Partagez| .

✘ Let me be close to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t1231-benji-we-re-making-all-the-same



▌AVATAR : Louis Tomlinson
▌CRÉDITS : Ava: ©anaëlle | Gifs: Tumblr & Pudding Morphina | Signa: ©Bittersweet
▌PSEUDO : Bittersweet
▌HISTOIRES POSTÉES : 113
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 09/05/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1055
▌DATE DE NAISSANCE : 21/06/1993
▌MON ÂGE : 25
▌EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en langues étrangères
▌CÔTÉ COEUR : On peut passer la question.. ?



▌EN CE MOMENT : Griffin Rules

▌RPs EN COURS : Griffin's On top of the world
Tasha Let me be close to you

▌DC : LL ♥ la tornade blonde, Dodo le prof qui aime la pratique, Mimile le chasseur de fantôme & Nono le p'tit abricot

MessageSujet: ✘ Let me be close to you Jeu 5 Juin - 22:34

Tasha & Benjamin
Let me be close to you



Sa dernière heure de cours, Benjamin l’a passe le visage posé dans la paume de sa main, à regarder par la fenêtre de l’amphithéâtre, il a pleine vue sur le banc où régulièrement il retrouve Jakob et Tasha. Il n’écoute qu’à moitié son professeur, perdu dans ses pensées, toutes dirigées vers la jolie brune qu’il voit s’avancer vers le fameux banc. La jeune femme obsède un peu le Griffin, le fait qu’elle ne parle, le fait qu’elle n’a fini par lui parler qu’une fois, enfin deux fois, à lui, le fait qu’elle continue de se terrer dans son mutisme. Il ne désespère pas de réussir à ce qu'elle lui parle encore, il aime tellement le son de sa voix, envoûtante, entêtante. Le châtain sourit en y pensant, mais il revient rapidement à la réalité, quand son voisin lui donne un coup de coude dans le bras. « Hein quoi ? » Il dirige son regard sur le garçon qui se trouve à côté de lui et qui lui fait un signe du menton, le professeur a le regard dirigé vers lui, et même s’il ne fait aucune remarque, la lueur sombre qui éclaire ses pupilles ne laisse aucun doute sur le fait qu’il désapprouve l’absence d’intérêt de Benjamin pour son cours. Ce dernier souffle légèrement, laisse son prof reprendre en faisant mine d’être attentif cinq minutes et ses yeux bleus reprennent aussi vite le chemin dans la direction de la fenêtre, loin hors du bâtiment. * ouf, elle est toujours là. *

À partir de ce moment-là, Benji n’a porté son attention uniquement sur deux choses, alternant son regard entre Tasha toujours assise sur le banc, et l’heure affichée sur son portable. Il n’arrête pas de soupirer, trouvant le temps particulièrement long. Finalement, tellement absorbé par sa contemplation de la brune, il n’en remarque même pas quand le professeur annonce la fin du cours. « Hey, Ben, c’est fini. Tu viens on va manger. » Le châtain regarde son pote et secoue la tête en se ramassant ses affaires sur la table, les rangeant dans son sac à dos, puis se lève « Euh non, je vais manger dehors, j’ai pris un sandwich aujourd’hui. » L’étudiant lui adresse un sourire entendu et s’en va donc sans attendre Benjamin, qui attrape son sac et se met à marcher d’un pas relativement pressé vers la sortie. Sur le chemin qui l’amène jusqu’au parc entourant la faculté, il se fait un peu bousculer. D’ordinaire, il râlerait un peu, mais là c’est différent, il sait qu’elle est là-bas et il préfère se dépêcher de la rejoindre. Il a envie de la voir sourire à défaut de pouvoir d’avoir la chance d’entendre le son de sa voix, même s’il compte bien pouvoir l’entendre encore.

