Partagez| .

Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t1145-brooklyn-il-faut-etre-cruel-rie



▌AVATAR : Ariana Grande
▌CRÉDITS : .
▌PSEUDO : Enaro
▌HISTOIRES POSTÉES : 39
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/04/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 535
▌DATE DE NAISSANCE : 28/11/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiante en sport


▌EN CE MOMENT :

I play with him as we play puppets and sometimes I look his eyes and i'm shamed because he's an angel in my life

MessageSujet: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Jeu 3 Avr - 11:55


   
Camden & Brooklyn ♥
It's a dangerous game and our heart is going to lose



   Jackson était débile et Brooklyn le détestait, en fait elle se demandait même ce qu'elle avait pu lui trouver. Certes, il était mignon, bien foutu et toutes les filles le voulaient, mais à part ça, il n'avait rien de sensationnel ce garçon. Les bras croisés sur la poitrine et les lèvres pincées, elle négociait avec son maitre chanteur sur le défi qu'elle devait réaliser pour ne pas voir la vidéo de leur ébats sur internet ou pire, envoyée à tous les étudiants de l'université. Le choix de l'étudiant s'était porté sur Camden Collins, un étudiant de la faculté de sciences, le genre à bouquiner toute la journée et à bégayer dès qu'il prenait la parole en public. Se jouer de quelqu'un n'enchantait pas Brooklyn, elle n'était pas un ange, mais pas sans morale pour autant, mais à vrai dire, pour sauver sa peau il fallait parfois mettre de côté ses convictions. Après tout, un mois ce n'était pas grand-chose. Ils passeraient quelques journées ensemble, Brooklyn s'arrangerait pour le faire sous les yeux de Jackson et à la fin  de ce foutu mois, elle se détacherait lentement du geek et il ne remarquerait même pas qu'elle s'était servie de lui. Dans sa tête tout était clair, à un détail près : Trouver une approche. Son imagination débordante l'aida grandement et en quelques minutes, elle avait élaboré un plan dont elle était sûre de l'efficacité. Elle tapota sur l'épaule de celui qui lui avait fait perdre quelques mois de sa vie et tourna les talons en lui jetant un dernier regard. « Tu me le payeras, Jackson. » D'un geste de la main, elle replaça ses mèches de cheveux puis traversa le couloir d'un pas décidé dans la direction de Camden Collins. Au fur et à mesure de ses pas, elle réalisait qu'elle ne connaissait même pas le son de sa voix, ni même qui était sa bande d'amis parce qu'elle n'avait jamais prêté attention à lui. Ils étaient l'opposé de l'autre et se trouver des points communs ou des sujets d'entente allait sûrement être difficile. La petite rousse se posta devant l'étudiant et lui adressa un petit signe de la main accompagné de son plus joli sourire.


« Salut ! Tu es Camden Collins ? » Elle marqua une courte pause. « On m'a dit que tu étais en biologie, j'ai besoin d'un tuteur pour plusieurs matières scientifiques, est-ce que tu pourrais m'aider ? »


Brooklyn cligna des yeux et roula des épaules comme elle savait si bien le faire, tout en gardant son célèbre sourire. Elle ne pouvait pas essuyer un refus et honnêtement, on ne lui avait jamais rien refusé. Elle se demandait ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête de Collins à cet instant, pourvu qu'il ne s'évanouisse pas. Finalement, c'était une bonne excuse, Brooklyn était une excellente élève dans les différentes matières sportives, mais pour ce qui était des matières scientifiques, elle avait quelques lacunes et risquait de rater son année à cause de celles-ci. Perchée sur ses talons d'une dizaine de centimètres, elle commença à trépigner sur place, impatiente d'entendre la réponse de Camden qui n'en finissait pas de lui répondre. Venait-il de perdre la voix ? « Tu es libre aujourd'hui ? J'aimerais commencer le plus tôt possible. » Un sourire se dessina sur les lèvres de l'étudiante et elle décida d'arrêter de parler pour laisser la parole à Camden. Elle profita de ce répit pour le regarder d'un peu plus près et réalisa que finalement, il n'était pas moche. Il était plutôt mignon, du genre mignon comme un petit chaton perdu. L'opposé des garçons qu'elle avait l'habitude de fréquenter.
   


Brooklyn Wilson ♥️
J'ai trahi, j'ai sali, j'ai haï, j'ai banni. Qu'est-ce que j'ai acquis à part des remords et des maladies ? Rien, à part la peur de rester seule toute ma vie.  
©️ sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t564-camden-but-there-s-a-lot-



▌AVATAR : George Shelley
▌CRÉDITS : Anaëlle
▌PSEUDO : Mat'
▌HISTOIRES POSTÉES : 566
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 10/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2325
▌DATE DE NAISSANCE : 15/08/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park > La Pensée Fermière
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiant en biologie.
▌CÔTÉ COEUR : Le dindon de la farce.



▌EN CE MOMENT :
L’heure avait sonné, cette discussion de la veille trottant encore dans ma tête. Brooklyn Wilson… J’étais béni des Dieux, et si elle voyait en moi quelqu’un de confiance pour discuter, il fallait que je lui accorde une oreille attentive. Je soufflais un bon coup, me répétant quelques consignes anti-boulets que je devais suivre à la lettre pour ne pas passer pour un attardé et me ridiculiser « Allez Cam’, tu peux le faire… Ne rigole pas comme un cochon, ne parle pas de science, ne parle pas de tes parents, ne rougis pas si jamais elle te regarde dans les yeux, joue au mec cool. »

▌RPs EN COURS :
Broken ♫ I can't make you love me if you don't...

Griffin & les SuperZéros ♫ Live while we're young...

▌DC : Nathaniel, London & Ioio.

MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Jeu 3 Avr - 17:43

Broken
He drives to school every morning while I walk alone in the rain...
Les cours de la matinée avaient été particulièrement intéressants, et le professeur Harding leur avait donné un devoir pour le lendemain en chimie, ce qui avait le don de mettre Camden dans tous ses états. "Non mais tu te rends compte Riri, il nous file quatre pages d'équations chimiques à faire pour demain, et en plus ça comptera pour la note finale ! Je sais bien que c'est pas franchement compliqué mais bon, j'avais déjà mon projet de biologie que je voulais absolument avancer ce soir, c'est à rendre dans deux semaines et je n'ai toujours pas réussi à faire fonctionner ma maquette ! Ca me stresse !" Lorsqu'il parlait des cours, le petit geek avait la langue bien pendue. Riley avait beau lever les yeux au ciel, rien n'y faisait, le frisé n'en finissait pas de radoter. La tête dans son casier, il cherchait son bouquin de géologie parmi la pile de ceux qu'il avait emprunté à la bibliothèque, et le tendit à son meilleur ami. "Tiens, tu vois, la tectonique des plaques est bien mieux expliquée dans celui-là, j'avais pourtant dit à la prof que ce manuel là était plus abouti, mais bon... Ils sont têtus, ils croient toujours tout savoir tout ça parce qu'ils s'assoient de l'autre côté du bureau, mais bon, l'intelligence, c'est aussi de savoir reconnaitre qu'on a tort, t'es pas d'accord ?" Lorsqu'il releva la tête, il aperçut la fille la plus jolie, la plus classe, et sûrement la plus populaire de la fac en face de lui. La pile de bouquins qu'il tenait dans ses mains était tout ce qui le séparait de Brooklyn Wilson, de ses cheveux parfaits, de ses petites fausettes qui lui donnaient un air de petite fille, de son parfum fleuri qui faisait battre les cœurs de tous les mecs des environs. Les yeux grands écarquillés, Camden se demandait bien ce qu'elle pouvait faire par ici, elle devait s'être perdue, ou alors elle venait leur parler des Griffin, après tout, ça devait être ça, elle avait du les voir trainer ensemble, ou pire, voir les images de l'incident au stade et vouloir des potins croustillants pour sa clique. Regardant Riley en arquant les sourcils, le petit scientifique était pendu à ses lèvres. Lorsqu'elle lui adressa un sourire accompagné d'un geste de la main, il n'y avait plus de doutes possibles, la pompom girl ne s'était pas égarée, elle venait pour lui parler. Qu'est-ce qu'une fille comme elle pouvait bien lui vouloir ? Elle le regardait droit dans les yeux, alors son ventre commençait à se nouer, son cœur allait sortir de sa poitrine, il avait la bouche pâteuse et n'était même plus certain de savoir épeler son nom correctement.

Pour le coup, le petit génie était très loin de l'être lorsqu'il s'agissait de la gente féminine, et tandis qu'elle lui adressait la parole pour la première fois, il restait complètement figé. On aurait dit un gamin de cinq ans qui voyait le Père-Noël, il n'arrivait pas à comprendre ce qui se passait, sa capacité d'analyse était soumise à rude épreuve, il ne l'avait pas vue venir, non, et surtout, le pourcentage de chance que cet instant se produise avoisinait clairement le zéro. Camden Collins... Elle connaissait son prénom et même son nom, depuis quand est-ce que le monde autour avait noté sa présence ? Il attendait désespérément la chute, le moment où elle allait lui rire au nez, lui dire qu'il ferait mieux d'aller chez le coiffeur, qu'il ressemblait aux moutons que ses parents élevaient, que la fac n'étaient pas pour les enfants, ou tout simplement lui dire qu'il était sur son chemin et qu'elle avait besoin qu'il s'écarte, sous les rires de tous ses potes qui se feraient un plaisir de se moquer d'un garçon comme lui, mais ça ne venait pas. Elle lui parlait de tutorat, de sciences, mais ça ne lui parlait pas, il attendait la suite, le moment où tout allait soudain prendre son sens... Seulement, elle insistait, et au moment où elle lui demanda s'il était libre aujourd'hui, il tilta qu'il n'y avait sûrement pas de pièges, qu'elle était vraiment sérieuse avec ses cours... Pris au dépourvu, il regarda Riley, qui se tenait toujours à ses côtés, avec stupéfaction et tenta une réponse à la demoiselle... "Je... euh... Je... Oui, ok." Cinq mots, il ne lui avait fallu que cinq mots pour avoir l'air complètement ridicule et ainsi en l'espace d'une seconde valider tout ce qu'elle avait surement du entendre avant de finalement lui adresser la parole. Il était pathétique, et sans même l'en rendre compte, baissa la tête et fixa ses pieds. Il voyait les escarpins de son interlocutrice faire face à ses baskets pleines de boue, et il comptait ls secondes jusqu'à ce qu'elle lui tourne les talons... Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit... Elle n'avait toujours pas bougé. Timidement, il releva la tête et Brooklyn était toujours face à lui, un sourire aux lèvres. Camden esquissa un sourire timide à son tour et, voyant qu'elle attendait plus de détails, il murmura "Je finis les cours à 17h30, donc on peut se retrouver dans la salle 207 après si tu veux, enfin, si ça te convient, sinon je... Enfin, j'peux attendre, tu... Tu... C'est toi qui vois quoi, je ne veux pas t'imposer quoique ce soit." Il avait beau savoir que ce genre de filles aimaient les mecs forts et plein d'assurance, il ne réussissait pourtant pas à aller contre sa nature, il était mal à l'aise, ça se voyait, ça s'entendait, et il avait honte. Quel mec de dix-neuf ans était si coincé ? Intérieurement, il s'en voulait, mais c'était plus fort que lui, sa timidité avait pris le dessus. Encore pire que ça, il se sentait mal de se mettre dans un tel état pour une fille qui ne se souviendrait même pas de son prénom dans deux jours.
©clever love.


