Partagez| .

All that remains is the ghost of love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
persodumoisEmile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t928-emile-walk-as-if-you-are-



▌AVATAR : Thomas Dekker
▌CRÉDITS : Ava: ©Fox | Gifs: Tumblr | Signa: UC
▌PSEUDO : Bittersweet
▌HISTOIRES POSTÉES : 298
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 18/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2470
▌DATE DE NAISSANCE : 28/12/1989
▌MON ÂGE : 27
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de communication
▌CÔTÉ COEUR : il bat, du côté gauche, merci.



▌EN CE MOMENT : Acksebhian All that remains is the ghost of love
Alery Amis pour toujours qu'on disait ?
Savy & Maya Toi, toi mon toit
▌DC : LL ♥ la tornade blonde + Dodo le prof marié mais amoureux de son élève + Nono le p'tit abricot & Benji le vilain petit canard

MessageSujet: All that remains is the ghost of love Sam 22 Mar - 0:33


Aksebhian & Emile



« I felt a connection between us, the first moment we met. »


Entre deux projets, c’est donc une période plutôt calme que traverse Emile en ce moment à son travail. De ce fait, il aide un peu tout le monde à la Mairie, les déchargeant ainsi de leur surcharge de travail ou des petites choses de moindre importance dont il est tout à fait apte à s’occuper lui-même. Cela l’amène donc à aller et venir entre les différents services de la mairie tout au long de la journée. Autant il adore son travail, autant il aime aussi ces moments d’accalmie qui lui permettent de faire un peu autre chose l’espace de quelques jours. Aujourd’hui, pour s’occuper, il a entreprit de trier, classer et ranger les archives au sous-sol du bâtiment comme le boulot semble être calme pour tout le monde et que de toute façon, cette tâche il fallait bien finir par la faire tellement les dossiers s’entasser en tout sens. Assis à une table, il regarde chaque document, un par un, commence à classer par type de document, puis se ravise et faire des dossiers par personne, puis hésite un moment. Pour lui, ordonner le tout par personne en ordre alphabétique serait probablement le plus simple pour s’y retrouver en cas de besoin de retrouver un papier pour une personne donnée. Mais aussi par projet pour tout ce qui ne concerne pas directement les habitants de Pearl Trees. Oui, c’est le mieux, il en est certain.

Finalement, avant de trop s’avancer et que son rangement ne plaise pas, il préfère remonter dans le hall et aller demander à l’accueil ce qu’elle préfère, comme le plus souvent ce sera elle qui aura à rechercher dans les archives par la suite. Emile remonte au rez-de-chaussée et se dirige d’un pas tranquille vers l’accueil, il sourit en voyant qu’elle n’a personne et est donc probablement disponible. Il vient simplement s’accouder sur le comptoir, face à elle. « Je ne te dérange pas ? » La jeune femme relève le visage de son ordinateur sur le chargé de communication, à qui elle sourit. « Jamais, tu le sais bien Emile. » Depuis qu’il a fait son stage là, il est apprécié plus ou moins par tout le monde, serviable et ayant le contact facile, bien que réservé, sans doute aussi ce qui plaît, il a intégré sans grande difficulté cette petite équipe. Le jeune homme lui explique ses tergiversations concernant le rangement des archives, lui expose ses idées pour rendre les recherches plus faciles, elle semble être de son avis, mais alors qu’elle s’apprête à émettre elle aussi une idée, Emile sent derrière lui une présence. « Je te laisse, on en reparle après. » Pour ne pas faire attendre la personne, il s’écarte poliment. « Je vous en prie... » Sa phrase reste en suspens, alors qu’il pose son regard sur l’homme qui vient d’entrer dans la mairie. Emile se fige, son cœur rate un battement. « De... depuis quand, tu... tu es de retour ? » Il n’en croit pas ses yeux, devant lui Aksebhian est là. Le jeune homme cligne des yeux, il rêve, il croit voir un fantôme. Il en a rêvé de le revoir, mais avait presque fini par se résigner que cela n’arriverait plus jamais. Ils avaient beau s’être quitté de manière assez violente, Emile n’ayant pas supporté qu’il parte, il n’en a pas pour autant réellement cessé de l’aimer.

