret en fait? Tu veux me dire des trucs totalement secrets?" Quand il ajouta qu'elle aurait besoin d'un coussin pour son fessier, elle s'étonna de ses paroles. Mais bien loin d'avoir une réaction de vierge effarouchée, elle dit: "Non mais tu sais ce qu'il te dit mon fessier?!" Evidemment elle riait et ne s'était aucunement offusquée de ses paroles. Elle voulait juste lui faire comprendre qu'elle n'était pas le genre de filles dont on parlait si aisément du fessier. Et puis le taquiner était toujours cool.

Ils se dirigeait donc vers ce parc, et quand Erly lui annonça où ils allaient, il semblait assez d'accord avec l'idée, d'autant plus qu'il lui semblait bien avoir vu ce parc. Ils souriaient tout deux en marchant, profitant de ce délicat soleil qui venait réchauffer un peu l'atmosphère hivernale. Alors qu'ils s'approchaient du parc, Erly lui demanda simplement s'il avait passé une bonne journée. Elle crut comprendre et voir que la question l'avait un peu perturbé. Elle ne voyait pas ce que ces propos innocents pouvaient générer chez lui.. Il avoua qu'il se réhabituait à la vie en liberté. Elle voulait un peu rendre cette idée plus légère, tout en abordant le sujet, alors elle précisa: " Rien de mieux pour profiter sa liberté que d'aller dans un parc non? Surtout que là, il y a l'air d'y avoir personne, ça tombe bien!" Elle sourit, de son sourire si adorable. Il la laissait d'ailleurs passer avant lui en lui tenant le petit portail du parc. Elle en sourit " Merci cher gentleman!" Elle entra, et passa dans l'allée principale du petit parc. Il n'y avait que quelques personnes, mais on était loin d'une affluence dérangeante. Elle allait tout le temps en même endroit quand elle venait ici. Il fallait marcher quelques instants, puis tourner sur la droite, et on se retrouvait face au soleil, dans une espèce de rotonde taillée entre les arbres. On y était bien, et des arbres entouraient le tout. Arrivant à l'orée de ce petit endroit, elle se retourna vers lui, et lui demanda "On s'installe ici?" Ils n'allaient pas tourner en rond pendant des heures dans ce parc après tout... Ils allaient être tranquilles ici en plus. Pour rire, elle ajouta avant qu'il répondre: "Comme ça tu pourras me dire tous tes secrets!" Elle rit gentiment, faisant référence à sa peur précédemment évoquée d'être écouté et épié. Ils allaient être bien ici, avant d'aller manger.



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Lun 10 Fév - 15:41

Erlina &  Isaak ❥  A long time ago... But now is better.



Les études pour moi c’était fini depuis un long moment, du moins, je n’avais pas prévu de les finir aussi tôt , mais mon destin ou plutôt Noéra en avait décidé autrement. Mon rêve de pouvoir devenir un pro de la course s’était écroulé tout bonnement avec mon affaire avec la justice. J’aurais pu maintenant retourner sur les circuits, mais impossible pour moi de le faire, je ne parvenais plus à me placer derrière un volant, je pouvais réparer les voitures, les conduire il y avait un blocage. Le fait de toucher le cuir du volant me laissait en tête la mort de ces deux enfants. Enfin, j’en avais marre d’y penser à présent, je voulais profiter d’Erlina. Les cours passionnants ? Ils n’y en avaient pas énormément, malheureusement, il fallait pour ça des profs en or et ça n’existait pas partout. Il devait en avoir un dans chaque université de professeur donnant l’envie d’écouter un cours dans sa longueur, la plupart du temps on s’endormait paisiblement dans les cours ennuyeux à souhait. Les amphis, j’aimais me mettre au milieu histoire de pouvoir m’assoupir en toute discrétion. Je rigolais à la réponse d’Erlina. « Tu m’étonnes, ça ne court tellement pas les rues ce style de professeur. » Je la plaignais, elle était enfermée assez souvent par conséquent avec des professeurs nulle à chier. Enfin, elle devait faire avec comme tous les autres universitaires.

