Partagez| .

Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Aimee hot T.
▌CRÉDITS : Sweet disaster (ava)
▌PSEUDO : LKD /cindy
▌HISTOIRES POSTÉES : 58
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/03/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 490
▌DATE DE NAISSANCE : 14/02/1990
▌MON ÂGE : 28
▌EMPLOI/ÉTUDES : étude de ... / Professeur de piano pour les enfants de Pearl trees
▌CÔTÉ COEUR : Il est habitué à la solitude



▌EN CE MOMENT :

À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...

▌DC : Malika. Isaak. Kaedin.

MessageSujet: Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi Mer 19 Mar - 19:03





Vithanie & Alexis
 Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi  

Retourner dans notre passé est une chose impossible mise à part dans les fictions tel que retour vers le futur, mais malheureusement, ma vie était loin d’être une fiction. J’étais heureuse de pouvoir à nouveau frôler le bitume de ma petite ville. Les grandes villes ce n’était pas ma came, j’avais simplement suivit ma jumelle dans son envie de vivre ailleurs que dans ce village qui nous avait vu grandir. Je pouvais comprendre son choix, j’aurais certainement du vouloir faire la même chose qu’elle au vu de la vie misérable que j’avais pu avoir durant mon adolescence ici, mais malgré tous les affronts que j’avais pu vivre, j’étais convaincu que ma place était ici. L’expliquer ? Je ne le pouvais pas, c’était mon ressentit ou encore le fameux sixième sens des femmes,  je savais que mon cœur était meurtri loin de Pearl Trees.   Certes la raison de mon retour ici , n’était guère plaisant, j’étais là avec Callie pour notre grande sœur Vitha. Cette dernière avait toujours été un gros soutient pour moi, elle était toujours là  pour m’écouter et me guider, même quand je ne m’étais pas exactement des mots sur mon mal être.  J’étais ravie que cette journée nous soit réservée, je n’aimais pas trop l’ambiance parfaite qui rôdait à la maison, pas de crie ou de prise de tête ,je devais être idiote de penser cela, mais cette situation dont j’avais conscience me mettait mal à l’aise. J’avais tellement peur que Vitha retrouve la mémoire et qu’elle se mette à hurler ,car Callie ne lui aurait pas dit la vérité sur son départ .. et j’avais peur qu’elle m’en veuille à moi. J’avais toujours eu horreur des disputes ou encore d’être obligée de me disputer, j’étais plutôt du style passif à laisser ce passer tout en me rongeant les sangs de l’intérieur.  Je secouais la tête tout en marchant en direction du marchand de glace, oui  une glace par ce temps. Je pouvais fermer les yeux en m’arrêtant au milieu du trottoir, j’étais sûre de me sentir en sécurité chose que j’étais loin de pouvoir faire à New- York, j’étais sûre de me prendre l’un de ces pressés de la vie qui allait un coup sûr me râler dessus. J’aimais vivre une vie tranquille et paisible. Je  jetais un œil adroit à ma sœur Vitha qui était à côté de moi. Notre petit rituel à nous deux venaient de changer juste pour une fois, histoire de profiter de l’instant et passer sur la tombe de notre père n’aiderait sans doute pas ma grande sœur à retrouver un sourire digne de ce nom ! Je comprenais tellement ma sœur,  elle était pourtant forte, je le voyais, mais j’avais envie d’être là pour elle, six ans de sa vie venait de s’effacer comme par enchantement. Même mon adolescence, je ne voudrais pas l’oublier, pourquoi faire ? Je ne serais sans doute pas la même personne sans cette adolescence gravé en moi. A New-York j’aurais pu facilement devenir hautaine, mais je me souvenais le mal que cela faisait d’être une personne attirant la haine des autres, je voulais être fidèle à moi-même dans n’importe quelle situation.  On venait de rentrer chez le marchand de glace qui nous faisait la remarque que cela faisait un petit moment qu’il nous avait point vu , sans doute ma faute et celle de mon départ, mais comment expliquer que ma vie sans mon essentiel était impossible ? Une vie sans ma jumelle n’était pas concevable.  Une fois nos glaces en main, on marchait rapidement jusqu’au port appréciant l’endroit comme on le faisait à chaque fois.  Je mordais ma lèvre, sentant une petite larme monter, j’avais tellement de sentiment à cet instant précis qui venait de m’envahir que je ne serais expliquer pourquoi je me retrouvais dans cet état. «   Cet endroit me fera toujours rêver .. »  Pourtant, un port de péché n’était sans doute pas très glamour ou autre, mais il m’inspirait tellement de chose.