©Bitterweet
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Joshua Jackson
▌CRÉDITS : Kettricken
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 246
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/03/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1425
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : En recherche de reconversion.
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire... En apparence.



▌EN CE MOMENT :


▌RPs EN COURS : Retrouvailles - Emile.

▌DC : Liam &Siloë

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Sam 22 Mar - 19:20

Emile&Acksebhian ❥ All that remains is the ghost of love.

Deux jours. Deux jours que j’étais enfin rentré au pays. Et depuis deux jours, je n’avais même pas eu le temps de me poser dans mon appart’, et surtout de chercher un colloc. L’appartement était bien trop grand pour moi seul. Mais il fallait déjà que j’effectue toute la paperasse de retour. Entre rappeler le propriétaire de l’appartement pour lui dire que j’étais de retour. Et surtout chercher du boulot. Parce que, oui, je venais enfin de mettre fin à ma carrière militaire. de toute façon, vu ma dernière expérience, ce n’est plus certain que je manie des armes pour le restant de mes jours. Mais, avant de trouver du boulot, il fallait déjà que je sache dans quoi j’allais m’orienter. Et ce n’était pas évident, j’avais toujours considéré que sauver la vie des gens pris au milieu d’une guerre était comme une évidence chez moi, mais cela avait mal tourné. Très mal tourné même. D’ailleurs en parlant de ces années en Afghanistan, il allait également falloir que je contacte un professionnel. Je ne peux pas dire que je sois sorti complètement indemne de ses six ans à l’étranger. J’en ai vu des horreurs, j’ai même été acteur de certaines horreurs. Et les deux dernières années, celles où j’ai été enrôle, en force, dans la milice américaine, je n’étais plus cet Acksebhian naïf, incapable de faire du mal. Non j’étais devenu cette véritable machine à tuer. Laissant mes sentiments loin derrière moi. J’étais un être qui n’éprouvait plus aucune émotion, et ça, ça vous détruit un homme. Mais je sais que je pouvais recoller certains morceaux. Ca allait seulement prendre du temps.

Mais aujourd’hui c’était direction la mairie, je devais remplir de la paperasse. C’était incroyable le nombre de choses à faire quand on était de retour, surtout quand la vie s’était stoppé pendant deux ans. Mais je n’avais pas le choix malheureusement. Et j’en avais pour un moment. Parce que ça ne prenait pas cinq minutes... J’en avais au moins pour une bonne heure. Et surtout je détestais cela. J’avais décidé de m’y rendre à pied, ça me ferait le plus grand bien de prendre l’air. Surtout, je prends enfin le temps de voir combien Pearl Trees a pu changer en deux ans. Si je n’avais pas quelques lieux repères, j’aurais pu jurer que je ne reconnaissais pas le village. Bon, non pas que j’en sois natif, à vrai dire je n’aimais pas avoir d’attache particulière à un endroit quelconque, j’avais toujours chéri une certaine liberté. Mais je dois bien dire qu’à Pearl Trees, j’y ai de très bons souvenirs, ce sont même mes meilleurs souvenirs. Je marcha pendant une bonne demie heure avant d’entrer dans la mairie. Remarquant qu’il y a quelqu’un qui occupe déjà l’accueil. Je patiente tranquillement dans la file. Mais l’homme devant moi semble prendre conscience de ma présence car il commence à s’excuser. Je me fige, je pourrais reconnaître sa voix a des kilomètres. Emile. Mon coeur se mit à battre de façon désordonné. Je ne pensais pas le revoir, ou plutôt je ne pensais pas que je le reverrais un jour. Ne bougeant pas d’un millimètre, je vois qu’il se retourne. Je ne peux que l’observer, il avait changé, mais il était toujours aussi magnifique. Lors de mes deux ans, la seul chose qui m’a permis de tenir en vie, qui m’a permis de ne pas sombrer dans la pure folie. Il m’a permis de tenir, alors que même que je savais que j’avais ruiné notre relation, alors que je l’aimais toujours. « Euh.. Seulement depuis deux jours... » J’affichais un mince sourire, le revoir me faisait un bien fou, même si je n’espérais plus grand chose de cette entrevue imprévue.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
persodumoisEmile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t928-emile-walk-as-if-you-are-



▌AVATAR : Thomas Dekker
▌CRÉDITS : Ava: ©Fox | Gifs: Tumblr | Signa: UC
▌PSEUDO : Bittersweet
▌HISTOIRES POSTÉES : 298
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 18/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2470
▌DATE DE NAISSANCE : 28/12/1989
▌MON ÂGE : 27
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de communication
▌CÔTÉ COEUR : il bat, du côté gauche, merci.