Je rigolais doucement. Oui, cela pouvait paraître étrange à la jeune femme que je veuille m’éloigner des autres personnes pour parler, mais j’avais l’habitude que des personnes me reconnaissent. J’avais fini à la une du journal de Pearl Trees et de Woodburgh. Alors, je ne voulais pas me sentir mal à l’aise en réalité. « Oui, c’est bien ça et tout ce qui vous sera révélé pour le coup devra rester confidentiel, sauf si vous voulez subir un tas de châtiment pour avoir révélé des choses importantes. » Au final, impossible, de ne pas lancer un petit quelque chose sur cette remarque que venait de me lancer la jeune femme. « Qu’il a mal et que c’est gentil de s’inquiéter pour lui ? » Je rigolais lâchant un petit soupir en ajoutant en souriant un peu plus. « Ou alors il m’emmerde ? Mais, il serait méchant pour le coup » Je le sentais que cette journée allait être parfaite, j’allais pouvoir oublier mes problèmes avec Erlina.

Je pouvais entrevoir au loin le parc, j’étais d’ors et déjà content de profiter de l’endroit. C’était généralement calme et tout en étant peuplé. Enfin, je regardais la jeune femme en souriant doucement à sa réponse. Je finissais par placer mes mains dans les poches de mon jeans en marchant au même rythme qu’elle. « Oui c’est sûr ! C’est même parfait, enfin avoir des enfants courant partout dans un parc je trouve cela encore mieux. » J’avais toujours un pincement au cœur en pensant aux enfants, car ça me ramenait à ses deux enfants morts renversés. « Mais de rien ! » Je laissais donc passer la jeune femme en première souriant doucement à cette petite remarque me trottant encore en tête. Avant de m’enfoncer dans le parc une fois la porte franchit, je fermais la porte histoire de ne pas laisser entrer des animaux non désirés dans ce lieu. Je finissais par suivre Erlina tout en laissant mon regard flirter avec l’endroit. Il se posait sur des coureurs, des enfants jouant. Il n’y avait pas grand monde, mais l’endroit restait vivant ce qui rajoutait un certain charme à ce dernier. J’appréciais pendant quelques secondes la petite brise venant caresser mon visage. Mes mains quittèrent mes poches quand Erlina me proposa un banc où nous installer. « Oui c’est parfait ! » Il fallait bien qu’on se pose un peu, malgré que la jeune femme n’ait fait que ça de la journée, moi aussi par la même occasion. Au final, en y pensant un peu plus j’avais vécu une journée aussi pitoyable que la sienne, rester assis à écouter parler quelqu’un … bon moi mon psychologue désirait que je m’ouvre et ses professeurs désiraient qu’elle apprenne, enfin. « si tu savais le nombre de cachoterie que j’ai à te dire … on en a pour la moitié de la nuit-là, tu as prévu la tente ? » Je souriais la regardant dans les yeux justes avant de m’asseoir en laissant la jeune femme en faire autant. Je regardais devant moi ramenant mes genoux à mon torse.



©flawless




Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Mar 11 Fév - 10:51


A long time ago.. But now is better




Le premier sujet de conversation avait concerné le malheureux problème des professeurs bien endormants qui étaient bien plus fréquents que ceux qui menaient à bien leur travail et parvenaient à intéresser leurs élèves. Mais bon, ce n'était pas des plus passionnants de parler de cela, alors quand ils eurent rapidement évoqué la question, il était temps de passer à autre chose. Comme Isaak le voulait, ils s'éloignaient un peu pour aller se poser dans un parc avant d'aller au restaurant. Elle en plaisanta, lui demandant s'il était agent secret, sa réponse étant tout droit tirée des films d'espionnage, comme quoi elle ne devrait rien dire de ce qui lui serait révélé, bla bla bla. Elle rit, notamment lorsqu'il parla de châtiments. " J'attends de voir les châtiments possibles! " Elle avait du mal à concevoir qu'il lui ferait potentiellement du mal. Oui, il sortait de prison, mais non, il n'était plus comme cela. Il y avait eu des circonstances particulières, mais ils étaient amis, il ne lui ferait jamais de mal, elle le sentait bien. Ils étaient amis et se taquinaient beaucoup, surtout. Alors quand le fessier d'Erly fut placé au centre de la conversation, il proposa plusieurs choses qu'il aura pu dire, mais cela ne convenait pas à la jeune femme, qui fit une mine pensive. " Hmmm.. Non, il te dit plutôt de t'occuper de tes propres fesses! " Elle rit, ne voulant pas qu'il croit qu'il avait à s'occuper de son fessier à elle, mais sans vouloir être méchante avec lui, donc sa réponse se plaçait en quelques sortes dans une zone de compromis qu'elle était plutôt contente d'avoir trouvé.