BY .TITANIUMWAY




   
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : emilia clarke
▌CRÉDITS : rivendell (avatar) ; silver lungs (signature)
▌PSEUDO : héhé
▌HISTOIRES POSTÉES : 235
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 06/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1885
▌DATE DE NAISSANCE : 14/03/1989
▌MON ÂGE : 29
▌EMPLOI/ÉTUDES : animatrice radio à Woodburgh
▌CÔTÉ COEUR : en couple bien qu'elle n'ait aucun souvenir de son petit ami

▌EN CE MOMENT : à l'ouest, revenue six ans en arrière à cause de sa perte de mémoire.


▌DC : la tornade blonde (Nayana), la brunette mariée (Sarah)

MessageSujet: Re: Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi Dim 23 Mar - 11:48


✻  alexis & vithanie  ✻

Tu m'as fait découvrir tes souvenirs,
laisse moi le faire aussi



« Allez, encore un. » Un dernier effort Vithanie, tu peux le faire. Cette phrase tournait en boucle dans ma tête. J’avais commencé les séances de kiné  depuis six jours. Depuis que le médecin m’avait donné les coordonnées de ce mec. Un mec plutôt mignon, je l’avouai. La première fois qu’il était venu à l’appartement, je fus surprise de constater qu’un kiné pouvait être aussi canon. Bien entendu, je m’étais tue, préférant garder ce genre de commentaire pour moi-même. De un, bien qu’il soit joli, je n’avais pas envie de lui faire du rentre dedans. Ce n’était pas mon genre et je n’en avais pas envie. De deux, il y avait Damien. Le mec qui était mon petit ami. Du moins était censé l’être car, dans l’état actuel des choses, il ne l’était pas. Pour moi, il s’agissait juste d’un mec, très gentil dont je n’avais aucun souvenir. « Voilà, très bien.» Le kiné se releva et lâche enfin ma pauvre jambe. « Je pense que cela commence à faire du bien à ta jambe. Encore quelques séances et tu n’auras plus besoin de tes béquilles. D’ailleurs, à ce propos ... » J’arquai un sourcil attendant avec impatience la suite de sa phrase. « Je pense que tu peux essayer avec une seule béquille à présent. » Un sourire se forma automatiquement sur mes lèvres fines tandis que le kiné remballait ses affaires. « Ca tombe bien, j’ai une sortie de prévue cet après-midi avec l’une de mes sœurs. » Cette sortie m’enchantait déjà énormément et, suite à l’annonce du kiné, j’en étais encore plus enchantée. « La famille, c’est ce qu’il y a de plus important. Profite bien de ta sortie Vithanie. On se voit demain ? Même heure ? » J’hochai la tête et, une fois le kiné parti, je m’empressai d’aller me changer afin de me préparer pour la sortie. Il était hors de question que je sorte en training. Délicatement, j’enfilai un jeans ainsi qu’un tee-shirt. Alors que j’étais en train d’attacher mes cheveux en une queue de cheval, la sonnerie de mon portable retentit. Sachant que cette sonnerie était signe d’un message, je terminai à mon aise d’attacher mes cheveux et me rendit par la suite dans le salon. Empoignant le portable posé sur la table basse, j’appuyai sur la touche centrale. Damien. J’espère que ta séance s’est bien passée. Profite bien de ton après-midi. Ce soir, je cuisinerai ton plat préféré. Mon plat préféré. Il connaissait mon plat préféré alors que je ne connaissais pas le sien. De Damien, je ne connaissais que très peu de choses au final. Alors que lui connaissait tout de moi. Rien que d’y penser, ça me mettait toujours mal à l’aise. Je lui répondis, ne voulant pas le laisser dans le vent. Merci et d’accord pour le repas, c’est gentil de ta part. C’était bien ça comme réponse ? Je n’avais pas besoin d’en mettre plus. De toute manière, je ne savais pas quoi ajouter d’autre.

Deux heures plus tard.