i can show you the world


He'll never know the way you lie when you look at me, so keep trying but you know I see all the little things that make you who you are. So tell me girl, does he know that you'll never go back ? ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t1145-brooklyn-il-faut-etre-cruel-rie



▌AVATAR : Ariana Grande
▌CRÉDITS : .
▌PSEUDO : Enaro
▌HISTOIRES POSTÉES : 39
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/04/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 535
▌DATE DE NAISSANCE : 28/11/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiante en sport


▌EN CE MOMENT :

I play with him as we play puppets and sometimes I look his eyes and i'm shamed because he's an angel in my life

MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Jeu 3 Avr - 20:10


   
Camden & Brooklyn ♥
It's a dangerous game and our heart is going to lose



   Cette journée n'aurait pas dû se dérouler ainsi. Brooklyn n'avait pas vu le coup fourré de Jackson se préparer et désormais, elle était prise au piège comme un puceron dans une toile d'araignée. Elle détestait ce sentiment et encore plus l'emprise que Jackson avait sur elle grâce à ce petit jeu. Par chance, toutes ces frustrations ne l'empêchaient pas d'être convaincante et avec le petit numéro qu'elle venait de faire à Camden Collins, ce dernier ne pouvait pas lui refuser sa demande de tutorat. L'étudiant avait pris son temps avant de répondre, lançant des regards surpris de temps à autre au garçon qui l'accompagnait et qui devait sûrement être un de ses amis. Brooklyn ne savait pas trop si c'était sa présence qui mettait Camden dans un tel état, l'obligeant à bégayer quelques mots à peine compréhensibles, mais si c'était le cas, elle culpabilisait presque de l'impressionner à ce point. C'était une cheerleaders, elle avait l'habitude qu'on la regarde, qu'on lui parle ou bien qu'on l'admire, mais de là à provoquer de la peur, elle n'avait jamais médité là-dessus. L'étudiant baissa rapidement la tête sous l'emprise de la honte, mais Brooklyn ne le quitta pas des yeux et l'accueillit avec un sourire lorsqu'il se décida à la regarder de nouveau. Il était clair que Camden manquait de confiance en lui, même un enfant de dix ans pouvait faire mieux, mais Brooklyn pris son mal en patience et attendit que le brun se décide à lui donner plus de détails. Elle lui adressa un léger sourire et acquiesça d'un signe de la tête. « C'est parfait pour moi ! A ce soir alors. » Elle adressa un petit clin d'oeil à Camden ainsi qu'un bref salut à son copain et tourna les talons pour rejoindre sa partie de la faculté, inutile de perdre plus de temps dans le coin scientifique de l'université. Elle avait réussi à s'approcher de sa cible et maintenant que la machine était en marche, elle ne pouvait plus faire demi-tour. La cheerleaders eut à peine le temps d'avancer de quelques mètres que déjà Jackson était à ses côtés, lui demandant ce qu'elle avait dit, ce que Collins avait répondu, la façon dont il avait réagi et tout un tas d'autres détails auxquels elle n'avait pas prêté attention. Brooklyn leva les yeux au ciel et lâcha un soupir. « Qu'est-ce que tu voulais qu'il fasse ? Je me suis débrouillée pour faire ton stupide pari et franchement, je trouve ça dégueulasse. Maintenant bouges de là, j'ai pas que ça à faire. » « Ouais mais tu le revois ? » « Ce soir. » Jackson lâcha un rire puéril puis tapa un rapide hight five à une Brooklyn lasse qui avait hâte de le voir s'éloigner de son chemin. Elle dévala rapidement les escaliers qui menaient à l'amphithéâtre où se déroulait son cours de théorie de sport de raquettes et s'installa à sa place habituelle, au fond de l'amphi, là où sa bande l'attendait déjà. Le prof ne tarda pas à faire son entrée, presque en courant jusqu'à l'estrade où attendait le petit micro qu'il adorait tapoter à chaque fois qu'il prenait la parole. Le cours de théorie s'éternisa, comme bien souvent et très vite Brooklyn se laissa déconcentrée par ses copines et leur conversation bien plus intéressante que celle du professeur qui se tenait en face. « On va chez toi ce soir ? » L'étudiante  attrapa son sac à main pour y sortir son miroir de poche et son baume à lèvre, qu'elle appliqua soigneusement avant de répondre à son amie. « Oui, mais j'ai un truc à faire après les cours, je vous envoie un sms quand j'ai terminé. » Cette nouvelle attira l'attention des autres filles, mais malgré leurs questions, Brooklyn resta silencieuse sur cette occupation mystère. Elle était la meilleure quand il s'agissait de faire parler les gens. Le prof termina son cours à l'avance, ce qui laissait une petite demi-heure de libre à l'étudiante avant de rejoindre Camden. Elle quitta l'amphi tout en discutant de tout, mais surtout de rien avec le reste du groupe puis se sépara rapidement de celui-ci pour se rendre dans le couloir principal de la fac de sciences. Brooklyn s'arrêta en chemin pour se prendre une canette d'icetea et par la même occasion prendre une boisson pour son futur tuteur. Elle marqua une pause, hésitant devant la machine. Qu'est-ce que ça peut bien boire un geek ? Pour éviter toutes prises de tête, elle appuya sur le bouton pour prendre une deuxième canette d'ice tea  puis interpella un malheureux qui venait de croiser sa route pour lui demander où se situait la salle 207. Car oui, évidemment, elle n'en avait aucune idée. Après des explications bien trop savantes, la rousse remercia le paumé qui venait de l'éclairer puis bifurqua pour se rendre dans la salle. Salle qui, par chance, était vide, elle prit donc la peine de s'installer et étala ses affaires sur la table en attendant l'arrivée de Camden Collins. L'étudiante attrapa son portable et fit le tour des réseaux sociaux pour patienter, mais le scientifique arriva rapidement. Brooke lui lança un rapide sourire et le laissa entrer dans la salle, en évitant de lui sauter dessus et le saouler de paroles à peine arrivé. « Je ne sais pas trop ce que tu bois, alors j'ai pris de l'ice tea, ça ira ? » Elle attrapa la canette d'un geste rapide et la déposa devant le brun. Elle ne savait même pas par où commencer, elle  n'avait jamais été très posée comme fille et avait donc tendance à partir dans tous les sens si on ne lui disait pas de se calmer. « Merci de m'apporter ton aide, on commence par quoi ? » Elle posa son regard sur le visage de Camden. « Au fait, moi c'est Brooklyn. » Il devait connaître son prénom, mais elle ne s'était pas présentée et après tout, si Camden Collins restait enfermé chez lui, peut-être qu'il ne savait absolument pas qui elle était.
   