▌EN CE MOMENT : Acksebhian All that remains is the ghost of love
Alery Amis pour toujours qu'on disait ?
Savy & Maya Toi, toi mon toit
▌DC : LL ♥ la tornade blonde + Dodo le prof marié mais amoureux de son élève + Nono le p'tit abricot & Benji le vilain petit canard

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Dim 13 Avr - 0:20


Aksebhian & Emile



« I felt a connection between us, the first moment we met. »


Paralysé devant l’apparition de son ex-compagnon, Emile n’arrive plus à articuler aucun mot que sa question. Aucun son ne daigne sortir de sa gorge, il est là, devant lui, hochant à la tête, signifiant à Acksebhian qu’il a quand même écouté sa réponse. Il lui en a voulu d’être parti, et il lui en veut encore. Ils étaient bien ensemble et le jeune chargé de communication n’a jamais compris le choix de son petit-ami de partir loin de lui comme ça. Il a très mal vécu cette séparation, Acksebhian a été son premier copain, il a été par celui qui, il a pris réellement conscience de ce qu’il est et grâce à qui il a osé le dire à son entourage. Emile pensait sincèrement qu’entre eux ce serait pour toujours, d’autant plus dû à leur différence d’âge et donc d’une certaine maturité du châtain.

Mais voilà, après quatre années de passions, il s’en est allé, et cela fait déjà autant d’années supplémentaire qu’ils ne se sont pas vus. Si Emile s’est résigné et a fini par tirer un trait sur leur histoire, il n’en a pas pour autant perdu ce qu’il éprouvait pour Acksebhian, alors le revoir là, sans s’y attendre, ça lui fait un sacré choc. Son cœur s’emballe, ses jambes semblent se dérober sous lui. « C’est... c’est cool. » Ouais, pas la réponse du siècle, mais honnêtement, là sur le moment, c’est tout ce dont il est capable d’articuler, d’autant que la scène des retrouvailles se déroule sous les yeux incrédules de la secrétaire à l’accueil. Le jeune homme prend une profonde inspiration et arrive enfin pour la première fois, à le regarder dans les yeux. « Tu comptes rester longtemps ? » Au fond de lui, il espère un peu qu’Acksebhian ne va pas repartir trop vite, même s’il ne sait pas encore s’il sera prêt à lui pardonner son départ, quatre ans plus tôt.

Une nouvelle personne fait son entrée dans le hall de la mairie, Emile pique un fard, il n’a absolument pas envie de poursuivre la discussion là, avec des inconnus pour témoin de ces retrouvailles inattendues. Pearl Trees est un petit patelin où tout se sait très vite. « Viens on descend » Il n’a pas envie de finir la discussion là, il n’a pas l’intention de le laisser filer, ils ont des choses à se dire, ils ont besoin de s’expliquer. Malheureusement, il est encore tôt dans l’après-midi et le brun ne peut quitter son travaille, alors tout naturellement il embarque son ex avec lui au sous-sol, aux archives, car il doit tout de même encore avancer son travail. Évidemment, si Acskebhian ne le veut pas, il ne va pas le forcer, mais il espère vraiment qu’il le suivra. Alors, il le regarde, l’invitant à le suivre.

©Bitterweet
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Joshua Jackson
▌CRÉDITS : Kettricken
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 246
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/03/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1425
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : En recherche de reconversion.
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire... En apparence.



▌EN CE MOMENT :


▌RPs EN COURS : Retrouvailles - Emile.

▌DC : Liam &Siloë

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Jeu 17 Avr - 13:47

Emile&Acksebhian ❥ All that remains is the ghost of love.