Le parc semblait convenir aux deux jeunes gens, même s'il avoua qu'il aimait bien y voir des enfants courir. Erly aimait bien aussi, mais il ne fallait pas non plus que cela crie trop ou qu'ils lui rentrent dedans, sinon elle s'énervait assez vite. Il paraît que c'est toujours différent quand ce sont nos propres enfants. " Ça dépend je trouve, mais pour ce soir, c'est un peu tard pour y voir des enfants... Une autre fois! " Elle sourit, alors qu'il lui tenait la porte taille basse pour qu'elle entre. L'endroit était très sympa, et sans parler, ils avançaient tranquillement. Elle souriait encore, constatant que son ami baladait son regard dans tout le parc. Elle sentait qu'il en profitait et était ravie de voir cela. Cela devait sentir la liberté, le changement pour lui. Le voir comme cela lui fit vraiment plaisir. Elle voulait l'aider et si cette petite pause dans un parc lui faisait du bien, elle était contente. Elle proposa d'avancer vers un petit endroit isolé, et il approuva, alors Erly avança vers le banc et vint s'asseoir. Ils pourraient mieux discuter ainsi. D'ailleurs, il annonça qu'il avait beaucoup de choses à dire, sur le ton de la plaisanterie, lui demandant si elle avait prévu la tente. Elle rit à sa blague, et répondit: " Bien sûr, j'ai toujours une tente dans mon sac voyons! Mais il me faudra ta veste pour ne pas mourir de froid, je n'ai pas mon duvet!" Elle rit, avant de reprendre un peu plus sérieusement. " Non mais vraiment, qu'as-tu à me raconter? Si jamais ça prend trop de temps on trouvera refuge quelque part!" Elle sourit, de son sourire si adorable et gentil. Elle aimait beaucoup savoir ce que ressentaient et vivaient ses amis. Par curiosité certes, mais surtout parce qu'elle tenait beaucoup à eux, et à Isaak en particulier. Elle savait que ce n'était pas très facile pour lui en ce moment, alors elle posait très sincèrement la question. Elle ne comptait pas l'écouter comme sa psy. Elle n'allait pas le juger, elle était plus là comme une oreille attentive, qui comptait bien l'aider s'il en avait besoin. Après c'était un jeune homme solide, et l'aide d'un petit bout de femme comme elle avait peut-être ses limites pour lui. Peut-être qu'il ne la voyait toujours que comme la soeur de son amie. Une fille trop jeune avec qui on aime plaisanter...




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Dim 23 Fév - 10:36

Erlina &  Isaak ❥  A long time ago... But now is better.


Un bon moment, qu’importe le sujet sur lequel, elle et moi allions débattre. J’étais plus que certains que la journée allait être aussi passionnante qu’une course de voiture dont j’aurais été le pilote. Je la regardais alors, la jeune femme avait un aplomb qui me donnait des envies d’avoir du répondant, elle me rendait comme avant, bien avant l’histoire sombre qui faisait assez tâche dans mon histoire. J’étais plein d’en train avant, mais à présent je luttais pour être moi, j’avais été détruit par trois ans de prison, j’avais beau être une personne bagarreuse tuer ne m’aurait jamais traversé l’esprit, mais quelque fois nous n’avons pas le choix ! Moi, je n’avais pas le choix pour le coup, c’était cette personne ou moi-même. Étrangement, j’avais beau me haïr je n’étais pas prêt à mourir. Un petit sourire venait de s’installer sur mon visage à sa réponse, forcément, elle me cherchait et j’adorais tout simplement ça. « Non, ne vaut mieux pas savoir, ce que je te réserve … tu ne risquerais même pas de t’en remettre avant même que je ne t’inflige un quelconque traitement. » Disais-je avec un ton assez plaisantin alors qu’un clin d’œil fût adressé à Erlina avant que mon sourire ne réapparaisse. Méchant ? J’étais loin de l’être, même en prison à vrai dire, j’avais simplement cherché à me défendre après avoir laissé les autres me faire vivre un enfer. J’étais arrivé à épuisement avant d’arriver à la pire des choses qu’une personne puisse faire : ôter la vie à une personne à cause de la rage. La colère ou la rage c’était exactement la même chose pour moi. « C’est toujours plus drôle et plus enivrant de s’occuper des fesses des autres, mais on va dire que je vais t’écouter, tu as de la chance que tu sois dans mes bonnes grâce. » Je rigolais un peu alors que nous venions d’arriver au parc.