Brooklyn Wilson ♥️
J'ai trahi, j'ai sali, j'ai haï, j'ai banni. Qu'est-ce que j'ai acquis à part des remords et des maladies ? Rien, à part la peur de rester seule toute ma vie.  
©️ sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t564-camden-but-there-s-a-lot-



▌AVATAR : George Shelley
▌CRÉDITS : Anaëlle
▌PSEUDO : Mat'
▌HISTOIRES POSTÉES : 566
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 10/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2325
▌DATE DE NAISSANCE : 15/08/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park > La Pensée Fermière
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiant en biologie.
▌CÔTÉ COEUR : Le dindon de la farce.



▌EN CE MOMENT :
L’heure avait sonné, cette discussion de la veille trottant encore dans ma tête. Brooklyn Wilson… J’étais béni des Dieux, et si elle voyait en moi quelqu’un de confiance pour discuter, il fallait que je lui accorde une oreille attentive. Je soufflais un bon coup, me répétant quelques consignes anti-boulets que je devais suivre à la lettre pour ne pas passer pour un attardé et me ridiculiser « Allez Cam’, tu peux le faire… Ne rigole pas comme un cochon, ne parle pas de science, ne parle pas de tes parents, ne rougis pas si jamais elle te regarde dans les yeux, joue au mec cool. »

▌RPs EN COURS :
Broken ♫ I can't make you love me if you don't...

Griffin & les SuperZéros ♫ Live while we're young...

▌DC : Nathaniel, London & Ioio.

MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Ven 4 Avr - 16:35

Broken
He drives to school every morning while I walk alone in the rain...
Une fois qu'elle avait quitté ce couloir, Camden se retourna choqué vers son pote Riley. La bouche entrouverte, il restait muet, incapable de commenter ce qui venait de se produire. C'était invraisemblable, même complètement délirant. Lui, ce petit loser de sciences, venait de se faire aborder par la plus jolie de toutes les filles de l'univers, après sa sœur évidemment. Un sourire en coin, Riri ouvrit bruyamment son casier, et après quelques secondes de recherche intensive, tendit au bouclé un paquet de mouchoirs : "Essuie-toi donc la bave qui coule encore au coin de ta bouche ! Sérieux Camcam', t'es grave !". Immédiatement, le jeune puceau se ressaisit et ferma son clapet encore paralysé par la vision de la cheerleader face à lui. "Pfff, tu dis ça parce que t'es jaloux qu'elle soit venue me voir moi ! Nan mais tu te rends compte Riri, Brooklyn Wilson veut que je lui donne des cours ! C'est un truc de dingue !" Il était complètement emballé par l'idée, à vrai dire, l'idée même de se retrouver face à face à elle lui donnait l'impression d'avoir gagné la Coupe du monde de football, d'avoir reçu le ballon d'or et marqué un quadruplé en finale ! Essayant de le faire redescendre sur Terre, Riley le regarda en soufflant. "Cam, ce ne sont que des cours hein, t'emballe pas... Tu sais bien que ce genre de filles, elles ne s'intéressent pas vraiment aux mecs comme nous... Et encore moi comme toi." Finit-il en riant et en lui envoyant un coup dans le bras. Camden réalisa qu'il n'avait clairement pas tort, mais c'était la première fois qu'une fille lui demandait de l'aide, en tout cas, une vraie fille, une mini femme, une bombe atomique quoi. "Nan mais qu'est-ce que je dois lui dire ? Je... Haaaaan non Riri, j'aurais pas dû dire oui, je vais complètement paniquer... Et si je fais un blocage et que je passe pour un débile ? Ohlala, l'angoisse ! J'me suis fourré dans un sacré pétrin !!!!!!" Soudain, il se rendait compte de ce que ces cours, seul à seul avec elle, signifiait : devoir parler, être à l'aise sans pour autant faire semblant d'être quelqu'un qu'il n'est pas, essayer d'être drôle sans être trop lourd, ne pas la noyer de paroles insensées... Ouais, ça risquait d'être compliqué tout ça.