En arrivant dans l’espace vert, Benjamin ralentit la cadence, il ne veut pas qu’elle puisse remarquer qu’il est pressé de la voir. Il se calme, respire profondément et remet ses cheveux en place d’un geste désinvolte de la main. Ça y est, plus que quelques pas et il sera à sa hauteur. Le châtain appréhende un peu, avec Tasha il ne peut jamais être certain de comment ça va se passer. Tantôt froide et distance, tantôt plus aimable. Alors il y va à tâton et la salue déjà avant d’arriver devant elle, histoire de la prévenir de sa présence. « Salut Tasha ! Ça va ? » Il reste debout près d’elle, attendant qu’elle lève les yeux vers lui. Ah ses magnifiques yeux bleus, il pourrait s’y perdre dedans, dommage qu’ils aient cet air si sombre et triste, il aimerait tant la comprendre, savoir pourquoi elle ne parle plus, savoir ce qu’il lui est arrivé et lui rendre un sourire plus franc sur son si joli visage. Mais Benji sent que quelque chose ne va pas, il ne se l’explique pas, mais il le ressent. Il s’approche de deux pas et discerne malgré le visage baissé de Tasha ce qui ressemble à des bleus sur sa pommette. « Tash qu’est-ce qui t’es arrivé ? » Il pose son sac à dos contre un pied du banc et s’agenouille dans l’herbe devant elle inquiet. « Qui t’a fait ça ? Laisse-moi voir. » Sans réfléchir, de son index il tente de relever le visage de la jeune femme, afin de pouvoir planter ses yeux bleus dans ceux encore plus bleus de Tasha.  
Codes par Wild Hunger.


A friend is one who knows you and loves you just the same

"  When we honestly ask ourselves which person in our lives means the most to us, we often find that it is those who, instead of giving advice, solutions, or cures, have chosen rather to share our pain and touch our wounds with a warm and tender hand "
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t1274-tasha-there-s-truth-in-your-lie



▌AVATAR : Kaya Scodelario ♥
▌CRÉDITS : riddle && Pudding Morphina && Tumblr
▌PSEUDO : PUDDING MORPHINA
▌HISTOIRES POSTÉES : 12
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 31/05/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 90
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiante en littérature
▌CÔTÉ COEUR : En défficite émotionnel



▌EN CE MOMENT :
...let me think about it # tashamin
▌DC : Aksel E. Griffin

MessageSujet: Re: ✘ Let me be close to you Mer 11 Juin - 15:36



Let me be close to you

   
   
   

L’enfer. Sincèrement, je me savais dans la merde depuis quelques temps, à cause principalement de Benjamin, mais je ne pensais vraiment pas qu’à cause d’Abel, je serais dans un état encore pitoyable que je n’étais déjà. A vouloir jouer avec le feu Tash, on se brule que m’avait dit Anastasia quand j’étais rentré à la maison le visage en sang. Ouais, merci sœurette. J’aime me savoir soutenue. La veille, j’avais été voir Abel. J’avais dit à Benjamin qu’il m’avait empêché de conclure avec lui, et je n’aimais pas mentir. Ah la blague ! Bien sûr, je me suis rétractée au dernier moment. Cette fois, Benjamin était pas là. Il m’a pas touché. Enfin je veux dire, il m’a pas…vous savez, touché. Mais par contre, il s’est défoulé. Il m’a tapé. Donc en soit, il m’a pas touché, mais il m’a pas loupé. Ça rime, c’est classe non ?

Levant les yeux aux ciels, je sortis de mes pensées en appuyant ma tête sur le mur à côté de moi. Jamais je n’avais été dans un cours aussi stupide de toute mon existence. C’était d’un chiant ! Lorsque la sonnerie annonça la fin du cours, je fus une des premières à sortir. Je n’avais pas l’habitude de courir vite, mais étant dans la même classe qu’Abel, je préférais me fouler la cheville que de rester à moins de trois cents mètres de lui. Je me dirigeais vers la sortie lorsqu’une main agrippa mon poignet. Merde ! Pas couru assez vite. En fermant les yeux, je me retournais doucement. « Tasha ? » Jakob ? Je soulevais un sourcil en le voyant. « Tu attendais quelqu’un d’autre ? » Hochant négativement la tête je lui souris, ma pommette me faisant automatiquement souffrir, me rappelant gentiment une soirée que j’aurais préféré oublier. « Je dois aller voir quelqu’un mais… Je te vois plus tard. » Un sourire douloureux plus tard je le vis partir vers un garçon blond que j’avais l’impression d’avoir déjà vu trainer avec ma sœur. Le monde est petit.