Le revoir, me fit un choc, en bien ou en mal, ça je n’en sais encore strictement rien, même si je penche plutôt pour le positif. Mais, il allait déjà falloir qu’on s’explique, ce qui ne serait pas chose facile. Il a tout le loisir et le droit de m’en vouloir, j’en suis parfaitement conscient. Mais je n’ai pas eu trop le choix. J’ai préféré mettre un terme à notre relation, alors que je l’aimais toujours et que je l’aime encore, pour ne pas le savoir à m’attendre. Je ne voulais pas qu’il mette en pause sa vie par peur de me perdre définitivement parce que j’étais sur le terrain en tant que militaire. Je ne voulais pas lui infliger la douleur que de milliers de familles subissent chaque année, je voulais qu’il puisse vivre sa vie loin de moi, qu’il puisse être heureux sans moi. Et même si j’avais dû sacrifier notre amour, mes sentiments, si c’était à refaire, je le referais sans hésiter.

Je sais que j’ai certainement tout gâcher, j’en suis bien conscient. Il a, d’ailleurs, dû tourner la page et j’en serais très heureux. Même si de mon côté je n’ai jamais réussi à tourner la page, au contraire, savoir qu’il allait bien, qu’il ne s’inquiétait pas et que je l’aimais, tout cela m’a permis de tenir le coup lors des combats les plus violents. Le revoir, ce n’était pas ce que j’avais prévu, ni même imaginé. Mais d’apercevoir ce froid, ce silence pesant entre nous, c’était assez étrange, quand on se rappelle l’aisance qu’il y a eu dès le départ entre nous. Mais le fait qu’il y ait un public, curieux d’autant plus, y est certainement pour quelque chose aussi. Mais, j’étais bel et bien revenu, et je ne comptais pas repartir avant un long moment, sauf si les évènements m’y obligent, mais il n’y a pas de raison. Le regardant à sa question, je hoche simplement les épaules tout en répondant « Oui... Enfin, il n’y a rien qui m’appelle ailleurs.... ». Et même je ne sais pas encore ce que je vais faire, je dois encore trouver un sens à ma vie, me reconstruire.

Entendant du brouhaha provenant de l’entrée, je tourne ma tête en soupirant. C’était vraiment pas le lieu idéal pour retrouver Emile, et surtout pour parler. Surtout que l’on était pas dans une énorme ville comme New-York, mais dans un patelin, où, dans l’heure qui suit, tout se sait déjà, et je n’ai pas envie que tout le monde sache ce que j’ai vécu avec Emile. Alors qu’il m’invite à le suivre en bas, je lève un sourcil. Heureusement je n’ai pas l’esprit pervers parce que ça pourrait porter à confusion. Mais soit, de toute façon il faut bien éclaircir les choses un jour ou l’autre, et lui dire la vérité, le plus tôt était le mieux. Surtout qu’il allait très certainement falloir du temps, beaucoup de temps pour qu’il encaisse la nouvelle. Enfin, s’il accepte, ce qui n’était pas sûr du tout. Mais, alors qu’on va pour pénétrer dans l’escalier qui mène au sous-sol, je me fige, littéralement. de mauvais souvenirs remontent à la surface, m’empêchant d’effectuer le moindre mouvement. Dès que la noirceur m’entoure, je me revois, mitraillette à la main, en train de tuer des innocents. Et ça, je ne peux le supporter... Sentant la crise d’angoisse, je remonte à toute vitesse dans le hall sans même pouvoir prévenir Emile.
©clever love.


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
persodumoisEmile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t928-emile-walk-as-if-you-are-



▌AVATAR : Thomas Dekker
▌CRÉDITS : Ava: ©Fox | Gifs: Tumblr | Signa: UC
▌PSEUDO : Bittersweet
▌HISTOIRES POSTÉES : 298
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 18/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2470
▌DATE DE NAISSANCE : 28/12/1989
▌MON ÂGE : 27
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de communication
▌CÔTÉ COEUR : il bat, du côté gauche, merci.