Lorsque la cloche retentit, signalant la fin des cours, Camden jeta un regard inquiet à son meilleur ami avant de reluquer la porte de la sortie. Une fois qu'il quitterait l'amphithéâtre, il n'aurait plus qu'à rejoindre la salle 207 et serait confronté à son pire cauchemar et même temps qu'un rêve qu'il n'aurait jamais imaginé réalisable. Il avait des nœuds dans l'estomac, pire qu'avant un examen, et avait également bien du mal à avaler sa salive. Il souffla un grand coup comme pour évacuer ce stress qui s'était emparé de tous ses membres, se leva et fonça tête baissée vers la sortie. Plus vite il y serait, moins il cogiterait aux moyens de prendre la fuite et aux bonnes excuses qu'il pourrait lui sortir si jamais il rebroussait chemin. Il pourrait s'excuser le lendemain en prétextant un problème chez lui, ou alors lui dire que Scarlett avait besoin de son aide, à moins qu'il lui dise qu'il avait un rendez-vous chez le médecin... Oui, ça pourrait passer ça... Mais ses réflexions l'avait entrainé jusqu'à la salle en question et Brooklyn y était déjà installée, levant la tête pour le saluer. Ok, c'était trop tard, maintenant il était vraiment dans la merde jusqu'au cou. "Salut !" Lança-t-il en entrant timidement dans la pièce. Il avait très chaud tout à coup, ses joues devaient avoir pris une jolie couleur tomate, et rien que le fait de lever les yeux sur elle lui semblait irréel. A sa grande surprise, la demoiselle avait pensé à tout, y compris à lui acheter à boire. Surpris, Camden gloussa comme un gamin avant de reprendre son sérieux, honteux du bruit de cochon qu'on égorge qui venait de sortir de sa bouche. "Merci, c'est... très gentil de ta part." Il s'installa à côté d'elle, se faisant aussi petit que possible, et sortit quelques bouquins qu'il avait pris le soin d'aller chercher à la bibliothèque dans l'après-midi. Alors qu'il s'apprêtait à ouvrir le manuel de biologie qu'il avait sélectionné, celle-ci changea de sujet et se présenta à lui... Evidemment qu'il connaissait déjà son prénom, qui ne le connaissait pas... "Oui, je... je sais." Dit-il en baissant les yeux. "Et moi Camden, mais tu le sais déjà je crois..." D'ailleurs, ça le surprenait, qui avait bien pu lui parler de lui ? Il ne faisait partie d'aucun club qu'elle fréquentait, à moins qu'elle soit inscrite aux club d'échecs ou celui des concours scientifiques, mais c'était franchement peu probable. "J'peux te poser une question ?" A vrai dire, c'était rhétorique, il allait demander quand même. "Pourquoi moi ? Je veux dire, j'sais pas, y'a plein de gars qui seraient ravis de t'aider... Enfin, pas que ça me fasse pas plaisir que tu m'aies demandé hein, mais je... Enfin, je m'y attendais pas... Mais c'est cool ! J'veux dire..." Et voilà, il racontait n'importe quoi et il passait déjà pour le gars complètement soumis. Bravo Camden !
©clever love.


i can show you the world


He'll never know the way you lie when you look at me, so keep trying but you know I see all the little things that make you who you are. So tell me girl, does he know that you'll never go back ? ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t1145-brooklyn-il-faut-etre-cruel-rie



▌AVATAR : Ariana Grande
▌CRÉDITS : .
▌PSEUDO : Enaro
▌HISTOIRES POSTÉES : 39
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/04/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 535
▌DATE DE NAISSANCE : 28/11/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiante en sport


▌EN CE MOMENT :

I play with him as we play puppets and sometimes I look his eyes and i'm shamed because he's an angel in my life

MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Ven 4 Avr - 20:16


   
Camden & Brooklyn ♥
It's a dangerous game and our heart is going to lose



   Camden Collins se trouvait dans la même pièce qu'elle ce qui signifiait que le jeu commençait. Il lui était impossible de changer d'avis désormais et un mauvais pressentiment naissait petit à petit au fond de son estomac, sans vraiment en connaître les raisons. Brooklyn se répétait qu'elle ne risquait rien, qu'elle ne faisait rien de mal, il lui suffisait de passer du temps avec l'étudiant tout en profitant de sa capacité à comprendre les sciences et cette histoire de vidéo ne serait qu'un mauvais souvenir. Collins n'en souffrirait pas, elle serait une petite parenthèse agréable dans son quotidien. La rousse posa son regard sur Camden alors qu'il faisait son entrée, timidement, la saluant rapidement sans oublier de la remercier pour la canette pour finalement prendre place à côté d'elle. Brooklyn lui adressa un rapide regard et un sourire se dessina sur ses lèvres tandis que le brun lui apprenait qu'il connaissait déjà son prénom. Finalement, ce n'était pas si étonnant, Brooklyn Wilson était connue à l'université, mais était-ce pour de bonnes raisons ? Peu importe, l'essentiel était qu'elle ne soit pas invisible. L'étudiante baissa le regard vers les bouquins que Camden prenait soin de sortir de son sac, lui aussi avait pensé à tout, Brooklyn avait visé juste en prenant les cours comme appât. Elle attrapa en vitesse sa chemise en plastique pour y sortir plusieurs feuilles d'exercices de physiologie dont elle n'avait absolument pas compris le sens. C'est Camden qui brisa le silence en premier en questionnant la rousse sur les raisons qui l'avaient poussé à le choisir lui et pas un autre étudiant. Brooklyn tourna la tête dans la direction de brun puis posa son regard sur son visage. Toujours  garder son calme quand on s'apprête à mentir : c'était sa règle d'or. Elle ignora les bafouilles de son interlocuteur et se concentra sur ce qu'elle allait lui répondre. Mentir n'était pas un soucis pour elle, elle était une pro dans ce domaine, ce qui n'était pas vraiment une qualité qu'elle se donnait là. « Je ne voulais pas avoir un étudiant de la fac de sport comme tuteur et quand je suis allée au bureau des étudiants, c'est toi qu'on m'a conseillé, apparemment tu es bon élève. » Brooklyn haussa les épaules puis adressa un grand sourire à Camden pour lui faire avaler la pilule. Cet argument était tout à fait plausible et elle espérait que le jeune Collins ne s'attarderait pas sur les détails. « Tu sais, si tu n'as pas le temps ou bien que ça te dérange, tu peux me le dire. » Elle posa sa chemise en face d'elle puis se tourna légèrement pour faire face à Camden. Elle prit un air amusé et s'exclama. « Camden ? Est-ce que toutes les filles qui te parlent, passent un interrogatoire ? » Elle se mit à rire en espérant détendre l'atmosphère, mais surtout détendre Camden. Il était aussi tendu que Brooklyn l'était lors d'une compétition de gymnastique ou bien quand elle décidait de changer de coupe de cheveux. Ils semblaient tellement différents, Brooklyn avait toujours eu une capacité à être à l'aise avec les autres, elle parlait facilement et beaucoup trop. Elle disait ce qu'il lui passait par la tête et c'était simple. Pour l'heure, avec cette dernière question, Camden avait réussi à semer le doute dans l'esprit de l'étudiante. S'il refusait d'être son tuteur ? Elle n'aurait plus d'excuse pour traîner avec lui et les choses se compliqueraient. Elle reprit la parole, plus calmement et en baissant légèrement la voix. « Je veux avoir mon année et toute seule je n'y arriverai pas. » D'un geste de la main, elle attrapa les canettes qu'elle avait posées sur la table puis en ouvrit une avant de la déposer dans les mains de Camden. Dans la foulée, elle prit la deuxième pour lui distribuer le même sort puis leva la canette en signe de marché, attendant que Camden se décide à accepter. « Alors, c'est d'accord ? » Il ne pouvait pas refuser, elle avait fait tout ce qu'elle pouvait faire pour qu'il accepte d'être son tuteur, elle n'avait pas de meilleure couverture que celle-ci et si cela ne marchait pas, Jackson pourrait aller se faire voir !