Le port de pêche. J’en avais des souvenirs sur ce port. La plupart de ces souvenirs étaient avec mon père, ma mère, mes sœurs. Ces souvenirs, ces moments-là, je m’en souvenais parfaitement au moins. Une chose que l’accident n’aura pas détruit au moins. Avec Alexis, nous nous étions rendues au marchand de glace. Ce marchant nous connaissait parfaitement, nous, les filles Bennett. Il nous fit d’ailleurs la remarque que cela faisait un petit temps qu’ils ne nous avaient plus vus. J’ajoutai rapidement quelques mots sur mon accident pour justifier notre absence en grande partie. Je reçus ensuite une glace au chocolat. Le chocolat, mon petit péché mignon. Sortant du marchand de glace, Lexi et moi commençâmes à marcher tranquillement. J’étais plus que ravie que de plus avoir qu’une seule béquille. Et encore plus en constatant que le travail du kiné portait ses fruits. Ma jambe me faisait moins souffrir, elle reprenait petit à petit ses « habitudes ». Lexi me sortit de mes pensées en avouant que cet endroit la faisait toujours rêver. « Moi aussi, ça me fait rêver. » Je léchai ma glace avant de continuer à parler. « Voir ces bateaux ... Ca donne envie de partir d’ici et de faire une balade en mer. Mais bon, ça serait plus le style de Callie ça. » terminai-je en rigolant légèrement. Callie la voyageuse. «  Sinon, ça va toi ? Maman m’a dit que tu donnais des cours de piano aux enfants ? »



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : Aimee hot T.
▌CRÉDITS : Sweet disaster (ava)
▌PSEUDO : LKD /cindy
▌HISTOIRES POSTÉES : 58
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 14/03/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 490
▌DATE DE NAISSANCE : 14/02/1990
▌MON ÂGE : 28
▌EMPLOI/ÉTUDES : étude de ... / Professeur de piano pour les enfants de Pearl trees
▌CÔTÉ COEUR : Il est habitué à la solitude



▌EN CE MOMENT :

À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...

▌DC : Malika. Isaak. Kaedin.

MessageSujet: Re: Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi Lun 7 Avr - 15:02





Vithanie & Alexis
 Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi  

Mon univers. J’étais de retour dans cet endroit qui me donnait l’envie de m’épanouir. J’avais beaucoup eu du mal à me faire à la grande ville où nous vivions avec Callie. En même temps, je me sentais mal au milieu d’autant de personne, personne ne prenez le temps d’être là pour les autres, pas comme dans cette petite ville où nous avions toujours vécu. Je devrais la haïr, sans doute tout autant que ma sœur jumelle, pas pour les même raisons, mais j’aurais dû ressentir de la haine pour cette bourgade. Mais, pardonner était sans doute l’une des choses qui m’étaient facile à faire, j’avais su passer outre le mal que les enfants de l’endroit avaient fait en me détruisant. Pardonner était un mot assez fort, beaucoup trop fort à vrai dire. Je n’avais pas tenté de le faire, je n’y avais même pas songé, je voulais simplement avancer et ce n’était pas dans mon passé que je parviendrais à avancer. Alors, j’avais simplement oublié la détresse dans laquelle j’avais pu me trouver plus d’une fois par la faute de mes camarades, je repensais sans cesse à cette relation que je partageais avec Ioan qui me rendait euphorique. J’étais sans doute bête, mais ce garçon malgré cette mauvaise réputation qu’il avait toujours eu n’était qu’une fausse réplique du jeune homme qu’il était réellement. Il méritait d’être connu, mais quand il était réellement lui, je pouvais comprendre pourquoi il tentait de se cacher, même si cela m’avait toujours un peu embêté, me demandant comme il pouvait faire pour gérer ? Je n’avais jamais su lui en vouloir quand il m’ignorait après une nuit entière à parler de nous, on se racontait chacun notre histoire ou nos secrets, j’avais toujours l’impression grâce à lui d’être une fille formidable, alors que la journée je n’étais qu’une moins de rien de plus dans son paysage et celui des autres. Le revoir ? C’était prévu ! J’avais ressenti le besoin de lui envoyer un message quand j’ai su ce qui lui arrivait. Il avait proposé qu’on se voit, mais je préférais pour le coup me défiler, je venais de demander à ma sœur jumelle d’y aller pour moi. J’avais peur, une peur que je n’avais pas ressenti depuis fort longtemps, j’avais une certaine appréhension, je ne saurais l’expliquer et mon petit jeu allait être risqué, vu que je n’avais pas pu briffer énormément ma sœur , puis Callie et moi étions totalement différente.