▌EN CE MOMENT : Acksebhian All that remains is the ghost of love
Alery Amis pour toujours qu'on disait ?
Savy & Maya Toi, toi mon toit
▌DC : LL ♥ la tornade blonde + Dodo le prof marié mais amoureux de son élève + Nono le p'tit abricot & Benji le vilain petit canard

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Jeu 1 Mai - 21:05


Aksebhian & Emile



« I felt a connection between us, the first moment we met. »


C’est étrange cette gêne entre eux. Avant qu’Ackse ne le quitte et parte pour devenir militaire, tout était naturel entre eux. Emile est content de le revoir, mais il n’est pas certain d’en être heureux pour autant. Après tout, il n’a jamais totalement tourné la page de leur histoire, mais sans son ex dans les parages, petit à petit, il a réussi à aller de l’avant, sans pour autant ne jamais retrouver la complicité qu’ils partageaient, avec qui que ce soit d’autre. D’ailleurs, le souvenir d’Acksebhian toujours en tête ne lui a pas permis d’entretenir des relations sur le long terme. Le benjamin Hardfield n’est pas le genre d’homme a apprécier les histoires d’une nuit, et il n’en a jamais vraiment eu, c’est juste que chaque fois qu’il donnait sa chance à une personne d’entrer dans sa vie, à un moment ou l’autre, cela tournait systématiquement court. Alors maintenant qu’il est de retour, pouvoir avancer en le côtoyant quotidiennement, cela va être juste encore un peu plus difficile pour lui, c’est pourquoi il n’est pas certain d’être entièrement heureux de le revoir. Quoi qu’il en soit, Ackse est là, et ils doivent parler tous les deux, le jeune homme, ne peut se résoudre à rester sur leur dispute lors de leur séparation, ça ne leur ressemble pas, cette dernière discussion ne fait pas honneur à ce qu’a été leur histoire.

Profitant donc qu’il se trouve devant lui, mais ne voulant pas que tout Pearl Trees ne soit au courant de leur discussion dans l’heure qui suit, il lui propose d’aller discuter au sous-sol de la mairie, et ainsi faire une pierre deux coups, car il ne doit pas oublier qu’il est au travail et qu’il doit avancer sa classification des archives. À vrai dire, Emile ne s’attend pas vraiment à ce qu’Acksebhian le suive, et pourtant, il s’engage dans la descente d’escalier. Le jeune homme sourit, tandis qu’un nœud se forme à l’estomac. Il ne sait pas encore trop ce qu’il va lui dire. « Ackse ? » Alors qu’il anticipe ce que sera leur discussion à venir, il ne comprend pas pourquoi le châtain fait soudainement demi-tour sans rien dire. Surpris, Emile ne réagit pas tout de suite, et laisse une demie-seconde avant de se mettre à marcher à la suite de son ex-copain. Il accélère un peu le pas, et le rejoint dehors, sur les marches de la mairie. « Ackse, attends ! Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai dit ou fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? » Incrédule, et partiellement vexé, il le retient en l’attrapant par le poignet. Le jeune homme a besoin de savoir, besoin de comprendre. Il ne peut pas lui faire faux bond, non, il n’a pas le droit, pas après l’avoir quitté comme il l’a fait il y a quatre ans, pas après lui avoir donné l’espoir de pouvoir se reparler, il y a quelques secondes à peine.

©Bitterweet
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Joshua Jackson
▌CRÉDITS : Kettricken
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 246
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/03/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1425
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : En recherche de reconversion.
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire... En apparence.



▌EN CE MOMENT :


▌RPs EN COURS : Retrouvailles - Emile.

▌DC : Liam &Siloë

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Mer 7 Mai - 22:17

Emile&Acksebhian ❥ All that remains is the ghost of love.

D’habitude on ne pouvait rien se cacher. Même la moindre de nos réactions. Mais en quatre ans tout pouvait tellement changer. Je n’étais désormais plus le même homme. Non, j’étais plus froid, moins emprunt par mes émotions, que je considérais désormais comme une plaie plus qu’autre chose. La seule chose qui me laissait penser que j’étais encore un humain, c’était les sentiments qui me liaient et qui me lieraient toujours à Emile. C’était ce qui me maintenant dans la réalité. Ce qui me permettait de garder les pieds sur terre. Même si après Emile, je n’ai jamais pu m’investir dans la moindre relation ou conquête. Parce qu’à chaque fois le souvenir de notre relation passée avec Emile revenait hanté mon esprit à chaque fois que j’emmenais une conquête dans une chambre d’hôtel, j’étais incapable de conclure tellement cela me hantait. Mais si son visage m’obnubilait alors qu’il n’était pas dans mon entourage, je doute que ce soit plus facile si je sais qu’il est dans les parages. Au contraire, je sais que j’aurais envie de le revoir. Je n’avais déjà pas envie de le quitter alors que je suis tombé sur lui complètement par hasard. Et puis, il semblait vouloir avoir une explication à notre séparation, et même si je n’étais pas prêt de lui dire ce que j’avais vécu, j’étais néanmoins prêt à lui fournir des explications.