   


Brooklyn Wilson ♥️
J'ai trahi, j'ai sali, j'ai haï, j'ai banni. Qu'est-ce que j'ai acquis à part des remords et des maladies ? Rien, à part la peur de rester seule toute ma vie.  
©️ sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://pearl-trees.forumactif.org/t564-camden-but-there-s-a-lot-



▌AVATAR : George Shelley
▌CRÉDITS : Anaëlle
▌PSEUDO : Mat'
▌HISTOIRES POSTÉES : 566
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 10/12/2013
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2325
▌DATE DE NAISSANCE : 15/08/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park > La Pensée Fermière
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiant en biologie.
▌CÔTÉ COEUR : Le dindon de la farce.



▌EN CE MOMENT :
L’heure avait sonné, cette discussion de la veille trottant encore dans ma tête. Brooklyn Wilson… J’étais béni des Dieux, et si elle voyait en moi quelqu’un de confiance pour discuter, il fallait que je lui accorde une oreille attentive. Je soufflais un bon coup, me répétant quelques consignes anti-boulets que je devais suivre à la lettre pour ne pas passer pour un attardé et me ridiculiser « Allez Cam’, tu peux le faire… Ne rigole pas comme un cochon, ne parle pas de science, ne parle pas de tes parents, ne rougis pas si jamais elle te regarde dans les yeux, joue au mec cool. »

▌RPs EN COURS :
Broken ♫ I can't make you love me if you don't...

Griffin & les SuperZéros ♫ Live while we're young...

▌DC : Nathaniel, London & Ioio.

MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Lun 19 Mai - 21:47

Broken
He drives to school every morning while I walk alone in the rain...
Fixant son bouquin, le regard n'osant pas se poser sur la magnifique étudiante se tenant à ses cotés, Camden attendait que ce sentiment de honte le quitte... Devant la bonne humeur de la jeune femme, le petit geek essayait de se détendre tant qu'il pouvait, ou au moins essayer d'avoir l'air à l'aise, mais c'était une mission périlleuse. "Oh non non, je ne voulais pas que t'aies l'impression que je te faisais passer un interrogatoire, ce n'était pas du tout mon intention, je me demandais simplement... Enfin j'sais pas, j'ai du mal à comprendre... Et ça me frustre de ne pas trouver d'explications plausibles à la situation dans laquelle on se trouve... Je veux dire, quelles étaient les probabilités pour qu'une fille comme toi se trouve dans une pièce avec un mec comme moi ? Sûrement inférieure à celle qui amèneraient Mariah Carey et Nicki Minaj à chanter toutes les deux autour d'un feu de camp !" Il ne savait pas trop où il était allé chercher cette comparaison mais il lui semblait avoir lu un truc sur la couverture d'un des magazines people de sa sœur quelques jours plus tôt à propos de ces deux divas dont il n'avait absolument rien à faire. Les nœuds dans son estomac semblaient être de plus en plus serrés, si bien qu'en avalant une gorgée du thé glacé offert par la belle, le jeune homme manqua de s'étouffer, crachant sa boisson sur le bureau et toussant encore et encore, tentant de retrouver sa respiration. "J'suis désolé, oh mon dieu, j'suis désolé !" Il bondit de sa chaise et alla vite chercher du sopalin dans les toilettes au bout du couloir. La respiration haletante par cette course qu'il venait d'effectuer, il essuya la table, toujours sans un regard vers la cheerleader. Il sentait ses joues rougirent, il avait chaud, très chaud. Levant finalement et péniblement les yeux vers Brooklyn, il la regarda d'un air désolé avant d'admettre cette vérité qu'il aurait aimé mieux lui cacher. "J'suis vraiment un boulet..." Il avait envie de pleurer, encore une fois, il avait été nul, incapable de se comporter comme un homme normal, il avait fallu qu'il se ridiculise dès la première minute de leur tête à tête si on pouvait appeler ça comme ça, il entendait déjà les autres de foutre de sa gueule, et Riley lui dire, tout sauf surpris "Je te l'avais bien dit". Il se maudissait à cet instant précis, et même pire que ça, il baissait les bras. Fermant les livres qu'il avait amenés, il fixa celle qui aurait pu être son élève et secoua la tête. "C'était une mauvaise idée, s'il y'en a un de nous deux qui est un incapable ici, c'est moi. Merci pour la canette, c'était très gentil de ta part, je te rembourserai si tu veux, mais les cours, je... Tu vois bien, je suis nul." Il se tenait debout en face d'elle, son essuie-tout dans une main, son sac dans l'autre. A présent, il la fixait, il attendait qu'elle lui confirme cet auto-dénigrement qu'il venait de lui faire, qu'elle lui rit au nez et qu'elle le renvoie avec ses losers de copains, qu'elle le prenne de haut et quitte la pièce, oui, il attendait la fin du supplice, elle allait pouvoir l'envoyer à terre, le mettre en échec et mat' et même carrément lui tendre une corde.