Pour moi le mot parc rimait forcément avec enfant, après tout l’endroit était fait et parfait pour ces derniers. Même si des grands enfants tels que nous étions capable de faire du toboggan ou encore de la balançoire pour nous amuser. Enfin, avant j’en étais capable, pour dire vrai depuis ma libération, je n’avais pas pris le temps de me poser dans un parc pour apprécier l’endroit, mais aussi le plaisir d’être dans un tel espace. Je souriais doucement à sa remarque. Il faut dire que vu l’heure assez tardif, les enfants devaient déjà être dans leurs bains avant le repas. Enfin. « Ouai, puis un peu de tranquillité et calme pour parler c’est sans doute mieux à vrai dire. » Je souriais doucement avant de la laisser passer la porte. Je regardais l’endroit, comme si je découvrais ce dernier pour la première fois, pourtant j’avais déjà frôlé le sol de ce dernier avec Noera, il était peut-être temps que j’arrête de penser à ces souvenirs qui nous représentait ensemble, car elle n’était plus là. Elle était vivante, mais dans mon esprit, je ne voulais plus rien à faire avec elle. Trop de mal, trop de chose qui me tenait à l’écart d’elle, malgré que mon cœur puisse encore se serrer lorsqu’une simple pensée d’elle venait me surprendre. Mon fessier confortablement installé sur le banc proposé par la jeune femme, je regardais cette dernière la laissant répondre à ma blague, pas forcément drôle, mais sans doute plaisante. Mon regard ne décrochait pas d’Erlina, laissant un petit sourire se dessiner à ses paroles. « Parfait si tu as une tente ! Par contre pour la veste, faut pas non plus trop demander … et moi dans tout ça je vais mourir de froid si, je te la passe.. Quand on ira manger, on volera des cartons histoire de rester au chaud. » Je souriais avant de lâcher un petit rire en imaginant la petite scène de nous en train de camper dans ce parc avec nos tentes et nos cartons pour être à l’abri du froid. Mes genoux collés à ma poitrine, je souriais en la regardant. « J’en aurais des choses à te raconter, mais tu vois ça ne sortirait pas tout seul, pourtant ce n’est pas que je n’ai pas envie, mais c’est comme un blocage. » J’avais toujours été ainsi. Je voulais parler, me confier sur mon ressentit, mais au final , il fallait m’arracher les vers du nez pour savoir quoi que ce soit, car je restais bloqué sur des mots, des peurs qui me rongeaient. J’avais toujours peur d’être jugé avec mon passe pourtant connaissant la jolie jeune femme, je pouvais lui raconter le pire qu’elle parviendrait à comprendre mon comportement, mais j’avais tant peur de faire fuir les personnes.
©flawless




Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Dim 2 Mar - 12:31


A long time ago.. But now is better




Cette douce soirée allait s'annoncer sympathique. On ne savait pourtant pas vraiment à quoi s'attendre avec ce cher Isaak. Mais s'il y avait une chose qui n'embêtait pas Erlina, c'était son passé de prisonnier. Elle n'en avait rien à faire après tout. Il était gentil avec elle et ne montrait aucune violence. Au pire, elle pouvait se défendre mais n'en sentait absolument pas -mais vraiment absolument pas- l'utilité ni le besoin. La seule raison qui faisait qu'elle prenait en compte son passé de prisonnier, c'était parce qu'il en ressortait meurtri apparemment, et qu'elle voulait l'aider. Non pas en étant son psy, ce n'était nullement son rôle mais simplement en l'aidant, en étant son amie. Et en le taquinant, sinon ce n'était pas drôle. D'ailleurs les premières taquineries fusaient déjà. Il annonça qu'il ne fallait pas qu'elle sache ce qu'il lui réservait, elle ne s'en remettrait pas. Impossible de ne pas renchérir là dessus pour une jeune femme spontanée comme Erlina. " Tu me fais même pas peur, essaye un peu pour voir!" Elle rit, elle savait bien qu'il ne lui ferait rien de mal. Il plaisanta aussi sur ses fesses, elle devait y faire attention, mais heureusement il était d'accord pour s'occuper des siennes à lui, même si c'était moins amusant. Là elle se contenta encore de rire, alors qu'ils rentraient tous les deux dans le parc.
Les enfants l'avaient déserté au vu de l'heure de fin de journée, et Isaak y trouva finalement un avantage, celui de la tranquillité. Elle ne pouvait qu’acquiescer, et même, ils pourraient aller jouer sur les jeux pour enfants au pire! Mais pour l'instant ils étaient installés sur un banc, et il était plutôt question de parler, et apparemment il en avait des choses à dire. Il proposa même de prendre des cartons pour s'y réfugier. L'image était drôle, mais n'incitait pas au confort. Elle rit et répondit " Au pire on pourra trouver refuge chez l'un de nous! La population de ce parc après une certaine heure me donne pas trop envie d'y rester tu vois!" Elle rit encore plus, elle n'avait jamais vraiment peur d'être seule la nuit, mais la population de dealeurs qui pouvaient trainer dans ce parc au-delà de 22h n'était pas des plus enviables.
Il avoua qu'il aurait beaucoup de choses à raconter, mais il ne parvenait pas à les dire. Elle comprenait le blocage, cela pouvait arriver. Et elle ne voulait pas le forcer, elle ne voulait pas qu'il se bloque encore plus. Alors elle tenta de le rassurer, abandonnant pour quelques secondes le ton plaisantin qu'ils aimaient tant. " Tu sais je ne suis pas psy donc tu me dis ce que tu veux" Avec un doux sourire, elle tenta d'orienter la conversation gentiment: " Ça se passe bien ton boulot au garage? " Une question simple, concrète, et qui ne menait pas à beaucoup d'introspection. Elle n'espérait qu'il ne serait pas du tout mal à l'aise, car c'était la dernière chose qu'elle voulait. Là tout de suite, l'évocation de ce blocage lui avait donné envie de lui faire un câlin, le prendre dans ses bras et lui dire que tout allait aller de mieux en mieux. Elle l'espérait sincèrement pour lui. Attendant sa réponse, elle jeta un regard sur les derniers enfants qui quittaient le parc. Ils pourraient prendre leurs places sur les balançoires et autres jeux, cela pourrait être marrant! Et puis, cela l'aiderait peut-être à parler plutôt que d'être dans cette configuration bien trop classique.




 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Adam hotness G.
▌CRÉDITS : .lollipops
▌PSEUDO : LKD
▌HISTOIRES POSTÉES : 161
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2030
▌DATE DE NAISSANCE : 29/08/1988
▌MON ÂGE : 30
▌QUARTIER : centre ville
▌EMPLOI/ÉTUDES : Garagiste
▌CÔTÉ COEUR : C'est quoi ce truc ?

▌EN CE MOMENT :

▌RPs EN COURS : OUVERT (1/5)
Erlina x A long time ago...
Eden & Dodo x Une alcoolique, un mec paumé et le malchanceux
Siloë x i Hate this car
Noera x [url= a venir

▌DC : L'aveugle. Le cocu.

MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Mer 26 Mar - 13:33

Erlina &  Isaak ❥  A long time ago... But now is better.