Je finis par accepter de le suivre, après tout, je lui devais bien de vrais explications. Au moins je serais au clair avec ma conscience. Parce que dire que je ne regrette pas c’est aussi mentir. Commençant à avancer en direction du sous-sol, j’espère au fond de moi de parvenir à surmonter ma phobie du noir. Je n’y avais pas réussi une seule fois avant. Même si c’était difficile, je refusais de me faire aider. J’étais bien trop fier pour ça. Arrivant à l’entrée j’inspire un grand coup. Pénétrant dans l’escalier, je pensais y arriver car je ne ressentais pas cette angoisse. Mais, j’avais peut-être un peu idéalisé la chose puisqu’une boule se forma à peine deux secondes après. Je dus alors faire demi-tour pour aller me réfugier dehors afin de prendre une grande bouffée d’air. M’asseyant sur les marches, je ramène mes genoux contre mon torse. Inspirant et expirant bruyamment, je reprenais de l’air frais pour calmer mon angoisse. L’entendant s’installer à mes côtés, je tourne mon visage vers le sien alors qu’il attrape mon poignet, je souffle avant de reprendre la parole. « Je... Ce n’est pas toi... Je... Je suis claustrophobe » Je laisse un sourire en coin fleurir sur mon visage, c’était assez comique quand on sait que j’étais plutôt du genre casse-cou. « Je.. On pourrait se voir peut-être dans un lieux plus... grand... genre un parc ou un bar... » J’avais vraiment envie de lui fournir des explications.
©clever love.


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
persodumoisEmile

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.com/t928-emile-walk-as-if-you-are-



▌AVATAR : Thomas Dekker
▌CRÉDITS : Ava: ©Fox | Gifs: Tumblr | Signa: UC
▌PSEUDO : Bittersweet
▌HISTOIRES POSTÉES : 298
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 18/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 2470
▌DATE DE NAISSANCE : 28/12/1989
▌MON ÂGE : 27
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : Chargé de communication
▌CÔTÉ COEUR : il bat, du côté gauche, merci.



▌EN CE MOMENT : Acksebhian All that remains is the ghost of love
Alery Amis pour toujours qu'on disait ?
Savy & Maya Toi, toi mon toit
▌DC : LL ♥ la tornade blonde + Dodo le prof marié mais amoureux de son élève + Nono le p'tit abricot & Benji le vilain petit canard

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Ven 13 Juin - 21:15


Aksebhian & Emile



« I felt a connection between us, the first moment we met. »


Le jeune chargé de communication regarde fixement son ex-compagnon dans les yeux. Il soutient son regard, déterminé à avoir des réponses à ses questions, mais également avec une lueur d’inquiétude dans le regard. Acksebhian lui semble tellement différent du souvenir qu’il en avait le souvenir. Ils se connaissent, enfin se connaissaient par cœur. Mais là, Émile a juste l’impression que l’homme assis à côté de lui lui est étranger. Pourtant, les battements de son cœur dans sa poitrine, la réaction de sa peau frissonnante au contact de celle de son ex, lui laisse clairement comprendre qu’il reste malgré tout Ackse, même si tout comme lui, forcément, en quatre années il a évolué. « C’est... c’est nouveau ? Je ne me rappelle pas que tu l’étais. » Le brun arque un sourcil d’étonnement. Il ne se moque pas du tout de son ancien petit ami, loin de là, c’est juste que ça ne ressemble tellement pas à son caractère, lui qui semblait n’avoir jamais peur de rien.