J’avais besoin de prendre soin des autres avant de prendre soin de ma petite personne. J’aimais être présente pour les personnes que j’aimais, pour ce point j’allais un peu me trahir en laissant Callie allait soutenir et rencontré Ioan, mais c’était sans doute mieux ainsi. Sans doute un mensonge pour me sentir mieux. C’était un petit rituel revisité que j’allais partager avec ma grande sœur .Cette dernière ne se souvenait guère de notre départ à Callie ou à moi et encore moins de cette fameuse dispute qui m’avait laissé pendant un long moment le cul entre deux chaises. Callie en profitait à mon goût pour retrouver sa grande sœur sans chercher à se faire pardonner ou s’excuser, je trouvais ça assez bas même venant de ma sœur. J’imaginais tellement la réaction de Vitha quand elle retrouvera la mémoire ! Je savais, j’avais surtout confiance au mentale de ma grande sœur ! Elle avait toujours était forte alors je ne voyais pas d’autre fin à cette situation où nous avait amené l’accident de Vitha. Je voulais être présente pour elle et c’était sans doute pour ça que mon besoin d’entendre les douces histoires concernant mon père que cela ne me dérangeait pas de ne pas en entendre. J’allais bien, ce qui pourrait manquer à mon bonheur celui de Vitha. Je savais que Damien aussi faisait tout pour aider Vitha en étant fort, j’imaginais que pour lui aussi cela devait être compliqué. Enfin, nous étions là à revivre un bon moment de notre passé qu’on avait vécu énormément de fois. Je souriais admirant la vue, le plaisir de découvrir à nouveau les bateaux présent face à nous. L’un d’eux était encore à port, ce dernier n’avait plus bougé depuis au moins dix ans. On avait déjà était assez curieuse avec ma grande sœur pour le visiter, on avait bien rit à l’intérieur de ce dernier. Je souriais donc quand ma sœur m’annonce qu’elle aussi cet endroit la fait encore rêvé. Je pinçais mes lèvres entres elles avant de lécher un peu de ma glace. Je l’écoute et à ses mots mon cœur ce sert en entendant la petite réplique sur Callie. Si seulement elle retrouvait la mémoire en oubliant cette maudite dispute, je me sentirais mieux, mais tant pis si elle devait s’en souvenir, j’avais largement prévenue callie. « Oui c’est exactement le style de Callie, la grande vie dans une grande ville. » Je ne pouvais pas trahir Callie, même si d’un côté j’avais l’impression de le faire à Vitha. « Ça va bien ! Oui, j’adore tellement ces gamins, ils me donnent un réel plaisir » Je souriais léchant la glace qui venait de couler sur ma main. « Comment se passe la vie avec Damien ? » Je voulais en savoir plus sur cette vie qui n’était qu’une simple histoire conté pour elle vu qu’elle ne s’en souvenait point.



BY .TITANIUMWAY




   
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur



▌AVATAR : emilia clarke
▌CRÉDITS : rivendell (avatar) ; silver lungs (signature)
▌PSEUDO : héhé
▌HISTOIRES POSTÉES : 235
▌ARRIVÉ(E) À PT LE : 06/02/2014
▌IMPORTANCE DANS LE ROMAN : 1885
▌DATE DE NAISSANCE : 14/03/1989
▌MON ÂGE : 29
▌EMPLOI/ÉTUDES : animatrice radio à Woodburgh
▌CÔTÉ COEUR : en couple bien qu'elle n'ait aucun souvenir de son petit ami

▌EN CE MOMENT : à l'ouest, revenue six ans en arrière à cause de sa perte de mémoire.


▌DC : la tornade blonde (Nayana), la brunette mariée (Sarah)

MessageSujet: Re: Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi Jeu 1 Mai - 12:03