Tandis qu'il s'apprêtait à s'enfuir de la pièce et à ne plus jamais oser s'approcher de Brooklyn Wilson à moins de cent mètres, son téléphone se mit à sonner, et s'empressa de s'emparer de son appareil. Lorsque les quelques notes de "Let her go" des Passengers commençaient à résonner, ça signifiait que la personne au bout du fil n'était autre que sa sœur, et donc que cet appel n'était pas un appel comme les autres. Automatiquement, il lâcha ses affaires et se précipita vers la seule personne qui pouvait lui donner un coup de main à l'instant présent, Brooklyn. "C'est ma sœur, c'est un appel visio, faut que tu tiennes le téléphone s'teuplait. Comme ça, ne bouge pas !" Il se positionna un mètre plus loin, face à la caméra. Brooklyn devait se demander pourquoi il ne pouvait encore une fois, pas faire comme tout le monde et tenir son téléphone d'une main tout en discutant, mais elle allait assister à ce que très peu de gens savaient de lui. Sur l'écran, Scarlett parlait en même temps qu'elle signait, et Camden en faisait de même. Depuis que sa sœur avait perdu l'audition, ils avaient trouvé des stratagèmes, mais le téléphone était toujours quelque chose de compliqué et qu'ils utilisaient en cas d'extrème urgence. "Scar', tout va bien ?" demanda-t'il inquiet, tout en signant ce qu'il venait de prononcer à voix haute. Finalement, après quelques minutes d'ASL, rien d'important, elle tenait simplement à la prévenir qu'elle ne rentrerait pas ce soir et qu'il fallait qu'il la couvre auprès des parents. Alors que sa sœur avait raccroché, Brooklyn tenait toujours le téléphone, et Camden lui adressa un sourire timide. "C'est bon, tu peux lâcher, on a fini. Désolé de t'avoir mise à contribution, mais au moins, ça a mis tes muscles à l'épreuve, ça t'aidera peut-être pour les portés avec ton équipe... Tu penseras à me remercier quand vous gagnerez le championnat." Mais qu'est-ce qui lui prenait, il tentait un peu d'humour ? C'était comme si, en laissant entrevoir à Brooklyn cette partie de sa vie, un énorme poids venait de quitter ses épaules. Attrapant son sac, il se rassit à côté de la belle. "Alors, où est-ce qu'on en était ?"
©clever love.


i can show you the world


He'll never know the way you lie when you look at me, so keep trying but you know I see all the little things that make you who you are. So tell me girl, does he know that you'll never go back ? ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t1145-brooklyn-il-faut-etre-cruel-rie



▌AVATAR : Ariana Grande
▌CRÉDITS : .
▌PSEUDO : Enaro
▌HISTOIRES POSTÉES : 39
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 02/04/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 535
▌DATE DE NAISSANCE : 28/11/1994
▌MON ÂGE : 24
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Etudiante en sport


▌EN CE MOMENT :

I play with him as we play puppets and sometimes I look his eyes and i'm shamed because he's an angel in my life

MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose Lun 26 Mai - 16:40


   
Camden & Brooklyn ♥
It's a dangerous game and our heart is going to lose



   La première mission de Brooklyn en faisant la connaissance de Camden avait été d'instaurer une ambiance simple afin de mettre l'étudiant à l'aise, mais contre toute attente, l'effet inverse se produisait sans que la jeune femme puisse y faire quoi que ce soit. La pression que l'étudiant s'était mis pour ce simple rendez-vous scolaire était telle que Brooklyn avait dû mal à la comprendre. Elle arqua un sourcil suite aux paroles du brunet puis lâcha un rire tout en l'observant. « Lequel de nous deux est Mariah Carey ? » Non parce que Nicki Minaj était plutôt flippante dans son genre et que être comparé à elle n'était pas vraiment le genre de compliment que Brooklyn aimerait recevoir. Consciente que sa blague n'était pas forcément au goût de Camden, la rousse garda le silence, méditant le petit discours de l'étudiant et réalisant l'image que rejetait sa bande. Au fond, étaient-ils si différents ? Ils n'avaient pas les mêmes centres d'intérêts, ils ne fréquentaient pas les mêmes endroits et n'avait définitivement pas la même côte de popularité, mais cela avait-il tant d'importance ? Elle aurait aimé lui dire qu'il n'y avait pas d'explication scientifique à cette situation, que parfois les gens se rencontre sans explication ou que parfois un stupide défi se cache derrière, mais quoi qu'il en soit, rien que la science ne puisse expliquer, mais Brooklyn avait à peine ouvert les lèvres que Camden avait trouvé le moyen de s'étouffer avec sa boisson dans une quinte de toux bruyante et pénible à regarder. Brooklyn écarquilla les yeux puis leva la main tout en essayant de rattraper l'étudiant. « Attends, c'est.. » En vain. Elle reprit place sur sa chaise et attendit le retour de la pile électrique. Elle l'observa essuyer la tâche sans un mot, ne prêtant pas attention aux excuses qu'il répétait inlassablement. Elle venait de tomber sur le seul garçon plus hystérique qu'elle, était-ce possible ? « Tu n'es pas un boulet, tu es maladroit Camden, ça arrive à tout le monde. » Brooklyn regarda l'étudiant avec insistance, devinant que ses paroles ne changeraient rien. Camden était mal à l'aise et la compagnie de la cheerleaders était sûrement la dernière chose qu'il désirait dans ce monde, s'il avait pu il aurait échangé sa place contre n'importe quelle autre. Le scientifique reprit la parole et comme l'avait deviné Brooklyn, il la plantait. Il préférait prendre ses jambes à son cou et fuir sa présence. Elle aurait aimé soupirer et répondre quelque chose, mais l'attitude imprévisible de Camden lui avait fait perdre ses mots. Brooklyn Wilson soumise au silence, c'était une première. Elle qui avait toujours un mot à dire sur tout préférait ne rien dire et regarder Camden s'éloigner d'elle. Au fond, peut-être que c'était mieux ainsi. Camden semblait si gentil et fragile, il ne méritait pas qu'elle entre dans sa vie pour y apporter sa mesquinerie. Elle était en train de ranger ses affaires, prête à retrouver Jackson et lui dire qu'il pouvait bien diffuser la vidéo, qu'elle s'en fichait éperdument ce qui était totalement faux -mais au moins sa fierté resterait intacte- lorsque dans une énième crise d'hystérie, Camden revint sur ses pas et lui tendit son téléphone dans des paroles prononcées à haut débit. « Hm ok. » Sans poser davantage de question, Brooklyn attrapa le téléphone que lui tendait l'étudiant puis le plaça comme il lui avait demandé. Ce mec venait d'une autre planète, voilà ce que pensait à tort Brooklyn avant de comprendre ce qu'il se passait réellement. Assistant à l'appel que partageait l'étudiant avec sa soeur sourde, Brooklyn observa la scène sans un mot puis attendit que l'appel se termine. C'était un autre garçon qui se présentait à elle, osant même l'humour, Camden semblait... Différent. Il lui adressa un léger sourire et sa façon de parler était plus assurée. Un sourire se dessina sur les lèvres rosées de la cheerleaders et elle lâcha un rire de petite fille. « J'y manquerai pas, on te destinera une petite danse de la victoire. » Elle reprit place sur sa chaise, suivi deCamden qui reprit la parole. Brooklyn posa son regard sur son visage. En quelques minutes, elle venait d'apprendre beaucoup sur lui, plus qu'elle n'en avait jamais su. « Tu allais fuir, m'obligeant à te courir après avec des talons de dix centimètres, pas sympa.. » Brooklyn haussa les épaules tout en remuant la tête d'un air désinvolte. Elle replaça ses cheveux puis laissa échapper un petit soupir, prenant un air plus sérieux qu'à son habitude. Elle n'avait pas l'intention de faire un discours moralisateur, elle était loin de ça, mais il lui semblait nécessaire de parler. « Camden, je sais que je suis sûrement une des filles les plus hautaines de cette université et je ne sais pas, peut-être que je te fais peur ou que je t'impressionne, mais crois-moi, je  n'ai rien de plus. Tu n'as pas besoin d'être différent parce qu'on va passer un moment ensemble, si tu savais le nombre de fois où j'aurai aimé disparaître. » Elle adressa un sourire réconfortant au brunet. Elle n'était pas certaine d'être bonne pour ce genre de discours, mais elle avait essayé. Camden était touchant et elle n'avait jamais rencontré de personne comme lui. C'était peut-être le moment de s'ouvrir à de nouvelles perspectives. « J'ai passé dix minutes avec toi et j'ai vu plus de bonnes choses en toi que les gars avec qui je traine depuis le lycée. » Cette phrase était plus destinée à elle-même qu'à Camden, mais l'entendre lui donnerait peut-être l'impression de ne pas être un moins que rien. Fermant son livre bruyamment, Brooklyn se tourna vers Camden afin d'engager la conversation à nouveau, changeant totalement de sujet. « Je ne savais pas pour ta soeur, comment tu as appris la langue des signes ? » L'étudiante avait aperçu une autre facette de Camden Collins, celle du frère protecteur, très loin du petit étudiant timide qui se laisse impressionner par la première fille aux cheveux longs qui lui adresse la parole. Après avoir rangé ses affaires dans son sac à main, Brooklyn releva la tête et proposa à Camden de changer les plans qu'ils avaient prévus. « Et si on oubliait le tutorat pour l'instant ? On peut juste rester ici et faire connaissance, si après ça tu penses encore être un boulet alors tu pourras refuser d'être mon tuteur. » Un sourire fendit le visage de Brooklyn.


   


Brooklyn Wilson ♥️
J'ai trahi, j'ai sali, j'ai haï, j'ai banni. Qu'est-ce que j'ai acquis à part des remords et des maladies ? Rien, à part la peur de rester seule toute ma vie.  
©️ sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose

Revenir en haut Aller en bas

Broken ♦ It's a dangerous game and our heart is going to lose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Playing a dangerous game [Elyos]
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les services :: L'université-