Après la demande d’Acksebhian, le jeune homme se rapproche un peu de lui, prenant l’une de ses mains dans les siennes, en hochant la tête. « Oui bien sûr, où tu voudras Ackse. Juste pas maintenant. Mais ce soir après mon travail. » Émile lui sourit, comme souvent d’ailleurs, puisqu’il est quelqu’un de naturellement assez joyeux, bien que réservé. Puis il rompt tout contact et se lève, faisant face au châtain. Il remet ses iris verts en contact avec les yeux de ce dernier, tentant d’y sonder son âme et son cœur, se posant tout un tas de questions. Que lui est-il arrivé durant leur séparation ? Pensait-il à lui des fois ? A-t-il eu d’autres relations ? L’aime-t-il encore ? Parce que Émile lui, même s’il a eu quelques histoires sans réels lendemains, n’a jamais cessé de penser à lui ni de l’aimer. « Rejoins-moi ici à dix-huit heures. On ira manger un quelque chose ensemble si ça te va. » Le brun lui tend la main pour l’aider à le relever et baisse un peu les yeux en se mordant la lèvre. La proximité en cet instant lui donne des idées et une envie furieuse de l’embrasser, qu’il ne peut se permettre d’avoir.

©Bitterweet
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Joshua Jackson
▌CRÉDITS : Kettricken
▌PSEUDO : Maev20
▌HISTOIRES POSTÉES : 246
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 13/03/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1425
▌QUARTIER : Chestnut Park
▌EMPLOI/ÉTUDES : En recherche de reconversion.
▌CÔTÉ COEUR : Célibataire... En apparence.



▌EN CE MOMENT :


▌RPs EN COURS : Retrouvailles - Emile.

▌DC : Liam &Siloë

MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love Ven 27 Juin - 13:32

Emile&Acksebhian ❥ All that remains is the ghost of love.

Il a de la chance que le fait qu’il me fixe ainsi ne me déclenche pas de crise de panique qui me mette dans un état second, loin de la réalité. Mais je le connais, et j’ai, au fond, encore confiance en lui. Parce que si c’était un inconnu qui avait agi ainsi, pour sûr je l’aurais plaqué contre une surface dure. Ca m’est déjà arrivé, et je n’arrive pas encore à l’expliquer. Je sais que je devrais aller voir quelqu’un,mais je ne souhaite pour le moment pas me rabaisser à cela. Emile, pouvait certainement se targuer de connaître le Ackse d’avant, mais je n’étais plus du tout le même, quand on dit que la guerre change un homme c’est totalement vrai. Mais, je sais qu’il reste quand même un bout de l’ancien Ackse, il n’y a qu’à entendre les battements de mon coeur pour le savoir. Je pose un regard sur Emile, avant de simplement hausser les épaules. « On peut dire cela comme ça, ça fait à peu près un an que j’ai développé cette phobie du noir. » remarquais-je avec amertume. Et encore ce n’est rien comparé à mes crises d’angoisses.

Je me raidis alors qu’il prend une de mes mains,mais je finis par me détendre, ne voyant aucun danger. J’étais maintenant hyper vigilant, ce qui n’est pas toujours facile à vivre. Je hoche simplement la tête « Bien sûr... » rétorquais-je calmement. Je n’allais pas l’empêcher de travailler, c’est certain. Et puis ça me donnait du temps pour réfléchir à comment je pourrais lui raconter ce qui s’est passé depuis les quatre ans qui se sont écoulés. Je lui rends faiblement son sourire avant de l’observer se lever. Je cherche son regard alors qu’il l’évite, mais on finit par accrocher nos yeux de nouveau. Un échange silencieux se passe pendant quelques minutes avant que ce ne soit moi cette fois qui détourne le regard, trop de questions remontant et dont je sais que ce n’est vraiment pas le moment de les poser. Je hoche simplement la tête. « D’accord. Je serais là. » J’attrape sa main avant de me lever et de la garder un peu plus longtemps que nécessaire. Je souris doucement avant de resserrer ma main. « À ce soir alors... » murmurais-je doucement.
©clever love.


I'm not in love
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: All that remains is the ghost of love

Revenir en haut Aller en bas

All that remains is the ghost of love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les services :: La mairie-