✻  alexis & vithanie  ✻

Tu m'as fait découvrir tes souvenirs,
laisse moi le faire aussi



A la mort de papa, maman s’était retrouvée complètement perdue. Perdue, anéantie par la mort de son époux. Elle avait sombré petit à petit jusqu’à toucher le fond. L’alcool avait été sa meilleure amie. L’alcool qui l’a éloignée de nous, ces filles. Ces trois filles. Ces trois princesses. Durant un certain temps, ce fut moi le pilier de la famille. Ce fut à moi de prendre soin des jumelles, de mes petites sœurs. Au niveau de ma scolarité, toute cette histoire s’était fait ressentir. Que ce soit dans mes points ou dans ma façon de travailler. Oh, notre mère n’était pas toujours « absente », loin de là. Sinon, les services sociaux nous seraient tombés dessus. On aurait été séparée, placée dans  des familles d’accueil différentes. Une chose inimaginable. Notre mère avait quand même fini par reprendre le dessus, essayant tant bien que mal de surmonter son chagrin. La vie avait repris un semblant de cheminement normal. Souvent, c’était moi qui allais chercher les jumelles à la sortie de l’école. Ma mère y allait aussi mais moins souvent. Dans toute cette histoire, les personnes qui avaient le moins souffert étaient les jumelles. Elles étaient trop jeunes pour vraiment avoir eu des souvenirs avec papa. J’avais une chance que mes petites sœurs n’avaient pas eue. La chance de plus avoir eu le temps de profiter de notre père. C’était quelque chose que je ne pourrai jamais changer. Tout ce que je pouvais faire, c’était leur raconter les souvenirs que j’avais de lui.

A mon réveil dans cet hôpital, j’avais retrouvé mes deux petites sœurs. C’était comme si rien n’avait changé alors que c’était tout le contraire. La dernière chose dont je me souvenais à leur sujet, c’était que je leur avais dit au revoir avant de partir rejoindre Jude. Après, ce n’était plus que le vide. Un vide que je n’arriverai sans doute jamais à combler. Je me souvenais pourtant de beaucoup de choses au sujet de mes petites sœurs.  Je me souvenais parfaitement que des deux, Callie avait toujours la plus introvertie. Alexis était plus calme, plus réservée. Elle avait toujours eu moins de facilité à se lier avec les gens au lycée. J’avais toujours essayé le plus possible d’être là pour elles deux. A les voir à mon réveil plus que ravies, j’avais l’espoir d’avoir réussi. Ce que j’avais également réussi en n’en ayant plus aucun souvenir, c’était le plan relationnel et amoureux. Parce que, durant toutes ses années dont je ne me souviens pas, j’avais réussi à tomber amoureuse d’un jeune homme. Autant dire que j’étais tombée des nues en apprenant cela même pas une heure après m’être réveillée. Je rigolai à la réplique d’Alexis au sujet de Callie. Il était vrai que Callie avait toujours montré un vif intérêt pour les grandes villes, pour les voyages. Pearl Trees était loin d’être intéressant comme patelin pour elle. « Tu vas voir, un jour, elle finira par partir d’ici pour vivre sa grande aventure. » Le sourire aux lèvres, je ne me doutai pas un seul instant que ma petite sœur ait déjà pu réaliser cela. J’étais ravie que le métier exercé par Lexis lui plaisait. C’était quand même la moindre des choses. « Tant mieux, je suis contente pour toi. En parlant de travail, je t’avouerai que j’hésite sincèrement à reprendre le mien ... Avec ce qui m’est arrivé, j’ai peur de ne pas y arriver de nouveau. » Me retrouver dans une station de radio, casque sur les oreilles, la bouche devant un micro, ça ne me disait plus grand-chose. Je n’étais pas prête à reprendre le travail et je doutai en être capable un jour. Alexis embraya alors sur un tout autre sujet, non moins compliqué : Damien. Je me mordis la lèvre avant de lécher une nouvelle fois la glace que j’avais en main. Je ne tenais pas à ce que celle-ci coule sur ma main ou pire, sur mes vêtements. « C’est... étrange je dirai. » Oui, étrange était le mot qui convenait tout à fait. « Il est attentionné, très gentil, il veut tout faire pour m’aider mais... je sais pas. Je me sens bizarre en sa présence. C’est mon mec et je ne m’en souviens plus. Et de la façon dont j’agis pour l’instant avec lui, Damien est plus un colocataire, voir un ami que mon petit ami si tu veux tout savoir. Et au fond de lui, je sais qu’il souffre de ça. »


[/color]


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi

Revenir en haut Aller en bas

Vithanie x Tu m'as fait découvrir tes souvenirs, laisse moi le faire aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Goya nous fait découvrir la partisanerie aveugle de Jean Érich René
» 1001 excuses pour ne pas faire ses devoirs [Revan][terminé]
» Celui qui a dit que l’argent ne fait pas le bonheur, ne savait pas où faire les boutiques. - Faith
» [TERMINÉ] Tea ||Celui qui a dit que l’argent ne fait pas le bonheur, ne savait pas où faire les boutiques.
» » Celui qui a dit que l’argent ne fait pas le bonheur, ne savait pas où faire les boutiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees ::  :: Les divertissements :: Le port de pêche-