D’une main certaine, j’ouvris la porte devant moi et me dirigeai directement vers le banc. Benjamin n’était pas là. Surement en cours. Je sortis quelques affaires de mon sac et les mis à côté de moi. Je n’avais vraiment pas faim. Voir Abel ce matin m’avait fait remonté l’estomac d’une façon tellement soudaine que j’avais failli redonner mon petit déjeuner, et je ne m’en étais toujours pas remise. Alors au lieu de manger, je sortis mes écouteurs et les branchèrent à mon iPhone. J’ouvris ma liste de chansons avant de trouver celle que je voulais. M’asseyant en tailleur, je détachais mes cheveux qui étaient regroupés en une queue de cheval et les laissa voler au gré du vent, me concentrant sur la voix de Marco Hietala les yeux fermés. Je n’entendis pas, lorsqu’une heure fut passé, la cloche sonner la fin des cours. La voix de Lauri Ylönen chantant Keep your heart broken me satisfaisait l’ouïe.

Mes yeux se fermèrent doucement et, par automatisme, je baissai la tête. Je ne pleurai pas, je n’avais jamais aimé pleurer. Mais la pression autour de mes poumons se fit de plus en plus présente. La fin de la chanson arriva pile au moment où une voix que je ne connaissais désormais que trop bien me demanda si j’allais bien. Bah oui Benjamin, je vais parfaitement bien, je me suis faite tabasser hier par le mec que tu détestes le plus au monde, et sinon toi, ça va ? Doucement, j’atteignis l’iPhone dans ma poche pour éteindre la musique mais ne le regarda pas pour autant. Je savais que mon visage était couvert de bleus, et à vrai dire, ça m’énervait un peu qu’il me voit comme ça. Que dis-je, un peu ? Non, je n’avais pas envie du tout qu’il me voit comme ça. Parce que ça lui donnerait raison pour Abel et ça, ce n’était pas réellement quelque chose dont j’avais envie. J’enlevais mes écouteurs doucement et les rangea à côté de mon iPhone dans ma poche, tout ça bien sûr, sans lever une seule fois les yeux vers lui.

Pourtant, j’aurais dû me douter qu’il ne me laisserait pas tranquille. Il ne me laissait jamais tranquille. Et finalement, j’aimais ça. Quoi ? Non ! Non, j’aimais pas ça. C’était dérangeant. Oui, c’est ça. Dérangeant. Il s’approcha un peu plus de moi et j’avais juste envie de me reculer, mais…j’étais sur un banc, donc les possibilités étaient restreintes. Et là, il vit mes bleus. Mais pourquoi est-ce que j’ai pas pris l’habitude d’écouter Nana moi ? Elle voulait me prêter du fond de teint ce matin ! J’aurais dû accepter ! « Tash qu’est-ce qui t’es arrivé ? » Il veut que je lui réponde quoi ? Il posa son sac à côté de lui, contre un pied du banc et se mit à genoux devant moi. Waouw, pas mal… Fallait que j’arrête de penser. Vraiment. « Qui t’a fait ça ? Laisse-moi voir. » Non. Non. Je voulais pas qu’il voit. Pourtant, il approcha son index de mon menton, et sachant très bien ce qu’il allait faire, je le laissais remonter le visage pour que mes yeux captent enfin les siens. Oh mon dieu ces yeux ! Bravo pour ma résolution d’arrêter de penser. Ouais, chapeau ! Je pris son doigt dans ma main et l’éloigna de mon visage. Je ne pourrais surement pas supporter plus de contact.

Je lâchai son regard et mes yeux se plantèrent sur une figure plus loin sur l’herbe. Abel. Je ne pus plus bouger et mes mâchoires se contractèrent, déclenchant une douleur lancinante juste sous l’œil. Putain d’hématomes merdiques.
# tashamin, parce que c'est tashamin ♥


every step you take, every move you make.
Revenir en haut Aller en bas

✘ Let me be close to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mÿ <3 __ Atelier [ - CLOSE - ]
» Attaque Close combat
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» Bug de close combat
» Un parisien et un cannois rentrent dans une maison close...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les services :: L'université-