J’avais tant besoin de personne comme Erlina dans ma vie. Je ne me voyais que très mal sans avoir ce style de personne auprès de moi. Elle était spontanée et ne restait pas bloquée sur mon passé de prisonnier, je voulais m’en sortir et oublier tout ce que j’avais pu vivre là-bas, mais comment le faire si justement on ne cessait de me rappeler le mal que j’avais pu ressentir en me parlant de mes quelques années de prison ? Je n’avais rien fait au final, mais je me sentais toujours considéré comme un meurtrier d’enfant chose qui était totalement fausse. Enfin, j’avais tué au cours de mon emprisonnement et j’avais du mal à passer outre de cet événement alors heureusement que peu de monde le savait, mise à part le monde incarcèral. Heureusement. Sinon ma vie serait un enfer déjà que ce n’était pas une partie de plaisir de vivre à Pearl Trees. Je la regardais en rigolant un peu à sa réponse ! Elle n’avait pas froid aux yeux, mais malheureusement, qu’allais je pouvoir répondre pour le coup à la jeune femme. Je mordais ma lèvre en glissant mon regard dans le sien. « Hum disons que tu n’aurais jamais dû y gouter ! » Je soufflais alors que je déposais mes mains sur elle pour la chatouiller en rigolant. Je savais que la jeune femme était très chatouilleuse depuis son enfance alors c’était la seule chose que je pouvais le faire et c’était un supplice d’être chatouillé sans pouvoir se défendre.

Un parc sans rire d’enfant me paraissait malheureusement maussade, combien de fois j’avais rêvé enfermé dans ma cellule de pouvoir refaire le fou dans un parc avec mes amis. J’étais à peine majeur quand j’avais fini en prison et c’était une expérience des plus horribles qui m’était donné de vivre. A cet instant je pensais à Noéra qui m’avait rendu une vie impossible ! Pourtant, je l’avais aimé, l’avais été sans doute un mauvais mot, car je continuais d’éprouver des sentiments pour elle. Je secouais la tête, je devais me concentrer surnom futur et Noé était sans doute loin d’en faire partie comparé à Erlina et Siloë. Pourquoi pas ne pas camper après tout on avait les cartons non loin d’ici pour nous protéger et dormir paisiblement. Des idées farfelues, mais qui nous faisait un bien fou. « J’ai connu des populations bien plus horrible que celle qui fréquente ces parcs. » Je parlais bien entendu de la prison, j’en avais vu des choses et plus rien ne m’effrayait.

Des choses à dire ? J’en avais, mais comment aborder certain sujet avec d’autres personnes ? Sans les froisser, les effrayer ou autre ? Je ne voyais pas comment alors je me taisais gardant tout pour moi ou délivrant à un morceau de feuille quadrillé une partie de mon histoire avec des mots fort qui me parlait. Je souriais à la jolie rousse soufflant doucement de soulagement sous ses mots et ce ton enjoliveur qu’elle venait de me donner. « Heureusement, sinon je m’en vais et je te laisse seule » Les psy j’en voyais déjà une toutes les semaines alors ça me suffisait amplement. Alors, si je pouvais éviter d’en fréquenter hors mes séances j’étais plus que ravi. Je finissais par jouer avec un morceau de feuille d’un arbre qui nous était tombé dessus pour me détendre alors qu’Erlina finissait par laisser la conversation s’orienter sur mon travail. « Assez bien ! Je suis heureux que Lenny ait eu confiance en moi pour le coup … même si il me manque. Puis cette Siloë m’aide beaucoup, même si j’essaye de comprendre pourquoi Lenny l’avait recruté et apprit ce métier, le connaissant il y avait une raison derrière ce choix. » Je voulais toujours en savoir plus.

©flawless




Les peurs peuvent être fatale ♣️ L’angoisse du noir.  Le noir se trouve être ma bête noir, celle qui me dévore de l’intérieur. Je laisse croire que la violence  est la seule bête noire qui me hante et pourtant j’ai tellement de peur et de chose qui me donne des angoisses, que j’espère pouvoir avancer.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▌AVATAR : Sarah Bolger
▌CRÉDITS : Avatar: tumblr/signature: tumblr
▌PSEUDO : Sunburnbliss
▌HISTOIRES POSTÉES : 226
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/01/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 3915
▌DATE DE NAISSANCE : 17/03/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudes d'histoire de l'art/Vendeuse à l'épicerie
▌CÔTÉ COEUR : En couple ♥



▌RPs EN COURS : Malika ♦️ With a little help from my friend
Dorian ♦️ A classic is a book that has never finished saying what it has to say
Casey ♦️ Maybe I'm a girl and maybe you're the only man
Isaak ♦️ A long time ago... But now is better


MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better. Jeu 27 Mar - 10:30


A long time ago.. But now is better




Souvent, on pouvait dire qu'Erly avait une sorte de 6ème sens. Les gens qui ne la connaissaient pas la croyaient parfois trop naïve, trop crédule, parce qu'ils voyaient qu'elle faisait confiance à des gens en qui eux ne croyaient pas. Mais au contraire, elle utilisait son sixième sens bien féminin pour savoir qui ne la décevrait pas. Bien sûr, il lui arrivait de se tromper, mais depuis qu'elle était arrivée à Pearl Trees, elle était presque toujours dans le vrai. Or, avec Isaak, elle croyait en lui, en sa gentillesse -même s'il restait un homme taquin- surtout qu'ils se connaissaient depuis l'enfance, même si la relation n'était clairement pas la même. Là encore ils étaient en train de se taquiner, la jeune femme riant aux propos d'Isaak, qui la chatouilla. Elle se tordit dans tous les sens pour éviter ses mains, elle était particulièrement chatouilleuse. " Ah non pas ça, arrête !" Elle riait, il se souvenait que cela marchait déjà depuis sa plus tendre enfance...

Le parc les accueillait avant leur diner. Ils étaient installés dans un recoin tranquille, que les enfants avaient déserté, il commençait à se faire tard pour eux. D'ailleurs, quand Isaak proposa de rester très tard ici, de camper sous des cartons, la jeune femme sourcilla un peu, elle qui savait que des bandes de jeunes s'amusaient à venir dealer dans ce parc, et elle ne souhaitait pas être là pour le voir. Isaak lui affirma avoir connu pire, et elle voulait bien le croire. Alors en tentant d'éviter de le vexer - ce qu'elle ne désirait pour rien au monde - elle répondit: "Hum oui c'est vrai... Enfin je n'ai pas trop envie de rester tard ici non plus." Elle laissa échapper un petit rire un peu nerveux, ayant à la fois peur de l'avoir vexé, et cette idée ayant fait ressurgir des moments moins plaisants. Immédiatement, dès qu'elle pensait aux fins de soirée entourée de gars mal intentionnés, le spectre de son agression en Afrique du Sud ressurgissait. Bien sur, le contexte n'était pas du tout le même, mais il n'est pas besoin d'avoir une équivalence complète pour que ce genre de traumatismes ressurgissent.

Pour ne pas rester là dessus, elle releva son regard vers Isaak, lui assurant qu'elle n'était en aucun cas là pour prendre le rôle de son psy, elle voulait juste lui parler gentiment, savoir comment les choses avançaient pour lui. Et si elle pouvait être là pour l'aider. Il menaça de la laisser tomber si elle était vraiment psy. Elle fit mine d'être choquée, la bouche grande ouverte. " Tu me laisserais tomber? " Elle rit, elle sentait bien qu'il plaisantait. Surtout qu'elle lui demanda comment cela se passait au boulot, et il commença à en parler naturellement, il semblait assez content de son travail. " C'est cool si ça te plait ! Ah, je ne la connais pas, mais oui je pense que ce n'est pas un hasard si elle a été recrutée.. Si elle t'aide beaucoup c'est déjà un signe !" Elle laissa échapper un sourire encourageant, le travail était - à son goût - un des meilleurs vecteurs d'insertion sociale. Elle avait par exemple pu rapidement rencontrer des gens avec son travail à l'épicerie, or il est bien difficile de s'intégrer dans une petite ville comme celle-là, à moins de rencontrer les bonnes personnes. Comme Casey, qui livrait à l'épicerie assez souvent dans la semaine. Il était adorable, et elle l'appréciait tout particulièrement...Elle allait d'ailleurs dîner avec lui demain soir. Mais ce soir, elle profitait avec Isaak d'une soirée agréable, en tentant de lui changer les idées.



 
Things we lost to the flames
Things we'll never see again
All that we've amassed
Sits before us, shattered into ash

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ISAAK ♠ A long time ago... But now is better.

Revenir en haut Aller en bas

ISAAK ♠ A long time ago... But now is better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les services :: L'université-